Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 » Misato Kamenashi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kamenashi Misato


Féminin
Messages : 20
Age du perso : 16 Chocapics Sir!
♥ Côté coeur : Nothing ! Nichts ! Niet! Rien

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: - Juniel A. Tsukiyama, Kiyoshi Masamune,Asher Arsh ( Seule parmi des hommes *__*)
♣ Relations:

MessageSujet: » Misato Kamenashi.   Mer 28 Nov - 22:22




Le taxi redémarra et disparut très rapidement au coin de la rue, laissant une femme relativement âgée sur le trottoir faisant face à ma maison. Étrange, maman ne m'avait pas dit que l'on attendait la fée Carabosse, enfin bon c'est ses oignons pas les miens. Je remets mes écouteurs et me jette sur mon lit, écoutant en boucle un son remixé à fond les ballons. La musique ou la meilleure invention de l'homme après les jeux vidéos et les Shokobons ou les Mikados  !
Oh oui !
Le cri de ma mère résonne à mon oreille comme un crissement de pneu après un putain de dérapage dans Grand Turismo 5... ça fait mal aux tympans. Je retire mes écouteurs et la regarde en inclinant la tête face à son sourire extrêmement ravi. Qu'est-ce qu'elle me veut encore ?!
Ma mère me tire par la main jusqu'au salon où la fée Carabosse semble m'attendre puisqu'elle pose ses yeux sur moi tel un revolver. Me reluquant de bas en haut, elle sourit avec son sourire Freedent malgré son âge et déclare :

« _ Bonjour, je suis l'inspectrice. Je suis chargée de vous faire remplir un dossier pour votre admission à la Pension Rayen. »

Mes yeux s'ouvrent grands. Je n'ai jamais fait de demande à la Pension Rayen, je la trouvais justement trop … décalée par rapport à moi. Et puis en soi j'ai rien à foutre dans une pension, j'aime pas l'emprisonnement mais plutôt l'indépendance. Ma mère continue de sourire, ce sourire qui me sous-entend qu'elle y est pour quelque chose... Putain .
Je m'assois vulgairement dans le fauteuil face à la vieille et soupire en tendant la main vers elle, elle me tend un dossier que j'ouvre et déclare :


« _Je ne sais pas pourquoi vous nous faites cet interrogatoire, après tout il va finir comme la plupart des papiers que l'on fout à l'administration dans une corbeille, déchirée en milles morceaux, qui va ensuite servir pour le recyclage... Enfin bon je vais vous faire plaisir et remplir votre jolie petite fiche, ce sera un truc à moins à faire plus tard. »

Bon alors que dois-je dire, faire, mettre ?! Argh ça m'agace déjà ! Quand je pense que je pourrais gentiment jouer à la console là au lieu d'écrire.

« _Au passage les stylos biques c'est dépassé pour remplir les formulaires maintenant il existe les tablette mais bon vous êtes secrétaire pas intelligente,on peut pas tout vous demander non plus n'est-ce pas ? »

Elle me regarde avec un léger agacement dans les yeux. Bon allez je lui remplis sa fichue fiche et je file jouer à Aion...


Alors,qui es-tu ?

- Noms & prénoms : KAMENASHI Misato
- Âge : 16 Chocapics Sir!
- Nationalité :Japonaise & Américaine !
- Orientation sexuelle : Bisexuelle

- Année scolaire ou profession : 2ème année
- Groupe : Game Players, Oh please Sir !
- Pourquoi ce groupe : Les jeux vidéos jouent un rôle majeur dans la vie de Misato, elle s'y enferme à sa façon, forme sa bulle et adopte même le style de certains personnages de jeux pour se démarquer des autres. Elle passe la majeur partie de son temps à jouer, son caractère s'est forgée en partie grâce à ça et physiquement elle ressemble à Akane , personnage de D.O.A 3 alors je pense que le groupe " GAME PLAYERS" lui convient entièrement! ;) [en espérant que ça justifie mon choix ]

- Personnage sur l'avatar: Natsume Asako ( je me souviens pas de la série :S ) réserver après validation : www)

Mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout, non?



Non mais là ça risque de tourner au comique, demander le caractère c'est demander à l'Amérique de lancer la bombe atomique, vous êtes pas un peu idiote madame... Bref elle m'agace avec son balai dans le fion à me mater .. Je fais tourner le stylo entre mes doigts pour savoir quoi lui écrire. Bon on va écrire ce que je suis si ça lui plaît pas tant pis, ça lui fera les pieds.

