Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 » Alice P. Dahlia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: » Alice P. Dahlia.   Ven 24 Aoû - 5:06



Alors,qui es-tu ?

- Noms & prénoms : Alice Pandora Dahlia.
- Âge : 17
- Nationalité : Anglaise.
- Orientation sexuelle : Hétéro'.

- Année scolaire ou profession : 2e.
- Groupe : Anarchists.
- Pourquoi ce groupe : Parce que de façon générale, Alice ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est du genre à ne jamais écouter en classe, et cela a tendance à énerver ses professeurs. Elle se retrouve souvent au bureau de la direction, elle est aussi souvent mêlée à des mauvais coups ou à des bagarres de groupe. Elle fait ce qu'elle veut en général, elle a la tête dure et aucune loi ou règle ne lui dit quoi faire. Elle n'hésite pas à répondre aux surveillants. Et surtout, elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense et elle n'a peur de personne dans ce pensionnat jusqu'à présent.

- Personnage sur l'avatar: Baskerville Alice de Pandora Hearts.

Mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout, non?
Tout d'abord, je pense que je vais vous prévenir, Alice est d'abord une étudiante au pensionnat Rayen, mais surtout, elle est plus connue à cause son tempérament agressif, voir violent des fois.

En gros ? Elle a un caractère de merde. C'est un garçon manqué, elle se retrouve souvent mêlée à des bagarres de groupes et tape sur tout ce qui l'énerve. Elle n'hésite pas à utiliser ses poings quand il le faut. En effet, avec cette description elle ne paraît pas très sympathique et surtout froide, mais est-ce vraiment son caractère ? Non, pas vraiment, si vous demandez à sa soeur Lacie, elle vous dira qu'elle paraît froide, distante, aggressive et pas très sympa mais au fond elle essaie juste de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Il faut juste apprendre à la connaître. Ce n'est pas plus compliqué que ça.

Contradictoire, vous dites ? Mais non, il suffit d'y penser un peu, de la comprendre et tout devient clair. Cette agressivité est en faite juste un masque pour cacher ses vrais sentiments, et aussi une armure pour la protéger. Vous vous dites donc "ah okay donc si elle ne vous aime/ne vous connaît pas, elle sera plus agressive, c'est ça ?" pas exactement. Cela dépend vraiment des gens. Même étant amoureuse de quelqu'un elle gardera son tempérament agressif avec lui. Dans sa tête être sympa, douce, c'est être "faible". C'est un peu bête comme reflexion, mais petite, on a abusé de sa gentillesse, il est donc logique qu'elle réfléchisse comme ça.

Enfin, si vous voulez qu'elle soit douce avec vous, tentez votre chance, donnez vous à 200% mais sachez que ce ne sera pas du gâteau ! Ce qu'il faut savoir sur Alice, c'est que tout d'abord elle suis une tsundere. Comme notre ami wiki nous le dit : Tsundere est une combinaison de deux mots, deux caractères différents, 'tsuntsun' qui veut dire "dur, froid et intimidant" et de 'deredere' qui signifie "amoureux, doux, gentil".

La tsundere apparaît souvent dans l'histoire dans sa phase tsuntsun comme quelqu'un de violent, déplaisant, froid er distant. Tandis que l'histoire progresse, le personnage, parfois soudainement, entre dans sa phase deredere, et devient plus conciliant, aimant et sympathique. En gros, la partie plus violente est comme un masque pour cacher ses vrais sentiments.

Comme je l'avais dis plus tôt, le côté moins sympathique est un "masque", une "armure" qu'il faut briser, mais ce n'est pas aussi facile que vous le pensez.

Mais même avec tout ce que je vous ai dit, notre petite Alice a aussi un côté "baka", dormir et manger sont ses spécialités. Elle adore la viande et tout autre nourriture, pour elle se réveiller en plein milieu de la nuit pour aller chopper un gigot, c'est normal, ou alors finir pleine de crème chantilly sur la gueule et même sur le corps aussi.

Sinon on ne peut pas dire qu'Alice est narcissique, dans le sens qu'elle aime se regarder, ce n'est pas son genre, mais elle s'en fiche complètement. Elle ne se trouve pas moche, bien au contraire elle n'a aucun problème avec son physique, mais on ne pourrait pas dire qu'elle se trouve belle, sachant qu'elle s'en fiche complètement.

Elle hait les lâches et les traîtres. Ce sont les pires à ses yeux. Rien qu'à voir ce genre de personne elle se met en rogne.

