Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 And everything is in the lack ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: And everything is in the lack ♪   Mar 8 Jan - 18:22

Deux jours. Deux jours qu'il n'avait pas dormi. Du haut de ses insomnies actuelles, le monde lui semblait encore plus lointain. Il traversait les bâtiments tel un zombie, essayant désespérément de s'endormir en cours, sans plus y parvenir que le soir. Ses bras étaient envahis de frissons dans ses rares moments de conscience, et il luttait contre les tremblement de son corps. Il savait d'où ça venait. C'était ce manque qui le saisissait de temps en temps, dans ces moments où son corps semblait avoir oublié toutes les souffrances de son passé. La désintoxication était une chose, maintenir sa volonté en était une autre.

Il s'était assis sur un banc de la cour. Son esprit semblait déterminé à garder son corps éveille le plus longtemps possible, et il n'avait aucun moyen de l'en empêcher. Prendre des somnifères signifierait céder, et c'était pour lui hors de question. Il gardait donc les yeux fermés, ce qui l'empêchait de voir le nombre de personnes qui le dévisageait d'un air surpris. Les cernes qui entouraient ses yeux lui donnaient une tête effrayante, il en était conscient. Mais comme il ne sentait pas la présence de ces élèves intrigués, il s'en fichait.

Il faut croire qu'un banc était plus confortable qu'un lit ou une chaise de cours, car quand il rouvrit les yeux, il était déjà tard. Il avait sûrement loupé une bonne partie de ses cours, mais pour l'attention qu'il leur apportait, ce n'était pas vraiment une grosse perte. Il ne faisait pas nuit, sans doute quelqu'un l'aurait-il réveillé s'il était si tard que ça, mais le nombre d'élèves dans la cours était proche de zéro. Les autres étaient sûrement montés dans leur chambre, ou à la bibliothèque pour travailler ou juste s'occuper. Comme il était presque seul et que personne ne faisait attention à lui, il attrapa sa guitare. Il avait beau avoir réussi à s'endormir, il sentait encore les crispations et les tremblements qui le suppliaient de céder. Ses doigts déjà abîmés glissèrent sur les cordes. Résoudre une dépendance par une passion, c'était l'une des deux solutions qu'il avait dans ce genre de moments. Alors le son de sa guitare s'éleva dans la cour, mais il n'avait pas envie de vérifier si quelqu'un s'y intéressait. Le temps où il jouait devant une foule de lycéen était fini depuis longtemps, après tout.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Sam 12 Jan - 9:09

Yumi s'ennuyait à mourir, mais elle avait surtout mal à la tête. Enfermée dans sa chambre, elle essayait depuis un peu plus qu'une heure de faire son devoir de mathématique. Plusieurs numéros, facilement une dizaine, étaient à faire pour le lendemain et elle avait à peine fait la moitié de tout ça. Elle regarda par la fenêtre, s'adossant au pire et lâcha un gros soupire de découragement. Une fois son attention reportée sur son cahier, elle observa attentivement le sixième numéro. Cependant, elle comprenait pas il fallait faire quoi. L'étudiante resta là, immobile sur son lit de longues minutes avant de finir par décider de bouger. Se redressant d'un coup, elle referma le cahier, attrapa une veste chaude et sa tuque puis s'élança vers la sortie. Elle dévala presque les marches. C'était soudain et sur un coup de tête, mais un peu d'air frais ferait certainement du bien... Après tout, on disait que c'était lorsqu'on y pensait pas que la plupart du temps, on trouvait la solution.

Elle dévalait donc les marches, poussant la porte verte pour sortir du pensionnat. L'air était froid, mais ça allait faire du bien. Fallait qu'elle se change les idées, ou bien sinon son cerveau allait exploser. Yumi mit sa tuque blanche en laine sur sa tête, regardant un peu autour d'elle. Il ne faisait pas noir, mais il n'allait pas tarder à faire noir. Ça faisait quelques jours qu'elle avait mal dormi et surtout peu dormi. Les examens approchaient et il fallait que la jeune fille redouble d'effort si elle ne voulait pas rater ses examens. Le cours de mathématique était celui dont elle détestait le plus et celui dans lequel elle avait le plus de difficulté. Pourtant, ce n'est pas parce que Yumi n'avait pas essayer. Elle avait essayer, mais lorsque tu échoues tout le temps... Le découragement te gagne assez vite. C'était exactement ce qui était arriver. Complètement découragée. Cette vieille chipie donnait, en plus, tout le temps une tonne de devoirs.