Bon alors niveau caractère je suis la lunatique à l'état pur. Je change d'humeur comme le temps change d'un coup et que la météo nous annonce de la pluie pour l'après-midi alors qu'il y a du soleil le matin. On dit qu'il ne faut se méfier des apparences, que l'habit ne fait pas le moine ? Avec moi c'est une vérité absolue. Je suis l'incarnation même que ces proverbes sont vrais. Car malgré mon visage montrant une innocence des plus démesuré et surtout une niaiserie royale, je ne suis pas du tout mais du tout ça ! Je suis bien plus … Vivante ! Voire... Imprévisible.
Enfin ne me voyez pas comme un danger ambulant hein, tant que je reste dans ma petite bulle où tout n'est que jeu vidéo et musique dont les basses font vibrer chaque parcelle de mon corps tout va bien. C'est quand on m'en fait sortir que ça change radicalement.
Il y a deux solutions : soit je vous apprécie soit je vous déteste .
À votre place je me ferais apprécier.
Quand j'apprécie quelqu'un, je suis plutôt Miss Bisous Nounours, les câlins & les fous rires sont ma spécialité. Je ne peux m'empêcher de me dévouer pour la personne à laquelle je tiens, je suis comme ça, j'ai le cœur sur la main. De nature extravertie, je sautille partout, je rigole, je pourrais faire la pluie et le bon temps si l'on m'en donnait l'occasion . Mais bon, Dieu n'était pas d'accord des masses. Donc je me contente de rendre les gens que j'aime heureux dans la mesure des stocks disponibles. Je suis souriante et d'un dynamisme à vous rendre asthmatique tellement vous en aurez le souffle coupé. Je suis d'une innocence incroyable aussi avec les gens que j'apprécie, cela se lit dans mes yeux que j'ai besoin d'affections, de protection. Je retournerais presque en enfance pour avoir un câlin, être cajolée par ceux que je considère comme mes amis.
Je ne suis jamais tombée amoureuse alors je n'aborderais pas cette partie de moi, vous seriez fort déçu . Quoique, j'ai déjà été amoureuse de Gokudera Hayato dans Reborn ! Ça c'est un homme qui pète le feu ! ( réellement en plus puisqu'il utilise des bombes dans quasiment tout les épisodes.
Enfin rare sont les gens que j'apprécie, ils se comptent sur ma main droite et autant vous dire que je n'ai que cinq doigts sur cette main.
Non non je ne suis pas du tout ultra-sociable, je ne suis pas de ceux qui ont Facebook ou Twitter et des millions d'amis, pour moi «  Nos Millions d'amis » c'est une émission télévisée qui passe pour nous inciter à acheter des toutous qui ont besoin d'amour... Je n'en ai pas non plus de toutou. Ouais je ne plaisantais pas en disant que j'étais lunatique, je n'ai pas la même humeur et la même personnalité selon la situation.
En général en fait, je suis en pleine introspection ! Toujours à me poser des questions tandis que je défonce des zombies qui demande juste à bouffer quelques cervelles bien juteuses. Cervelle que moi j'ai et refuse de leur donner parce que j'en ai besoin pour me poser des questions pour me questionner, pour me mettre dans une bulle en béton armé et surtout pour rêver pour m'évader. Je suis toujours sur la Lune, ça doit expliquer mon bulletin scolaire catastrophique( je me demande même pourquoi vous m'accepter à la Pension, vous n'en tirerez aucun bénéfice). En résumé de la seconde partie de moi, je suis toujours dans ma bulle. Je suis toujours dans les jeux, les mangas, les films, les vidéos, les livres, la musique ou alors je mange ou alors je dors... ne comptez pas sur moi pour faire causette vous allez finir par vous sentir ostraciser car je suis du genre à ne parler qu'à ma console ou alors aux gens que je considère comme digne d’intérêt... Vous vous en doutez que pour le moment ce n'est pas votre cas.
Enfin bon ce n'est pas la principale idée que je dois aborder ici alors bon. On s'en fiche.
Revenons à l'essentiel.
Si vous me croisez dans la rue, ne comptez pas sur ma sympathie sauf si vous la méritez, faut dire que je ne suis pas le genre de fille niaise h-24... Je ne suis niaise et innocente que lorsque vous défoncer ma bulle avec un hélicoptère apache. Ça , ça défonce tout sur son passage ! En fait, je suis un type de Dr. Jekyll & M. Hide quand je m'y met, à vous de découvrir qui est le bon et apprivoiser celui de votre choix.


