Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Rei Akimera
Social Bad girl

Féminin
Messages : 1414
Age du perso : 19 doses d'Héroine
♥ Côté coeur : Yahiko

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Jeu 1 Nov - 19:46

Tadam quel jour nous sommes aujourd’hui ? HALLOWEEN pardi ! Je vais encore pouvoir frapper un bon coup niark niark. Non en fait, cette année, je n’ai pas le droit de mettre mon musée de l’horreur à cause de ce qui s’est passé l’année dernière… alors aujourd’hui, ce sera simple. Je vais me rendre au bal dans la grande salle. Peut-être que Kuri y sera lui aussi, ça serait chouette. Bref, je regardais l’heure, il était déjà 17h30. Le bal commençait logiquement à 20h donc j’avais encore du temps pour me préparer. Et bien sûr, je n’ai pas mis 30 ans à choisir ma tenue vu que ce sera comme l’année précédente, le costume de vampire. De toute manière, ça me va mieux avec le regard froid que je peux arborer sur mon visage.

En attendant de me préparer, je sortis dans la cour du pensionnat, histoire de me griller une cigarette. Les surveillants, voire même un peu tout le monde m’attend au tournant en cette journée d’Halloween. Ils ont peur que je fasse encore les pires conneries ou farces qui soient et du coup, je dois me tenir à carreaux. Bah, au moins ça changera de mes habitudes, ce n’est finalement et peut-être pas plus mal. Je m’assis sur un banc, fumant ma clope, en faisant signe de la main lorsque je vis quelques élèves avec qui je m’entendais plutôt bien, chose rare mais que voulez-vous puis retournais dans ma chambre pour aller me préparer. Dire que le matin, j’avais du aider à décorer tout le pensionnat, seulement pour pas qu’un autre truc de mauvais se rajoute à mon dossier scolaire… Mais, ça le fait grave comme ça. Je mis alors toutes mes affaires du déguisement sur le lit puis partit prendre une douche. Ren et Dwayne n’étaient pas encore rentrés. D’ailleurs, je me demande où est-ce qu’ils sont encore passés ces deux là. Bref, je pris une bonne douche relaxante, d’au moins 1h puis sortit et m’habillais avec mon déguisement. Une longue cape noire, une jupe noire à froufrous, un corset rouge ainsi que de longues bottes noires. Il ne restait plus qu’à me maquiller, me faire quelques cicatrices, des vraies au mieux et me mettre des fausses dents de vampire.
Une fois habillée, je me mis du fard blanc pour avoir un teint de vampire puis commença à me faire au couteau quelques cicatrices et sur le visage, une sur la nuque et sur les bras. Je les fis cicatriser pour éviter qu’elle ne saigne puis les désinfectais les laissant à l’air libre. Je partis de nouveau dans la salle de bain afin de me maquiller. Khôl et Eye liner du plus noir sont de mises. Une touche de rouge à lèvres et me voilà en vampire presque salope. J’adore, je dois dire. Je regardais l’heure puis vit que l’heure était passée rapidement ; c’est déjà 19h30. Je n’ai plus qu’à aller dîner à la cafèt, me droguer un peu pour que la soirée soit encore meilleure et me rendre au bal. Je me rendis alors à la cafet puis découvrais avec plaisir que déjà plein de monde s’était déguisé. Ah ce que j’adore Halloween, c’est encore mieux que Noël.

[…] Après avoir fais mes petites choses, je me rendis alors dans la grande salle. Il n’y avait pas encore tout le monde mais ça s’était déjà bien rempli. Je marchais tranquillement vers le buffet lorsque je vis Neither et Kuri. Je m’approchais alors d’eux avec un grand sourire. J’embrassais Kuri puis fit un gros câlin à mon petit Nei, mon protégé. Je discutais alors bien avec eux, piochant dans les bonbons et les boissons qui avaient été alcoolisées par mes soins héhé. Je bus mon verre mon cul sec lorsque j’entendis un cri. Enfin était-ce bien ça au moins ? J’ai la tête qui flanche un peu avec la drogue. Je me retournais alors pour voir une fille qui avait l’air en sanglots. Les seuls mots qui sortirent de sa bouche étaient :

« Une ombre. Une ombre les a tués ! »

