Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erwan V. Akyo


Masculin
Messages : 16
Age du perso : 19 carottes rousses.
♥ Côté coeur : Shimeku. ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: n°36 avec Indee Bennet, Meredith Samsun & Alex Warldof
♣ Relations:

MessageSujet: Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]   Dim 24 Fév - 19:47

Erwan Theme Song.


Encore une fois, il l'a fait. Il c'était promis de ne pas recommencer pourtant, mais il l'avait fait, comme un con. Il c'était juré de ne pas répondre aux provocations de cette pimbêche et de sa petite troupe de gonzesse mal famée. C'était plutôt fort que lui ! Il l'avait frapper. Se faire insulter et traiter de faible, c'était pas son genre au p'tit Erwan.

Les filles, tout probablement plus jeune que lui, l'avait embêté alors qu'il se prélassait sur une des tables à l'extérieur. La neige avait fondu dessus, alors il avait voulut sécher les cours pour en profiter. Mais, à peine avait-il eu le temps de s'allonger un peu qu'un groupe de fille de la Première Année étaient arrivées, ricanant. Normalement, elles allaient s'asseoir là, mais voir le rouquin allongé sur ''leur'' table les avaient irritées. Alors elles l'avait insulté de tout les noms, lui interdisant de revenir se coucher là. Et lui, mécontent, de leur répliquer que leurs noms n'y était pas.

Alors il c'était retrouver à frapper la pimbêche qui l'énervait le plus. Résultat ? Elles étaient les petites amis de l'équipe de football américain, donc lui.. C'était vite retrouver K-O. Plusieurs marques bleuâtre sur le corps, la bouche, le nez en sang et de profonde coupure aux mains et aux genoux, il c'était lamentablement traîner vers l'infirmerie. Il se sentait mal, le pauvre petit Erwan à longer les murs d'une main. Son corps lui faisait mal, et il n'avait plus vraiment d'énergie après s'être fait ainsi tabassé. La prochaine fois, il retiendrais tout probablement la leçons de ne pas frapper les nanas de ce genre.

Se retrouvant ainsi forcé de s'asseoir sur un des lits entièrement blanc neige, il laissa au soin l'infirmière de soigner ses pauvres blessures. C'était limite si il commençait à peut-être trop bien la connaître. C'est surtout à cet instant, d'ailleurs, qu'il se sentait redevenir un petit gamin de 5 ans, dont la mère devait s'occuper. En fait, l'infirmière était presque comme sa deuxième mère, vue comment elle le soignait souvent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]   Lun 25 Fév - 0:33

Encore une journée pleine de bonne chance.

Cette journée ce voulait pourtant une journée banale dans ma vie. Je m’étais levée vers dis heures et anormalement facilement fallait dire. C’est surement l’air, d’ici ou justement, le changement d’air. Je ne sais pas trop, et de toute façon on s’en fiche. Je m’étais donc levée assez tôt pour moi. Je m’étais préparée, et avait le grand choix ce jour là, de me mettre en talon. Pour une femme maladroite, c’est une grande chose qui demande deux fois plus d’attention que pour toute femme normale. J’avais beau y être habitué, je me méfiais toujours. J’avais mis avec ses derniers une petite robe beige, toute mignonne et qui se mariait très bien avec la couleur de mes cheveux.

J’étais donc sortit me baladais par cette journée où la neige avait fondu et fait place à d’immense flaque de boue éclairée par un beau soleil. Ah le soleil, ca me réjouissait le cœur. Les gens sont normalement plus heureux quand il fait soleil. Ils sourient, sont heureux, et j’étais comme eux. Je me baladais dans l’enceinte de l’école en chantonnant. Je me baissais pour ramasser une fleure que je coinçai derrière mon oreille. J’étais toute gaie, de pouvoir enfin voir, se nouveau paysage dont j’avais rêvé. Je me baladai comme cela, admirant tout sur mon paysage jusqu’à arriver au parc le plus proche.