Elle était dehors, mais pourtant son cerveau s'obstinait. Il ne voulait pas effacer toute cette merde, au moins quelques minutes, le temps de faire une pause et de se relaxer. Mais il n'y avait rien à faire. Ah, si! Peut-être se frapper la tête sur un mur de brique jusqu'à ce qu'elle s'assomme, s'endorme et ne se réveille peut-être jamais... Non, il fallait enlever ces stupides pensées de sa tête. Yumi regarda autour d'elle, ralentissant le rythme de ses pas. Dans un coin, il y avait un couple qui s'embrassait. Au moins, eux, ils n'avaient pas froid, malgré la température. Elle pencha la tête, apercevant une personne un peu plus loin. Une silhouette assez masculine, une silhouette assise sur un banc, un des seuls bancs de la cours, d'ailleurs. Lentement, elle s'approcha. Un peu de compagnie ne fait jamais de mal...

Depuis qu'elle était arrivée, elle se sentait seule et en avait marre. Yumi avait donc pris son courage à deux mains, ralentissant encore un peu en entendant une musique jouée par la guitare. Elle avait peur de déranger. La jeune fille aux cheveux roses attendit une ou deux minutes qu'il finisse, avant de s'approcher, s'arrêtant finalement fasse à lui. Elle baissa les yeux vers les siens, demandant timidement :

- Tu es seul ? Je peux... m'asseoir?

Ça y est, elle avait pris son courage à deux mains. Ce qui était fait est fait, elle n'avait pas à regretter. Peut-être il préférerait être seul. Peut-être aussi que comme elle, le garçon en aurait marre de la solitude et accepterait la compagnie de Yumi. En tout cas, elle espérait. Tranquillement, l'adolescente attendit une quelconque réponse, se forçant à le regarder dans les yeux et à ne surtout pas détourner le regard. Il ne fallait pas, elle était venue ici pour changer (quoiqu'elle n'avait aussi pas trop eu le choix...), alors si c'était pour fuir, autant mieux le faire tout de suite. Sauf qu'elle ne fuit pas, cette fois, et elle attendit une réponse avec patience. La tête légèrement penchée vers la gauche, quelques mèches de ses cheveux roses retombant sur son visage, cachant légèrement celui-ci.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Sam 19 Jan - 14:04

Ses doigts le faisaient souffrir, malgré les pansements qu'il y avait appliqués. Il ne pouvait pas continuer à jouer dans ses conditions. Alors il s'arrêta de jouer, soufflant sur ses doigts pour les reposer un peu. Il sera peut-être temps qu'il songe à acheter un médiator, au moins pour pouvoir jouer n'importe quand. Cela dit, il n'était pas sûr que c'était la musique et non la douleur qui résolvait ses problèmes de manque, et tant qu'il ne l'aurait pas défini il serait assez risqué d'arrêter.

Une voix le tira de ses pensées et il releva la tête. Il avait pris soin d'éviter les gens depuis son arrivée, sa réputation ayant fait le reste, mais elle n'avait pas l'air spécialement passible de lui attirer des ennuis. Sa méfiance naturelle se calma quand il sentit que ses tremblements avaient légèrement cessé, et il eut la gentillesse de lui offrir un sourire, plus sincère que d'habitue. « Bien sûr, assied-toi ».. Il se décala légèrement pour lui laisser de la place et rangea sa guitare, la posant par terre, appuyée sur le banc.

Au vu du visage qu'elle affichait depuis quelques minutes, il en déduit qu'il lui avait fallu une certain dose de courage pour s'approcher, et cela le fit à nouveau sourire. Elle lui rappelait la chanteuse de son ancien groupe, qu'il avait eu beaucoup de mal à convaincre de chanter à cause de sa timidité, et ce malgré sa voix magnifique. Timidité oblige, il y avait à peu près 60% de chance pour qu'elle hésite un long moment avant de parler. C'est du moins ce qu'il déduisit de son attitude et il choisit de la devancer. « C'est assez peu commun comme couleur de cheveux » remarqua-t-il.

Oui, parce qu'il faut l'avouer, c'étaient ses cheveux qu'on voyait le plus, d'autant qu'ils cachaient son visage.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Dim 27 Jan - 4:45

Elle attendit calmement une réponse. Enfin, attendre n'était pas le mot puisqu'il releva presque tout de suite la tête pour lui adresser un sourire et lui répondre positivement : « Bien sûr, assied-toi. » Yumi hocha la tête, voyant le garçon se décaler un peu sur le banc pour lui faire de la place. Place qu'elle prit, croisant les jambes pour s'asseoir en tailleur. Lorsqu'elle tourna la tête vers lui, elle pouvait sentir ses joues chauffer, mais elle ne saurait dire si c'était à cause du froid ou de la neige qui se pointait. Elle lui rendit son sourire, même si il risquait de ne pas le voir. Peu importe.

Quelques secondes ou minutes passèrent. Elle devait passer pour une vrai nulle, à demander si elle pouvait s'asseoir et ne rien dire.. Comme si il n'y avait pas le banc et que c'était le seul à Rayen. Oui, elle devait sûrement passer pour une nulle... Le hamster roulait sur sa petite roue à 200 km/h dans sa tête, cherchant quelque chose d'intelligent à dire. Se présenter, peut-être ? Mh... Elle alla finalement ouvrir la bouche quand il la devança. « C'est assez peu commun comme couleur de cheveux. » Oui, effectivement... Yumi se rappela qu'elle avait fait ça sur un coup de tête. En revenant chez elle, sa mère était loin de trouver ça beau et d'être contente. Loin...

