Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 » Régina Matsuda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: » Régina Matsuda   Ven 4 Jan - 4:01



*~* Régina Matsuda, cook en chef *~*

- Noms & prénoms : Matsuda, Régina
- Âge : 26 ans
- Nationalité : Métisse/ mère française et père japonais
- Orientation sexuelle : Femelle hétéro en frustration dut à sa première (et dernière) relation

- Profession : Professeur de Cuisine
- Groupe : Membre du Personnel
- Pourquoi ce groupe : Cuisinière dans le resto de sa grand-mère depuis quelques années, elle a prise un groupe de 3 jeunes en stage pendant 3 mois, et elle a tellement aimé l'expérience qu'elle a postulé pour être professeur.

- Personnage sur l'avatar: Dessin manga d'un internaute, prise dans une recherche Google, pas de lien ni de site, et pas de nom d'auteur

Sucre ou Sel: tel est la question!

Régina est une jeune femme qui malgré qu'elle a dépassé le quart de siècle, garde son cœur jeune en n'ayant pas peur de faire quelques fois certaines folies que même des adolescents pourraient trouver un peu trop niaises. C'est une prof idéale, entrainante et super expressive (elle est d'ailleurs reconnus pour ces grand cris aigüe!) mais qui a une réelle passion pour son métier et elle le prends au sérieux. Quoi?!?! Croyez-vous vraiment que Miss. Matsuda vous donnera une bonne note si jamais vous osez jouer avec la nourriture pendant son cours? JAMAIS! Ce serait une réel sacrilège! Cependant, si jamais vous mélanger l'eau avec le vinaigre, et le sucre d'avec le sel, il est presque garantie que la jeune professeur, qui n'a que quelques années d'expériences, trouveras une idée originale pour rendre votre plat présentable et vous faire passer le cours haut la main! Pourquoi? Eh bien, étant elle même distraite, il lui arrive plus souvent qu'à son tour de devoir transformer une mousse choco-banane en biscuit surprise (bien oui quoi! suffit de laisser son esprit vagabonder, de mettre une tasse de farine, on ne sait pas pourquoi, dans votre mélange, et ça y est, votre mousse devient biscuit!). En même temps, il est bon de mentionner que Régina est une jeune femme curieuse, de là son cœur d'enfants, et ça se réflète dans tout, pas seulement la nourriture. Elle aime essayer de nouvelle chose, se lancer dans l'aventure, sans trop se poser de question. Mentionnons que la jeune femme a déjà présenté des carottes glacées enrobées de noix de coco chocolaté lors d'un concours, ceci afin de promouvoir les *gâteries santé*... Cela nous montre assez clairement quel genre de personne est Régina Matsuda! Donner son 100%, oser, créer, découvrir, apprendre... C'est tout ce que Miss. Matsuda aime! Bref, avec un caractère un peu fou-fou comme le sien, il est vrai qu'elle n'est pas toujours facile à suivre... Une minute elle est concentrée dans une recette, la minute d'après elle danse avec son balais car elle a trouvé LE super ingrédient secret, et 1 heure après, elle est devant son gâteau à ruminer car il n'a pas le gout voulu. Pas toujours facile à suivre, c'est vrai... Mais un cœur grand comme le monde, une générosité sans borne, une personnalité attachante et une foi aveugle en l'amitié, tout ça fait en sorte qu'on ne peut pas vraiment rester indifférent à Régina.

Je Suis Gourmande, Mais Pas Boulotte!