On peut aussi dire qu'elle est quand même sportive, bien sûr si elle aimait les cours ce serait bien plus facile. Mais bon, vu qu'elle n'aime pas l'école, elle utilise ses compétences si elle en a envie. Si elle ne veut pas, elle va directement s'asseoir dans un coin et ne fait rien pendant tout le cours. Sinon comme dit plus haut si elle en a envie, elle peut être une vraie sportive. Elle vise assez bien quand ça lui tente et elle a une force physique hors du commun.

Bien sûr sans pour autant être musclée ou quoi que ce soit. Côté études c'est un génie. Pourquoi ? Eh bien parce qu'elle ne fait absolument rien en classe, elle dort, regarde dehors ect. et pourtant elle a des notes fabuleuses. Mais non, ce n'ets pas comme vous pensez. Elle déteste se forcer ou réfléchir pour quoi que ce soit concernant ses études. Donc si le cours est emmerdant, elle va avoir zéro, et bien s'en taper, alors que si ça l'intéresse, elle va avoir un 20/20, par exemple. Il lui arrive, parfois, de quitter en plein milieu du cours, et quand on lui demande où elle va, elle répond avec un magnifique : « J'en ai assez entendu. J'ai appris tout ce qu'il y avait à apprendre ici, je m'en vais. »

Sinon Alice a la manie de s'endormir en plein milieu des conversations si cela ne l'intéresse pas ou si elle est fatiguée, elle serait là à "écouter" puis tout à coup, brusquement, elle tomberait tête première sur la table et dormirait profondément. Notre Alice est un cas assez spécial, je vous l'accorde.

Maintenant, analysons son petit côté gamer. On ne peut pas dire qu'elle est accro aux jeux, mais elle y joue quand même, enfin, jeux sur ordinateurs, jamais mais jeux vidéos, on peut dire qu'elle s'amuse assez bien avec une x-box ou une PS3. Elle passe quelques heures à geeker chez elle, à jouer à des yeux de fusillades et de guerre.

Aussi, elle a un petit côté otaku, mais étant au Japon, c'est normal. Des mangas, vous pouvez bien en trouver des tonnes chez elle. Mais elle ne lit que des shonens.

Mais justement, notre Alice est un garçon manqué, et elle s'en fiche pas mal. Se maquiller ... ? Jamais. Jouer aux poupées dans son enfance ? Jamais ! Les épées médiévales, les fusils de policiers et les beyblade, c'était bien mieux ! Donc comme on dirait, ce qu'elle ne supporte pas (en général) ce sont les fashion idoles. Mais pas toutes, on s'entend. Les gens qui ne font que suivre la mode comme de vulgaires pantins la fatiguent. Mais bon, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent hein. Même si c'est con.

En tout cas, Alice n'est pas une personne à provoquer.

Je n'ai pas de problèmes avec mon physique de jeune premier.

Alice porte en général des vêtements luxueux; Un style un peu plus classique et à l'anglaise. Une genre de robe avec une cape rouge, teintée de blanc plus bas et orné d'une grande boucle blanche au niveau du cou tandis qu'au au niveau de sa poitrine jusqu'au bas du ventre, c'est carreauté, une couleur rose, ou plutôt rouge lavé et blanc.

Elle porte des gants blancs et des bottes de la même couleur, mais décorées d'un bout gris très foncé, voir noir devant en plus, avec comme des « lacets » aussi noirs mais plus foncés dessus. De devant, sa « robe-cape » (aucune idée comment on appelle ça. u_u) laisse voir une mini jupe noire moulante. Elle laisse voir ses cuisses, qui sont toujours presque blanches, comme sa peau. La jeune anglaise ne bronze pas vraiment.

Sinon, sa peau n'a pas vraiment de 'défauts' en tant que tel. Elle n'a pas vraiment de boutons ou autre chose du genre.. Alice fait environ 1m75, voir 80. Elle a une corpulence assez fine sans pour autant être trop svelte. Elle a des formes mais pas trop. Ensuite, la jeune pensionnaire a une couleur de cheveux assez banale mais qui garde son originalité d'un côté. Alice a les cheveux couleur noisette, ils sont assez longs et plus ou moins bouclés.

Ils sont lisses à certains endroits, un peu plus ondulé à d'autres, sa coiffure est assez bizarre en fait. Alice laisse ses cheveux détachés, ils lui arrivent presque aux genoux et ils sont assez volumineux. Deux fines tresses se faufilent subtilement entre ses mèches de cheveux, on ne les remarque pas toujours.

