Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Tomber ou ne pas tomber, telle est la question...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lullaby Oblivian


Féminin
Messages : 47
Age du perso : 18 annees
♥ Côté coeur : En couple avec le celibat

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3 eme annee
♣ Colocataires: Matthew Taylor, Jaylan Keanen et Kohaku L.Autret
♣ Relations:

MessageSujet: Tomber ou ne pas tomber, telle est la question...    Lun 21 Jan - 19:58

Ce matin je m’étais levée tôt. Même si je n’avais pas de cours avant…euh longtemps…
Mes colocataires avaient quasiment tous râlés a cause de moi et mes bruits du réveil. Quoi ? J’avais bien le droit d’allumer la lumière de mon portable ! Je ne veux pas me casser la figure sur quelque chose moi ! Quoi que même avec la lumière ce serait surement le cas. Et de claquer tout mes tiroirs pour me trouver des habits. J’avais bien le droit de m’habiller quand même.

Bref j’avais passe au moins 30 minutes a embêtés mes coloc’s comme ca. Puis j’étais descendu dans les douches, ou il n’y avait personne, à cause de l’heure. J’en avais profité pour garder de l’eau chaude et me déshabiller sans que personne ne me voie. Oui je suis pudique. Et alors ?

Apres les douches j’avais fais un petit saut a la cafeteria pour me manger un bon petit déjeuner. On sentait que le pensionnat se réveillait. Des jeunes commençaient a entrer, papotant, jactant de tout et de rien. Une magnifique journée s’annonçait la. Enfin peut-être la météo n’était-elle pas de cette partie mais dans tous les autres domaines important pour moi, la journée s’annonçait parfaite. Je rêvais de m’installer dans un coin et de me perdre dans la contemplation de lettres. De lettres qui forment des mots, et ces mots forment eux-mêmes des phrases. Des phrases qui vous emportent dans un monde merveilleux. Tantôt triste, tantôt joyeux. Tantôt riant, tantôt pleurant. Tantôt chaud, tantôt froid…. Les livres, c’est ce que j’ai le plus dans ma chambre. Pas des vêtements, du maquillage et tous ces trucs de filles que j’adore, non, des livres, qui les dépassent de loin dans mon estime.

C’est perdu dans mes pensées, le plateau dans les mains que mes jambes ont semblées se réveiller. Se réveiller du sommeil qui les empêchés d’être maladroite. Mon pied droit s’était emmêlé a mon pied gauche. Avec chance, rien de mon plateau n’est tombe, nan. Juste que je me suis approche trop dangereusement d’une fille magnifiquement bien habille. Et son gilet de marque a…hum…accidentellement…glisse dans mon bol de céréales… Elle a alors commence a m’insulter. Enfin je crois. C’était en japonais, je comprenais rien moi. J’ai pus m’échapper en lui mettant mon plateau dans les mains. Ca la coupé net. Je n’aurais pas mange mais elle se sera arrêté et j’aurais pus m’enfuir.

Bref, après m’être assise sur le toit, j’ai finis deux livres. Le « Bonheur des Dames » et « Les Hauts de Hurle-Vent » De très bon livres tout deux. Je me suis donc dirige à la bibliothèque pour en lire d’autre. J’avais réservé une place à l’aide de mon manteau et j’étais partie a la recherche de livres. 10 minutes plus tard, je me dirigeais vers ma place, plusieurs gros livres dans les mains. Tellement gros que je ne voyais rien, et que je me suis étalée devant tout le monde et que les livres ont glisse par terre. Disant des jurons français que la moitie des gens présent ne comprendront pas, et heureusement. A la suite, je me suis assise a ma table et sans autre incident, j’ai commence a entrer dans un autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Emalie Akaru


Féminin
Messages : 38
Age du perso : 16 ans
♥ Côté coeur : Vide pour le moment...