Elle haussa légèrement les épaules, redressant la tête et tassa ses cheveux de devant ses yeux : « Oui, je sais... Est-ce supposé être un .. compliment? » Il devait sentir sa timidité... On disait que ce genre de choses là, les gens autour de vous le sentent. Une genre d'énergie ou d'aura, un truc comme ça. En tout cas, qu'ils le sentent ou pas, ça ne change pas qu'elle soit gênée quand même. Mais peu importait, maintenant. Elle devait se forcer. Sa mère serait forcément contente, elle qui la poussait toujours à se forcer pour aller vers les autres... Maintenant elle le faisait, mais c'était loin d'être sous son regard bien-veilleur.

« Yumi. » prononça-t-elle, au milieu d'un vide, pour briser le silence. La jeune fille redressa une deuxième fois la tête, se forçant à le regarder avec un sourire... amical ? « Je te dérangerais ? Sinon je peux.. repartir.. Hein. » Elle le détailla une ou deux secondes, il avait l'air d'être grand. Mais assis, ça ne voulait rien dire. Quoi qu'elle voyait mal un nain de 1m20 paraître grand en position assise... Il avait les cheveux foncés, contrairement à elle, et un plutôt long, pour une gars. Environ aux épaules. Les siens atteignent presque ses fesses, et parfois il arrivait même à Yumi de s'asseoir dessus sans faire exprès.. Elle se redressa presque d'un bond, le regardant, incertaine de si il fallait qu'elle reste ou pas.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Dim 27 Jan - 17:05

« Oui, je sais... Est-ce supposé être un .. compliment? » . Il haussa un sourcil. Ok, elle était peut-être un peu plus timide que son ancienne chanteuse. Ou alors elle avait de mauvais souvenirs associés à sa coiffure. Bon, cette couleur de cheveux lui rappelant l'une des plus jolies filles qu'il ait vues à ce jour, c'était plutôt un compliment. Cela dit, pour éviter d'accentuer son malaise, il passa le côté "plus-jolie-fille" sous silence. « Absolument » dit-il en affichant un sourire, « en tout cas ça n'avait rien d'une critique, si ça peut te rassurer. ».

Puis s'en suivit un silence qu'il ne sut plus comment rompre, du coup. A vrai dire il n'avait pas l'habitude de relations sociales normales, la plupart se résumant soit à se faire taper dessus par ceux qu'il avait (in)volontairement provoqués, soit à draguer, ce qu'il n'avait pas l'intention de faire. Du coup, il se retrouvait avec une faculté de conversation proche de celle d'un crustacé. Heureusement, elle semblait vaincre un peu sa timidité, ou alors elle n'aimait pas le silence, au choix, puisque ce fut elle qui ouvrit la bouche. Il n'eut pas le temps de lui répondre puisqu'elle enchaîna assez vite : « Je te dérangerais ? Sinon je peux.. repartir.. Hein. ». Ulrich s'efforça de dissimuler le sourire qui persistait à vouloir s'accrocher à ses lèvres.

Puis il se dit qu'elle attendait sûrement un réponse, surtout vu la façon dont elle s'était brusquement redressée, alors il lui en offrit une sur le ton de l'évidence : « Tu sais, si tu me dérangeais, je ne t'aurais pas autorisée à t'asseoir. ». Il retint le "je n'ai jamais mangé personne" qui lui brûlait les lèvres et se contenta d'ajouter : « Je m'appelle Ulrich. ». Inutile de faire suivre avec son nom de famille, déjà parce qu'elle n'avait pas donné le sien, ensuite parce qu'il avait vu suffisamment de japonais le regarder avec des yeux ronds en écorchant son nom à force d'essayer de le prononcer.

Parlant d'yeux, il remarqua qu'elle avait les yeux de la même couleur que lui : bleus. Bon même si les siens étaient plutôt rouge à cause de ses lentilles, maintenant. « Tu as des origines étrangères ? » demanda-t-il. On trouve les conversations où on peut.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Dim 27 Jan - 21:08

« Absolument. [...] En tout cas ça n'avait rien d'une critique, si ça peut te rassurer. »

Tant mieux alors. Elle se gratta la nuque, détournant légèrement la tête. « Merci. » Non, elle n'était pas habitué aux compliments, sauf ceux de sa mère. Mais ceux des parents... Bref. C'est pas la même chose, quoi.