La jeune anglaise a des yeux d'une couleur assez.. Rare. Elle a des yeux d'un joli violet.. (Oui j'ai fait des recherches, ça peut être causé par une malformation génétique, genre un espèce de bleu pas très opaque qui laisse voir les vaisseaux sanguins, et qui crée donc un violet.)

Alice a des hanches et des épaules plus larges que sa taille, ce qui fait donc d'elle une morphologie en sablier. Elle a des bras plus ou moins sveltes. Elle n'est vraiment pas virile, bien sûr, mais on ne peut pas dire qu'elle est faible, elle possède une grande force physique malgré ses bras de jeune fille. Même si elle n'a pas des ongles faits à la manucure fraîche, ses ongles restent quand même 'dans la moyenne' c'est à dire, ni trop beaux ni trop moches.

Ce n’est pas nous qui faisons l’histoire. C’est l’histoire qui nous fait.

[justify]Nous sommes à Londres. Premier janvier, aujourd'hui c'est le jour de l'an, les gens profitent tous, ou enfin presque, des célébrations. Dans un des nombreux hôpitaux de Londres, une jeune femme vient d'accoucher d'une petite fille.

La femme en question s'appelle Valentine. Pandora Dahlia Valentine. Assez grande. Blonde aux traits fins et légers, une grande robe classique, rouge et blanche. Elle tenait dans ses mains une toute petite créature, qui venait, juste à l'instant, de naître. Le bébé pleurait, mais c'était normal, elle venait de naître. Un homme se tenait à côté d'elle, Dahlia Glen, comme vous avez pu le deviner grâce au nom, cet homme était marié à Valentine. Depuis environ deux ou trois ans pour être plus précis.

Une petite fille se tenait près le lit, celle-ci s'appelait Lacie, Pandora Dahlia Lacie. Lacie est la première fille de Glen et Valentine. Glen déposa la peluche cadeau du nouveau-né, la mère la prit et la donna au bébé. Il semblait apprécier le présent qu'on lui avait offert, elle avait arrêté de pleurer. Lacie regardait sa mère, puis le poupon qu'elle tenait entre ses mains. Lacie souria en regardant le bébé, puis le bébé commença à sourire à son tour. Glen posa son regard sur Valentine, semblant vouloir lui demander quelque chose. La mère souria et hocha la tête.

- Je vais l'appeler Alice ! Ça sonne bien Alice, non ?
- Oui, ça sonne bien.


La mère leva légèrement son bébé et le tendit vers Glen. Elle souria un peu, puis quand Glen prit Alice dans ses bras, elle commença à pleurer. Glen comprit et rendit le bébé à sa mère.

- On dirait qu'elle ne m'aime pas hein .. Dit-il, rigolant légèrement
- Mais non ! C'est juste parce qu'elle ne te connait pas encore.
- Si tu le dis

Lacie, quant à elle regardait toujours sa nouvelle petite soeur, elle grimaçait et cela semblait faire rire le nouveau-né. Tout se passait bien jusqu'à présent. Les jours passaient et la famille était heureuse. Malheureusement, quelques semaines plus tard, les parents disparurent mystérieusement. Les autorités avaient beau enquêter, il ne restait plus une trace d'eux.

Les autorités furent donc bien obligés d'envoyer les deux petites filles, qui n'avaient pas disparu avec leurs parents, à un orphelinat de Londres. Cet orphelinat semblait bien normal, mais dedans, on abusait des enfants. On les faisait travailler comme des esclaves, on les battait, les privait de dîners, et les menaçait de leur faire encore plus de mal s'ils répétaient.

|~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Raconté par Alice~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~|

C'était un jour comme les autres dans ma vie. Un autre jour malheureux où je ne pouvais faire une seule petite erreur ou on me frappait .. De tous les orphelinats de Londres, il fallait que je tombe sur celui-ci. Je n'avais que cinq ans que déjà je détestais la vie. J'étais en haut, dans le grenier, cachée dans un coffre, j'étais toute petite alors j'avais de l'espace là-dedans. J'avais même mis une petite couverture ici ..

J'étais au chaud, j'aurais bien aimé relaxer ici mais je devais fuir cette vieille. Son nom était Cathy, oui on l'appelait Dame Cathy, c'était elle qui s'occupait de l'orphelinat en général, elle s'occupait des enfants et des paipers ; factures de l'orphelinat ect. Je ne l'aime pas du tout, je la hais même, chaque jour ma haine envers elle grandit de plus en plus. Elle me frappe toujours, elle n'est jamais douce avec moi et me dit des choses qui ne se disent pas ..