Là, se révéla l’artiste en moi. Je sortis mon appareil photo et me mis à tout photographié. Que se soit la marre, pleine de poissons de couleurs bizarre que je n’avais jamais vu, à la grande allée pleine d’arbre. Il est clair, qu’à Londres, je n’avais pas les mêmes paysages qu’ici. Bon, les flaques de boue gâchés un peu mes photos mais bons. Je continuais en avançant comme ça que je tombai sur un petit écureuil. Je le trouvai tellement mignon que je voulu m’en approcher pour le caresser. Je posai ma main délicatement sur lui pour pas l’effrayer et il se tourna vers moi. Heureuse je fis un grand sourire et m’approchai encore un peu de lui. C’est quand j’allais dire qu’il était mignon qu’il me mordu le nez et partis en courant. Je hurlai un coup. On ne dirait pas comme ça mais ça a de bonnes dents ses bêtes.

J’avais tellement mal au nez, et j’étais déçu de ses bêtes, que je rentrais au pensionnat. Puis je e souvint, que ce genre d’animaux pouvait avoir la rage. Prise de panique de pouvoir l’avoir attrapé je me dirigeai à l’infirmerie. Quand j’arrivais dans celle-ci, je vis un garçon d’une bonne dix-huitaine d’année allongée sur un lit remplit de bleus. L’infirmière étant entrain de la bichonner. Je le fixai les yeux grands ouverts, lui, il avait du prendre cher. J’avais mal pour lui et resta sans bouger quelques secondes. Je me sentais ridicule avec ma morsure comparé à lui qui avait l’air sur le point de mourir. Je fut stoppé dans ma pensée quand l’infirmière me regarda avec un sourire me demandant se que j’avais. Me tenant le nez j’haussais les épaules en disant : « Ben je me suis fait mordre le nez par un écureuil…. Mais occupez vous de lui hein ! »

Je m’asseyais dans un fauteuil en face du jeune homme et le regardait, me tenant toujours le nez et essayant de comprendre se qu’il avait bien pu lui arriver…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erwan V. Akyo


Masculin
Messages : 16
Age du perso : 19 carottes rousses.
♥ Côté coeur : Shimeku. ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: n°36 avec Indee Bennet, Meredith Samsun & Alex Warldof
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]   Ven 8 Mar - 3:41

Il espérait bien qu'elle se foutais un peu de sa gueule. Mordu par un écureuil, ce pouvait toujours être passable, mais lorsque c'était le nez qui en avait pris, c'était chose peu commune. Observant l'infirmière un moment, il retint un râle de douleur lorsque le coude de celle-ci heurta par mégarde sa côte blessé, passant du blanc au rouge pivoine. Ce n'était pas très amusant, ce type d'accrochage accidentel. Couinant légèrement, le jeune homme roula sur le flanc, dos à l'infirmière. Parfois, elle ne semblait pas vraiment faire attention au rouquin lorsqu'il était blessé. Son regard s'ouvrit pour se poser sur l'autre fille. Elle le fixait, et il se sentit s'empourprer d'avantage. Pourquoi elle le regardait comme si il était un extraterrestre !? Il n'était qu'un mec normal...

Frustré, il serra la mâchoire un instant avant de gigoter dans touts les sens, s'exclamant avec force malgré sa douleur cinglante.


-Regarde ailleurs ! J'ai une gueule de mort-vivant ou quoi !?

*Seigneur, je veux mourir !* pensat-il.

Se tournant dos à lui et face à l'infirmière, celle-ci le dévisagea un moment. Se levant, elle s'éloigna vers l'autre jeune fille. Oui bon, il regrettait bien ce qu'il avait dit, mais les nanas, sa le rendait mal à l'aise. Il n'y pouvait rien. Se retournant encore, il les observa un moment, le visage écarlate.

