Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

April A. Dawson


Féminin
Messages : 34
Age du perso : 18 ans.
♥ Côté coeur : Je sais pas c'est de quel côté... Humpf. zwz

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Sam 16 Fév - 20:21


C'est vraiment toi ... ?
With Holly K. Hendrix

- Une semaine après l'accident.

Non ... Non ... Je ne veux pas perdre .. Non ... Je dois lui rendre le même coup fatale ! Crotte, plus d'énergie ! Vite, il m'en reste assez pour utiliser ma technique qui boost .. Voilà ! Beaucoup mieux ! Haha, prépare toi à recevoir une raclée-- ... NAAAAAAN ... !!

« Game Over. »


J'ouvrai un peu les yeux, avec difficulté, mais j'y suis arrivée. La fatigue prend toujours le dessus, mais c'est sûr qu'avec ce qui était arrivé une semaine plutôt, c'était normal. Mais d'ici la première fois que j'ai mis les pieds dans cet hôpital, on peut dire que ça vas un million de fois mieux ! Hum .. C'est peut-être sans aucun rapport, mais le rêve m'a donné envie de jouer à des jeux vidéos.

Bref, en ouvrant mes petits n'oeils, première chose que je vois : le plafond blanc désespérant de l'hôpital. Ils pourraient pas mettre un peu de couleur ? Ça guerrirai plus vite mentalement peut-être ... Ce blanc est .. déprimant. Il n'y a pas d'autres mots. J'ai alors soupiré, mais dès la seconde d'après, un petit sourire s'est affiché sur mon visage. Je me suis ensuite assise, lentement, pour ne pas avoir mal afin que par la suite, j'arrange l'oreiller derrière moi pour que je puisse m'y adosser. J'ai soulevé un peu mon chandail pour voir ma blessure qui se trouvait sur mon petit ventre. En fait, il y avait un bandage qui le couvrait, non pas parce que le sang en coulait encore, non, puisqu'ils l'ont recousus, mais juste pour protéger encore quelques temps. J'ai tenté de l'enlever, pour voir la couture, et non, ce n'était pas bien grave, car selon l'heure, l'infirmière allait probablement venir d'une seconde à l'autre pour me le changer. En l'enlevant, j'ai bien cru qu'il était infini ... Ça ne terminait plus, et j'en avait partout du bandage tellement il était long, il s'était enroulé sur mes bras, puis m'énervant, j'ai commencé à les secouer dans les airs, dans tous les sens pour essayer de m'en débarrasser ..

M'arrêtant un moment, observant mon cadeau de l'accident, la porte s'ouvrait doucement. J'ai alors rebaissé mon chandail, et j'ai regardé en direction de la personne qui en entrait.

« Vous allez bien, miss ? »

C'était l'infirmière, elle entrait avec un rouleau dans ses mains. Toujours souriante, comme d'habitude ! J'ai hochée la tête avec enthousiasme, puis elle s'est dirigée vers moi.

« Très bien, alors ! » puis arrivant proche de mon lit : « Alors j'te met ton nouveau bandage, et après, j'ai une bonne nouvelle pour toi ... ! »

Elle me fit enlever mon chandail et commença à me placer faire mon bandawge.

« Ah bon ? Laquelle ? Dis ! »

Elle commença à rire, puis, baissa un peu le ton, enfin, en chuchotant plutôt :

« ... Aujourd'hui, c'est ta dernière journée ici .. ! »

Elle s'attendait à ce que je sois super contente, mais le contraire arriva. J'ai commencé à pleurnicher en m'accrochant à ma couverture en chialant que ici j'avais pas besoin de bouger le petit doigt pour avoir un truc à bouffer ou autre, que si je pars ce sera plus autant le paradis ... Mais c'est vrai quoi, hein ! Et en plus, on paye même pas, des serveurs gratuits ... (a)

Bon, suite à tout ça, je suis allée m'habiller. J'ai pris ma veste de jean, j'ai mis pour le haut un T-shit de couleur vert lime, avec en noir écrit dessus : « Stay away », j'ai mis ma veste par dessus, puis j'ai enfilé mes collants noirs avec lesquels j'ai mis une jupe de couleur blanche. Pour les souliers, j'ai mis mes bottes d'hivers, en fourrures. Ensuite, j'ai pris mon peigne à cheveux, j'ai fait quelques coups par-ci, par-là, j'ai secouée la tête et hop, ils étaient placés, j'ai décidé de les laisser détachés. J'ai ensuite mis mon manteau légé de printemps, il ne faisait pas si froid dehors. Finalement, j'ai passé une serviette mouillée avec de l'eau tiède sur mon visage, pour le laver.

J'ai pris ensuite mon sac qui contenait quelques vêtements, mon rouleau de bandage que m'as donné l'infirmière et des petits accessoires ainsi que d'autres trucs inutiles pour la plupart. J'ai arrangé mon lit et je suis finalement sortie en fermant la porte.

Étant maintenant dehors, je me rappelle qu'Alyssa m'avait dit qu'elle placerait ma futur chambre au pensionnat pour moi. Je n'avais donc pas à m'y préoccuper. Maintenant, enfin sortie, je pouvais profiter un peu de cet air qui me manquait ... Je voyais quelques enfants jouer dans la neige, j'avais vraiment envie de me jeter avec eux et de leur faire peur, genre, une fille qui surgit de nulle part et qui crit « BOUMBIMBAMPOUF ! » et leur brise leur bonhomme de neige pour en refaire un autre version amelliorée. Vous voyez le genre ? Non ? Bah tant pis. J'vais pas perdre mon temps à vous expliquer quoi ! Bref, c'était la première envie qui m'est passé par la tête ... Mais à cause de ce qu'il y avait sur mon ventre, ze ne pouvais pas. Yay. M'enfin, je me suis contenté de les faire sursauter au moins .. Hein ! Ils ont juste pas vraiment réagis, c'était dommage, et moins drôle du coup. Ils m'ont simplement fixé avec un air de « What the fuck is going here ... » puis j'ai pointé un truc pas rapport, ils se sont retournés, je leur ai tirée la langue et je me suis barrée en courant.