En ce moment même elle me cherchait dans la maison pour m'obliger à faire plein de travaux, qui, évidemment, n'étaient pas de mon âge. J'aurais bien aimé fuir cet orphelinat mais les rues de Londres me semblaient encore bien trop grandes du haut de mes cinq ans, alors je me contentais de me cacher dans le coffre, espérant juste que la vieille Cathy ne me trouve pas.

Cependant je savais bien qu'un jour elle me trouverait, j'aurais bien aimé continuer avec "mais j'ai un plan de secours", mais je n'en avais pas. Après tout, je n'avais que cinq ans. Au bout d'un moment je manquais un peu d'air dans le coffre et il faisait chaud et humide à l'intérieur, je décidai alors d'ouvrir discrètement le coffre, juste assez pour que je puisse voir, puis quand je vis qu'il n'y avait personne, je l'ouvris complètement, sans un bruit.

Je me levai et me dirigeai vers la fenêtre, je regardai le temps qu'il faisait dehors. Il pleuvait et les rues de Londres étaient noires par l'eau sur le goudron. C'est justement à ces moments-là que je me dis que fuir cet orphelinat dans des moments pareils me ferait un peu peur. Des gens louches qui rodent dans les rues, habillés de noir, oui je m'imagine bien le genre.

N'empêche que c'était toujours mieux que de rester ici .. Ou pas .. Je ne sais pas mais je n'aime aucune des deux situations. J'aurais tant aimé vivre dans une maison comme les autres, avec une famille comme les autres, où je serais en sécurité. Je n'aurais pas toujours à surveiller mes arrières, fuir .. Mais bon je n'avais que cinq ans je ne pouvais pas faire autre chose que fuir ..

Moi je me cachais dans la maison et la vieille Cathy me courait après, tandis que ma soeur, Lacie, elle se contentait d'exécuter ce qu'on lui demandait sans rien dire, malgré le fait que c'était très difficile et qu'elle en pleurait souvent. Bien sûr quand elle pleurait, on lui criait après et on la menaçait, alors elle était bien forcée d'arrêter, de retenir ses larmes.

Puis à un moment donné Lacie finissait par monter en haut, se cacher et pleurer. Ma soeur n'était pas trop du genre à se rebeller, moi je ne supportais pas ça, mais j'étais trop petite alors je ne pouvais ni fuguer ni protéger les autres, j'étais impuissante face à la situation.

Étant donné que la vieille ne nous laissait pas parler, ou même se voir, Lacie m'espionnait toujours, sans que je le sache. Elle s'inquiétait énormément pour moi, mais moi je croyais que c'était parce qu'elle me détestait. Comme par hasard, juste après ma naissance, mes parents avaient disparus .. Ce serait bien normal qu'elle me haïsse, je la comprendrais.

Bref après tout ça vous comprenez ma vie n'est-ce pas ? Tout ça c'était pour vous mettre un peu en contexte, maintenant, on va avancer un peu le temps, je ne vais pas vous raconter toutes les banalités de ma vie, enfin, c'est banal pour moi .. Avançons dans le temps, nous sommes deux ans plus tard, je suis à présent âgée de sept ans.

En deux ans j'ai eu le temps de changer énormément, mon caractère s'est beaucoup endurci, maintenant je n'avais plus peur de rien, ou enfin presque. Je fuguais plusieurs fois, me retrouvant seule dans les rues noires de Londres, sous la pluie. Des fois cachée sous une petite boîte souillée par les saletés qui étaient par-terre, avec Luna, ma peluche.

Cette peluche est le seul souvenir qu'il me reste de mes parents, donc j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Quiconque y touche aura à faire à moi. Donc ça suffit les pavés inutiles, donc continuons, en ce moment même je regarde la pluie dehors, j'étais en haut, au grenier encore une fois mais cette fois je n'avais pas peur. J'avais installé plein de pièges partout dans le manoir, là où seule cette vieille emmerdeuse de Cathy pourrait tomber !

Je regardais tranquillement la pluie tomber dehors, jusqu'à ce que la vieille entra dans le grenier, elle avait trouvé mon passage secret. J'avais sursauté, et je suis tomber vers l'arrière, mais je ne perdis pas de temps pour prendre rapidement Luna qui était à terre. Je sautai sur le rebord de la fenêtre, posai ma main sur le bas et le poussa vers le haut, ce qui le fit s'ouvrir, me laissant ainsi m'échapper.