Elle s'était brusquement redressée puisqu'elle attendait une réponse qui ne venait pas. Dans sa tête, ce fut une manière de dire « Oui, tu me déranges, dégage. » ou un quelconque truc du genre. Yumi allait se retourner, pensant à ses devoirs qu'elle avait laissé sur son lit, exaspérée, sauf qu'il lui répondit enfin. « Tu sais, si tu me dérangeais, je ne t'aurais pas autorisée à t'asseoir. [...] Je m'appelle Ulrich. [...] Tu as des origines étrangères ? » Elle se rassied après quelques secondes sur le banc, dans la même position. C'est-à-dire, en tailleur. Collant ses mains ensemble pour se réchauffer un minimum, elle tourna la tête vers lui, voyant une fois de plus ses yeux.. rouges. Elle ne posa pas de questions, elle avait vu suffisamment de gens avec ce genre de trucs (des yeux d'une autre couleur ou bien des cheveux blancs, bleus, rouges, de toutes les couleurs quoi..) pour trouver ça presque normal.

« Ma mère est anglaise. » Un léger sourire apparu sur son visage, regardant de nouveau le couple au loin qui faisait je ne sais quoi. Un sourire sarcastique, comme toujours lorsqu'elle pensait à sa mère. Soit à la raison pour laquelle elle l'avait envoyé ici à Rayen, ou bien des mauvais souvenirs de disputes. Le sourire sarcastique disparu pour en laisser un plus.. amical? Lui aussi, avait sûrement des origines étrangères, Ulrich n'était sûrement pas un prénom japonais. « Vu ton prénom, je dirais euh.. Europe du centre? Euh... Russie? » Russie, elle n'était pas sûre, mais ça sonnait pas japonais en tout cas...

Son regard retomba sur la guitare. « Tu joues bien... Tu fais d'autres instruments? » demanda-t-elle, soufflant sur la mèche de cheveux qui retomba devant ses yeux. Elle s'étira un peu, pour attraper la guitare, essayant de jouer le seul morceau qu'elle connaissait. C'était l'amour brille sous les étoiles du Roi Lion. C'était peut-être gamin, mais c'était seulement ça qu'elle connaissait, chantonnant à voix basse la chanson. Une fois fini, elle lui redonna la guitare avec un petit sourire gêné, se grattant la nuque.« C'est raté.. Mais c'est tout ce que je connais à la guitare. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Lun 28 Jan - 2:56

« Ma mère est anglaise. » . Hmpf, vu la tête qu'elle faisait, elle n'avait pas l'air de beaucoup apprécier sa mère. Super, ça leur faisait un point commun supplémentaire. Bon sauf qu'il avait oublié un détail assez crucial : parler de ses origines à elle allait l'induire à parler de ses origines à lui. Qui pour l'instant étaient presque plus mystérieuses que les origines de l'univers. « Vu ton prénom, je dirais euh.. Europe du centre? Euh... Russie? ». Une espèce de brume passa dans son regard mais il s'efforça d'afficher un air le plus neutre possible. « Europe, sûrement. Quant au pays exact, je n'en ai absolument aucune idée... ». Il verrouilla dans un coin de sa tête sa rancoeur envers sa mère biologique et pria pour que la conversation change. Son dieu anonyme devait être à l'écoute car elle dériva sur la musique.

« Je ne joue que de la guitare. ». Son regard se posa quelques secondes sur ses doigts abîmés puis il reporta son attention sur Yumi. Et il dut lutter contre l'instinct stupide de son cerveau qui voulait l'empêcher de toucher à sa guitare. C'était ridicule, vu que la guitare n'avait rien de particulier (il l'avait achetée un an plus tôt et elle n'avait pas spécialement de valeur sentimentale), mais son cerveau l'avait associée à son syndrome de manque et à la peur primaire dudit syndrome. Il n'en laissa rien paraître et la laissa prendre sa guitare comme toute personne tout à fait normale aurait fait.

Du coup, il l'écouta. Et comme elle chantait, il trouva que ça accentuait encore plus sa ressemblance avec son ancienne chanteuse, bien que leur voix ou leur physique n'aient absolument rien en commun. Bon, comme il n'avait pas eu une enfance tout à fait banale il ne reconnut la chanson que lorsqu'elle arriva au milieu. Mais il ne fit aucun commentaire à ce sujet. « C'est raté.. Mais c'est tout ce que je connais à la guitare. ». Il sourit. « Raté est un mot fort. C'était pas mal. » puis, comme il était parti depuis longtemps du principe qu'on ne pouvait pas décemment jouer de la musique sans en écouter, au moins un peu, il continua : « Tu fait de la musique, toi aussi ? Ou tu en écoutes, au moins... ».

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Lun 28 Jan - 5:53

« Europe, sûrement. Quant au pays exact, je n'en ai absolument aucune idée... [...] Je ne joue que de la guitare. [...] Raté est un mot fort. C'était pas mal. »

Yumi regarda un peu la guitare, concentrée. Elle sourit lorsqu'il lui dit que c'était pas mal et venant de lui, elle allait le prendre de lui (qui jouait très bien) pour un compliment. Dès que ça concernait la musique et la danse, quelque chose faisait en sorte que Yumi devenait moins gênée. C'est qu'elle était plus dans son élément, quoi. En voyant son visage lorsqu'il lui avait répondu à propos de ses origines, elle en conclu qu'il ne fallait mieux pas continuer sur ce sujet. Il avait pas trop l'air de vouloir en parler (et d'en savoir beaucoup, en même temps). Elle non plus ne voulait pas trop parler de ce genre de truc, alors c'était tant mieux.

