Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Crazy After Midnight [PV Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mafuyu Nekokami


Féminin
Messages : 79
Age du perso : 19 ans
♥ Côté coeur : Libre comme l'air ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ême année
♣ Colocataires: Kaëla Messier, Seth Ryker, Akiba Kagome
♣ Relations:

MessageSujet: Crazy After Midnight [PV Mei]   Sam 26 Jan - 2:11

J'étais là, dans la boîte de nuit "Crazy Night", dans un coin plus tranquille où il y avait un coin pour s'asseoir et observer le reste de la place, bien relaxe sur un banc cousiné. S'était un vendredi soir comme un autre, bien qu'il était rendu après minuit. J'étais dans mes fringues préférées; pantalon cargo militaire, veste militaire, camisole noire, botte de combat en cuir noire et sans oublier une paire de googles autour de on cou. Un barman était venu me servir, laissant un pichet de 7up et trois bouteilles de liqueur devant moi ; de la vodka, du bleu caracao et du sour puss. Le tout était simpliste, je glissa la bouteille de vodka dans ma veste militaire, alors que je mélangea les autres ensemble, dans un des verres qu'il m'avait laissé. Une fois mon mélange fait, le tout était d'une couleur mauve, alors que j'amenais le verre à mes lèvres, tout en profitant de la musique sans trop me faire chier. Le premier verre descendu rapidement dans le fond de ma gorge, si bien que je préparais me second, lorsque mon regard se glissa sur les gens à l'entour de moi. Une arcade sourcilière se releva à mon minois lorsqu'une nouvelle tête entra dans mon champ de vision. Qui était-ce dont ? Il va sans dire, que Rayen avait un lot important de transfert étudiant durant l'année, du fait, elle était peut-être une nouvelle. Fin, ce n'était pas réellement de mes affaires, même si elle était mignonne à première vue. Mais lorsque je vis un groupe de délinquant l'isolée plus loin, jusqu'à sortir à l'extérieur de l'endroit vers la porte arrière, j'étais bien plus que seulement interloquée. Je me leva lentement et me dirigea vers le même endroit, suivant la piste comme un fauve, marchant entre une personne ici et là, frayant mon chemin. Une fois le pied dans l'entre porte, mon regard se posa plus loin sur le regroupements de jeunes...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Crazy After Midnight [PV Mei]   Sam 9 Fév - 13:58

Je venais de quitter ma chambre au pensionnat Rayen et j’avançais tranquillement, perchée sur mes talons hauts, habillée d'une robe cache-cœur rouge sang à manches trois-quarts que j’avais cintrée par un petit ceinturon noir. Mes collants fins légèrement noirs cachaient mes jambes recouvertes de bleus. J’avais peut-être un peu forcé sur la boxe ces derniers temps, du coup je me retrouvais dans un sale état.
Les cheveux attachés en une queue de cheval haute, j’avais légèrement maquillé mes yeux de noir et ma bouche d’une rouge foncé et léger. Une veste en cuir sur les épaules, je me faufilais dans la foule de cette nuit. Les gens en profitaient pour sourire ce que je comprenais car j’avais décidé d’en faire autant. Non pas pour m’amuser avec « tous mes amis », mais plutôt pour me vider la tête et ne penser à rien d’autre qu’au moment présent. Tournant un peu dans les rues j’hésitais sur la boite de nuit que j’allais choisir. Certaines me semblaient bien trop huppées pour être agréables, et d’autres trop bizarres pour que j’aille m’y fourrer. Après un bon moment d’hésitation, j’entrais dans la boite « Crazy Night » qui me semblait être pas mal. Je me dirigeais tranquillement vers le bar, regardant rapidement autour de moi, historie de jauger la température.
Alors que j’allais me prendre un verre, un groupe de petits malfrats me prit à part, commençant sérieusement à essayer d’obtenir de mes faveurs. Les regardant d’un air décontenancée, je me retenais de leur rigoler au nez tellement ils étaient pitoyables. Ils réussirent à me faire sortir par une porte dérobée avant de m’entrainer un peu plus loin dans une ruelle mal éclairée.