Derrière la fille, un couple de cadavre était pendu au plus grand arbre du pensionnat. Non, ce n’est pas moi l’ombre faut pas me regarder ça ne sert à rien, je vous assure. La jeune fille s’était effondrée et des bruits commencèrent à se faire entendre. Je croyais halluciner mais non tout ça était bien vrai. De plus, comme un bruit de pas se faisait entendre. Etait-ce cette mystérieuse ombre ? Je ne vous cache pas que sur ce coup, je ne fais qu’un avec Eiven. Je commence très sérieusement à avoir peur et elle est entrain de me filer sa peur avec. Je pris la main des deux jeunes hommes qui étaient avec moi puis les entraînais avec moi jusqu’au réfectoire. Je passais par un petit passage secret bien à moi, sentant comme un froid arriver sur nous. Je commençais à paniquer et ce n’était pas du tout dans mes habitudes pour le coup. D’ailleurs le temps d’aller jusqu’au réfectoire me sembla une éternité et chaque fois je me retournais pour voir si l’ombre ne nous suivait pas. Enfin arrivés, je les entraînais toujours jusqu’à ce qu’on se cache dans les cuisines et m’assit, me recroquevillant sur moi-même.

« Merde pour une fois que je fais rien, pourquoi ça se passe comme ça… »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Hum:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shin V. Kuro


Masculin
Messages : 21
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Dans ton c*l~

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Jeu 1 Nov - 20:43

«EVENT - Fuyons ! »

«Ière partie. »





    A vrai dire, il n’y avait strictement aucun intérêt, le regard perdu, couché sur son lit, les bras croisés derrière la tête, Neither scrutait le plafond sans vraiment d’intérêt. Un long soupir agacé traversa la barrière de ses lèvres, l’entêtement agaçant des gens à vouloir qu’il vienne à cette fête qu’il considérait à au-delà de commercial lui tapait sur le système – et comme vous connaissez Neither aussi bien que moi, il n’a pas voulu démontrer sa face tout de suite. Alors il s’est contenté de faibles « On verra… » Ou encore « Je sais pas trop… Vous savez, les montres ça me fait peur… ». Foutaise, vous savez tout autant que moi que le jeune chaton cherchait juste une excuse pour ne pas aller à la fête appelée plus communément Halloween.L’adolescent ferma les yeux, se laissant bercer par le tic tac régulier et incessant de son vieux réveil – seul souvenir de son père. Seulement, comme le monde semblait bel et bien contre le petit chat, le réveil sonna subitement à peine dix-neuf heures atteintes, pris de panique, le garçon se redressa subitement et violemment ne s’attendant pas à une telle violence, et surtout à un tel emmerdement de la part d’un objet, oui… D’un simple objet. Furieux, le chaton arrêta l’objet agaçant d’un coup de poing et sachant pertinemment qu’il n’arriverait pas à se rendormir« Putain de merde ! Connard de réveil ! Grogna-t-il désagréablement – car oui quand on grogne ça peut être agréable, c’est bien connu ! »Il se redressa faiblement avec la flemme d’un vieux chat ronfleur. Le chaton se passa la main sur le visage en baillant longuement, ses crocs luisants reflétant la petite lumière de chevet que ses colocataires auraient certainement éteinte en rentrant de la fête, mais bon, visiblement, c’était à lui de le faire – dommage pour toi chaton mais c’est des choses qu’il faudra que tu apprennes à faire avec l’habitude. Neither fit craquer mollement son épaule dans un bruit écœurant – maintenant  qu’il y était, autant participer à cette fête de malheur, au moins ce serait ça de fait… Il ouvrit son placard tordu d’un vif coup de pied en passant à peine sa tête à l’intérieur. Déguisement… ? Déguisement… ? Mais fuck quoi ! Pourquoi faut-il qu’il ait toujours ce dont il ait le moins envie !? Le chaton tira légèrement un masque gris-noir qui prenait que la moitié de son visage avec pour seuls décors un tissu rabiboché et une marque de sang, ses crocs feraient le reste pour son visage – et évidemment, sa salope de tante n’avait certainement pas oublié de quoi faire bien sa sadique avec lui, le petit chat eut un court regard de tristesse en sachant que le seul reste de sa famille le détestait puis il tira le short en cuir noir sur lequel il attacha sa queue habituelle qu’il portait, ainsi que son haut moulant qui ne cachait absolument rien du tout de son corps si ce n’est juste sa poitrine, et finalement, son collier tout aussi noir que le reste sur lequel était accroché une chaine massive se reliant à deux bracelets qui obstruaient ses poignets quand il les attachait. Son tour se finit à la salle de bain, laissant le liner écarlate couler le long de ses joues pâles pour faire croire à des larmes de sang et pour finir, l’adolescent dressa ses longs épis pour reformer ses oreilles de chat. Ayant enfin fini il sortit en claquant la porte – son seul avantage de cette fête, serait de ruiner le moral des gens, n’oublions pas, Neither est loin d’être un gentil chaton.Sur ce il rejoignit le reste des pensionnaires, s’amusant à semer la zizanie – croche-pattes, verres renversés et pleins d’autres petits coups foireux… Ben quoi ? C’est Halloween, non ? Le chaton lécha sensuellement ses crocs face à un garçon qui lui plaisait avec un petit sourire charmeur  avant de se cogner contre un torse…  - Oui oui Neither, ne l’oublie pas tu es minuscule ! Puis grogna doucement en relevant la tête, prenant son air blessé, les larmes aux yeux voulant commencer son petit cirque, mais il n’en eut pas le temps, Rei se dirigeant vers eux – l’une des vraiment très rares personnes qu’il pouvait supporter, il lui lança un immense sourire en la voyant avant de prendre sa poitrine dans la face – je me répète mais oui Neither, tu es microscopique. Il se racla légèrement la gorge en se reculant, avant d’entamer la conversation, la soirée s’annonçant très longue et très ennuyante. Mais quelqu’un osa enfin casser ce rythme pourri..« Une ombre. Une ombre les a tués ! »Neither poussa un ricanement intéressé en voyant le corps pendre avant d’être violemment tiré en arrière, perdant son équilibre. Poussant un léger cri étouffé il suivit la jeune femme, commençant enfin à être intéressé.*Une ombre hein~ ? Je crois que je vais bien rigoler.*Arrivé devant le réfectoire, l’adolescent attrapa la manche de Rei, commençant à simuler des larmes.« C-c’était quoi !? J-j’ai peur… Je… Tu crois qu’on va mourir, bégaya-t-il difficilement. »*C’est forcément un coup foireux d’un adolescent qui s’ennuie ça, j’ai hâte de voir comment ça va se finir !*.