Je n'ai pas de problèmes avec mon physique de jeune premier.

Demander le physique quand on le voit c'est comme demander si on voit les nuages en plein jour ! Enfin, bref. Je vais décrire mon physique alors puisqu'il vous intéresse bandes de bigleux.
Je ne ressemble pas à une de ces Bimbos tout droit sorti de D.O.A … Comment ça c'est quoi D.O.A mais Dead or Alive voyons ! Le jeu de combat typique où les nanas font «kyaah» et où leur seins rebondissent plus qu'elles ne se battent ! Bref, je referais votre culture des jeux vidéos plus tard là c'est pas le sujet ! J'ai la peau laiteuse, blanche et séduisante, un peu blanche-neige sauf que c'est l'unique chose que j'ai en commun avec elle...enfin ça et mes lèvres pulpeuses et rouges, une bouche qui donne envie de m'embrasser ( bien que personne ne l'ai jamais fait). J'ai des mains frêles, des doigts fins mais contrairement à la majorité de la population, le maquillage je n'en ai pas besoin car j'ai une beauté qui se dit Naturelle et donc...pas besoin de superficiel quand on est tout droit d'un travail de graphisme parfait !
Niveau corpulence j'ai été épargné : aucun bourrelet superflu, aucune graisse qui apparaît et une poitrine plutôt dans la normale cela va s'en dire. Ouais non mais arrêtez de rêver non plus j'ai dit pas … Bimbo. Aucune imperfection sur le visage, j'ai un visage de poupée en porcelaine : de grands yeux aux prunelles marrons noisette, je les trouve bien comme ça ! De belles prunelles noisettes et mes cheveux récemment coupés sont roux, et rebique pour la plupart mais c'est super kawai ! Mais bon comme en général je ne me laisse pas tripoter, personne ne le remarque sous mes vêtements qui restent relativement simplistes.
La plupart du temps je suis en jean avec des hauts customisés, par exemple il peut m'arriver d'avoir un débardeur Angry Birds ! Oui, j'en ai un avec des étoiles ! Enfin bon, je n'ai pas de style à proprement parlé, je suis ce qu'on appelle une Otaku et donc le style ; c'est un terme je ne connais pas sauf quand j'essaie de plaire, chose que j ne fais pas souvent donc bon ça ne vous concerne pas !
En ce qui concerne mes habitudes, mes objets fétiches... Je ne sors jamais sans mon sac en forme de Mokona qui contient à l'intérieur ma console portable, mon téléphone et mon mp3 ainsi qu'un ou deux manga. Je suis le genre d'être qui s'ennuie plutôt vite alors autant prévoir non ? Ensuite... Ensuite... Bah je sais pas moi quoi dire de plus.. donc on va zapper cette question si vous voulez bien hein !

Maman saisit la feuille et lit non sans un sourire, la vieille bique nous regarde comme des martiennes, mais j'avoue que j'en ai l'habitude, j'ai un style qui n'attire pas forcément les foules et je peux avouer que maman malgré qu'elle n'est que 35 ans a un look bien à elle. Bref.
Je tiens mes yeux de maman, elle est rousse donc ça ne m'étonne pas mais les cheveux doivent être ceux de mon père ou un mélange des deux...
Je reprends la feuille et lis la feuille... je ne sais pas quoi ajouter de plus sur mon physique, je n'aime pas me vanter mais... Je porte des gilets avec des oreilles de chat !
Ouais c'est la classe enfin je ne pense pas que cela le soit à la Pension donc on va s'abstenir de l'écrire.
Bon on zappe. Question suivante !

Ce n’est pas nous qui faisons l’histoire. C’est l’histoire qui nous fait.