J'avais sauté du grenier ce n'était pas rien, heureusement je venais de tomber dans un buisson .. Un rosier .. Aie. J'avais mal partout ça piquait, je saignais un peu mais rien de grave. Ma robe, par contre, était foutue. Oui, toute déchirée et pleine de pics. Mais ce n'était pas grave, je pris juste le temps d'arracher les pics qui me faisaient mal et voilà, je regardais Luna, très inquiète, mais merci dieu, elle était intacte.

Pas une seule égratignure, heureusement. Mais en même temps, quand j'étais tombée, je l'avais levée vers le haut, me sacrifiant pour une peluche .. C'était bête, mais c'était le seul souvenir de mes parents restant, et puis .. À force de traîner avec cette peluche, elle est devenue la chose qui m'est la plus chère au monde.

Je n'avais que ma soeur, Cathy me défendait de lui parler ou de la voir, de peur que ma soeur se rebelle et devienne comme moi, alors elle était devenue comme une connaissance à mes yeux, à part ça je n'avais personne d'autre. Même pas une connaissance .. Je suis sûre qu'elle me hait alors bon ..

Et puis .. Tous ceux que j'ai aimé ont mystérieusement disparu .. Ou sont morts d'une façon ou d'une autre, cela me fait peur des fois .. On dirait que je suis maudite.

Bref, maintenant je courais, m'éloignant ainsi de l'orphelinat, qui était d'ailleurs en plus milieu de la ville de Londres alors c'était facile. Je m'éloignais de plus en plus, mais je n'avais mangé que quelques bonbons que j'avais volé au dépanneur aujourd'hui .. Oui je sais ce n'est pas bien de voler, mais je volais pour ma survie. J'avais tellement faim que c'était la seule solution.

D'ailleurs je m'étais blessée, encore, un des employés m'avait couru après jusqu'à dehors et m'avait lancé quelque chose, j'étais tombée. Heureusement je l'ai semé à la fin. Bref ce n'est pas grave, maintenant, je ne courais plus, j'étais à bout de souffle, je m'étais arrêtée.

J'avais à peine repris mon souffle que voilà, on 'avait violemment bousculé, m'accusant de les avoir bousculé, le petit gang s'approchait de moi, ils n'avaient pas l'air très contents.

- Hé gamine ! T'as pas appris que c'est impoli de bousculer les gens ?!
- Mais je ne vous ai pas--
- Ouais ! On va t'apprendre la politesse nous !


J'allais dire que je ne les ai pas bousculé, mais ils ne m'avaient même pas laissé le temps de finir ma phrase, maintenant ils s'approchaient de moi, ils étaient plusieurs, ils ricanaient. Je n'avais que sept ans alors qu'ils en avaient probablement douze ou treize. Qu'allais-je faire ?

Ils s'approchaient de moi et je reculais, j'étais dans une ruelle sombre, j'avais sept ans et j'étais toute petite, toute frêle, en plus d'être une fille, je ne pouvais même pas les frapper à cause de ma taille. Et puis je ne faisais que fuir à longueur de journée, je réussissais grâce à mon agilité et mes pièges partout. Ici, je ne connaissais pas l'endroit, c'était la première fois que je prenais mon courage à deux mains pour fuir l'orphelinat de si loin, certes, habituellement je le fuyais mais je n'allais pas aussi loin.

Mais où sont mes pièges ? Ils ne sont pas là, malheureusement. Je suis cernée par cette bande d'imbéciles, de lâches, profitant de leur avantage d'âge et de force. Ils étaient autour de moi, moi j'étais déjà fatiguée, n'ayant pas dormi depuis longtemps, faisant des nuits blanches pour trouver un plan pour fuguer.

J'avais également mangé quelques bonbons volés, bref je n'étais pas en état de combattre. L'un deux m'avait plaqué contre un mur et me tenait par le cou, ma vision devenait flou et je perdais l'équilibre, je ne me sentais pas bien. Puis tout à coup, un jeune homme qui semblait à peu près avoir mon âge est arrivé. Il avait les cheveux noirs, les yeux mauves, comme moi, et un teint de peau assez pâle, mais pas trop. Donc je disais il est venu, a donné quelques coups aux voyous et ils sont tombés, je n'ai pas bien compris, mais je perdais conscience.