Régina est métisse: sa mère est française, et son père japonais. Elle a donc des traits mixtes, ce qui donne un agréable physique à regarder. Tout d'abord, il faut dire que malgré des yeux qui sont un tant soit peu en noisette, elle a plutôt hérité des grands yeux marrons de sa mère. Elle a toutefois le petit nez de son père, un peu pointu, ainsi que sa bouche; des lèvres mince, avec celle du haut plus grande et un peu plus ourlée que celle du bas. La forme du visage tient cependant du côté maternelle: visage un peu carré qui se termine avec un menton avancé. Elle a les cheveux épais, pas complètement raide mais pas frisé non plus.. Disons, une chevelure un peu ébouriffée, qui vient ça aussi de sa mère, mais de couleur noire, qui ça vient de son père. Régina a les oreilles qui sont un tout petit peu plus décollées que la moyennes des gens, ce qui ajoute une petite touche de charme à son visage un peu mutin. Elle est mince, mais elle n'a pas hérité de la minceur extrème de ces deux parents: il faut avouer qu'elle est un peu gourmande! Dans l'ensemble, Régina est une jolie jeune femme, avec un visage lumineux et attirant, des yeux pétillants, et un corps bien formé, mince mais avec quelques rondeurs là où il faut pour plaire. Elle mesure 1m72, ce qui en fait une femme d'une assez bonne taille. Miss Matsuda aime beaucoup le mauve et le rouge; ce sont ces deux couleurs préférées et il n'est pas rare de la voir vêtue dans une de ces teintes. Excepté lors d'évènement, cette jeune professeur est la plupart du temps vêtue d'un bas en jean, que se soit short, jupe ou pantalon, et un pull ou une blouse confortable, toujours manche courte ou trois quart (ça travaille mieux avec les mains dans la farine), de la même couleur que la boucle ou les barrettes qu'elle porte dans ses cheveux. À moins d'être en congé de cours, vous pourrez facilement la reconnaitre avec éternel tablier bordé de dentelle.

Pour Mieux Me Connaitre... Voilà Mon Histoire.

Régina est né en France, d'une mère français de souche et d'un père japonnais, ingénieur, qui était la bas pour le boulot. Évidemment, si l'amour peut faire bouger une montagne, alors il était clair que Mr. Matsuda décida de rester en sol Français et de partager sa vie avec sa femme, Laurence, et leur petite fille qui venait de naitre, Régina, au risque de choquer sa famille. Effectivement, la famille Matsuda ne prit pas trop bien la chose, surtout la mère du père, qui avait un petit restaurant au Japon et qui espérait que son fils, une fois marié, reviendrait au pays et prendrait, avec sa femme, la relève de la petite entreprise culinaire familiale. Tel ne fut pas le cas, et pendant quelques années, les relations entre les deux familles furent assez tendu.

Régina grandit donc sans avoir trop de contact avec sa famille japonaise, si ce n'est que pour son anniversaire: à chaque année, sa grand-mère lui envoyait un petit livre de cuisine. La jeune fille trouva cela un peu bizarre, mais apprécia tout de même le geste... Et pis, soyons francs, les merveilleuses photo de toutes ces sucreries japonaises auxquelles elle n'avait jamais goutées lui donnaient l'eau à la bouche! Sinon, outre que ça gourmandise, c'était une enfant normale, rieuse, taquine, qui avait toujours tout plein d'amis (même quand ses supposés amis en avait un peu marre de l'avoir dans les jambes constamment!) et qui comme toute les jeunes filles de son âge, avait un amoureux secret.

Les années passèrent, Régina grandit, et devint une jolie adolescente, qui se forma un peu plus rapidement que la plupart des autre jeune filles. À 13 ans, elle était faite comme une femme, et souvent les regards des hommes un peu plus âgés se tournaient sur son passage. Mais tout ceci, Régina s'en moqua un peu: elle voulait que LUI la regarde... Et c'est ce qui se passa. Son amoureux secret de toujours, Thomas Lebrun, un jeune homme de 3 ans plus vieux qu'elle, la remarquat un jour qu'elle passa devant l'arrêt de bus où il se trouvait avec ses copain. Ces derniers commencèrent è siffler la jeune adolescente et Thomas, remarquant qu'il s'agissait d'une jeune fille qui habitait dans sa rue et avec qui il avait mangé quelques fois des glace au parc étant plus jeune, remis sa bande de copains sa place.