Dernière édition par Shin V. Kuro le Mer 1 Avr - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Sam 3 Nov - 17:46

Je soufflais et regardais ce qui se passait autour de moi, il était 16h et ce soir c'était Halloween … Une fête stupide qui allait me laisser encore blasé de ce monde extérieur. Une cigarette dans la bouche et le regard vers le ciel me demandant pourquoi je devais y aller. Enfin je suppose que voir Rei était une bonne raison.Je tirais encore une grande bouffée de fumée et regardait autour de moi. il fallait qu'il se trouve un costume digne de ce nom, il cherchait dans sa tête une idée, c'était Halloween et il fallait faire peur, mais bon, ce n'était pas vraiment dans ma tête, je ne savais pas trop ce qui pouvait faire peur, pour moi, seul ma mère me faisait peur alors forcément je ne voyais que cela comme déguisement mais ce n'était pas pour autant que j'allais utiliser ce costume pour moi .

Enfin c'est chiant, de fêter quelque chose de commercial sur les peurs, je savais que la peur était une bonne vendeuse mais pas à ce point là. Je souriait et regardait ce qui se passait en face de moi. Il me fallait un costume bien, un peu cliché, limite de super héros, un de ceux que j'adorais, qui était capable de passer outre le quatrième mur pour montrer sa vraie personnalité.

Comme par exemple, Deadpool, un héros de Marvel, qui était en fait un vrai antihéros, qui adorait parler et jouer avec le lecteur de bd, comme ce que j'aimerai faire avec ceux qui vont lire ce post. Post qui marque mon retour après quelques longues semaines d'absence. Il fallait bien que je rentre dans mon rôle de Deadpool et que je commence à parler aux gens qui lisent les posts un peu non mais oh ….