Je me suis rapidement arrêtée de courir aussi ... Mon ventre commençait à me faire mal. Donc j'ai commencé par ralentir jusqu'à en venir à marcher. Et je suis arrivé devant ... Les Osens : les sources chaudes. Qui n'aime pas les sources chaudes ? Hein ? Y'a pas mieux, honnêtement ! Enfin .. Je trouve. J'ai poussée la porte, et je suis entrée directement. Sauf que la petite madame qui se trouve au p'tit comptoire et qui demande de la petite monnaie qui gâche tout ... Elle gâche tout. J'avais pas d'argent. Que faire ? C'est un drame ! *Tudududum ; musique dramatique de fond.* Bah non, pas pour moi ! J'ai fait la blessé en tombant par terre, en soulevant un peu mon chandail pour démontrer le bandage, et j'avais une face de quelqu'un qui résiste à la souffrance. Bien qu'elle n'en ai pas l'air, la p'tite madame elle en avait de la pitié hein ! Elle m'a dit d'aller me reposer dans l'eau, et que ça me ferait du bien. Mouhahaha. Gagné.

Une fois dans la chambre attribuée, j'ai pris soin de mettre tous mes vêtements enlevés dans mon sac, d'enlever tous les p'tits bracelets que je portais sur mes poignets, et tout le tralala. Maintenant ? Direction l'eau ! Avec mon petit canard, biensûr ... (o3o)

J'ai mis un pied dans l'eau, et j'ai trouvé l'eau un peu trop chaude à mon goût ... Plissant un peu les yeux, j'ai serré mon canard en plastique contre moi.

« Q .. q ... waaaack ... ;w; »

J'ai pris mon courage à deux mains, puis je m'y suis enfouis, un moment ou un autre, j'allais m'y habituer, non ? Me rentrant de plus en plus dans l'eau, sentant que je me relaxais de plus en plus également, j'ai commencé à fermer les yeux, mon canard toujours contre moi.

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holly K. Hendrix


Féminin
Messages : 49
Age du perso : 17-18
♥ Côté coeur : Nope.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Dim 17 Fév - 0:40




C'est vraiment toi .. ?
PV Apple ~

    « Never seem to end
    A part of me wants to give in
    A part of me won't let me
    The pride makes it difficult »

J'étais assise sur mon lit, dans ma cambre. Mon casque aux oreilles et ma guitare entre les mains, je pratiquais un peu, ça faisait longtemps et puis j'avais trouvé une chanson que j'aimais vraiment. Vous savez ce genre de chanson qui vous dégoûtent de votre vie si banale, morose et ennuyante ? Eh bien c'est exactement ce que je jouais. Mais quand tu joues de la musique, c'est autre chose ! T'es vraiment dedans. Tu te sens comme dans un autre monde .. Je sais que j'ai l'air folle à lier, mais bon tant pis ! C'est un sentiment, une sensation indescriptible. On ne peut savoir ce que c'est avant de l'avoir vécu.
    « This is who I am !
    (Untamed)
    I'm on my way to leave the days
    (Going to break the chains)
    When hope was a stain
    When I stood in the rain
    (Some where)
    I'm on my way to start the days »

Je continuais ma chanson, commençant à chanter en même temps. Je me levais de mon lit au moment du refrain, que je chantai encore plus fort, et encore mieux que le reste de la chanson. Jouant mes notes encore plus rapidement et en parfaite harmonie, je fermais les yeux et me mettais vraiment dans la chanson. Cela dura quelques minutes puis je finis sur une note improvisée, qui a bien clos ma chanson quand même.
    « (Out here)
    Where I will find my place
    Under the radar i'm searching for the sky »

Chanter aussi vite sans s'arrêter, en anglais en plus, ça te mettait à bout de souffle, croyez moi. Je le dis par expérience. Toutes ces syllabes si rapidement prononcées tout en gardant le fil, en parfaite harmonie avec la mélodie qui jouait par-dessus. Il fallait chanter fort, mais pas trop, sinon, ça ne ferait pas souple. Il fallait aussi chanter rapidement, mais pas trop vite, sinon ça essouffle et c'est pas compréhensible. Il faut savoir prévoir le reste de la chanson, car on doit élever ou baisser la voix pile quand la chanson se "calme" ou l'inverse. Ça paraît pas, mais c'est compliqué hein ? Bref. En ce moment, j'étais couchée sur mon lit, je venais de m'effondrer sur celui-ci, toujours mon casque aux oreilles. Je sentais mon coeur battre vite et je regardais le plafond, puis je promenais un peu ma main dans les airs. Je me remémorais mon enfance. Pourquoi ? Aucune idée. Je me rappelais de ma maison au Névada, de mon père avant qu'il devienne alcoolique.

