Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Intemporel. {Pv. Yumi Wa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Intemporel. {Pv. Yumi Wa}   Sam 22 Déc - 6:50

      « Il y a de ces moments, où le temps perd tout ses droits. Tout les repères chutent. Il n'y a qu'à ces instants que, tout peut arriver. ♪ »


    L'hiver succède lentement à son prédécesseur. Non sans amener avec lui, son lot amertume et de tristesse. La neige se déverse lentement sur la ville. Elle la recouvre lentement d'un linceul blanc, couleur du deuil. Seul quelques traces de pas viennent troubler la pureté de ce manteau. L'homme qui les a laissé là, ne se trouve guère loin. Il est assied sur un banc publique et regarde, une cigarette à la main, le spectacle de la vie ordinaire. Il s'en amuse et sourit, digne spectateur du théâtre du monde.

    C'est un jeune homme d'une vingtaine d'année, peut-être un peu moins. Un colosse, aux cheveux aussi noir que l'encre de chine. Cette crinière contraste étrangement, avec la pâleur étonnante de sa peau. Il a les traits durs. Comme si, malgré son jeune âge, la vie l'avait déjà profondément marqué. Une cicatrice parcourt son visage en lame de couteau. Elle part du haut de son visage et le strie jusqu'au dessus de sa lève. Ce qui frappe le plus est certainement son parfait immobilisme. Il donne à la scène, une allure presque surnaturelle. Les flocons continuent de tomber et couvrent lentement ses habits.

    Un bruit attire son attention. La neige crisse sous quelques pas feutrés. Le jeune homme tourne lentement la tête, et voit une jeune femme s'approcher. Il ne la distingue pas très bien. Il n'aperçoit qu'une silhouette svelte, qui se découpe et se précise. Le colosse s'en désintéresse vite et chute de nouveau dans ses pensées troubles. Des bribes de souvenirs, de constats qui insinuent lentement la mélancolie dans son cœur. Son sourire s'efface de son visage. Il n'y a plus rien de drôle, maintenant qu'il n'est plus seul. Plus rien de beau. Il jette ce qu'il reste de sa cigarette dans la neige et en sort une nouvelle de son paquet. Il regarde discrètement la jeune femme tout en l'allumant.

    Ses pas se mêlent aux siens dans la neige. Il lève les yeux. Elle a de longues et fines jambes. Quelques courbes harmonieuses. Un visage fin et, une longue chevelure rose. Le jeune homme se redresse légèrement. Son regard vient se piéger dans le sien. Sa mine reste grave et l'instant, semble durer une éternité...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Intemporel. {Pv. Yumi Wa}   Sam 22 Déc - 22:41

« I know the darkness will break me
And you can not save me, can't catch my fall
I feel the sorrow embrace me, this life depraves me
I'm lost forevermore ♫
»

- Sirenia

La neige était là depuis au plus une semaine. Une semaine que Matsuyama se recouvrait de son tapis blanc. Il n'y en avait pas beaucoup, mais c'était déjà ça. Ce matin, c'était de gros flocons qui tombaient lentement. Le paysage était digne d'un film hollywoodien, sans oublier toute sa romance. Les écouteurs dans les oreilles, la musique jouait dans sa tête. La musique faisait contraste avec le paysage féérique. Sirenia, ça ne fait pas toujours féérique comme musique... Même si en regarder le nom, on peut supposer que c'est doux. Détrompez-vous, car ça ne l'est pas. Les rues sont vides. Le soleil montre à peine le bout de son nez dans le ciel gris, car les nuages blancs prennent toute la place. L'ambiance est plutôt triste et personne ne sait ce qui a envoyé Yumi se balader à cette heure, il est tôt. Un peu plus que vingt-deux heures. Peut-être que c'est qu'elle n'arrivait pas à s'endormir, ou bien c'était seulement une envie irrésistible d'aller se balader sous la neige. Les flocons tombaient d'ailleurs de plus en plus vite. Peut-être que la température n'encourage pas les gens à sortir un samedi soir. Pourtant, il y avait une silhouette plus loin. Une silhouette sûrement assise sur un banc.

Il était seul dans le parc.

Mais plus maintenant. Elle regardait les balançoires pour les enfants, ceux pour les bébés. Les canards, les jeux pour enfants, puis le sable qui était recouvert d'une couche de neige. On aurait dit que c'était un parc d'une ville déserte. Il faisait noir, seul les lampadaires éclairaient le parc. Mais ça va, il ne faisait pas trop froid. Yumi était à quelques mètres de la silhouette, qui se révélait être un homme. Un peu plus vieux qu'elle, sans trop l'être. Cheveux noirs, ça fait un étonnant contraste avec sa peau pâle comme la neige. Mais ça lui va bien. Elle leva un peu la tête, son regard tombant le sien. Vous savez, les moments de silence où les secondes semblent être longues comme des minutes ? C'était exactement comme ça. Ils se fixaient, sans rien dire. Les joues de la jeune femme rougirent un peu, mais ça pouvait aussi être dû au froid, qui sait. Elle baissa un peu sa tête, la capuche suivait le mouvement et cachant un peu ses yeux. Ses pas se figèrent dans la neige, comme si la glace avait emprisonné ses pieds.

Yumi s'était arrêtée, sans s'en rendre réellement compte. La neige tombait de plus en plus sur la jeune femme et l'inconnu. Le vent était glacé, c'était comme une gifle qu'elle recevait. Son regard se baissa lentement, comme si elle abandonnait, baissait les bras, que le vent gagnait. Mais ce n'était sûrement que la gêne. Le contact visuel venait de se briser. Yumi regardait le sol. En fait, elle regardait les pieds de l'homme, à un mètre d'elle. Ses souliers enneigés, ses jeans collant à sa peau. Le vent glissait sur ses joues, déplaçant lentement ses cheveux. Seulement un peu, ce n'était pas assez pour la décoiffer. De toute façon, ça ne paraissait pas tant que ça sous sa capuche. Ce n'était pas grave. Soudainement, elle redressa lentement la tête. On aurait dit que tout était au ralentit. Elle regardait de nouveau l'inconnu, yeux dans les yeux. Une mine d'interrogation était dans ses yeux, comme si la rose demandait silencieusement pourquoi il la fixait ainsi. Ses joues étaient toujours rouges, mais ça devait n'être que le froid, ou bien la gêne...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
 

Intemporel. {Pv. Yumi Wa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yumi Matsu
» Ashley - The New Pikachu ! /BUS/ [ Finis ~ Remplace Yumi ]
» Fan Club Keiko Danger
» Les enfants loups, Ame et Yuki.
» [Kenshin le Vagabond] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: » Archives sacrées :: RPS Archivés-