« Non, je connais que cette chanson à la guitare, mais j'ai toujours voulu jouer un instrument... J'écoute un peu de tout, sauf le rap. J'en ai jamais raffolé... Sinon, je chante un peu, mais pas trop... Enfin... » répondit-elle, le volume de sa voix descendant vers la fin de sa phrase. Elle n'aimait pas chanter en public et savait pas trop si elle chantait bien ou pas, puisque personne ne l'avait entendu, même pas sa mère. Levant son regard vers le ciel, elle s'aperçue qu'il commençait à être tard : celui-ci s'assombrissait et la température chutait lentement. Elle rabat sa capuche sur sa tête, peut-être que ça l'aiderait à avoir un peu moins froid... On sait jamais, après tout! Yumi ajouta lorsque son attention retomba sur Ulrich : « Je fais de la danse. »

Elle sourit en repensant à des souvenirs. À toutes ces compétitions gagnés, pas toujours en première place, avec sa troupe... Mais tout ça maintenant, c'était fini. Oui, c'était fini... Un soupir à peine audible s'échappa. Un soupir de tristesse, sûrement. Un soupir de nostalgie, plutôt. C'était fini... Elle avait changé de ville et maintenant, elle était prise à rester ici, au pensionnat... « Enfin... faisait serait plus approprié, comme mot. » lâcha la jeune fille, se redressant vivement. Elle n'avait pas le temps d'être triste ou nostalgique! De loin, elle vit le couple rentrer. Yumi comprit seulement quelques secondes après, lorsqu'une goutte atterrit sur le bout de son nez. Elle sursauta légèrement. « Fuck.. »

Et puis, comme les vrais averses, cela prit que quelques secondes avant qu'il se mette à pleuvoir fort ; très fort. Comme par instinct, elle attrapa la guitare pour ne pas que celle-ci s'abîme et la déposa sous la table avant de s'y réfugier à son tour, le tirant par le bras, un peu gênée. « Viens... Ça ne devrait pas durer très longtemps. » Elle s'assied sur le sol qui était légèrement humide, touchant l'instrument de musique. Verdict ; il était intact, par chance. Sa gêne commençait à disparaître, mais ça ne veut pas dire que Yumi ne l'était plus..

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Mar 29 Jan - 20:07

« Non, je connais que cette chanson à la guitare, mais j'ai toujours voulu jouer un instrument... J'écoute un peu de tout, sauf le rap. J'en ai jamais raffolé... Sinon, je chante un peu, mais pas trop... Enfin... » Ah, elle chantait ? De mieux en mieux. Plus ça allait, plus il lui trouvait de points communs avec son ancienne amie. Ça n'améliora pas sa nostalgie mais ça lui tira un sourire. Lui, il n'avait jamais su chanter de façon convenable et ça avait fait beaucoup rire son entourage. Il suivit son regard vers le ciel mais ne réagit pas à l'heure tardive. De toute façon, tel qu'il était parti, il y avait peu de chances qu'il parvienne à nouveau à dormir. Son corps avait reconstitué sa réserve d'énergie minimale.

« Je fais de la danse. » De toute évidence, elle ne souhaitait pas s'attarder sur le sujet du chant. Ce qu'elle dit ensuite le surprit : « Enfin... faisait serait plus approprié, comme mot. ». Oh, faisait ? Comme lui avec la musique ? Bon non, il jouait toujours de la guitare, mais jouer en solitaire n'était en rien comparable à jouer devant une foule. Et s'il avait bien interprété sa phrase, c'était une impression qu'ils semblaient partager. Ou alors il se faisait des films et elle avait juste aandonné la danse... ce qui n'expliquerait pas le ton amer de sa voix.

Puis il se mit à pleuvoir. Et il fut surpris de voir qu'elle protégeait sa guitare avant de se protéger elle-même. Bon, d'accord, elle avait vraiment un lien privilégié avec la musique, c'est pas possible autrement. Bien que peu affecté par la météo, il la suivit sous la table. Les choses prenaient une tournure étrange. Il était juste venu s'asseoir, à l'origine. puis il s'était endormi, et maintenant il se retrouvait sous un table, pour se protéger d'une averse, et avec une fille qu'il connaissait à peine mais qui avait tant de points communs avec lui que c'en était presque angoissant. Presque. « Ça t'arrive souvent de te porter au secours des guitares sans défense ? » commenta-t-il en souriant. Puis il revint au sujet précédent l'arrivée de la pluie. « Moi aussi, on peut dire que je faisais de la guitare. Seul dans sa chambre, dans le parc ou sur le toit, ça n'a pas le même impact. ». A vrai dire, il voulait surtout savoir ce qu'elle entendait par "faisait". Et si elle continuait dans son coin comme lui. Et puis parler un peu ne lui faisait pas de mal, ça cassait un peu sa carapace de solitude.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Mer 30 Jan - 15:20