Aie, ma tête commençait à me faire mal. Je m'étirais et regardais rapidement ce que je devais commander pour avoir mon costume actif et aussi combien de temps il allait falloir pour qu'il arrive, bon avec de l'argent c'est rapide. Je souriais et commençais à faire quelques étirements en vu de ce soir. Deadpool était un personnage qui bougeait beaucoup et si je devais bien faire quelque chose de mes dix doigts, j'allais devoir jouer ce rôle avec une perfection à toute épreuve.

Je commençais à me diriger vers la douche, il était encore tôt mais je devais quand même faire quelques petits préparatifs pour être parfait. J'avais envie d'impressionner les gens et particulièrement une ou deux personnes de mon entourage et ma chambrée.

Je passais la tête en dehors de la douche, il n'y avait pas de personnes dans la chambre et je me lavais lentement faisant couler l'eau pour bien que celle-ci coule sur ma peau et lave doucement la saleté apparente avant que je me saisisse du savon et que je m'étire avant de frotter ma peau avec insistance. Je ne savais pas pourquoi mais je me devais d'être le plus beau et le plus propre possible pour ce soir. Bon je serais en costume et le visage masqué mais au moins je serais beau et propre, ce qui ne serais pas du luxe. Je sortais une cigarette et regardais autour de moi sortant de ma douche en caleçon.. Personne n'était là, heureusement, sinon j'aurais fini dans une situation presque trop gênante selon moi.

Enfin bon, je me disais que je faisais cela pour des rares personnes alors je pouvais me permettre de prendre un peu de temps pour elle. Enfin, on verra ce que nous pourrions faire après ce soir. Bref, l'heure arrivait très rapidement et le costume venait à peine d'arriver.Le temps de me changer et de préparer tout pour le grand soir.

Une bonne heure de préparation et je me dirigeais vers le lieu de la cérémonie. Un petit sourire et je remarquais la jeune fille aux cheveux roses dans une tenue de vampire qui était très sexy venir lui faire un bisous, tandis qu'un autre vampire se tenait près d'eux … Euh, attends là, j'ai cru que c'était une soirée Halloween pas une soirée vampire enfin bon … Un petit soupir et soudain un cri strident puis une fille rentrée en pleurs. Je soufflais dans mon masque et me demandais ce qui se passait, est ce que cela n'était qu'un jeu ou bien avions nous décidé d'être beaucoup plus sérieux ?

Puis d'un seul coup, je me sentais entrainé vers la cuisine en passant par des passages que je ne connaissait pas . Rei avait l'air de paniquer ce qui n'était pas dans ses habitudes. Enfin, de ce que je savais de la jeune fille. Je commençais à allumer une cigarette en arrivant dans la pièce principale et prenais l'épaule de Rei et essayait d'être aussi cool que je pouvais l'être dans mon costume avec mes deux pseudo katana et mes deux pistolets à billes. Un sourire vers la jeune fille pour la calmer pendant que je me redressais .

Rei, calme toi, ce n'est pas de ta faute, et sinon, maintenant qu'on est en cuisine, tu crois qu'on m'en voudras si je prends quelques provisions ?

J'essayais de détendre l'ambiance avant de sortir mon paquet de cigarette et d'allumer une clope avant d'en proposer à mes camarades qui étaient dans la même panade. Il rigole et attends. Il était prêt à subir le pire

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rei Akimera
Social Bad girl

Féminin
Messages : 1414
Age du perso : 19 doses d'Héroine
♥ Côté coeur : Yahiko

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Dim 4 Nov - 0:40

Nous étions arrivés devant le réfectoire que Nei attrapa ma manche, ses larmes se mettant à couler. Ouais, bon je ne sais pas si elles sont vraiment sincères mais je le console, je peux au moins faire ça. Puis une fois dans les recoins de la cuisine, je vis arriver mon tendre Kuri qui prenait par l’épaule et m’adresser un sourire.

Rei, calme toi, ce n'est pas de ta faute, et sinon, maintenant qu'on est en cuisine, tu crois qu'on m'en voudras si je prends quelques provisions ?

Je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il y avait quelque chose d’horrible qui se met à tuer tous les gens si elle nous trouve. Une ombre… Ouais, pour la première fois de ma vie, je ne suis pas du tout rassurée. Lorsque mon Kuri alluma une cigarette et qu’il nous en proposa une, j’acceptais volontiers. J’avais besoin de me calmer, là et tout de suite même. J’allumais ma cigarette, pensant bien que mon petit Nei ne fumerait pas alors je ne lui proposais pas puis me laissais aller à ce petit tube de la mort. Je m’appuyais par la suite contre un placard où je sursautais encore entendant un bruit puis essayais de me calmer et sourit à Kuri.

