Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dave Saddler


Masculin
Messages : 66
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Il n'est pas complètement fermé mais pour l'atteindre c'est pas gagné...

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème
♣ Colocataires: Ézéchiel Wagner, Al' Draco Tsunayoshi & Lullaby Oblivan
♣ Relations:

MessageSujet: Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]   Mar 19 Mar - 1:32

I'm Bored...
L'incessant tapotement du stylo sur son cahier et les bruants soupires répétitifs auraient fait craquer les nerfs du Dalaï Lama lui même, et pourtant personne encore parmi ses voisins de classe n'avait fais la moindre remarque à Dave. Les nippons et leur politesse excessif... Allez quoi, il faut râler un peu ! L’anglais avait désespérément besoin d'action. Celle journée de cours était la plus atroce de sa vie, sans mentir. Il n'avait quasiment rien compris de ce que racontaient les profs, et encore moins ce qui était écris au tableau. Il était dans ce pays depuis si peu de temps, il n'était pas bilingue, et pourtant on lui avait dit de commencer à suivre les cours avec les autres élèves. Alors évidemment cette première journée était atroce... Mais il commençait enfin à en voir le bout ! C'était le dernier cours, enfin. Et devinez quoi ? C'était un cour d'anglais ! Évidemment Dave pensait donc qu'il s'en sortirait les doigts dans le nez, c'était sa langue après tout. Et bien figurez-vous que les cours d'anglais japonais c'est vraiment n'importe quoi... Comme pour le reste de sa journée de torture le blond ne pigeait rien. Il avait essayé une bonne demi-heure mais non, impossible d'apprendre quoi que ce soi ici. En plus il n'était pas du genre à faire tout les efforts du monde pour étudier. Alors le voilà, affalé sur son bureau à faire les bruis les lus agaçant du monde pour essayer d'emmerder quelqu'un et avoir un peu de vie autour de lui tellement l’ennuie le tiraillait. Mais rien, toujours aucune réaction...
Après un énième soupire l'anglais ne tint plus, il fallait qu'il parle. Et puisque tout le monde se fichait de lui il ne lui restait plus qu'une personne à qui s'adresser, la seule qui ne risquait pas de l'ignorer.
"Bon... Je crois que je suis définitivement pas prêt pour étudier ici..."
Bien qu'il chuchotait de façon très peu audible il se fichait un peu qu'on l'entende. Il parlait en anglais et vu le niveau de leur cours ils ne comprendrait probablement pas qu'il discutait avec un ami imaginaire.
*On t'as pas vraiment laisser le choix en fait. Mais bon t'as cas juste faire acte de présence. Si dans un mois ou deux tu comprend toujours pas tu rentrera.*
"Deux mois ? Je vais crever d'ennuis. Je peux même pas sortir mon portable ou quoi que ce soit, ils sont super coincé ici..."
Inconsciemment le blond se mettait à parler un peu moins discrètement, toujours assez bas mais il ne réalisait pas que le professeur l'avait en fait remarqué. Il ne portait tellement pas attention à lui que son regard noir lui passa au dessus.
*On verra bien comment sa se passe. Et puis si tu t’ennuie je suis là.*
"Ouais, quand tu veux bien... Bon, on fais quoi après les cours ?"
La réponse était une évidence même, il allait jouer à Sburb, mais bon il fallait trouver des truc à dire. Et de toute façon son alter-égo n'eut pas le temps de lui répondre quoi que ce soit. Visiblement c'était la phrase de trop qui exaspéra le professeur, et il le lui fit remarqué. Il l'interpella par son nom de famille mais Dave n'identifia pas le mot qui suivit. "Tsumetai" ... Heu... Ça veux pas dire "froid" ça ? Quel est le rapport ? ... Ce ne fut que quelques instant après et en décryptant le "Cessez de bavarder tout les deux" qui suivit qu'il réalisa. S'il avait compris qu'il parlait à quelqu'un le prof n'avait pas deviné que c'était à un ami imaginaire, et il avait visiblement déduit que c'était avec un de ses voisins. Ne sachant pas vraiment lequel, le blond se releva de son bureau avec un air perplexe, tournant la tête à droite et à gauche. Alors ? Qui était donc son nouveau compagnon involontaire ?
made by pandora.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aika Tsumetai


Masculin
Messages : 43
Age du perso : 19 ans
♥ Côté coeur : " Je me repose, mais mon coeur veille." de Salomon

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires: n°38 avec Katie Sasaki, --- & ---
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]   Mar 19 Mar - 4:03

Ce matin là Aika se réveilla en sursaut. Ses draps baignait de sueur, il serra ceux-ci dans ses main encore tremblante. Il était glacé et pourtant la chaleur le consumait il ne cessait de transpirer. Quelques gouttes perlaient son front pour se perdre au creux de son cou. Le jeune homme venait de se réveiller d'une longue nuit plus tôt mouvementée. En effet, il avait passé la nuit à ressasser ce terrible accident. Ces seuls moments de sommeil furent ceux qu'il venait de passer a cauchemarder. Cela faisait plus d'un n'an que les fait avait était classer affaire non élucidé. Pour ne pas paraître incapable le lieutenant charger de l'affaire avait décréter la mort par suicide. Quel déshonneur, que mensonge éhontée. Aika eu envi de vomir il se leva rapidement sorti de la chambre en referment violemment la porte et couru vers les toilettes.