« Allez viens ma jolie, on va bien s’amuser tous ensemble. »

Je me mis à rire avant de leur dire d’une voix glaciale :

« Allez-vous faire voir bande d’abrutis. Je ne traîne pas avec des débiles profonds dans votre genre. »

Aussitôt, le plus baraqué d’entre eux essaya de m’attraper mais je réussis à l’esquiver de justesse. La partie allait être serrée si je n’arrivais pas à m’enfuir d’ici en évitant les coups. Non pas que je ne voulais pas les affronter, seulement ils étaient bien trop nombreux pour ma petite personne. Et alors que j’allais me faire labelle, le plus costaud me mit le grappin dessus, m’immobilisant ans trop de problèmes tandis que je me débattais comme une lionne en cage.
Pourvu que quelqu’un vienne m’aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mafuyu Nekokami


Féminin
Messages : 79
Age du perso : 19 ans
♥ Côté coeur : Libre comme l'air ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ême année
♣ Colocataires: Kaëla Messier, Seth Ryker, Akiba Kagome
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Crazy After Midnight [PV Mei]   Dim 17 Mar - 20:47

Ce qui se déroulait sous mes yeux me fit tiquer une arcade sourcilière bien profondément, un groupe de jeunes délinquants faisait joujou avec une jeune lionne qui tentait de mordre, houla. Quoi qu'il en soit, je pu entendre les paroles de la fille, ce qui me fit apparaître un sourire malsain dans le coin des lèvres. Tendis que je continuais d'observer ce qui était entrain de se passer, sans même qu'ils me remarque, le plus baraqué de leur troupe arriva à se saisir de la fille. Voilà qui commençait à dégénérer... Mon dos se glissa lentement contre le mur, les détaillant davantage tendis que la lionne sortait ses griffes. Je pris un petit air narquois en observant la bande, puis revint poser mon regard verdoyant sur la donzelle.

- Alors ma belle, tu attends le prince charmant pour te sauver ? Besoin d'aide pour mettre les vidanges sur le bord ?

J'esquissais un sourire en coin, leur riant quasiment devant le visage, assez pour décontenancer n'importe qui de leur genre. Mais bon, attirer mon intérêt avait un prix, un très grand prix à payer. Je me décolla lentement du mur lorsque deux d'entre eux tentèrent de m'intimider sans succès. D'un coup de pied rapide à ses joujoux, le premier termina au sol à se lamentant de douleur, alors que le deuxième observa la scène avec un arrière goût visiblement affreux.

- Quoi, tu ne viens pas ..? Dois-je vraiment tout faire moi même...

J'avança vers le deuxième homme, de quoi lui foutre la raclée de sa vie, tout en glissant un poing américain à mes jointures, je lui mis directement vers le foie. Il dégobilla en se pliant en deux, puis je le mis KO avec une droite contre la mâchoire. Mon regard se posa sur le reste de la troupe qui était maintenant en mode défensif, ne s'attendant surement pas à mordre la poussière si rapidement.

- Alors, qui est le prochain qui veut jouer les dieux avec moi ?

Le plus costaud laissa finalement sa prise à deux de ses sous-fifres, venant vers moi comme un mastodonte. J'esquissa son avancée avec aisance, venant lui mettre mon pieds sur le côté des hanches, l'immobilisant légèrement, d'un choc au nerf de la jambe. Je le vis se frustrer que davantage, me faisant sourire de manière arrogante, je me foutais bien de sa gueule de toute manière. Puis il commença à tenter de m'atteindre d'une prise de lutte quelconque et je riposta lourdement, mes poings américains toujours à mes jointures. Il encaissa plutôt bien les premiers coups donnés, donc je vint lui viser le foie et le plexus ; aussi bien lui couper le souffle ou le faire dégobiller rendu là. Mais il restait encore debout, ce qui me foutait en rogne pardessus tout. Après un temps à me prendre quelques baffes et les esquiver de justesse, je vins lui mettre mon pieds dans les couilles. Là, il s'échoua au sol de lamentations, tendis que je lui crachais dessus d'un filet de sang.

- J'espère que ça te castrera pour de bon, tu n'as déjà pas de couilles pour draguer une fille, tu dois avoir tes petits copains pour t'aider ? Vraiment, sale classe... déguerpie de mon territoire... Si je te revois, je te ferai écouiller.

Le mastodonte se releva avec grande peine, si bien qu'il tenait vraiment à peine sur ses jambes. Je ne pouvais plus m'empêcher de rire, alors que les autres s'aidèrent entre eux pour foutre le camp. Mon rire s'estompa lorsqu'il étaient assez loin, mon regard termina sur la jeune donzelle. Je vins me frotter la nuque un moment, la détaillant.

- J'ai une table réservée à l'intérieur, je t'offre un verre ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Crazy After Midnight [PV Mei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crazy After Midnight [PV Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» crazy sufferin style - 31 janvier/21h05
» 08. You drive me crazy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATSUYAMA :: » Centre-ville :: « Boîte Crazy Night-