Avec mille misères, il se redressa pour s'asseoir et posa ses pieds au sol, fixant l'autre fille. Il l'avait déjà vue quelque part. Probablement à un de ses cours, même si il n'y allait pas si souvent que ça. Normalement, il préférais mieux ne pas se souvenir du visage des autres, car il n'avait pas d'amis, alors à quoi bon s'en souvenir ? Croisant ses bras recouvert de fins bandages blanc sur son torse, il replaça brièvement son bonnet avant de recroisé les bras, faisant de même avec ses jambes. La dévisageant un moment, il s'exclama enfin, d'une voix un peu plus calme, balbutiant légèrement après avoir soupirer.


-Mh.. Tu.. Tu t'es vraiment fait.. Mordre par un écureuil...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]   Dim 10 Mar - 18:52

Je me tenais le nez partant un peu dans mes pensées, fixant le vide. Je pensai plutôt à ce petit écureuil, il était si mignon, et paraissait si gentil, doux, angélique, inoffensif. Mais c’était le contraire, un vrai petit diable, pourquoi m’avait il mordu ? Je fais si peur que ça ? Je ne lui voulais aucun mal pourtant, juste le caresser et le prendre en photo… On n’attaque pas pour si peu en générale. Je comprends que c’est sa façon de se défendre, mais il a un peu exagéré, il serait juste parti en courant, j’aurais compris aussi… En tout cas, maintenant, je serais que le proverbe disant qu’un écureuil a beau être petit, il n’est pas l’esclave de l’éléphant, a une explication. Parce que si l’écureuil le mord, comme il m’a mordu, l’éléphant, hurlera, comme j’ai hurlé et se seras lui le dominé. Comme quoi, il faut se méfié de la taille des êtres!

Je sorti de ma réflexion quand le jeune homme me parla. Je secouai la tête et le re-regarda. Effectivement j’avais les yeux le fixant, alors que ce n’était, plus, vraiment voulu. J’étais tellement plongée dans mes pensées que je ne m’en rendis pas compte. Je baissai un peu les yeux gênée et me mit à rougir. Heureusement il c’était retourné et ne me voyait pas. Je m’étais mes mains sur mes joues pour tenter de les « refroidir » et qu’elles retrouvent leur couleur initiale. C’est à ce moment là que l’infirmière se dirigea vers moi. Je lui fis un grand sourire, quand elle s’approcha de moi pour regarder la morsure. Elle se retourna quelques secondes pour aller chercher quelque chose, et je vis le garçon qui tenter de se lever. Je penchais la tête en le regardant plein de bandage. « mort-vivant » n’était pas le bon mot, momie, en revanche, oui !

« Euh….Oui…. On ne dirait pas comme ça mais ses bêtes sont dangereuses! Ça fait mal en plus, mais bon, moins que…fin… se que tu semble avoir… Mais bon, imagines elle avait la rage et je me transforme en montre bavant de la mousse blanche à longueur de journées !! »

Je le regardais avec de petits yeux espérant trouver en lui un peu de compassion, mais bon. L’infirmière ricanait de se que j’avais dis et revint avec un peu de désinfectant et un pansement. Elle m’expliqua que je n’aurais pas la rage que ce n’était pas possible. Puis elle posa sur mon pauvre nez qui venait de se battre, le coton, je pris feu, j’ouvris grand les yeux puis les fermer fort. Quand elle l’enleva j’ouvris un œil et vérifia que j’avais plus rien pour rouvrir l’autre. Elle commença à approcher le pansement de mon nez et je l’arrêtai. « Il a trop souffert aujourd’hui mon petit nez, on va pas le rendre ridicule quand même ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une blessure & une rencontre. [Indee Bennet.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edmonton (blessure Horcoff)
» Spectre de la Mandragore étoile Celeste de la Blessure [ok]
» Blessure d'un main-eventer champion de la WWE ! Fin de carrière pour Edge?
» CHLOE BENNET
» "La guérison n'est jamais si prompte que la blessure."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE PENSIONNAT - PARTIE B :: » Infirmerie-