Yumi sourit en attendant son commentaire. « Ça t'arrive souvent de te porter au secours des guitares sans défense ? » En fait, non. Presque jamais d'ailleurs, mais quand quelque chose était important pour elle, elle essayait d'en prendre soin et de ne pas l'abîmer. « Moi aussi, on peut dire que je faisais de la guitare. Seul dans sa chambre, dans le parc ou sur le toit, ça n'a pas le même impact. » Pendant quelques secondes, on pouvait voir un voile de tristesse dans son regard. Elle leva un oeil vers lui, se rendant compte qu'elle n'était pas toute seule finalement à ne pas pouvoir continuer. « Ça n'a pas le même impact ? Tu faisais des shows ? » demanda Yumi, soudainement intéressée.

Elle s'efforca un petit sourire, avant de continuer. « Je faisais des comptétitions, avec ma troupe. » Elle se remémorra les prix qu'ils avaient gagnés, même si c'était pas toujours le premier.. C'est un honneur de se rendre compte qu'ils étaient parmis les meilleurs. Puis, le peu d'amis qu'elle avait dans la troupe était quand même des amis. Elle haussa les épaules, tournant la tête vers lui. « On contrôle pas le destin, malheureusement.. » soupira l'étudiante. Certains diront que le destin n'existe pas et ne se contrôle même pas, qu'il faut plutôt fabriquer soi-même son futur. Sauf que Yumi elle, croyait au destin. En fait, il serait plus juste de dire que ses parents croyaient dur comme fer au destin. Parfois, on adopte certaines traditions ou trucs du genre de nos parents...

À l'extérieur de la table, la pluie s'intensifia. Il pleuvait plus fort, plus vite... Les plouc plouc qu'elle entendait à chaque seconde illustrait très bien la situation. « J'ai simplement cru comprendre qu'elle était importante pour toi. » répondit Yumi en faisant référence à son commentaire de plus tôt. Elle sourit légèrement, frissonnant de froid.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Dim 3 Fév - 1:20

« Je faisais des compétitions, avec ma troupe. ». Donc il avait bien compris. Comme lui, elle avait vécu un long moment la joie de se produire devant de nombreuses personnes... puis s'était retrouvée à Rayen pour une raison quelconque. « J'avais créé un groupe de J-Rock avec des amies... On a donné un certain nombre de concerts dans le jardin de mes... parents. Puis j'ai eu quelques problèmes et j'ai dû arrêter. ». Des problèmes qui lui avaient coûté très cher. Et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, de ce côté. « On contrôle pas le destin, malheureusement.. ». Il soupira. Le destin... Si destin il y avait, il était d'une cruauté exacerbée... « J'aimerais pouvoir en être aussi sûr que toi... ». Il s'était souvent demandé ce que serait devenu sa vie s'il n'avait jamais adressé la parole à ce prétendu ami qui avait fini par gangrener son âme, s'il en avait encore une. Il serait sans doute encore sur scène, une guitare au bout des doigts, sans insomnies, frissons et autres sensations désagréables. D'un autre côté, sa vie serait peut-être devenue monotone, à force.

« J'ai simplement cru comprendre qu'elle était importante pour toi. » . Ulrich retrouva le sourire, pour ne pas dire qu'il étouffa rapidement un rire pur et simple. Puis il jeta un oeil sur sa guitare. Elle était presque neuve, certes, mais elle avait une valeur presque physique. Contre la solitude et contre les impulsions maladives de son cerveau. « Disons que c'est un compagnon agréable. ». Puis il capta le tremblement de la jeune fille et poussa un soupir, sans se départir de son sourire. « Tu vas attraper froid. Il vaudrait peut-être mieux qu'on aille se mettre à l'abri ailleurs... ». Puis il avisa la distance entre leur table et la porte et grimaça. Ok, mauvaise idée. A ce rythme-là, ils seraient trempés avant même d'entrer,. Faute de mieux, il lui tendit sa veste. « Mets-ça.. Je m'en voudrais de t'avoir fait tomber malade... »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Jeu 7 Fév - 6:44

« J'avais créé un groupe de J-Rock avec des amies... On a donné un certain nombre de concerts dans le jardin de mes... parents. Puis j'ai eu quelques problèmes et j'ai dû arrêter. » Elle hocha la tête, en demandant pas plus. De toute façon, il voudrait probablement ne pas répondre.. Trop indiscret. « J'aimerais pouvoir en être aussi sûr que toi... » À ce moment là, elle leva la tête dans sa direction. « Tu ne crois pas au destin ? Tu crois en quoi, alors? » demanda la jeune fille, incrédule. À vrai dire, elle avait toujours cru au destin dur comme fer. Faute à ses parents, sûrement. « Disons que c'est un compagnon agréable. [...] Tu vas attraper froid. Il vaudrait peut-être mieux qu'on aille se mettre à l'abri ailleurs... [...] Mets-ça.. Je m'en voudrais de t'avoir fait tomber malade... » Il parlait et il parlait, pendant que Yumi écoutait le flot de paroles qui sortait de la bouche du jeune homme. Ainsi, lui aussi faisait des shows devant plusieurs centaines de personnes ? La nostalgie, cette bête noire, cette cruelle bête noire qui faisait remonter les souvenirs les plus heureux, mais douloureux en même temps, à la surface..

