Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Un après-midi d'automne comme les autres. Ou pas. [Pv Hanyuu Furude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Un après-midi d'automne comme les autres. Ou pas. [Pv Hanyuu Furude]   Jeu 29 Nov - 6:00

    Alexis ouvrit ses yeux, émergeant d'un profond sommeil d'où elle aurait bien aimé resté, s'il n'était pas... 11h20! Eh merde! Elle venait de louper ses cours du matin! L'anglaise se leva très rapidement et enfila à la hâte un chandail noir avec dessus le logo du groupe Nirvana avec par dessus sa veste blanche rayée de mince bandes noire, une paire de jeans déchirées et des converses rouges très usées. Elle ajouta au tout son foulard orange. On pourrait dire que normalement, le tout pourrait jurer, étrangement sur Alexis tout cela s'accordait à merveille. Va savoir pourquoi. C'était comme si l'anti-mode était faite pour elle. Ensuite, elle brossa sa cheveulure brune en songeant à la raison pour laquelle elle avait manqué ses cours du matin: ses compositions. Si son corps n'était pas tombé de fatigue, elle aurait certainement pu passé la nuit là-dessus. Une fois que l'hippie grunge en eu finit avec sa tignasse, elle jetta un coup d'oeil dans la glace. Ouais, c'était parfait comme ça. Elle se retourna pour prendre son harmonica qu'elle avait laissé sur sa table de chevet. Elle sortit finalement de sa chambre. Il lui fallait maintenant occuper son temps avant le début de son cours. Une fois qu'elle fut allé se chercher quelque chose à manger à la caféteria, elle erra dans les couloirs quelques instants, puis un sourire orna ses lèvres lorsqu'elle émergea dans la cours de l'école.

    La jeune fille se sentait particulièrement bien à l'extérieur. Surtout à l'automne, la plus magnifique des saisons, selon elle. Les couleurs, l'ambiance et les odeurs qui embaumaient l'air, quoi demander de mieux? Du Pink Floyd qui jouerait en arrière-plan et ce serait le bonheur total, pour Alexis. C'est à ce moment qu'une idée lui passa à l'esprit et elle prit son harmonica. Faute de ne pas avoir ses vinyles et une table tournante avec elle, elle allait jouer pour occuper son temps, rien de plus simple. C'est alors qu'elle fit quelques mélodies improvisées en marchant. Une vague de bonheur l'envahit. C'était incroyable à quel point elle se plaisait dans la musique. On pouvait croire qu'elle partait dans un autre monde. L'effet qu'elle ressentait pouvait être comparable à un drogué qui prend enfin sa dose de drogue. Elle était une vraie junkie de la musique. Elle avait grandit avec la musique et elle allait mourir avec. Elle en était totalement certaine.

    Alexis continuait de souffler dans son harmonica les notes qui lui venait en tête. Ce n'était pas pour se vanter, mais elle était plutôt douée. De nature modeste, l'hippie ne disait seulement qu'elle se débrouillait. Elle n'aimait pas prendre tout les mérite. Si elle avait du temps, c'est surement parce qu'elle avait hérité du talent de ses parents. C'était sans doute là, la seule explication. Ça, et sa passion profonde qu'elle éprouvait envers ce domaine. Elle ferma ses yeux en se laissant complètement emportée dans son élan. Si ce n'était que d'elle, elle y passerait la journée. Elle risquait cependant de manquer ses autres cours. Ce n'était pas une bonne idée cependant. Mais d'un côté, personne chez elle ne le saurait. Elle aurait été totalement étonnée que le pensionnat envoie une lettre en Angleterre à ses grands-parents pour dire que leur petite-fille avait manqué des cours. Ce serait tout simplement stupide! Eh puis, lorsqu'on crée, il est difficile de s'arrêter. Bon, bien entendu, elle allait essayer de s'arrêter, mais elle ne garantissait rien.

    La journée s'anonçait plutôt belle et Alexis se sentait plus que bien. Le soleil d'automne la reviguorait. Tout était beau. Il y avait une seule chose qu'elle n'avait pas prévue et à laquelle, elle n'avait pas pensé... Ses yeux demeurant fermés alors qu'elle continuait de marcher en jouant de l'harmonica, elle n'avait pas la moindre idée de l'endroit où elle allait. C'était ses pieds qui décidaient de où elle allait. Elle allait peut-être heurter un arbre encore cette fois. Mais d'un sens, elle aimait ne rien voir. Elle se fiait à ses oreilles et cela la faisait sortir de sa zone de confort. Bizarre cette Alexis? Définitivement! C'est alors qu'elle heurta une surface mobile et elle entendit un voix s'élever par la suite. Alexis sursauta et se stoppa aussitôt. Ses yeux bruns s'ouvrirent aussitôt. Elle observa la demoiselle qui se trouvait devant elle. Des cheveux roses et des yeux mauves étranges. Tiens! Une personne qui se démarque! Génial! C'est alors que l'hippie grunge reporta son attention sur le moment présent. Eh bien, si elle comprenait bien, c'était cette fille-là qu'elle avait heurter.

    « Eh merde! »

    Elle baissa ses yeux vers ses pieds en fronçant ses sourcils, comme pour les réprimender. Cette fille devrait certainement croire qu'elle était folle. Mais c'était du Alexis tout craché. Ne rien faire comme les autres, c'était elle ça.

    « Vous n'auriez pas dû! »

    L'anglaise reporta son attention sur l'inconnue qui se trouvait devant elle et se contenta de lui adresser un sourire maladroit qui se voulait tout de même confiant. Au moins, cette fois-ci, ce n'était pas un arbre qu'elle avait heurter. En fait, elle ne savait pas trop si c'était mieux ou non...

    « Désolée! Je ne voulais pas. En fait, je ne regardais pas trop où j'allais! Faut croire que mes pieds sont plutôt capricieux et qu'ils ne voulaient faire qu'à leur tête! »

    Sur ce, elle ajouta un sourire amusé dont elle avait le secret. Tant qu'à être étrange, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout, pensa l'adolescente.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un après-midi d'automne comme les autres. Ou pas. [Pv Hanyuu Furude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: » Archives sacrées :: RPS Archivés-