Je me rappelais d'une partie quand même heureuse de ma vie. Des images me revenaient une à une et je les visualisais. Une petite fille aux cheveux bruns, puis mon père alcoolique qui se battait avec maman. Je me rappelais de cette fille, la petite brunette hyperactive. D'ailleurs, je me demande ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Est-elle devenue une délinquante, une droguée, une sportive, une pouffe, ou alors est-elle restée la même qu'auparavant ? Je me le demande .. Bref. Je secouais la tête. J'avais parfois des moments comme ça, où je me rappelle de tout et de rien, sans aucune raison particulière. Je posais ma guitare par-terre et enlevai mon casque. Aujourd'hui, j'étais crevée, brûlée. Je m'étais demandée ce que j'allais faire, puis une idée me vint en tête. Une idée bête, basique. J'irais aux sources thermales aujourd'hui. Je me rappelle, on m'avait parlé de ça dans l'avion. Un mec d'ici, je lui avais parlé pendant tout le trajet, il était vraiment sympa puis on s'est échangés nos numéros. Bref. Avant que je me remette à penser à tout et à rien, je préfère prendre mes vêtements et c'est tout. J'aurai bien le temps de penser là-bas.

Je me dirigeai simplement vers mon placard. Je pris simplement un haut noir surmonté d'une veste en jeans aux manches déchirées avec une veste en cuir blanc, des mini-shorts en jeans et des collants noirs en dessous. Ensuite, des bottes brunes-beiges avec un genre de tissu froissé en bas et des talons. Je pris aussi mon sac pour les Onsens. Dedans, j'avais un peignoir blanc, une serviette pour le corps, une pour les cheveux, des sandales etc. Enfin, vous savez, le basique pour s'aventurer là-bas quoi.

Arrivée là-bas, je déposai simplement mon sac dans un casier des vestiaires des filles sans oublier ma serviette et mes sandales puis je rentrai dans l'eau. Je n'avais pas spécialement un problème avec la chaleur, ni même avec le froid d'ailleurs. Je m'habituais rapidement à la température de l'eau, m'enfonçant doucement dans l'eau. À un moment donné, une fille entra dans l'eau. C'était une brunette, aux cheveux détachés, qui avait à peu près ma taille ou un peu moins.

« Q .. q ... waaaack ... ;w; »

Elle avait un canard en plastique entre les mains. Posant les pieds dans l'eau, elle trouva la température nettement trop chaude. Elle serrait son canard contre elle. Bizarrement, elle me rappelait la petite brunette de mon enfance, ma meilleure amie. Elle avait la même couleur de cheveux qu'elle et semblait aimait les canards aussi. Je sortais une main de l'eau pour la saluer, ce qui l'éclaboussa un peu.

« Yo »

© Kinotto de LG.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Holly K. Hendrix le Ven 15 Mar - 5:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

April A. Dawson


Féminin
Messages : 34
Age du perso : 18 ans.
♥ Côté coeur : Je sais pas c'est de quel côté... Humpf. zwz

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Dim 17 Fév - 5:33


C'est vraiment toi ... ?
With Holly K. Hendrix

Comme mensionné plus tôt, j'avais eu une soudaine envie, en sortant de l'hôpital, d'aller faire un tour aux sources thermales. J'ai donc suivit mes envies et j'y suis allée. L'eau était un peu trop chaude, mais rapidement je m'y suis habituée. Donc ... Hum ... Je disais ... ? Ah oui, je tenais mon petit canard contre moi, puis, m'enfouissant un peu plus dans l'eau, j'ai commencé à faire des bubulles. J'en ai fait pendant un bon petit bout .. Ça faisait longtemps pourtant que je n'avais pas nager, etc. et j'arrive à bien retenir mon souffle, même si avant je le faisais plus longtemps .. Ça risque de revenir si je repratique la nage. M'enfin, c'est pas vraiment l'endroit approprié, les osens.

Sortant ma tête de l'eau, et la secouant pour enlever le trop d'eau et pour replacer mes cheveux, j'ai entendue une fille me parler.

« Yo »

Son visage me disait quelque chose ... J'avais l'impression de l'avoir déjà vue quelque part, mais bon, même si je persistais à trouver où, je ne trouverai pas. Donc lâchons mon pauvre petit cerveau qui essait de se détendre. Appuyant sur mon canard en plastique pour qu'il lâche un « Qwack ! », j'ai sourit à pleine dent lui redonnant son salut :

« Yow ! Hihi ! »

Même le timbre de sa voix me disait quelque chose ... J'avais l'impression de lui avoir déjà parler, longtemps même ... Mais c'est sûr qu'avec l'accident que j'ai eu, j'ai perdue la mémoire, donc je ne me souviens plus de grand chose .. Et le peu de chose dont je me souviens, il faut que je me force pour que je puisse m'en rappeller ... Je vous jure, c'est vraiment énervant lorsqu'on ne connaît pas son passé .. Et lorsqu'il y a une genre de peur en nous qui nous empêche de demander ce à quoi il ressemblait ... J'ai peur de découvrir quelque chose que je n'aimerai pas savoir ... Quelque chose qui me ferait regretter d'avoir eu le courage de poser la question, quelque chose qui me rendrait aussi dégoutante de caractère qu'avant ... J'ai peur ... Devrais-je avoir à craindre ... ? Tant de questions me passent par la tête .. N'étais-je pas venue ici pour relaxer au départ ? D'ailleur .. En parlant de ça .. Est-ce que j'ai des parents ? Si oui, pourquoi je ne me trouve pas avec eux ? Et comment ça se fait que je parle japonnais et que je n'ai pas du tout le physique d'une japonnaise .. Je connais une autre langue .. ? Ah oui ! L'anglais ! Je parlais avec ma soeur en anglais l'autre jour, c'était instinctif pour moi même .. Est-ce que ce serait la source de mes origines ? Peut-être bien .. Ouaip.

Quelque chose vint me sortir de ce cercle interminable de pensées. C'était le pire des drames qui pouvait arriver ..