Je rends sa feuille à la vieille qui me fixe longuement en silence, relisant une puis deux fois avec une certaine angoisse dans les yeux. Je pense que je viens de lui prouver qu'il existe réellement des gens complètement fous sur Terre et pas uniquement dans le dessin animé «  Le collège Fou Fou Fou ». Elle se racle la gorge et la range dans un porte-folio avant de me regarder de nouveau et déclarer :

« _ Pouvez-vous me parler un peu de vous ou serais-ce trop indiscret. »

Ma mère serre mon épaule, m'incitant à me confier à cette inconnue..Mais comment parler de seize ans de vécu à une idiote qui ressemble à Professeur MCCGONAGAL? Je réfléchis, je pèse le pour et le contre.
Dois-je lui dire ce qu'il s'est passé de ma naissance à mes seize ans ?
C'est à dire, dois-je lui dire que je suis née un jour relativement mouillé et froid alors que nous étions au mois de mars ? Il pleuvait comme il n'a jamais plu à Tokyo, les rivières auraient pu sortir de leur lit. Ma mère a perdu les os alors que celui que je devrais appeler papa se trouvait dans les bras d'une autre femme. Il devait sûrement la faire hurler de plaisir tandis que ma mère hurlait de douleur sur le sol de la cuisine. C'est la voisine qui, en venant s'interroger sur l'état de ma mère, l'a trouvé en train de baigner dans l'eau et le sang, son vagin à moitié dilaté et hurlant au sol. Elle a appelé les ambulances et s'est chargé d'aider comme elle pouvait ma mère.
Six heures à hurler, six heures voilà le temps pendant lequel j'ai fait souffrir maman. Non elle ne m'a pas accouché dans la cuisine, les ambulanciers sont arrivés un peu avant que maman soit dilaté à neuf cm. Heureusement d'ailleurs.
Je suis née donc une nuit de mars, maman considérée comme femme célibataire et inconsciente de ne pas avoir d'homme à ses côtés le jour de l'accouchement. Elle a supplié la voisine d'appeler mon père mais il n'a jamais répondu. Jamais. C'est sûrement la meilleure chose qu'il ai fait de sa vie . Maman m'a donc élevée comme elle le pouvait, elle avait changé de travail et déménagé de la maison de mon père, il n'y venait même plus alors autant oublié qu'il existe n'est-ce pas ?
On habitait dans un appartement légèrement petit mais suffisant pour nous, car on vivait d'amour et d'eau fraîche, on était deux, on était heureuse. Mais cela n'a duré que jusqu'à mon entrée en primaire. Les femmes ont commencé à jaser, à se demander comment une femme pouvait seule élever son enfant et avec un style si peu asiatique...Normal j'étais fille d'un américain et d'une japonaise... On peut pas faire mieux comme mélange pour avoir des cheveux aussi blonds et des yeux aussi bleus.. À leur yeux ma mère m'autorisait et me donnait tout ce que je voulais et que c'était indigne et même dérisoire. J'étais née avec ce visage et ce physique peu conventionnel... Enfin bon c'était des commères qui ne parvenait qu'à jacasser sur le dos d'une femme qu'elles craignaient puisqu'elle était assez forte pour ne pas se reposer sur un homme. Cela n'a pas démoralisé ma mère , elle n'a pas cessé d'affronter le regard hypocrite des femmes et les enfants qui commençaient à m'éviter parce que leur parents leur disaient de le faire... une solitude s'emparait de moi , je me mettais moi-même à l'écart de peur qu'on ne me rabaisse. Maman ne méritait pas une enfant telle que moi, une enfant qui l'humiliait.
À mes dix ans, j'ai craqué. Après une excursion scolaire, j'avais teint mes cheveux en noir avec une lotion trouvée dans le placard de ma mère. Quand elle est rentrée, elle hurla tellement fort que j'ai bien cru qu'elle ferait un A.V.C. Elle m'engueula et je n'ai jamais plus teint mes cheveux( enfin je ne l'ai plus fait jusqu'à il y a peu où pour ressembler à ma perso préférée dans D.O.A j'ai teint mes boucles blondes en violet et les couper de moitié, enfin c'est un détail inutile,poursuivons), elle voulait mon bonheur quitte à brider le sien et cela c'était réellement une chose qui me marque encore aujourd'hui. J'ai gardé les cheveux d'un noir ténébreux jusqu'à la fin du collège, je restais dans la norme des écoles même si au niveau des études je n'étais pas très brillante voire pas du tout.