« Hum oui pourquoi pas ; autant profiter de voler quelques provisions. Je vais sûrement trouver un truc bon moi aussi… et toi Nei ? »

Je leurs fis tout de même un sourire. Je me retrouvais en compagnie de deux charmants garçons, dont l’un avec qui j’étais tout nouvellement. Je ne voulais pas non plus les décevoir et qu’ils découvrent que derrière la jeune fille un peu froide, au caractère trop trempée, se trouve une fille trop sensible et pleurnicharde… Rah ce que je déteste être comme ça ! Bref, je finis ma cigarette, écrase le mégot contre le sol, comme toujours. Aucune marque de respect même dans la pire des situations. Bon, pendant qu’on a un peu de répit, même si je sais que je fais flipper à tous les bruits suspects et tout ça à cause d’Eiven, qui ne fait qu’un avec moi cette fois-ci ! Je n’ai pas intérêt à me mettre à chialer car je crois que là c’est la fin de tout…
Je me mis ensuite à fouiller dans les placards pour trouver des pains melons que je pris avec moi. En fait, tout ce qui est sucré m’intéresse, le reste pas le moins du monde. Je réussis aussi à trouver des Dorayaki ; sorte de pancakes épais fourrés à la pâte d’haricot rouge. J’en suis fan *w*. Bref, après avoir mis tout ça dans un sachet, je partis dans le frigo, histoire de boire un coup, puis je pris ensuite Neither dans mes bras pour lui faire un big câlin car je pensais qu’il pouvait avoir peur lui aussi. On ne sait jamais hein.

Mais… un truc clochait ; c’est vraiment trop calme. J’aime le calme hein, normalement. Mais là… c’est vraiment trop calme. Nous sommes en plus dans le noir pour éviter de nous faire repérer par l’ombre, enfin la seule lumière que nous utilisons est deux petites bougies que j’ai allumées. Nous sommes seuls dans la cuisine et je n’ai vraiment aucune idée de ce qu’il va nous arriver. Après être restée un long moment dans les bras de Nei pour partager ce câlin, je m’éclipsais quelques minutes avec Kuri, pas très loin bien entendu. Nous devons à tout prix rester à trois. Je me blottissais dans les bras de mon amoureux pour lui faire un gros câlin et l’embrassais.

« J’ai… vraiment peur Kuri… ça craint… »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Hum:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

PNJ


Masculin
Messages : 36
Age du perso : Huhu! =w=
♥ Côté coeur : Bloblo! '~~

MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Dim 4 Nov - 23:06

Psssst… Psssst… C’est Halloween ce soir. C’est le grand soir. Je vais pouvoir me montrer au grand jour et qui sait… tout ceux qui oseront passer sur mon chemin auront une surprise des plus désagréables hin hin… Je suis celle que l’on ne remarque que tard le soir quand je passe dans les couloirs. Je suis celle qui n’a peur de rien et celle aussi qui n’hésite pas à vous tuer, oui vous élèves, pour son plus grand bonheur mais je suis cette Ombre dont vous ne connaissez pas l'existence mais devrez craindre.
C’est bientôt l’heure, je vois l’horloge tourner. Je traînais au détour des couloirs pour commencer à espionner les préparatifs de la fête qui se déroulait dans la grande salle. Une fête d’Halloween… que c’est minable. Ils ne doivent pas prendre cette fête à la légère et je compte bien le leur montrer ! Même le plus taré de vous tous réunis ce soir, ne pourra rien faire contre moi hin… Je suis là mes agneaux. JE SUIS PARTOUT ! Je peux être dans votre chambre, comme dans votre cabine de douche, ou encore dans vos repas. Mais… je m’efface aussi rapidement qu’une goutte d’encre tombée dans l’eau que vous ne pouvez jamais me voir.