« .. Il .. IL VA SE NOYER »

Mon canard était tombé dans l'eau. J'ai ensuite aussitôt plongé dans l'eau pour tenter de le rattraper, me cognant la tête au fond, puisque ce n'était guère profond. J'ai donc tout de suite ressortie ma tête de l'eau, en toussant, l'ayant avalé. (Non, pas le canard, non.) Toussant pendant quelques secondes, une trentaines, je paniquais à l'idée de l'avoir perdu. C'était comme une part de moi .. Si je le perdais je crois que je pleurerais durant des jours & des semaines, des mois & des années ... Un canard, ça vaut de l'or ! Bien plus que ça en fait, ça vaut mon cooeuuur ! Huhuhu ! *Sors les mouchoirs.* Bref, je regardais un peu partout, en éclaboussant tout partout, comme pour essayer de pousser l'eau pour que je puisse mieux voir .. C'pas comme si c'était des objets quoi ! Quand on dit que l'on perd la tête parfois .. Moi je crois que je l'ai perdue un jour dans une forêt d'un coin perdu lui aussi et que j'ai oublié d'aller la chercher, et du coup, je l'ai jamais trouvée.

« MON ENFANT ! IL VA SE NOYER ! AIDEZ MOI ! »

Dans les films, normalement, ça marchait. La vieille grosse madame qui a perdue son chat par exemple, et là, les pompiers arrive pour le chercher parce qu'il était coincé le haut d'un arbre .. (Pas la madame, non, non.) Bah là, moi je suis la April qui a perdue son canard. Ils sont où les sauveteurs qui vont le sauver de la noyades ? Mais crotte quoi ! Allez en embaucher d'autre ! Ils font pas leur boulot adéquatement ! Ils sont aveugle au point de pas voir un canard en danger ?! (Note que moi aussi je le voyais pas, il était perdu dans l'eau.) Bande de tarés quoi ! C'est quoi ces gens de nos jours .. Que des incapables !! (Note que je suis pire.)

« Hé toi ! Ouais, toi ! Ouais, ouais ! C'est à toi que je parle ! Fais pas semblant ! »

Je me suis approchée de la jeune fille qui m'avait saluée plus tôt, face à face, faisant semblant de la prendre par le col, alors que je ne tenais absolument rien, d'autant plus qu'elle était plus grande que moi.

« Je sais ... QUE TU M'AS PRIS MON CANARD ! T'ÉTAIS JALOUSE ! AVOUES LE ! REND LE MOI ! Ou alors aide moi à le chercher ! ;w; »

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holly K. Hendrix


Féminin
Messages : 49
Age du perso : 17-18
♥ Côté coeur : Nope.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Ven 15 Mar - 6:40




C'est vraiment toi .. ?
PV Apple ~

La brunette sortait la tête de l'eau et replaçait ses cheveux, puis me saluait à son tour.
« Yow ! Hihi ! »

Tandis qu'elle replaçait ses cheveux, j'observais ses yeux. Elle appuya sur son canard en caoutchouc qui émit aussitôt un "qwack". Elle avait de grands yeux marrons et un regard vif et en même temps innocent, joyeux qui me rappelait quelqu'un.. Seulement, je ne savais pas qui. En tout cas, ce qui était sûr, c'est qu'elle ne m'était pas inconnue. J'avais l'impression de l'avoir connue et en même temps de ne jamais l'avoir rencontrée.. Bon laissez faire si vous comprenez pas le paradoxe c'est pas grave. Bref, il y avait deux choses qui venaient chercher ma mémoire; Ses yeux et ses cheveux. Même sa frange me rappelait quelque chose. Enfin, elle avait l'air d'être dans ses pensées aussi, pendant longtemps. Sans même s'en rendre compte on gardait le contact visuel pendant quelques secondes qui étaient pourtant passées aussi lentement que des minutes.. Puis tout à coup, elle posa son regard sur l'extrémité d'un objet jaune qui dépassait de la surface de l'eau, probablement son canard en plastique et elle cria.

« .. Il .. IL VA SE NOYER »
Elle plongea aussitôt dans l'eau pour rattraper son canard, mais avant même que je puisse l'aider elle se cogna la tête contre le fond et remonta, toussotant légèrement. Elle avait l'air paniquée, elle semblait essayer de pousser l'eau avec ses mains, comme si c'était des objets. Puis elle cria une nouvelle fois.

« MON ENFANT ! IL VA SE NOYER ! AIDEZ MOI ! »

Encore une fois avant même que je puisse répondre elle ressortit sa main de l'eau et me pointa puis cria « Hé toi ! Ouais, toi ! Ouais, ouais ! C'est à toi que je parle ! Fais pas semblant ! » Elle se plaçait ensuite devant moi pour continuer. Elle essayait de garder un air sérieux et intimidant mais elle avait plutôt l'air paniquée, pleurnicharde et sans défense « Je sais ... QUE TU M'AS PRIS MON CANARD ! T'ÉTAIS JALOUSE ! AVOUES LE ! REND LE MOI ! Ou alors aide moi à le chercher ! ;w; » Je n'avais même pas eu le temps de respirer, tout ça c'était passé en quelques secondes et je n'avais pu répondre à rien de ce qu'elle avait dit. Donc je rigolais légèrement puis ..

« Ton canard, c'est ça ? Attend je le vois. »

Je pris donc une grande respiration et plongeai, je voyais le canard mais l'eau était vraiment chaude. Mon corps était donc immergé sous l'eau et j'étais presque accroupie (je ne pouvais pas m'asseoir ou m'accroupir au complet à cause de la pression de l'eau.) Je regardais un peu partout puis écarquillais les yeux, ou enfin, l'oeil, vu que mon autre oeil était toujours caché sous ma frange. Je m'approchais donc de la forme jaune, plus ou moins détaillée que je voyais et je la pris dans mes bras avant de laisser échapper des bulles à la surface de l'eau, manquant visiblement d'air. Je remontais le plus vite, d'un coup, éclaboussant tout autour de moi, le visage rouge. Je lui tendais donc le canard en souriant comme si de rien n'était.