Il était 5h00 du matin et le jeune homme ne voulait pas retourner se coucher. Cette première journée de cours semblait s'annoncer difficile pour le jeune garçon. Il marchait pied nu dans le couloir quand il entra doucement dans sa chambre , n°38. Il marcha sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller les autres élèves et ouvrit son armoire. Il prit une chemise blanche un costume d'un bleu profond ainsi qu'une pair de chaussure ciré à la perfection. Il sortit, s'habilla très vite attacha ses cheveux fins du petit ruban violet et descendit les deux étages qui le séparait de la pièce principale du bâtiment. Suite a cela le jeune homme flânât dans les couloirs jusqu'à l'heure du petit déjeuner.

Les premières heures de cours se passèrent plutôt bien pour le jeune homme. Il n'écoutait qu'à moitié, mais les profs ne faisaient même pas attention à lui. Il faut dire que Aika était discret. Seulement plus les heures passaient plus Aika s'ennuyait. Il regardait par les fenêtre le temps était idéal pour une escapade mais bien sur il était coincé dans ces petites pièces lugubres. Fut venu la dernière heure de la journée, enfin, Aika n'avait qu'une hâte et c'était de pouvoir retrouver son violoncelle. Il était plus studieux que jamais, il écoutait vaillamment malgré son air absent. Il n'aimait pas particulièrement les cours d'anglais, mais il se devait de travailler plus, c'était l'une des matière ou il avait le plus de difficultés.

Aika prenait des notes lorsqu'un sifflement comme un soupire le gêna, la classe était pourtant calme d'habitude, il n'était la que depuis une journée mais tout s'était bien passé. Qui pouvait bien briser se silence. Aika se retourna mais la voix s'était tut. Quand soudain il entendit:

-"Bon... Je crois que je suis définitivement pas prêt pour étudier ici..."

Les chuchotements étaient presque incapable a entendre, mais Aika en était sur c'était de l'anglais. De plus s'était un anglais parfait, qu'il avait du mal à déchiffrer. Mais la n'était pas le problème, si cette personne continuait elle allait se faire remarquer et tous ceux autour de lui par la même occasion. Il comprit enfin d'où venait ce bruit. C'était son voisin, un garçon de son âge au cheveux blond. Aika ne l'avait encore j'aimais vu mais il semblait être un vrai casse-cou, un de ces nids à problème qu'il vaut mieux éviter. Les chuchotement continuèrent:

-"Deux mois ? Je vais crever d'ennuis. Je peux même pas sortir mon portable ou quoi que ce soit, ils sont super coincé ici..."

Mais il allait se taire oui, sans s'en rendre compte Aika le dévisageait. Qu'est ce qui lui prenait à ce type pourquoi il parlait comme ça. Mais surtout à qui il parlait? Le jeune trouble faites se mit à parler un peu plus fort, toujours assez bas mais suffisamment pour que le professeur le remarque. Oh non catastrophe il regardait en leur direction. Aika posa son doigt sur sa bouche pour imposer le silence mais celui-ci continuait son vacarme. Le regard froid du professeur se posa sur eux, trop tard, s'était trop tard il ne restait plus qu'à Aika d'attendre son châtiment. Et l'autre qui ne s'arrêtait pas:

-"Ouais, quand tu veux bien... Bon, on fais quoi après les cours ?"

Le jeune homme plaqua son visage au creux de ses mains avec un soupir d'agacement. Pourquoi lui? Pourquoi aujourd'hui. Le professeur interpella le jeune homme par son nom de famille. Saddler, s'était donc comme ça que se jeune homme se prénommait. Soudain le sang d'Aika se glaça lorsqu'il entendit "Tsumetai". Comment! Lui mais qu'avait il avoir la-dedans. Quel est le rapport avec lui? Le professeur dit avec une voix imposante:

-"Cessez de bavarder tout les deux!"

Aika n'en revenait pas, lui mais pourquoi lui? Il y avait pleins d'élevés autre que lui a martyriser. Saddler se releva soudain de son bureau avec un air perplexe, tournant la tête à droite et à gauche. Il devait sûrement chercher qui était se fameux Tsumetai. Aika scandalisé se leva doucement et s'inclina devant son professeur et dit d'un ton vif:

- Pardonnez mon engouement Mr. Yoshida mais il y a méprise. Je ne parlais pas avec ce jeune homme!

Oula, son ton avait été plus vif qu'il ne le pensait et le vieil enseignant changea de couleur. Du blanc il passa instantanément au rouge pétant. Aika priait pour son âme. Non pas une retenue dès la première journée par pitié. Le jeune garçon posa sa main sur sa bouche, mais pourquoi avait il fallut qu'il l'ouvre ! Ce n'était pas son genre. Soudain Mr.Yoshida eu un sourire qui donnait froid dans le dos et dit d'un ton glacial.