Non moi ce que je préférais c'était jouer... Je tannais ma mère pour qu'elle m'achète des consoles, des jeux aux grand drame de mes professeurs qui ne voyaient aucune amélioration dans mon niveau d'études pourtant j'étais douée pour aligner des noms de jeux à la pelle. J'étais douée pour ça, je pouvais rester tard le soir sur ma console ou à regarder le dernier épisode de manga sorti... Maman ne m'en empêchait pas, à ses yeux je devais faire ce qu'il me plaisait et elle ne cessait de me le répéter. Même si elle aurait voulu les bonnes notes qui vont avec.
Rôleplay, consoles, vidéos, animes, manga, etc... J'étais calée sur le sujet, je ne pouvais m'en empêcher, c'était devenu une drogue à mes yeux. Et ça l'est encore dieu merci.
À mon douzième anniversaire, un homme sonna à la porte, il était trempé et portait entre les mains un paquet enveloppé négligemment. Je le regardais, mes cheveux m'arrivait à la taille, redevenu blond et naturel. Ma mère s'était levée et regardait l'individu avec une certaine peur dans les yeux. Son premier reflex fut de lui mettre une torgnole , la deuxième fut de me tirer en arrière comme si j'étais le trésor le plus précieux.
L'homme tenait sa joue et nous regardait longuement, un silence lourd de reproches. Je ne disais rien, tenant la main de maman en le regardant. Maman m'a ordonné de partir dans ma chambre et pendant trois longues heures, je l'entendis hurler, pleurer, injurier... un fracas retentit aussi, elle avait dû le repousser pour qu'il ne la touche pas, ce qui expliquerais la seconde marque sur son visage lorsque je sortis de la chambre et demanda si je pouvais revenir. Maman me l'avait présenté comme celui que je devais appeler « papa »... Je n'avais rien dit, j'avais ouvert mes cadeaux, j'avais mangé aussi et j'étais parti me coucher.
Encore aujourd'hui je n'ai aucune complicité avec lui pourtant il fait tout pour que nous nous entendions mais il est dur de se rapprocher d'un salaud dans son genre. J'ai grandi dans la chaleur de ma mère et la méfiance que j'avais pour mon père. Arrivée en seconde année au collège, j'ai commencé à me faire des amis, des passionnés de jeux et de mangas. Le genre de personne que l'on ne croise que dans les RPG. Je me suis fait de vrais amis, je n'ai pas perdue le nord, j'ai pas eu envie de partir... Je les aimais plus que moi-même : Mori & Natsu. Deux fous otaku comme moi qui ne vivaient que de roleplay et de mikados, maman s'amusait de nous voir ensemble et je ne pouvais être moi-même qu'avec eux.
Encore aujourd'hui l'on ne se quitte plus ! Je ne sais pas, je ne pense pas que je dois en parler avec la vieille bique, je n'ai pas eu d'enfance difficile juste un père trop absent qui repointe son nez tous les samedis en espérant que j'accepte de m'en rapprocher.
Je ne sais pas trop quoi faire, après tout niveau amour c'est le désert, les hommes ne s'intéressent pas aux jeune otakus plutôt aux filles postiches qui font « kyaaah » et qui ne rongent pas leur ongles quand elles stressent. Des filles à base de Louis Vitton & G&D. Je ne suis pas ce genre de fille, celle sur lesquelles les mecs se retournent pour matter leur cul...
Je suis banale, ennuyeuse et je me surprend à ne pas avoir connu grand chose. Je ne suis pas la future Lara Croft plutôt … une jeune fille qui se demande pourquoi la vie ne ressemble pas plus à un jeu vidéo .
Je m'ennuie de tout alors je joue.. je m'évade.
Un raclement de gorge me ramène à la réalité, je croise le regard de la vieille et me lève lentement en souriant :