« C'est ça que tu cherches ? »

Je m'accotais sur les "murs" du bain et je respirais un bon coup. Une femme portant une robe bleue et un tablier blanc sortit ensuite de l'établissement, elle passa à côté de nous.

« Mesdemoiselles, il est l'heure du couvre-feu pour les bains chauds, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez entrer dans vos chambres si vous en avez réservé une pour cette nuit, mais faites un tour aux douches d'abord, c'est obligatoire. »

J'acquiesçai donc, prenant ma serviette sans oublier mes scandales. Je mettais mes mains sur mes hanches puis je me tournais vers la brunette de tout à l'heure.

« Tu viens ? Oh et au fait, tu m'as pas dis. C'est quoi ton nom ? Moi c'est Holly. Au passage, je pense qu'on va partager la même chambre cette nuit, on va bien s'amuser ! »

Je rentrais ensuite, me dirigeant vers les douches. J'accrochais ma serviette sur le rebord de la douche puis j'entrais, observant les produits, comme toujours. J'étais ce genre de fille qui hésitait sur quel shampoing et quel gel douche je choisirais et qui, à la fin, décide de faire un mélange pour chaque type de produits. Mais pour une fois, je n'avais pas fait ça. Juste parce qu'on était en public. Je pris donc au moins dix minutes à choisir un shampoing, comme d'habitude. (Note que ça m'a aussi pris 10-20 minutes IRL pour écrire ce bout de RP parce que je savais pas lequel Holly pendrait. :3) Mais le choix était difficile quoi ! Fraise, lime, orange, ou citron. À la fin je pris un shampoing à la fraise, eeeet un gel douche à la fraise lui aussi. Eeet un après-shampoing de la même saveur. Et un savon à la fraise, encore, ce qui fit que quand je sortis, je sentais la fraise à plein nez, mais bon, j'adorais cette odeur donc cela ne me dérangeait pas vraiment.

Je sortis donc de la douche, trente minutes plus tard puis je m'attachai les cheveux avec un pince-cheveux typiquement japonais et mis un des kimonos qu'on offrait ici. Je me rendais ensuite dans ma chambre. Déjà là, je pris une grande bouffée d'air frais. Ça sentait les fruiiiits ! Vous savez ces chambres où on met du vaporisateur partout ! Bref, je me jetais donc sur mon lit en souriant, il était tout doux. J'avais l'air d'une gamine à me tourner dans mon lit et sourire, mais bon. Puis à un moment.. J'entendis des pas rapides semblants venir des couloirs, et je sentis aussi une bonne odeur.. Une odeur.. Délicieuse.. Une odeur de nourriture typiquement japonaise. Des takoyakis, du riz, des sushis, de la soupe miso, des ramens, du pain.. Miam.. Rien qu'à l'odeur j'en bavais.. Mais le buffet n'ouvrait que dans cinq minutes, alors il faudrait attendre.

Remarquant que les bruits s'accentuaient et se rapprochaient, je décidai d'aller vers la porte et de l'ouvrir, mais à ce moment même, quelqu'un allait aussi entrer, ce qui provoqua une collision. Je m'étais faite frappée et j'étais tombée à terre, mais il semblait que l'autre personne aussi.

© Kinotto de LG.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

April A. Dawson


Féminin
Messages : 34
Age du perso : 18 ans.
♥ Côté coeur : Je sais pas c'est de quel côté... Humpf. zwz

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Ven 15 Mar - 20:28


C'est vraiment toi ... ?
With Holly K. Hendrix

Elle avait sauvé mon pauvre petit kwack. Je l'avais tout de suite prit dans mes bras en le câlinant tout en frottant ma joue contre lui. Je n'allais plus jamais le reperdre, pauvre petit kwack d'amour ... Alors pendant que j'étais en pleine scène d'affection avec mon canard si adoré, une dame est arrivé, en disant :

« Mesdemoiselles, il est l'heure du couvre-feu pour les bains chauds, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez entrer dans vos chambres si vous en avez réservé une pour cette nuit, mais faites un tour aux douches d'abord, c'est obligatoire. »


Si je n'avais pas retrouvé mon petit kwack, je vous jure que je serais restée jusqu'à le trouver. Une chance que quelques secondes plutôt, cette sauveuse de canards me l'avait retrouvé. M'enfin, bon, à vrai dire, j'en avais déjà marre des sources chaudes, ça me faisait plus réfléchir qu'autre chose, moi qui déteste penser. & donc, dès que la p'tite madame a donné le signal de quitter les lieux, j'étais déjà sortie de l'eau, tremblant un petit peu de froid, je claquais des dents, aussi. C'est alors là que j'ai couru vers ma serviette et mes sandales, les mettant en deux secondes, les joues gonflées & les sourcils froncés. Finalement, je n'aimais pas cet endroit. Je crois même que je n'avais plus l'intention d'y retourner, c'était horrible. Puis, regardant la dame partir, et en regardant mon ventre gargouiller, je suis allée lui demander par où se trouvait les cuisines. Elle hésitait avant de me répondre, trouvant cela bizarre, sachant que les cuisines étaient réservées aux membres du personnel de l'endroit, et que pour chercher de la nourriture, il fallait aller au buffet, qui était fermé d'ailleurs. Mais finalement :

« C'est ... Vous voyez les douches ? En sortant, vous tournez à droite puis vous continuez tout droit dans le couloir, tout au fond, vous verrez une lourde porte, grise, & c'est là ... »

Puis elle m'a tourné le dos, et elle a continué sa route, alors que moi je sentais déjà l'odeur de la bonne bouffe fraîche, toute chaude. En me retournant, la jeune fille m'a adressée une nouvelle fois la parole :

« Tu viens ? Oh et au fait, tu m'as pas dis. C'est quoi ton nom ? Moi c'est Holly. Au passage, je pense qu'on va partager la même chambre cette nuit, on va bien s'amuser ! »

Holly, a-t-elle dit ? Ça m'est ... Familier .. Bon, stop les pensées, j'ai dit ! & en plus, au nombre de personnes qui devaient s'appeler comme ça sur cette planète, je crois que c'était tout à fait normal que je reconnaisse ce nom ou que je l'ai déjà entendu quelque part, non ?