Du coin de l'oeil, elle vit quelques gestes de sa part. Yumi vit qu'il lui tendait sa veste dans sa main. Baissant les yeux vers le vêtement, elle était gênée d'accepter. Elle pouvait pas. Un léger sourire se redessina sur son visage pendant qu'elle bougeait la tête de droite à gauche, comme pour dire non. « Non, ça va.. Il va bientôt arrêter de pleuvoir. J'vais pas mourir d'un petit rhume. » Elle sourit, ne prenant pas la veste pour qu'Ulrich la reprenne. La jeune fille repensa à ses devoirs laissés en plan sur son lit, à son cerveau trop fatigué pour continuer. En fait, la fatigue la gagnait. Mais elle voulait pas dormir, pour une fois qu'elle parlait à quelqu'un, et pour l'instant elle ne pouvait pas rentrer.. Dehors, sous la pluie battante, ils étaient seuls. Seuls comme deux êtres perdus, qui se cherchaient, qui cherchaient leur raison de vivre lorsqu'ils avaient déjà tout perdu. C'était peut-être en quelque sorte ce qu'ils étaient, en ce moment.. Sauf qu'elle n'était pas seule, en ce moment, et lui non plus. Tout ce qu'elle espérait, c'était que cette pluie s'arrête. C'est chiant, il faut dire. « C'pas très confortable être sous une table, sous la pluie.. Y'aurait mieux! » soupira Yumi, rigolant légèrement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Dim 10 Fév - 4:01

« Tu ne crois pas au destin ? Tu crois en quoi, alors? ». En quoi croyait-il ? Ulrich se figea. Oui, en quoi croyait-il en fait ? Il ne s'était jamais vraiment posé la question. « Je ne sais pas... » souffla-t-il. Il n'avait pas vraiment de réponse plus appropriée. Peut-être qu'il ne croyait en rien, après tout. Après tout, quand on ne croit pas en soi, comment peut-on croire en quelque chose d'autre ?

« Non, ça va.. Il va bientôt arrêter de pleuvoir. J'vais pas mourir d'un petit rhume. ». Il sourit. Il connaissait un certain nombre de filles qui se serraient entretuées pour qu'il agisse comme ça avec elle. D'un côté, il préférait qu'elle ne soit pas comme elles. De l'autre, il allait vraiment finir par s'en vouloir si elle attrapait un rhume. « Si tu ne veux pas.. Mais ne viens pas te plaindre si tu tombes malade, dans ce cas. ». Il remit lentement sa veste. « C'pas très confortable être sous une table, sous la pluie.. Y'aurait mieux! » C'est vrai que la pluie commençait à être un peu énervante. Le couple était sûrement rentré dans le pensionnat. Donc ils étaient seuls sous la pluie, immobilisés sous une table jusqu'à ce que la tempête se calme. Un rire lui échappa « C'est vrai que c'est une situation assez bizarre. J'espère seulement que la pluie ne va pas continuer toute la nuit... ». Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu une vraie conversation avec quelqu'un. Il se sentait un peu moins mal.

Le bruit de la pluie se fit moins rapide, mais elle ne cessa pas. Il poussa un soupir. C'était bien sympa, mais discuter sur un banc était quand même bien plus pratique que de discuter cachés sous une table. « Dis-moi... est-ce que tu cours vite ? ». Il lui désigna la porte d'un signe de tête. Autant profiter de l'affaiblissement de la tempête pour rentrer.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yumi Wa


Féminin
Messages : 59
Age du perso : Dix-sept ans.
♥ Côté coeur : À gauche.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème
♣ Colocataires: Sakura Ayasaka, Nora Woolf et Sanako Arima
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Ven 22 Fév - 19:07

« Je ne sais pas... » Il ne sait pas ? Comment ça, il ne savait pas ? Pour elle, c’était impossible. C’était impossible de ne croire en rien. Là, elle se posait des tonnes de questions. Croyait-elle vraiment au destin où se forçait-elle à croire à cette shit pour ne pas être perdue? « Si tu ne veux pas.. Mais ne viens pas te plaindre si tu tombes malade, dans ce cas. » Cette phrase la sortie de ses pensées. Un sourire apparaissant sur son visage, elle tourna de nouveau la tête vers la guitare posée entre les deux. « Ne t’inquiète pas, je me plaindrais pas.. Ce n’est qu’un rhume. » Affirma Yumi. C’était vrai et puis ce n’est pas son genre de se plaindre. Se plaindre c’est être faible et même si peut-être elle l’est, elle ne voudrait pas le montrer. « C'est vrai que c'est une situation assez bizarre. J'espère seulement que la pluie ne va pas continuer toute la nuit... » Ça, ça serait vraiment chiant. Premièrement, elle ne pourrait pas dormir, deuxièmement, qui sait, ils pourraient rester toute la nuit sous la table… Troisièmement, ils seraient probablement punis pour non-respect du couvre-feu.