- Très bien Monsieur Tsumetai dans ce cas vous , Mr.Saddler et apparemment son ami imaginaire pourriez m'expliquer la raison de cet étrange incident. Auriez-vous des apparitions Mr.Saddler?

Aika se lassa tomber sur sa chaise. Pitié ne répond pas! Ne répond pas. Le jeune homme priait en silence si ce Saddler se taisait il serait sauvé. Aika fixait la bouche du petit blond avec appréhension.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dave Saddler


Masculin
Messages : 66
Age du perso : 18 ans
♥ Côté coeur : Il n'est pas complètement fermé mais pour l'atteindre c'est pas gagné...

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème
♣ Colocataires: Ézéchiel Wagner, Al' Draco Tsunayoshi & Lullaby Oblivan
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]   Mar 26 Mar - 23:27

I'm Bored...
Dave était tellement blasé par cette journée que même si ce retournement de situation était néfaste pour lui au moins cela apportait un peu d'action et de divertissement. Et voir un innocent couler avec lui ne le perturbait pas vraiment, c'était pas sa faute si il y avait méprise et puis il s'en fichait si un inconnus se mettait à lui en vouloir. Ça aussi, ça créerait un peu d'action dans cette nouvelle vie morose. Du coup il était impatient de savoir qui serait son probable nouvel ennemi. Il agita la tête un peu partout, ayant sûrement l'aire un peu bête, jusqu'à ce que finalement une silhouette se lève à la table qui était à sa droite. Le blond s'empressa de poser le regard sur le garçon avec un léger sourire aux lèvres. Il était grand, avec de long cheveux noirs ondulés, propre sur lui, un air assez coincé et pompeux même. Il prit la parole pour essayer de se défendre, avec toutes les courbettes et les belles paroles que les japonais savaient faire. Cela amusa encore plus l'anglais. Mais bon le pauvre innocent avait tout de même utilisé un ton plutôt sec ce qui déplut au prof bien évidemment. Celui-ci se mis à faire preuve de sarcasme en parlant d'ami imaginaire et d'apparition. Dave ne pu se retenir de pouffer de rire tandis que Davesprit rigolait tout autant.
*Haha, si seulement il savait hein ?*
Personne ne songeait vraiment qu'un ado de 18 ans comme lui pouvait avoir réellement un ami imaginaire après tout. Et puis notre blond état friand de sarcasmes alors cette situation l'amusait bien. Mais il hésitait un peu. De qui allait-il se moquer ? Du prof en faisant lui aussi pleuve de sarcasme bien qu'il ne ferait que dire la vérité en affirmant qu'il parlait bien à un être invisible, ou bien allait-il jouer avec le jeune brun tiré à quatre épingles en l'entrainant avec lui contre son gré ? Hum, il avait u certain charme, ce serait marrant de le voir sortir un peu de ses gonds et quitter son air coincé de "monsieur parfait". Le sourire de Dave s'élargit, il s’était décidé. Il fit mine de se lever pour prendre la parole comme l'avait fait Tsumetai mais se contenta de se redresser un peu sur sa chaise.
"Non, je n'ai aucun ami imaginaire, ce serait vraiment bizarre quand même... C'est juste que je comprend rien à votre cour monsieur, alors je demandais à Tsumetai de m'aider. Mais il n'est pas très doué non plus apparemment."
Avec ça 'un des deux hommes s'énerverait forcément. Il n'y avait plus qu'a voir lequel. Ou bien peut-être que les deux manqueraient de self-contrôle ? Pour le moment Dave garda les yeux rivés sur le professeur, histoire de faire encore plus de provoque. Ça semblait marcher car il ferma son livre en un claquement vif et pris un ton plus haut, très visiblement irrité. Il annonça que puisque son cour ne semblait pas leur convenir ils resterait une heure de plus à la fin de celui-ci pour faire du travail personnel. Il fallait comprendre par là une liste d'exercices barbants... Mais ça ne rebuta pas le jeune blond, au contraire il avait plus ou moins atteint son but. Bon certes, une heure de plus coincé ici ne le réjouissait pas, mais il aurait le temps de faire connaissance avec son nouveau compagnon qui risquait fort d'avoir de la rancune envers lui. Et puis pour les exercices tant que c'était écrit en anglais il s'en sortirait bien mieux qu'a écouter des cours sur sa langue maternelle raconté dans une lange qu'il ne saisissait pas encore.
Il lança un regard amusé au brun à coté de lui et fit un petit haussement d'épaule comme pour dire "désolé, j'y peux rien" mais cela contrastait avec son sourire en coin. E fait il était ben fière de lui, il savait ce qu'il ferait après les cours maintenant. Et il ne serait même pas seul.
made by pandora.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment faire d'une sale journée une horrible journée ? [PV Aika Tsumetai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment faire un escalier ?
» comment faire une haie ?
» Comment faire un rp ?
» Comment faire une bourde [PV : RUBY]
» Comment faire sa petite présentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE PENSIONNAT - PARTIE A :: » Cour & Espaces de repos-