« Je suis April, pour ma part ! Ou alors tu peux m'appeler Avery, c'est mon deuxième prénom. & ouaip, je crois aussi, on m'a dit que j'allais être avec une autre fille, ça doit peut-être être toi ! »

Puis j'étais déjà partie, sans même attendre qu'elle me réponde. Direction : les douches. Une fois arrivée devant une douche, j'ai laissé tombé ma serviette sur le sol, hésitant entre enlever la bande qui empêchait l'eau de toucher ma blessure pour la changer pour une autre, ou alors garder la même. J'ai fini par décider de garder la même, elle n'avait pas l'air bien usée. En entrant à l'intérieur, j'ai versé un peu de savon sur le machin avec lequel on se lave, puis j'ai commencé à frotter, doucement, pendant quelques minutes pour chacun des endroits individuellement. Commençant par mes bras, puis mon ventre, ensuite mes jambes, mon cou, ma poitrine, puis finalement mon visage. Terminant par mes cheveux, en passant avec soin mes doigts parmis eux. Je me suis ensuite rincée, passant mes mains sur mon corps pour ôter le savon le plus possible. En sortant de là, j'ai repris ma serviette avec laquelle je me suis essuyée, couvrant ensuite mon corps avec après avoir enlevé la bande protectrice de ma blessure que j'ai jeté dans une petite poubelle, laissant ma blessure prendre un peu d'air. À la sortie, ils offraient des kimonos & d'autres vêtements japonnais pour la nuit. J'en ai pris un, qui rejoignait deux couleurs, l'une d'un jaune pâle-crème ainsi que l'autre d'un rose tout aussi froid.

Je me suis ensuite dirigée vers l'indication donnée par la vieille dame de tout à l'heure. Je jouais un peu aux espions à vrai dire, je me collais sur les murs, en faisant la forme des pistolets avec mes mains, les sourcils froncés, avec un regard tout sérieux, mon canard en plastique dans la poche de mon kimono. Je faisais exprès parfois de laisser mes cheveux, qui étaient détachés, venir me cacher le regard, ça faisait comme dans les films & ça donnait l'effet là, vous voyez ? Bref, courant d'un mur à l'autre, je suis enfin arrivée à la porte du fond du couloir. Je l'ai poussée, elle était ouverte. Je me suis cachée sous une table, puis sous une autre. Puis j'ai vue une dame qui poussait un chariot avec de la vaisselle sale, je me suis introduite en dessous, me laissant guider jusqu'à l'endroit où il y avait la nourriture, sautant en bas du chariot quand nous y sommes arrivés. Puis ... Ce que je n'aurais jamais cru arriver, arriva. J'ai vu une cage avec un poulet à l'intérieur, j'ai tenté de l'ignorer, trouvant qu'il me fixait un peu-beaucoup pour un poulet... Mais bon, me redressant, j'ai foutu un pain dans ma bouche que je tenais avec mes dents, des oranges dans mes poches, des bananes dans l'autre, je me suis prises une dizaines de plateaux que je remplaissais à rebord, puis j'ai voulu courir pour ne pas qu'on me remarque, tel un espion de haut niveau. Seulement... j'ai accroché la cage du poulet fixeur avec mon kimono, et j'ai ouvert sa cage sans faire exprès du coup, et donc, il en est sortis. D'ailleurs, ils avaient l'intention de faire quoi avec ce poulet ? Hein ? Ce devait probablement ça qu'ils appelaient un "poulet encore frais", parce que je trouvais que la cage était froide quand même.

Réalisant la gaffe que je venais de faire, je me suis rendue compte que le poulet en était sortis, et il me fixait encore. Je fis un pas en avant, il fit de même. & ainsi de suite. Ils avaient peut-être embaucher ce poulet en tant que garde ... J'ai commencé à accéléré le pas, et il fit pareil, je commençais à avoir peur là. Un poulet vous a déjà suivit, vous ? En vous fixant en plus ? Je ne crois pas. Donc bon, j'ai commencé à hurler, puis j'ai quitté l'endroit en courant avec mon pain toujours dans la gueule.

« ... HOOLLY !! HÉÉÉ ! T'ES OÙ ?! HOOOOLLY ! Y'A UN POULET QUI ME SUIS, BON SANG ! »

Je n'avais jamais couru aussi vite, puis, voyant une porte de chambre ouverte, j'y suis entré sans me poser de question, toujours entraine de crier.