Plus tard je me réveillais, le garçon de tout à l'heure était encore à côté de moi. Je me levai quand même assez difficilement, n'oubliant pas les pics du rosier que je me suis prise tout à l'heure, je me lamentais un peu et posa la paume de ma main contre mon front.

- Bien dormi ? Dit-il ironiquement. Ils te voulaient quoi ?
- Aie .. Ma tête .. Se lamenta-t-elle. .. Je .. sais pas .. Ils étaient pas contents que je les aie bousculé .. Je crois.

On a discuté un peu puis on est devenus amis. (On va skip, ce serait stupide de vous montrer toute une conversation de trucs inutiles.) Puis il m'a posé une question :

- Sinon, tu fais quoi ici, toute seule ?
- .. C'est long à expliquer, mais tu me crois si je te dis que j'ai fugué mon orphelinat ?
- Bah vu ton état, je pourrais croire un peu tout ce que tu me dirais.
- De toute façon c'est trop long à expliquer. Et puis ce qui compte c'est le présent pas le passé, non ? Alors je préfère qu'on oublie ça et qu'on s'amuse ! dit-elle, souriante.

Il rigola un peu et hocha la tête, puis on a continué de discuter. On avait fait connaissance et maintenant on était amis. Plus tard, on était assis sur un trottoir en ville, qui était enfaite un pavé, c'était le style d'architecture qu'on retrouvait à Londres.

- Sinon, tu t'appelles comment ?
- Moi c'est Alice, et toi ?
- Isaac

Isaac. Je me rappellerai de ce nom. Ça devait probablement être la seule personne avec qui j,ai sympathisé .. On riait et on parlait, puis tout à coup, BOUM ! Mon esprit se détache de mon corps. Complètement absorbée par ce qui se tient devant moi. Magnifique. Sublime. La crèmerie, oui.

Une douce odeur de vanille vola jusqu'à mon nez, je me levai directement et accourus vers la dite crèmerie. De l'argent ? Non. J'y vais par instinct. #EPIC SBAFF# Donc là, je bavais carrément, mon visage collé contre la vitrine, il y avait d'autres clients, certes, mais moi j'étais passé devant.

Politesse ? Connais pas. Enfin, le peu de bonnes manières que j'avais apprises ne pouvait rien contre ma gourmandise. Le jeune brunet resta un moment avant de comprendre, puis éclata de rire.

- ... Elle est pas sérieuse ...

Et si ! Je collais mon visage contre la vitrine, puis tout à coup, le vendeur me demanda quelle glace je voulais, hum ... Laquelle je voulais ? Je lui aurais bien dit "toutes". Évidemment sans argent je ne pouvais rien avoir, alors je pris un peu de temps à répondre, puis le garçon avec qui j'avais fait connaissance tout à l'heure entra et donna de l'argent au vendeur. Je me retournai et le regardai, puis il me tendit la glace.

- M .. Merci

Il se retourna et on sortit dehors pour manger notre glace tranquillement, puis tout à coup, Isaac s'exclama :

- Sors de ta cachette, je t'entends.

Moi je n'avais rien entendu. Une silhouette fine et assez féminine se présenta sous nos yeux. C'était ma soeur, Lacie. Je m'exclamai de façon heureuse et étonnée en même temps.

- LACIE !
- Ah .. ? Tu te rappelles de moi ? Je pensais que je n'étais plus qu'un vague souvenir dans ta mémoire .. - Dit-elle, rigolant légèrement.
- .. Bien sûr .. Mais .. Je pensais que tu .. me ..

Évidemment, quand elle ne me parlait jamais, c'était pour mon bien, mais ça c'est ce que je ne savais pas. Moi je croyais qu'elle me détestait. Après tout c'était normal, j'étais née un jour de pleine lune, et on disait que cela ramenait la malchanceuse. Juste après, mes parents sont morts, il serait donc normal qu'elle me haïsse ... C'est sûrement à cause de moi ..

Et puis de toute façon, il arrive toujours du mal à ceux que j'aime. C'est toujours pareil. Il y a toujours une raison. Bref. Lacie souria un peu sans répondre à ma question :

- Je vois que tu es avec quelqu'un .. Tu es en sécurité. C'est ce que je voulais savoir, maintenant j'y vais
- Mais .. !