Punie, elle ? Ça serait trop étrange. Elle avait toujours été une élève calme qui faisait presque toujours ses devoirs, une élève qui ne faisait pas de conneries et de trucs du genre. Jamais elle n’avait été en retenue, jamais un professeur ne l’avait punie. Mais il y avait un début à tout, finalement. Sa mère ne le saurait probablement jamais. Le silence s’installa de nouveau entre les deux adolescents, mais ça ne la dérangeait plus tellement. Elle était fatiguée, ses yeux commençaient à se fermer tout seul. Puis, ce n’est pas la gêne qui la tenait au silence cette fois mais elle-même. C’était stupide, mais elle avait peur de le déranger, de l’énerver. C’était comme ça. Yumi était timide et comme la plupart des gens timides, elle détestait le jugement des autres. Ça ne l’empêchait pas de vivre, sauf que ça la faisait bien chier à des moments comme celui-ci. Le bruit des gouttes d’eau tombant sur la table était moins rapide, la pluie était beaucoup moins forte. Elle se redressa, se cognant presque la tête sur la table.

Sa voix la fit presque sursauter. « Dis-moi... est-ce que tu cours vite ? » Si elle courrait vite ? Réponse négative. Non, elle ne courrait pas vite. Même qu’en sports, dans les courses et les trucs du genre, Yumi arrivait tout le temps parmi les dernières. « Euh, non… » Voilà sa réponse. Malgré tout, la jeune fille se redressa, sortant en quelques secondes de la table. Elle attrapa le bras d’Ulrich, le tirant un peu pour qu’il en fasse de même avant qu’il ne soit pas trop tard et courra vers la porte d’entrée. Il s’était remis à pleuvoir plus fort un peu après qu’elle soit arrivée. C’était de justesse. Elle souffla un peu histoire de reprendre son souffle et ouvrit la porte pour rentrer. Elle était trempe, mais pas tant que ça heureusement et Yumi ne pensait pas tomber malade. « Donc, euh.. » Fit Yumi, sans trop savoir quoi dire. C’était sûrement le moment où ils se disaient au revoir et partaient chacun de leur côté sans jamais plus ne se revoir. Malheureusement ou heureusement, qui sait. Elle ne le connaissait pas mais elle aimait bien le fait d’enfin parler à quelqu’un ici.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulrich Kirschten


Masculin
Messages : 78
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Lulu Dixapel's mine

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3° année
♣ Colocataires: Ariale A.Omiko, Dylan Person
♣ Relations:

MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   Lun 11 Mar - 1:26

Son geste le surprit. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle l'entraîne comme ça _ à vrai dire, c'était plutôt son intention à lui. Il eu juste le temps d'attraper sa guitare au passage. Une crampe le saisit à la jambe peu après, mais il se força à courir. Ils étaient restés recroquevillés trop longtemps pour qu'il n'en ressente aucune conséquence, et il poussa un soupir.

Dès qu'ils furent à l'abri, il se massa la jambe d'une main jusqu'à ce que sa crampe passe, puis se redressa. « Donc, euh.. ». Il était vraiment tard, mais il n'avait jamais été très doué pour les au revoir... sûrement parce qu'il n'avait que très peu souvent l'occasion d'en faire. Comme il n'avait pas vraiment d'amis, il décida qu'il n'allait pas perdre l'occasion d'en connaître une. Il fouilla quelques instants dans la poche de sa veste et en sortit un bout de papier avec son numéro de téléphone. « Tiens. Tu as l'air à peu près aussi introvertie que moi. Alors si jamais tu as besoin de parler, appelle-moi. ».

Puis il lui adressa un sourire. Après tout, ses relations sociales n'étaient pas obligées de frôler le néant. « Bon, il est tard.... Je suis en chambre 10, au premier étage. On peut faire un peu de chemin ensemble, si tu veux. ». Il ne savait pas spécialement si elle serait d'accord, il ne savait même pas où pouvait bien être sa chambre. Mais bon, s'ils étaient au même endroit, autant marcher ensemble plutôt que de partir chacun de leur côté.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: And everything is in the lack ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

And everything is in the lack ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» Perfect night ♪
» Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagneuuuhhh ♪ //SBAFF//
» We wish you a merry chrismas and !a! happy new year ♪
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE PENSIONNAT - PARTIE A :: » Cour & Espaces de repos-