« AAAAAAAAAAAH ! À L'AIDE, NOM DE DIEU ! »

J'ai foncé droit sur Holly, celle que je cherchais. Dans ma tête, si elle a sauvé mon canard, bah ça devait être ma sauveuse aussi, et si jamais j'avais un problème à partir d'aujourd'hui, ce serait vers elle que je me tournerais. Tout les plateaux étaient tombés, mais je les avaient attrapés avec tous les membres de mon corps, lâchant un petit « Fiouu ... ~ » Puis, en me retournant, je vis le poulet qui était juste devant la porte, c'est alors là que je me suis exclamée :

« FERME LA PORTE, F-E-R-M-E LA PORTE, J'AI DIS ! »

Sans la laisser réagir, j'ai balancé une orange sur la porte pour qu'elle se ferme, déposant la bouffe récoltée sur le sol, soupirant de soulagement. Je me suis relevée, j'ai repris l'un des plateaux et je suis allée le déposé sur la table, commençant à reprendre un ton résonnable :

« J'aurai jamais cru qu'ils utiliseraient un poulet pour surveiller les gens qui voudraient déguster un pauvre petit nic-nic de rien du tout. »

M’assoyant sur le lit, je lui ai fait signe de venir pour qu'elle mange avec moi. Sauf que ... Je n'avais pas pris de cuillière ni de fourchette, je n'en avais pas trouver ... Par contre, il y avait des gens de bâtons dans un emballage en plastique, je le fixais avec un air bizarre, me demandant si je devais manger avec ces trucs.

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holly K. Hendrix


Féminin
Messages : 49
Age du perso : 17-18
♥ Côté coeur : Nope.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3e
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Ven 29 Mar - 1:41




C'est vraiment toi .. ?
PV Apple ~

« Je suis April, pour ma part ! Ou alors tu peux m'appeler Avery, c'est mon deuxième prénom. & ouaip, je crois aussi, on m'a dit que j'allais être avec une autre fille, ça doit peut-être être toi ! »

April.. April, hum. C'était sympa comme nom ! Elle devait sûrement être américaine vu son allure et son prénom. Avant même que je puisse lui demander, elle partit à la douche. Pendant ce temps, j'en ai profité pour observer la chambre et m'imaginer plein de trucs sympas à faire pour la nuit. J'avais des films, du pop-corn, des jeux vidéos, plein d'idées de gags débiles, et au pire, on pourrait déconner, parler, pendant toute la nuit.

Pendant que je réfléchissais à tout ça, j'entendis un grand fracassement, comme quelqu'un qui tombait sur un panier, ou plutôt, euh, une cage, ouais ! Une cage en métal, ou un truc du genre. Puis j'entendis.. Un hurlement, devancé d'un bruit de.. Poulet ? Ah bah heuu okay, d'accord. Normal. J'entendais la voix d'April, je l'entendais courir et s'approcher.

« ... HOOLLY !! HÉÉÉ ! T'ES OÙ ?! HOOOOLLY ! Y'A UN POULET QUI ME SUIS, BON SANG ! »

Ah uai, un poulet ! J'avais raison. Avant même que je puisse ne serait-ce que m'approcher de la porte j'eus le droit à un « AAAAAAAAAAAH ! À L'AIDE, NOM DE DIEU ! » paniqué. Puis April entra en criant et en courant, avec des plateaux remplis à rebord, qu'elle manqua de faire tomber mais qu'elle rattrapa avec chacune des parties de son corps.

« FERME LA PORTE, F-E-R-M-E LA PORTE, J'AI DIS ! »

Sans me laisser réagir encore elle lança une orange sur la porte qui se referma d'un coup. Je n'essayais pas vraiment de comprendre, trop paresseuse pour réfléchir. J'étais venue pour me relaxer après tout hein.. « J'aurai jamais cru qu'ils utiliseraient un poulet pour surveiller les gens qui voudraient déguster un pauvre petit nic-nic de rien du tout. » Malgré tout je compris, plus ou moins. April était sûrement allée prendre de la nourriture aux cuisines avant que le buffet n'ouvre et elle a fait une mauvaise rencontre.. Hinhin. Ouais.

Au moment où elle prononça cette phrase mon cerveau fit un léger déclic, mais tout petit hein.. Hum.. J'avais l'impression de connaître cette fille, April. Les canards, les nic-nics, son visage, sa coiffure.. Tout ça m'était familier. Impossible que je l'aie eue dans une de mes classes au secondaire. Je ne pouvais pas l'avoir oublié en si peu de temps. Je l'avais peut-être déjà eu dans ma classe au primaire ? Bref. Je baillais et m'étirais, sans vraiment avoir réfléchi et eu une conclusion.

Je me levais ensuite, regardant l'horloge, puis April.

« Bah tu veux pas venir au buffet ? Ça vient d'ouvrir. Et au fait, ça c'est des baguettes pour manger, c'est Japonais. »

Je m'approchais ensuite, ouvrant l'emballage de baguettes puis lui faisant une démonstration en lui prenant un peu de ses ramens. Je m'avançais ensuite vers la porte, puis je sortis. Je me promenais dans les couloirs quelques minutes puis me rendis devant un grand hall d'entrée. J'entrais, la salle du buffet était gigantesque. Les tables étaient longues et garnies, comme dans un dîner de riches. Je pris place et remplissais mon assiette à une vitesse surprenante. J'avais faim. J'avais pris eh... Du poisson. Ouaip. 'Aime les chats, mange comme les chats, s'habille comme les chats. Bah quoi ? J'aimais ça depuis toute depuis toute petite, les chats ! Et les chiens aussi, c'est cool. Bref. Un pavé inutile. Je vous ai dis que c'est cool les chats ? Bah ouais, je te jure. C'est cool quand même hein. Ok je me la ferme. Sois pas si dur.

Je me pris des ramens, des onigiris, des takoyakis,.. Et des oeufs et du bacon. C'est bon le bacon. (Ouais je sais, ça vient tout briser, quand je prends que des mets japonais et je viens tout casser avec mon bacon.) Bref. J'avais l'air d'une gamine innocente. Avec mon mini kimono, qui se transformait presque en décolleté parce que je le portais n'importe comment, mes manches trop grandes pour moi, mon air à demi endormi et mes cheveux qui s'étaient détaché qui me cachaient maintenant un oeil et presque le deuxième. Oh, sans oublier de préciser mon (mes) assiettes remplies à rebord. Mais c'est à volonté, donc vaut mieux profiter nan ? Bref, je commençais à manger, sans même attendre April, l'ayant presque oublié.