L’ombre que je suis erre dans les couloirs. Il est à présent l’heure. Mon choix va se porter sur un couple ; ce couple ! Je l’observe depuis un bon bout de temps. D’ailleurs, je vois qu’ils sont accompagnés d’une jeune demoiselle. C’est parfait, elle va me servir d’intermédiaire. C’est elle qui va pousser au vice, elle qui va donner ton aux cris que je veux entendre. Je veux que tout le monde panique ; croyez-moi que vous n’êtes pas prêt d’oublier votre Halloween mes agneaux. J’apparus devant eux, un masque sur le visage que je n’ai pas, une faux dans la main que je n’ai pas. Oui, élèves, nous entrons dans le domaine du surnaturel. L’ombre que je suis brandis sa faux, ôtant la vie en quelques secondes du garçon, puis ensuite de la fille. Je l’entends crier la troisième personne. Crie ma fille, crie. J’en ressens davantage de frisson et d’envie de tous vous tuer. Pour lui donner encore plus l’envie de m’échapper, je l’attaque et lui déchire à moitié sa robe. Que c’est bandant de la voir en pleurs et effrayée.
Je récupère les corps par la suite, soufflant à la demoiselle de courir sans se retourner puis dans un rire froid, je disparais pour ensuite me trouver au pied du plus grand arbre de Rayen, présent dans la cour que l’on peut voir depuis la grande salle et pend les deux cadavres, la trace de ma faux se voyant parfaitement sur leurs corps. Il ne me reste plus qu’à trainer un petit peu avant de me mettre en marche. N’étant pas matériel, je m’infiltrais assez rapidement dans un faux pistolet. Je pris un quelconque élève. La fille arrive et panique. Elle crie en mon nom puis s’évanouit. C’est l’heure des hostilités. J’observe attentivement les bruits, les regards ainsi que les cris tant attendus. Trois d’entre eux viennent de s’échapper de la salle. C’est parfait tout ça hin hin… Pour laisser un peu durer le suspens, je m’effaçais pour disparaître au milieu de toute cette ombre qui habite les couloirs de Rayen. J’ai envie de m’amuser avec eux, je ne compte pas leur mettre la main dessus tout de suite.

L’ombre sait toujours où vous trouvez et je sais ces trois élèves sont en ce moment même en cuisine et que l’une d’entre elle panique. Sans faire de bruit. 1… 2… 3… 3 pas et je me glissais dans la peau d’un couteau de cuisine ; le couteau de cuisine tueur. Il me fallait d’abord les observer avant d’attaquer, c’est ce que je fis. J’attendis patiemment puis profitais des quelques minutes d’inattention d’un des deux garçons et de la jeune fille pour m’approcher. Dans un bruit à vous couper le souffle, je tombais sur le sol. J’attendis encore quelques secondes, histoire de bien les faire paniquer puis avec l’aide du couteau, je me baladais entre les trois personnes, m’approchant parfois très près d’eux puis m’agitais dans tous les sens pendant quelques minutes avant de les regarder.

« Le sang coule… Il est désormais trop tard, votre corps m’appartient. »

Et là je riais de sorte à leur donner encore plus la chair de poule. Allez fuyez, je veux jouer avec vous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shin V. Kuro


Masculin
Messages : 21
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Dans ton c*l~

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Lun 5 Nov - 0:22

«EVENT - Fuyons ! »
«IIème partie. »



    La cuisine… Stupide idée… La cuisine était l’un des endroits qu’il fallait le moins fréquenter, l’endroit qui laissait certainement le plus d’ouverture pour buter quelqu’un – malheureusement oui… Couteau, tuer quelqu’un en le mettant dans un freezer c’était facile, et ça, Neither le savait, bien qu’il préférait se taire. Oui… Malgré les apparences et ce qu’il laissait croire, le petit chat n’était pas quelqu’un de bavard et qui ne disait pas vraiment ce qu’il pense, beau parleur ? Oui, c’en était un pour sûr, en revanche, bavard c’était bien moins sûr. Le chaton scruta silencieusement la salle à l’affût du moindre bruit.