Elle rigola légèrement et s'éclipsa sans me laisser le temps de finir, ça a probablement dû être la première fois qu'elle m'avait parlé. Bref après ça on a joué un peu en ville, on a couru dans les rues bondées de Londres, on riait bien mais on bousculait des gens au passage.

Puis finalement, je regardais le ciel, c'était le coucher de soleil. Isaac rentrait chez lui. Je le saluai un peu en le voyant partir, il rentrait chez lui. Moi, c'était un peu triste, mais je ne rentrais pas chez moi. Je n'avais pas de chez moi. Triste mais vrai. Je préférais dormir dehors que à l'orphelinat, et puis en plus, on va me passer un de ces savons quand je reviendrai.

Donc je le saluai, j'agitais la main. J'avais déjà hâte à demain, la première fois que je m'étais faite des amis, il fallait avouer que je ne détestais pas ça. puis je marchais dans les ruelles et rues, je visitais et me cherchait un endroit tranquille pour dormir cette nuit. Puis en m'éloignant un peu de la ville, je vis une superbe plage.

J'allais dormir là, mais je me contenta de regarder la mer toute la nuit, le temps passa plus vite que je ne l'aurais cru, mais je m'étais endormie à la fin, je me réveillai pendant le coucher de soleil. C'était magnifique, je souriais un peu et observai le spectacle que dame nature m'avait offerte. Bref passons, je passais environ une semaine dans cette ville, me débrouillant de différentes manière pour manger. Chaque jour je rencontrais des personnes plus intéressantes les unes que les autres.

En général je me promenais toujours avec quelques enfants de la rue, qui se retrouvaient souvent mêlés à des bagarres de groupe. Je m'impliquais souvent aussi. Ainsi, je remarquais que j'avais une grande force physique, je me débrouillais assez bien, enfin aussi bien qu'un garçon. Je commençais à connaître cette ville comme ma poche, j'en connaissais chaque coin, chaque recoin.

Puis vint le moment où je me fis attraper, cette saleté de vieille avait dû appeler les autorités. Maintenant elle se la jouait, elle faisait la gentille dame qui avait perdu son enfant, et qui a eu la peur de sa vie. Qui, est soulagée de l'avoir enfin retrouvé. Moi je me débattais autant que possible mais je ne pouvais rien faire.

Quand on revint, cela fut une longue histoire mais je m'étais faite engueulée comme c'est pas possible, mais je m'en fichais complètement. Évidemment, je précise qu'on m'a passé un savon parce que ils ont dû perdre leur temps à me retrouver, évidemment, ils ne se sont pas inquiété, comme je le pensais. Je souriais ironiquement quand elle me jeta sur le sol, m'ayant tenu par le col pendant tout le trajet. En plus, elle m'avait attaché les mains pour que je ne m'enfuis pas.

Je n'ai que ça à dire, je les hais tous. Tous sans exception. Pas un seul ne se souciait de moi. Mais ce n'est pas pour autant que j'allais rester tranquille et ne plus jamais sortir. Ma vraie personnalité sortait enfin un peu. Étant plus jeune, j'étais une gentille petite fille sage. je ne suis plus pareille.

Quand elle me jeta sur le sol, j'eus un peu mal mais je ne le montrai pas, mon corps si. Une des blessures que je m'étais faite tout à l'heure s'écorcha et saigna un peu. Bref maintenant j'étais sur le sol, assise et les mains attachées. Cathy me regarda froidement, je lui rendis son regard.

- Arrête de me regarder comme ça, morveuse.
- C'est pas toi qui va me donner des ordres, vieille bique.

Il est vrai que j'avais été directe avec elle, mais je n'avais plus peur d'elle, mon séjour à Londres m'en avait appris beaucoup. Elle s'approchait de moi en marmonnant des injures, elle pinça un peu mon menton pour me faire remonter la tête, je souriais ironiquement et je n'avais pas peur d'elle.

- Alors, qu'attends tu pour pleurer gamine ?!

Elle ricana un peu et vint s'approcher de mon visage pour me donner une gifle, mais moi je me retournai vers elle encore une fois et continuais de sourire, cela ne me faisait absolument rien, je savais bien qu'au fond elle cela ne faisait que la frustrer, le fait que je ne pleure pas. Juste après elle grogna un peu.

- Arrête de sourire, petite insolente !
- Hinhin. J'ai peur.

Je ricana aussi ironiquement qu'elle l'avait fait tout à l'heure, elle lâcha mon menton, n'ayant rien de plus à dire. Sauf que cette fois elle m'avait attaché contre un mur comme un vulgaire chien, et au sous-sol en plus. Je crevais de faim mais j'avais décider de ne pas accepter sa bouffe.