J'essayais de manger avec mes baguettes, mais ce n'était pas la chose la plus aisée. J'aurais quand même l'air ridicule d'aller demander aux gens "Z'auriez pas une fourchette monsieur ? Pasque moi je suis z'américaine je sais pas manger avec les bâtons hein". Mais fallait avouer que manger du bacon avec des baguettes, c'était pas wonderfoule.

© Kinotto de LG.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

April A. Dawson


Féminin
Messages : 34
Age du perso : 18 ans.
♥ Côté coeur : Je sais pas c'est de quel côté... Humpf. zwz

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   Dim 23 Juin - 3:33


C'est vraiment toi ... ?
With Holly K. Hendrix

Je regardais Holly avec de grands yeux et la bouche toute aussi grande ouverte, avec même un petit filet de bave qui en coulait tout lentement. J'avais les yeux qui étaient devenus soudainement tout brillants.

« Un .. b-b-buff-ffet ... ? »

Je me suis laissée tomber face au sol et le popotin en l'air en ouvrant tout grand mes bras comme si je câlinais le plancher, puis quelques secondes plus tard je me roulais sur celui-ci. On aurait pu croire que j'étais gravement malade, mais lorsqu'on portait attention sur mon visage, on pouvait voir qu'il était tout émerveillé. En fait, je m'imaginais déjà toute cette bouffe. Ce que j'avais ramené des cuisines paraissait soudainement si banale ! Je ne portais même plus attention à ma nouvelle amie en fait. Elle était entrain de m'expliquer comment utiliser les bâtons que, quelques minutes plus tôt, j'étais entrain de fixer avec un énorme point d'interrogation sur le visage, alors que moi j'étais entrain de me rouler au sol et de rêvasser. 

Un tout petit peu plus tard, j'ai constaté que Holly était déjà partie. Je me suis mise à ramper jusqu'à la porte, pour ensuite tenter de me relever pour ensuite commencer à courir à toute allure, après m'être trébuché, direction ; le buffet. En rentrant, la première chose que j'avais remarqué était les longues tables sur lesquelles il y avait un genre de tissu rouge foncé et, sur lequel lui aussi, il y avait d'énormes bols & assiettes où l'ont retrouvait de la nourriture des plus délicieuses ! C'était comme le paradis sur terre. Je ne savais pas du tout par où commencer. J'ai donc décidé de commencer par les ramens. Arrivant sur la table où se trouvait cette merveilleuse soupe de pâte, je me suis servie dans un petit bol et je suis allée m'installer sur l'un des cousins douillets qui se trouvait un peu plus loin, sur le long des murs. Je me suis assise sur mes genoux et j'ai commencé à déguster petit à petit. J'étais peut-être affamée et sauvage par moments, mais je savais quand même rester calme et agir comme des gens normaux; c'est rare, mais ça arrive, tout dépend de la situation. 

Une fois que j'eu terminé mon petit bol, je suis retourné m'en prendre un deuxième, retournant encore par la suite à la place où j'étais. J'observais les gens qui allaient et venait, les mères avec leurs enfants, les personnes regroupées, etc. Je ne pensais à rien. On pouvait même en croire que j'étais dans la lune. Bref, une fois ce bol terminé, je suis allée me chercher autre chose ; des Yakitoris *. C'est tellement bon ! D'autant plus que ça faisait longtemps que j'en avais pas mangé... Une fois repérés, j'ai passé lentement ma langue sur ma lèvre inférieur avant de la mordiller, puis je me suis dirigé vers ces fameuses brochettes.

Il n'en restait plus beaucoup pour me remplir le bedon, mais je ne les ait pas pour autant toute prises. Hum, correction : je les ait donc toute prises. Bah quoi, sinon je vais regretter après de ne pas en avoir pris d'autres... Et puis je ne pense jamais aux autres quand ça concerne la nourriture, donc ça m'était complètement égal. D'ailleurs, quand je disais qu'il n'y en avait pas beaucoup pour m'enlever la faim, ça voulait dire une bonne vingtaine, ou trentaine. Pour me rassasier, il en faut beaucoup hein ! Sinon mon ventre va faire grougrou pendant la nuit, et ça risque de déranger Holly (Grougrou = gargouiller). 

En me servant, je vis Holly, donc une fois que j'avais terminé, je me suis dirigée vers elle et je l'ai tiré, avec un air tout à fait normal et neutre, vers les cousins sur lesquels j'étais assise tout à l'heure. Je lui ai tendu une brochette de poulet. Si il y avait une personne avec qui je voudrais partager, c'était elle. Je venais à peine de la connaître mais je l'aimais déjà énormément, comme si c'était ma soeur. 

« Tu veux ? Oui, tu veux. Manges. »

Et je me suis foutu ce que je voulais partager avec elle dans ma bouche, avalant sans mastiquer, pour ensuite lui en tendre une autre et refaire la même chose, ainsi de suite. Je gardais toujours cet air neutre sur mon visage. Pour une fois, le sourire qui me collait après s'était séparé de là. Je crois que si je l'aurais gardé encore longtemps j'aurais eu un air psychopathe... 

* Yakitori = Brochettes de poulet grillé.

© Kinotto de LG.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est vraiment toi ... ? {Pv Holly K. Hendrix}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Jimi Hendrix
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» [en cours] Holly.D vs Ruby.S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RESTE DU MONDE :: » Sources thermales "Dogo Onsen"-