Le lendemain, qu'elle ne fut pas la surprise de la jeune fille de voir devant sa porte le beau Thomas, au yeux bleus et au cheveux dorés comme le miel, qui lui bafouillait des excuse pour le comportement de ses amis la veille. C'est ainsi que commença leur histoire... Une histoire d'amour à l'eau de rose, le premier amour, celui qui vous rempli le cœur d'amour et les yeux d'étoiles! Ça dura jusqu'à ces 19 ans... 6 années complètes d'un grand bonheur. Mais le bonheur ne peut être éternelle, et après une soirée bien arrosée pour fêter le départ de Thomas dans un petit coin perdu de la France où il avait obtenus un poste d'enseignement en sport, Régina accepta, après plusieurs minauderie de son bien aimé, de prendre des photos d'elle nue afin qu'il puisse avoir un souvenir d'elle d'ici à ce qu'il revienne à chaque deux week-end. Pourquoi n'aurait-elle pas acceptée? Thomas ne lui avait-il pas dit que dès qu'elle aussi aurait son diplôme et un poste, qu'ils se fianceraient? Malheureusement, avec internet, de nos jours, rien n'est plus fiable... 2 jours après cette fameuse nuit, Régina reçut un mail: 3 des photos les plus osées s'y trouvaient, et il y avait dans le bas le nom de tout ceux et celle par qui avait passé ce message; plus de 200 nom s'y trouvaient, pour la plupart, des amis, voisin, connaissance, et même des collègues de travail qu'elle fréquentait trois jours semaine à la petite épicerie où elle travaillait! En furie, Régina demanda des explication à Thomas, et celui ci, bien qu'un peu honteux, avoua qu'avec son départ, il avait l'intention de prendre du bon temps, de voir d'autre fille, qu'il se trouvait trop jeune pour s'embarquer dans quelque chose d'aussi sérieux. Et puis, pour les photos, il lui promis que c'était juste pour faire taire ses potes qui le traitait de moine de toujours se taper la même nana... Il avait voulu leur en boucher un coin, leur montrer qu'avec le corps qu'elle avait et tout ce qu'elle faisait avec lui, et bien qu'il n'avait pas à aller voir ailleurs. Il la quitta en lui disant qu'il était désolé, réellement, mais que ces quelques photos tomberaient dans l'oublie d'ici quelques semaine...

Anéanti, honteuse et humiliée, la jeune femme se replia sur elle même: elle n'osa plus sortir de chez elle. Elle avait abandonnée les cours, et n'avait plus aucun but dans la vie. Puis sa fête arriva: 20 ans bien sonné. Et par le même temps, un autre de ces fameux livres de cuisine de sa grand-mère arriva par la poste. Régina eu alors un déclic: si elle étouffait maintenant un peu trop en France, pourquoi ne pas s'aérer? Pourquoi pas, disons... Le Japon! Elle expliqua son idée à son père et sa mère, et après quelques semaine, voyant à quel point leur fille tenait à ce projet, ils acceptèrent. Du coup, ce fut de nouveau l'ancienne Régina qui reprit vie: elle sortie et se ficha bien des gens qui pouvait remettre sur le tapis l'histoire des photos. Elle allait au Japon, vivre avec sa grand-mère, et apprendre à faire toutes ces merveilleuses recettes qu'elle voyait dans ces livres.

Le voyage fut rapidement organisé avec sa grand-mère Kotoyo: elle allait partir lors des prochaines vacances d'hiver, et d'ici là, comme elle avait arrêté ses cours, sa grand-mère mis comme condition qu'elle suive des leçons de japonais et qu'elle s'inscrive à des cours de base en cuisine et hygiène alimentaire. La jeune femme était enchanté de s'inscrire dans ces petites formations, privée certes, mais payées par sa mamie Kotoyo. Pour la langue, Régina pouvait se débrouiller en japonais car son père lui avait inculqué quelques bases, mais c'était la condition, ou rien, alors elle accepta même si elle savait que ça se ne serait pas de tout repos!

Le grand jours arriva enfin, et Régina, qui allait bientôt avoir ses 21 ans, dit au revoir à ses parents et pris son envol. Elle avait amené avec elle tout les livres de cuisine que Kotoyo lui avait donné pour chacun de ses anniversaire. Elle se sentait prête à commencer sa nouvelle vie: ses cours avait été passionnant et même si elle avait encore de la difficulté avec la langue, elle savait que le tout viendrait assez rapidement une fois dans le bain! Enfin arrivé au Japon, elle et sa grand-mère prirent quelques jours pour apprendre à se connaitre, puis le travail commença: coupe de légume, blanchir le chou, monter les œufs en neige, pétrir la pâte, bref... La jeune femme travaillait d'arrache pieds et se coucha complètement lessivée, mais au combien heureuse d'avoir enfin trouvé une passion. Pendant des années, Régina et Koyoto vécurent ainsi, pour l'amour de leur travail, jusqu'à ce que la jeune femme reçoivent par la poste une lettre lui disant qu'elle était acceptée pour participer à l'émission CHEF D'UN JOUR. Quoi?!?! Mais jamais elle n'avait envoyé sa candidature! Eh bien, il faut croire qu'elle a une grand mère malicieuse et qui croyait au talent de sa petite fille. Elle l'avait observer, certain soir après la fermeture du restaurant, et elle avait vue les recette que sa petite-fille inventait, les dessert qu'elle créait, les mélange d'ingrédient qu'elle osait, et Koyoto savait que sa petite-fille qu'elle aimait tant pouvait aller loin dans le domaine de la cuisine.