    *Autant se prêter au jeu tant que j’y suis, ma foi, ça peut toujours être drôle, songea-t-il en regard le plafond.*

    Puis il s’enfouit à nouveau dans les bras de Rei, explosant en sanglots, simulant à la perfection que c’était presque impossible de penser que c’était faux, l’adolescent avait tellement pleuré par le passé que ça lui semblait vraiment simple de verser une larme, parfois ne sachant pas lui-même si elles étaient vraies ou fausses. Bon à présent, bien sûr qu’elles étaient fausses, l’ambiance devait aller avec bien sûr. Sa main se crispa sur la manche de la jeune femme quand il la sentit s’écarter légèrement – malheureusement oui Nei, tu n’es pas une priorité ni un centre d’attention particuliers. Mais le chaton remarqua que ce n’était que pour prendre une cigarette, il releva la tête en fixant l’autre garçon qui lui proposait une cigarette. Son regard vibrant se plongea dans le sien avant qu’il ne baisse lentement la tête en la secouant timidement, essuyant ses larmes de son avant-bras, tâchant au passage tout de rouge sa peau d’albâtre.

    En fait, Neither ne comprenait pas vraiment pourquoi Rei était si effrayée par l’ombre, elle ne pouvait qu’être invention, pas si dangereuse… ? Si ? Les corps n’étaient que des mannequins, et cette histoire qu’une mise en scène – et là malheureusement tu perds tes moyens, n’est-ce pas Nei ? Indécis, le garçon soupira intérieurement, ne cherchant pas à comprendre et ne voulant pas comprendre. L’ambiance était lourde, et l’envie de jouer du chaton hésitait à se faire la malle. Oui, la soirée semblait tellement intéressante suite à cette ombre qui était mystérieusement apparue mais il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond.

    Le garçon releva lentement la tête quand on lui proposa de se servir à manger, il se lécha furtivement les crocs en ronronnant, allant piocher dans les provisions du lait en petite brique et quelques gâteaux au soja, mourant de faim, n’ayant pas eu le temps de se servir quoique ce soit à manger sur le buffet de la fête – on ne change pas un esprit vorace n’est-ce pas. La bouche pleine, sa tête se retrouva à nouveau dans la poitrine de Rei, poussant un léger grognement, l’adolescent l’entoura de ses bras avant d’avaler ce qu’il avait dans la bouche. Furtivement, le visage caché sous ses mèches, dissimulé aux autres il sourit sadiquement, le regard luisant ; finalement cette situation morbide l’intéressait grandement, un jeu du chat et de la souris. Peut-être que son inquiétude passagère n’était pas justifiée.
    Une fois à l’air libre, il respira un grand coup en s’asseyant au sol, le regard empli par la peur et posant son regard partout comme inquiet, aux aguets du moindre bruit suspect. Pourtant rien… Juste un silence extrêmement pesant au point que l’on entendait trop les frigos qui émettaient des souffles réguliers en cœur, et le robinet qui gouttait en rythme que les glougloutements des canalisations – après tout le chaton n’avait que ça à faire étant donné qu’il tenait la chandelle aux deux tourtereaux, oui vous êtes bien mignons, mais Nei est célibataire et frustré.

    Bref, après tout… Il ne leur en voulait pas – du moins pas plus qu’il en voulait aux humains en général. Puis se coucha finalement en posant sa tête sur ses bras le regard perdu dans le vague, retournant dans son passé par la pensée – oui malheureusement, la pauvre rpéiste que je suis cherche à écrire davantage de mots pour moins de blanc malgré son pauvre manque d’inspiration.
    Et à force il commença à somnoler ayant soudainement sommeil avant d’être violemment réveillé par la chute d’un couteau au sol, sursautant à moitié et grognant, il allait attraper le couteau mécontent avant de s’abstenir en le lorgnant d’un mauvais œil. Quelque chose n’allait pas, il le sentait comme un sixième sens. Neither ressentit de violents frissons d’angoisse parcourir tout son corps, non il n’avait pas peur – il ne connaissait plus ce sentiment depuis la mort de son frère, il avait eu peur de la solitude, mais elle avait fini par le happer, alors la peur ne servait à rien quand on a plus foi en rien, même la mort lui semblait une bien petite chose. Seulement il n’aimait pas ce qui se ressentait dans le couvert. Puis en le voyant se mouvoir, il eût des sueurs froides pire encore, lorsque la voix s’éleva il fit un pas en arrière avant de hurler.


    « CASSEZ-VOUS ! ON EST DANS LA MERDE !»