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 1ère année
♣ Colocataires: Zoé Phee ;
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Tomber ou ne pas tomber, telle est la question...    Mer 23 Jan - 16:37

Je regardais la fenêtre dans mon dortoir. Le temps n'était pas au rendez vous mais ça ne me gêner point. Je préférais largement la pluie au soleil et encore plus les nuages et la neige à tous les autres temps.
J'étais une lève tôt et j'étais la seule réveillée. La pluie tombée, laissant des petites traînée d'eau sur la vitre glacée. Ma joue appuyée contre, je comptais inlassablement les gouttes qui tombée à chaque seconde sur la vitre. J'attendais je ne sais quoi peut être qu'un de mes camarades de chambres ce réveillent. Enfin je ne sais pas trop quoi, tout ce que je sais c'est que je m’ennuyait. Je ne réfléchissait pas trop à ce que je voulais faire en cet instant présent puis d'un coup comme ça je me leva et prit mes habits. Je monta dans mon lit et m'habilla. Comme les autres dormaient je ne me gêna pas pour me déshabiller et remplacer mon pyjamas par un jean et un T-shirt dans le dortoir et comme j'avais déjà pris ma douche hier soir je n'avais pas envie de me refroidir une bonne fois sous les douches encore une fois, car j'ai remarqué qu'à chaque fois je venais trop tard et j'avais de l'eau froide qui ruisselait sur mon corps ce qui n'est pas super. Je soupira. Et plaqua ma main sur ma bouche espérant ne pas avoir réveillé quelqu'un. Il faut avoué que l'envie de parler ne m’habitais pas. Et encore moins m'excuser pour avoir réveillée c'est pour ça que je faisait attention. J'empoignai mon téléphone à côté et le fourra dans ma poche, puis prit un sweat que j'enfilai et sortis du dortoir j'errais dans les couloirs un peu perdu. Je n'avais pas encore eu l'occasion de faire une visite complète du Pensionnat en même temps il était grand très grand et je n'avais pas plus que ça le courage de tout regarder. Je visiterais les moment venus. Tout était vide et je cherchais désespérément le self où je pourrais prendre un petit déjeuner. Je regardais entre les portes à demis ouverte pour voir le self mais ça devait être ailleurs. Après une bonne quinzaines de minutes je finis par trouver. A présent il y avait des gens qui discutés entre eux. Je pris un plateau et m'assis à une table à côté d'une fenêtre. La table était encore vide ce qui me permit de manger en paix. Mon ventre remplis, je n'avais qu'une seule envie: allait dans la bibliothèque et lire un livre bien passionnant. Sans prêter garde à des gens qui me regardait bizarrement sûrement parce que j'étais toute seule, je me leva de la chaise et déposa mon plateau à l'endroit voulue et sortis de cette pièce pleine d'étudiants qui commençait à se remplir et à avoir de plus en plus de bruit.
D'un pas rapide je marchais tête baissée dans les couloirs espérant arriver le plus vite possible dans la bibliothèque. Je ne l'avais pas encore vue mais je savais où elle se trouvais grâce à une fille qui s'y rendait. En faîtes je lui étais rentrée dedans et suite à ça on avait un peu parlé puis elle avait du partir pour se rendre à la bibliothèque ce qui me permit de profiter pour lui demander où on pouvait s'y rendre. Je ne regrette pas cette rencontre, car au moins j'aurais pas l'air bête de demandée à des élèves où aller. Je pense paraître déjà assez bête comme ça. Tout en réfléchissant j'avançais.

Une grande porte se trouvait devant moi. Sans hésiter j'y entra découvrant une salle remplie de livre, il y avait des tables et des chaises où on pouvait s'assoir pour lire tranquillement. Malgré que ça soit un endroit censé être silencieux ça n'empêcher pas à des gens de rire et de parler à voix haute. Le bibliothécaire les chassa au bout de quelques minutes. Je m'approche d'une étagère et prit un livre, sa couverture était brune et il s'intitulait: Les Éveilleurs. J'avais déjà entendu parler de ce livre, d'ailleurs le résumé en lui même m'avait bien plus. Je décida de m'installer dans un coin puis de lire, ce que je fit. Et me voilà emporter par tous ces suspens, par ces peurs, par les personnages....
Il y eut du temps avant que je ferme d'un coup le livre et le prennent sous mon bras. Je traversa la salle pour demander à emprunter le livre, mais je trébucha m'étalant de tout mon long sur le sol. Je me releva, mes joues rougis de honte et m'excusa auprès de la personne à cause de laquelle j'avais trébucha. Enfin plutôt à cause de son pied.




- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
 

Tomber ou ne pas tomber, telle est la question...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etre ou ne pas être, telle est la question
» Être ou ne pas être un Newel, telle est la question.
» " Nager ou Couler ? Telle est la question." With Ariana R. Collins
» Orc ou Orque ? Telle est la question ...
» [GARAGE] Coccinelle ou coccinelle, telle est la question. [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ESSENTIEL :: » Archives sacrées :: RPS Archivés-