«  _ Désolé mais non. Entretien terminé, vous me direz si je suis reçue ou pas. Sur ce... Bonne soirée »

Maman sourit, elle m'embrasse sur la joue et je remonte en courant, sautant sur mon lit et chopant ma console portable, je me remet à jouer à Final Fantasy XIII...
Les jours s'écoulent, aucune nouvelle ne parvient de la vieille chouette et c'est sûrement mieux ainsi. Je suis bien avec maman et ses magnifiques plats cuisinés. Je continue à aller en cours, je passe mes soirées chez Natsu avec Mori. On est bien, on le vit bien et on est dépendant de personne.
Maman pense que je devrais appeler pour savoir si ils ont retenu mon dossier, je le fais et celle qui répond a une voix enrouée, elle racle sa gorge et déclare que j'étais censée recevoir la lettre puis raccroche. Je farfouille le courrier et en effet,elle est là .
Sous le tas de prospectus. Je l'ouvre et la lis. En rouge, en plein milieu un «  ADMIS » est tamponné, je fixe ma mère, les yeux grands ouverts et lui montre. Elle hurle de joie, je ne veux pas partir, j'ai déjà le mal du pays, mal de ma mère.
Je fais ma valise, la défait, la refait, la décortique, la dissèque... Elle est prête au bout de deux mois. Je dois m'en aller loin de mon présent désormais, je dois le vivre bien... Je n'y arrive pas.
J'embrasse ma mère, Natsu & Mori, ma petite puce qui pleure de me voir partir... Je monte dans le taxi qui lentement va vers la Pension Rayen, ma nouvelle demeure.

C'est l'heure d'enlever les masques.. !

- Prénom ou surnom : Annise mais je me fais surnommé Ravy ! ( diminutif de Raven)
- Pays : France,what's ese!
- Âge : 19 Pépitos !
- Comment avez-vous trouver notre forum ? Sur Google en cherchant un forum RPG, c'était le troisième de la liste je crois ^0^ et j'aimais bien le design.
- Prouvez-nous que vous avez-lu le règlement : Shime l'a mangé ♥



Dernière édition par Kamenashi Misato le Lun 11 Mar - 0:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Shimeku Nagashi


Féminin
Messages : 965
Age du perso : 17 ans
♥ Côté coeur : Nop!

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Jeu 29 Nov - 3:53

Rien à redire, donc je te valide :D
J'ai aimé ta présentation, agréable à lire :3

Shime
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kamenashi Misato


Féminin
Messages : 20
Age du perso : 16 Chocapics Sir!
♥ Côté coeur : Nothing ! Nichts ! Niet! Rien

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: - Juniel A. Tsukiyama, Kiyoshi Masamune,Asher Arsh ( Seule parmi des hommes *__*)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Jeu 29 Nov - 11:02

Arigato Sempai ! ^o^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

I want it all...I want to game and it's all.
Invité, play with me.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Jeu 21 Fév - 0:43

Délockée pour changement d'avatar. \o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas

Shimeku Nagashi


Féminin
Messages : 965
Age du perso : 17 ans
♥ Côté coeur : Nop!

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Ven 22 Fév - 18:28

C'est fait ? .w.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kamenashi Misato


Féminin
Messages : 20
Age du perso : 16 Chocapics Sir!
♥ Côté coeur : Nothing ! Nichts ! Niet! Rien

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: - Juniel A. Tsukiyama, Kiyoshi Masamune,Asher Arsh ( Seule parmi des hommes *__*)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Mar 26 Fév - 23:08

Je le fais en ce moment, j'ai eu quelques problemes de timing. T.T gomen

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

I want it all...I want to game and it's all.
Invité, play with me.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Lun 4 Mar - 19:46

Des nouvelles ? Encore une journée. /o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Ven 8 Mar - 16:41

Faut-il deux semaines pour changer d'avatar ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Heaven O. Jeoffrey


Féminin
Messages : 244
Age du perso : 17

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Ven 8 Mar - 19:36

Juste dire que j'ai reçu un MP .w.

Elle a pas de vacances et des examens donc elle a pas eu le temps mais elle va essayer se dépêcher. o/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[ Underco ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Sam 16 Mar - 16:37

Peut-on reloker la fiche ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kamenashi Misato


Féminin
Messages : 20
Age du perso : 16 Chocapics Sir!
♥ Côté coeur : Nothing ! Nichts ! Niet! Rien

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: - Juniel A. Tsukiyama, Kiyoshi Masamune,Asher Arsh ( Seule parmi des hommes *__*)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   Dim 17 Mar - 2:47

Oui :) merci beaucoup

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

I want it all...I want to game and it's all.
Invité, play with me.
[/center]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: » Misato Kamenashi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Misato Kamenashi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maison de Misato
» Kamenashi Kazuya ft. Himself
» (m) Kamenashi Kazuya ? Never without you
» Misato Nastume [fée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION DES PERSONNAGES :: » Huh, mais, qui es-tu ? :: « Fiches Validées-