Et puis de toute façon, cela ne me faisait rien, j'étais restée quelques temps comme ça avant de fuguer une nouvelle fois. Je faisais ça souvent maintenant. Tous les jours je m'enfuyais. Ils prenaient la peine de me retrouver ? Ouais. Je m'en tape. Je ne leur portais plus aucune intention. Tous les jours c'était comme ça que ça se passait depuis longtemps.

Puis un jour quand je revins, je levai la tête, bouche-bée. Ce que je voyais ? Un gigantesque bâtiment en flammes. Le bâtiment de l'orphelinat. Alors, sans vraiment penser à ce qui pourrait m'arriver, je rentrai en courant, je courais vers un endroit. Le haut, la chambre de Lacie. Quand j'étais enfin arrivée je vis le corps de Lacie, ma grande soeur, couché au sol près des flammes.

Elle n'avait pas l'air de s'être brûlée mais elle n'était pas consciente. Donc elle devait sûrement être tombée inconsciente à cause de la chaleur ou la fumée. bref je ne perdis pas de temps avec ça pour prendre ma soeur et sortir, certes j'ai failli me prendre les escaliers mais bon.

Donc pendant que je la tenais et je courais, elle parla un peu, mais sa voix était froissée, elle arrivait difficilement à parler et toussotait un peu, mais elle souria. Je la regardais, les yeux en larme, elle souria encore.

- A .. Alice .. *Kof kof* C'est ... Fini .. J'ai appelé les ... *Kof kof* Autorités ..

Je sortis enfin et la déposa à terre, pour ensuite directement m'effondrer en regardant la scène. Il ne semblait rester que nous comme survivants. On attendit environ dix minutes avant que les pompiers et des autorités viennent. Après environ une semaine, tout était revenu à la normale. Mais on devait louer des chambres d'hôtel avec le peu d'argent qu'on avait.

Il fallait avouer que je n'ai pas vraiment apprécié cette période, mais j'étais quand même à Londres et donc je pouvais quand même trainer avec mes amis. Ou plutôt avec cette bande de voyous qui se battaient pour un oui ou un nom. Mais bon, je n'y pouvais rien si j'étais tombée sur eux, et maintenant je m'étais attachée à eux.

Malheureusement, vers mes seize ans on dut repartir vers le japon pour poursuivre nos études. C'est les autorités et d'autres gens haut placés qui en avaient décidé ainsi. Je n'étais pas majeure, et donc ne pouvais rien faire, tandis que Lacie était parfaitement d'accord. Donc je dus prendre l'avion sans même avoir le droit de dire au revoir à mes proches.

C'était assez brutal comme changement mais je n'y pouvait rien .. Goodbye London, hello Matsumaya ..

C'est l'heure d'enlever les masques.. !

- Surnom : Bah .. À vous de voir hein je vais pas vous obliger à m'appeler d'une façon ou d'une autre. o_o
- Comment avez-vous trouver notre forum ? Ça daaaaaate. '^' Par google, je crois.
- Prouvez-nous que vous avez-lu le règlement : Shippu Meize est un pingouin rose

[/color]


Dernière édition par Alice P. Dahlia le Lun 22 Avr - 0:32, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Shimeku Nagashi


Féminin
Messages : 965
Age du perso : 17 ans
♥ Côté coeur : Nop!

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Ven 24 Aoû - 19:36

Je te valide ! J'ai rien à dire =w="
Bon jeu ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Ven 1 Mar - 6:13

Délockée .w.
J'modif' un peu ewe' (Je garde la même fiche, je change juste quelques trucs.)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas

Shimeku Nagashi


Féminin
Messages : 965
Age du perso : 17 ans
♥ Côté coeur : Nop!

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Jeu 28 Mar - 1:16

Ça fait un mois. oo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Jeu 28 Mar - 3:07

o_o

J'avais oublié cette prés. oô Je m'en occupe bientôt normalement, juste quelques descriptions à changer. '^'

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Dim 21 Avr - 22:20

Bientôt ? x) ça va faire deux mois.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   Lun 22 Avr - 0:33

Terminé. o_o

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: » Alice P. Dahlia.   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Alice P. Dahlia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice Logan [validée]
» Mademoiselle Alice Hargreaves .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION DES PERSONNAGES :: » Huh, mais, qui es-tu ? :: « Fiches Validées-