    Cette fois ce n’était plus le jeu auquel il s’attendait.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Jeu 8 Nov - 19:47

C'est une blague là, un couteau qui bouge tout seul, non mais c'est quoi là, où est la caméra ? Kuri regardait autour de lui et voyait Neither en train de fuir comme un lâche et regarde Rei avec un sourire coupable. Il était désolé de faire ça et de se voir là maintenant, il aimait être avec elle et voulait que cela dure mais bon apparament l'ombre n'était pas d'accord avec eux. Il souffle et d'un seul coup prend la main de la jeune femme et lui fait signe de partir en courant en suivant le chat garou. Il analysait la cuisine en courant en suivant Rei et souffle un peu, il y a deux sorties, une vers la salle à manger, l'autre vers le sous sol.

Bon évaluation de la situation. il voyait la cuisine, un couteau qui vole et tout ce qui se passe autour de lui. Il soufflait et voyait un gros paquet de farine près de la sortie. Il pouvait presque prendre le paquet en se penchant sur le côté. Il était en train de rire et laissait posséder par son côté obscur. Il voyait une flamme se lever dans ses yeux et regardait Rei, sa pyromane qu'il aimait avec un sourire, et se dirigeait vers le sac de farine rapidement tout en surveillant le couteau des yeux. Toujours fixer la cible qui était en face de lui. Se pencher doucement, se rappeler des cours de chimie que sa tutrice lui avait donné dans le passé. Prendre le sac et le faire exploser : pour cela il pouvait se servir du Katana qu'il avait à portée de main ou bien des deux pistolets à billes qu'il avait dans le dos pour compléter le costume de Deadpool.

D'ailleurs diantre que le costume était en train de lui donner chaud, il se demandait pourquoi il n'aurait pas pu prendre tout simplement un costume beaucoup plus léger. Il soufflait et entendait une petite voix dans la tête qui lui disait d'agir et de laisser le contrôle de son corps . Se laisser faire et passer derrière, surveiller Rei et le laisser faire ce qu'il voulait en l'occurrence : Panique, chaos, désordre. Le sage Kuri allait s'endormir et laisser son autre personnalité prendre le dessus, une sensation normale à la panique. Il se laissait couler et avait envie de ne plus prendre de risque et de faire l'inverse de ce que l'autre faisait. Il soufflait et s'enfermait dans les cages de sa raison et de sa mentalité. Il éditait les règles que l'autre, celui qui allait sortir allait détruire. Les règles c'est bien tant que l'on rest dans le carcan moral de la religion et de l'ordre et …


Allez vous faire foutre, tous autant que vous êtes, Rei, je vais avoir besoin de tes crocs pour moi , après, une bonne morsure devrait me contrôler … Ou pas … Je suis sorti, Kuri le pyromane est ressorti pour tes yeux.


Un sourire, suivi d'un baiser furtif et le pyromane lançait un de ses deux katanas sur le sac de farine pour que la farine se soulève. Deux raisons à cela, le fait de fuir comme il fallait, et que normalement ce couteau n'allait probablement pas voir à travers la fumée et puis la deuxième était qu'il voulait faire tout péter, mais sans jamais ne faire dos au couteau. Un sourire et il la regardait avec un sourire aux yeux. La mort ne viendrait pas de ce couteau parce qu'il l'avait décidé. Il allait être plus fort que tout ça . Il l'avait décidé, pour lui, pour être le plus fort, celui qui allait se sortir d'ici vivant. Si possible avec les deux personnes qui l'accompagnait, même si sa priorité était de faire sortir Rei de la vivante et dans le meilleur état possible . Tiens … Serais ce possible que l'amour de l'autre con me fait penser à la protéger . Stupide sentiment de merde. Je le hais, et je hais être attaché. Je fuyais mon destin, ce destin qui me poussait à aller en reculant poussant les autres pour allant plus vite . D'ailleurs la cagoule de mon alter égo me gênait. Je l'enlevais, la balançait au sol et secouait un peu mes cheveux. Je ne sais pas pourquoi je faisais cela. Mais je le faisais, et c'est tout ce qui comptait actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rei Akimera
Social Bad girl

Féminin
Messages : 1414
Age du perso : 19 doses d'Héroine
♥ Côté coeur : Yahiko

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   Sam 17 Nov - 13:32

Désolée les gars, j'ai pu du tout d'inspi u_u''

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Hum:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT - Fuyons ! PV Kuri Minato et Neither Blaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réservations diverses, Dépôt du TimeSkip
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: » Archives sacrées :: RPS Archivés-