Régina eut quelques seconde de panique, poussant des petits cris aigüe, se demandant ce qu'elle pourrait faire... Mais cela dura quelque seconde seulement, déjà elle était en train de faire un croquis du gâteau qu'elle souhaitait présenter. Bref, la jeune femme se prépara comme il le faut, participa à l'émission, et remporta non pas le premier prix, mais celui du plat le plus créatif. Son gâteau, à la fleur de rose et au chocolat blanc fit couler beaucoup d'encre, et elle commença à se faire une jolie petite réputation dans le milieu. Sa grand-mère lui fit installer un présentoir pour ses pâtisseries dans son restaurant car la demande était assez élevée. Heureuse et pleine de confiance en elle, elle accepta avec joie lorsqu'un lycée lui demanda si elle accepterait de prendre 3 stagiaires avec elle pour quelques mois: il s'agissaient de finissants qui souhaitaient se diriger dans le domaine de la cuisine et le lycée trouvait l'idée bonne de leur donner un avant-gout. Régina vécut alors ces moments les plus heureux: créer, inventer, apprendre tout en apprenant aux autres. Donner de son savoir et transmettre sa passion à d'autre personne!

La jeune femme décida alors qu'après ces années passées auprès de sa grand-mère, que peut-être il serait temps pour elle d'aller vers un nouveau défis. Elle postulat donc pour des offre d'emplois en tant que professeur de cuisine dans des certaines écoles, et c'est avec une grande joie qu'elle reçut un appel de Rayen, un pensionnat, qui lui offrit le poste tant désiré!

Derrière l'écran... Partons À La Découverte!

- Surnom : Sodie ou SosoDidi
- Comment avez-vous trouver notre forum ? J'ai vue un bouton pub sur un autre forum, j'ai passé près de 3 jours à chercher des RP qui me semblait tenir la route, et me voilà!
- Prouvez-nous que vous avez-lu le règlement : Okay by Alice.



Dernière édition par Régina Matsuda le Sam 5 Jan - 19:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   Ven 4 Jan - 20:25

Bienvenue parmi nous !
Tu as deux semaines, soit jusqu'au 18 Janvier pour terminée ta fiche de présentation. Le reste est bon~
Son caractère me rappel légèrement celui de Ringo, complètement foufou et carrément enfantin x) Au plaisir de RP avec toi ! ;)

En cas de questions/problèmes, n'hésite pas à contacter le staff par MP ou sur la ChatBox :)

Courage ~ R. ♪

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   Ven 4 Jan - 20:40

Super, merci beaucoup de l'accueil! Je fignole l'histoire aujourd'hui et j'espère pouvoir poster le tout d'ici ce soir afin que ma fiche soit terminée!!

À très bientôt en RP! :)

EDIT: Voila c'est terminer!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   Sam 5 Jan - 19:43

Un petit UP:

J'ai un doute, en allant lire beaucoup d'histoire de fiche validé, je me rends compte que mon histoire perso ne contient rien d'extraordinaire, c'est le genre d'histoire sans méga drame que pourrait vivre n'importe qui, alors si jamais vous voulez que je rajoute quelque chose, n'hésitez pas à me le faire savoir!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   Sam 5 Jan - 20:25

Pas d'inquiétude. Ce n'est pas obligatoire d'avoir une histoire pleine de mélodrame et tout ça ~ (la mienne, par exemple, est comme la tienne, sans rien de spécial.)

Pour moi, tout est bon ~ Juste, les terminaisons en "-a" ne prennent pas de "-t" ;) Tu seras validée au passage d'un admin, si personne n'a rien à redire ! ♪

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas

Shimeku Nagashi


Féminin
Messages : 965
Age du perso : 17 ans
♥ Côté coeur : Nop!

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   Dim 6 Jan - 9:40

Si Ringo dit que tout est bon, c'est que tout est bon~
Validée ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: » Régina Matsuda   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Régina Matsuda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel rôle prendre ?
» Régina dans Résident Evil 3
» Resident Evil: révélations 2
» Carnet de Regina Mills
» la gente esta muy loca + gina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: Fiches Archivées-