Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Début d'une amitié [PV Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Etan S. Twistyume


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Il a disparu...

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème Année
♣ Colocataires: Aucuns
♣ Relations:

MessageSujet: Début d'une amitié [PV Sullivan]   Jeu 22 Nov - 18:18

Encore une… juste une avant que mon souffle ne puisse retenir. Oui, moi Etan est en ce moment même entrain de terminer de faire ma série de 40 pompes du matin. Mais, ce matin, c’était devenir beaucoup plus dur que les autres jours. Je sentais mon cœur s’oppresser comme il n’y a pas longtemps encore. L’électrocardiogramme que je porte sur moi tous les jours était encore entrain de retourner à la folie. Je m’arrêtais alors directement partant chercher mes médicaments. Oui, je suis également sous médicament mais ça n’a pas bien l’air de fonctionner. Etant toujours en boxer, je me dirigeais vers le frigo pour prendre à boire lorsque je vis un petit mot.

« Rendez-vous Cardiologue à 14h30, samedi X novembre »

Ah merde… mais c’est aujourd’hui ! Nous sommes samedi en plus. Rah, moi qui comptais aller retrouver mon Tony pour une journée ensemble, c’était raté. Surtout que le cardiologue va sûrement garder quelques heures, galère totale… Si au moins, je n’avais pas eu cette maladie du cœur comme mon père, ça irait beaucoup mieux. Bref, je pris mon petit déjeuner, sentant que la machine se calmait enfin et sentant aussi que mon cœur se calmait beaucoup mieux, devenant moins oppressé. Je soupirais… Dire que j’avais complètement oublié ce rendez-vous tout de même super important. Bah, ce n’est pas comme si ma vie était devenue un peu trop calme depuis que j’ai appris que j’ai cette maladie, bah lorsque je me suis fait renverser en fait. C’est de là que ma vie est devenue si on résume à… ma vie d’otomen complet et les cours plus quelques fois le kendo. Enfin, le médecin m’avait bien stipulé pas de sport mais je suis têtu et de plus, pour moi, le sport est super important. J’ai besoin d’entretenir ma forme merde.

Enfin, je ne sais pas trop pourquoi mais je sais que je vais encore me faire engueuler… J’ai du mal à avoir un cadre de vie correct en phase avec ma maladie. Je suis quelqu’un de chaleureux même si avec mon style bien particulier, cela ne se voit pas du tout. Je partis ensuite dans la salle de bain, me prendre une douche relaxante et y prenait beaucoup de plaisir. Je restais sous l’eau bien une bonne demi-heure, ne tardant pas trop non plus ; c’était déjà 12h. Bah ouais, moi le weekend je profite pour dormir ! Bref, je sortis de la douche, partis en serviette jusque dans ma chambre pour aller me chercher des vêtements, n’oubliant pas de remettre en place l’électrocardiogramme même si ça me fait chier plus qu’autre chose. C’est surtout que je dois avoir un truc au doigt relié par un long fil qui me passe sur tout le bras ainsi que le côté du torse pour finir à la machine. Je revêtis un pantalon noir à sangles, restant pour l’instant en torse. J’ai pour habitude de ne prendre que ma veste noire à sangles et mettre rien d’autre en dessous. Je sais que je pourrais tomber malade mais bon.

Je partis dans la cuisine manger de nouveau mais cette fois-ci un vrai repas. Ce n’était que le petit déj quelques heures auparavant. Je pris bien mon temps de toute manière. J’allais ensuite faire ma vaisselle puis partis faire mes dernières retouches sur une petite peluche gothique avant de me décider à mettre ma veste noire, remettre ma chaîne puis ajustais le son de la machine qui était un peu trop fort à mon goût. Je pris toutes mes affaires : casque et mp4 ; magazine de fille ainsi que mes ordonnances et la photocopie de mon dossier médical que je garde bien avec moi puis je partis de mon appartement. Je mis mon casque avec les lapins roses brillants sur mes oreilles puis sortis de mon immeuble. Je regardais vite fait l’heure ; déjà 13h30. Mouais, c’est bon, j’avais encore une heure pour me rendre à ma destination. Je profitais de l’air frais puis prit le tram pour me rendre jusqu’à ma destination : l’hôpital. Le lieu maudit où je suis obligé de retourner presque tous les mois du fait que plusieurs fois, j’ai eu des sortes de crises. Je n’ai encore jamais fais de vraie crise cardiaque et j’espère ne jamais en faire avant très longtemps mais voilà pour dire, que le médecin veut me surveiller tout le temps. J’essaie de faire déjà du mieux possible pour vivre normalement avec cette machine alors bon je commence à emmerder le monde à force.

J’arrivais par la suite à l’hôpital pour 14h15. Ca allait, j’avais encore 15min. Je ne fumerais pas pour le moment, j’attendrais de sortir de l’hosto pour m’en griller une. Je sais que Tony déteste cela mais c’est le seul truc que je m’autorise vraiment à pouvoir faire. J’attendais dans la salle d’attente jusqu’à ce que ce soit mon tour. Il y avait deux trois personnes devant moi mais je savais qu’elles n’avaient pas le même cardiologue que moi, pour m’être déjà retrouvé dans cette salle d’attente avec elle les dernières fois.


------------- [Environ 3h plus tard] --------------


Après mon rendez vous où le cardiologue m’a encore engueulé comme je le pensais car il a vu que j’avais fais encore quelques folies enfin bref, il m’a mit en observation avec une perfusion et une surveillance grâce à une caméra pendant les 3h. J’ai cru que j’allais péter un câble mais heureusement que j’avais amené mon magazine, j’ai eu vraiment le temps de lire dans tous les recoins. Je pus enfin sortir mais la liste des médicaments qu’il m’avait encore prescrits était… très longue. Une dizaine de médicaments, je dirais… Bref, je sortais de cet endroit assez vite puis après avoir récupéré tous les médicaments, je partis au parc. J’avais besoin de rester un peu seul et le parc était le bon moyen on va dire de se relaxer un peu pour oublier ces 3h d’ennui total et le fait que je m’étais encore fait engueuler. Je m’arrêtais à un banc lorsque je vis une jeune fille avec un style qui était tout aussi proche du mien. Un style punk, gothique en somme. Elle semblait triste, je crois. Enfin, comme j’étais tout de même plus loin, je n’ai pas bien vu.

Comme j’étais de pas trop bonne humeur mais je crois que j’avais besoin de discuter avec quelqu’un, je m’approchais de là où la jeune fille était assise puis m’assis à côté d’elle, lui faisant un sourire.

« Est-ce que cela te dérange si je m’assois ici ? »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
 

Début d'une amitié [PV Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: » Archives sacrées :: RPS Archivés-