Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Rei Akimera
Social Bad girl

Féminin
Messages : 1414
Age du perso : 19 doses d'Héroine
♥ Côté coeur : Yahiko

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]   Mer 20 Mar - 19:44

Rappelez moi pourquoi je me suis levée ce matin ? Ah oui, c'est vrai le cinéma. Etant donnée que hier, vendredi que nous étions, je suis passée par le cinéma pour voir qu'il y avait un tout nouveau film d'horreur à l'affiche et dès demain. Espérons qu'il y ait encore plus de sang, de boucherie et tout ce qui s'en suit miam miam. Ouais non, ça ce sont mes pulsions maso et violentes qui reviennent de temps en temps.

Donc bref, nous voilà à présent le weekend. Tant mieux parce que franchement, à part aller en cours de musique cette semaine pour réviser mes accords de guitare, je n'ai rien foutu et ai préféré passer mes journées sur le toit et dans le parc, à fumer et à me battre quand il y avait des gens peu intéressants à tabasser. Enfin, même si je compte changer, je n'ai pas encore perdu la main sur ça... bien qu'il faudrait que j'arrête vraiment. Les scarifications ne me suffisent vraiment pas... Tout en étant dans mes pensées, je regardais l'heure. Non parce que c'est bien beau mais il faut savoir que j'ai fais la grasse matinée jusqu'à 11h et il me restait encore du temps, du fait que le film ne commençait pas avant 14h00 donc non ça va. Donc, il était à présent 12h ! Ah ouais d'accord, une heure dans mon lit à penser... je suis sacrément forte dis donc...

Enfin, je me levais de mon lit avec les cheveux encore tout ébouriffés puis partit me doucher prenant bien mon temps et surtout utilisant de l'eau chaude à volonté. Je n'ai plus revu mes colocataires depuis un long moment et comme je passe un peu plus de temps au pensionnat ces derniers temps... mais bon, je m'en fiche ! Go pour la douche pendant une bonne demi-heure où je me demande déjà si ce film va être bien ; je l'espère. Ca me ferait chier de payer une place pour rien. Puis après la douche, je décide de laisser mes cheveux au naturel, soit frisés sans les relisser au passage. Peut-être que l'on me reconnaîtra moins... Même si je ne chante plus trop, quand j'arrive à me faire retrouver, c'est par des ados encore fan de moi... Je devrais penser à me faire passer pour morte prochaine fois.

Je pris ensuite des vêtements que je ne mets jamais, il faut dire... Une jupe coupée un peu sur le côté noire ainsi qu'un débardeur et un veston qui va par dessus, rouge et noir pour bien rester dans mes couleurs. Je devrais penser à changer de style vestimentaire si je veux plaire aux garçons mais étant donné que j'essaie de changer, au niveau caractère, c'est à prendre ou à laisser, tout simplement. Puis donc forcément, ajoutés à ça, mes bottes à talons et plus qu'à finir par revêtir ma veste cloutée. Je peux dire que je suis enfin prête ! Je pris alors mes affaires puis comme j'avais encore plus d'une heure avant de me rendre au cinéma et faire la queue, que je pense qu'il va y avoir, je partis en ville pour aller manger avec mes potes musiciens. Ca faisait un long moment que je ne les avais pas vu, je dois dire... […] Après un bon repas dans une agréable ambiance, je laissais Les Dark's Blood pour marcher vers le cinéma. J'en profitais pour me griller une cigarette au passage. Et là, arrivée au cinéma... quelle surprise je n'eus pas en voyant la queue qu'il y avait >< Rah, mince ! J'espère quand même pouvoir rentrer dans la salle. Dieu que cela m'énervait de voir autant de monde !

[…] Après une heure d'attente et mon paquet de cigarette pratiquement vide ; ouais je fume vraiment beaucoup quand je deviens impatiente comme ça... et je pus enfin entrer dans la salle ! Je me remis vite fait du parfum pour ne pas avoir trop l'odeur de nicotine puis essaya de trouver une place et vit qu'il n'en restait plus qu'une, au milieu de deux personnes et dans le milieu de la salle. Mouais, je prends, ça ira très bien. Je passais alors dans la rangée ou la seule place de libre était encore là, sans bien sûr dire pardon aux gens. Ouais, j'arrive encore bien à rester dans mon orgueil puis m'assis alors tranquillement et je ne sais pas pourquoi, j'ai commencé à taper la discussion à mon voisin de gauche ; un jeune homme je dirais d'une vingtaine d'années et au premier aspect physique, tout à fait mon type mais bref, chassons ces idées de là.

« Hey... espérons que le film soit à la hauteur de nos attentes, j'ai envie de dire ! »

Okay... alors approche style décalée et décontractée = Totalement zéro ! Hé mais sérieux... c'est nul de dire ça non ? Non ? Merde, j'ai encore des progrès à faire sur la recherche d'une discussion moi...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Hum:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yahiko Takagi


Masculin
Messages : 19

Carte d'identité
♣ Année scolaire:
♣ Colocataires: n°XX avec ---, --- & ---
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]   Dim 24 Mar - 4:23

Alalala mais qu'est ce qu'il fallait faire pour avoir un peu de calme dans ce satané quartier, un jeune professeur ne pouvait même pas faire une grasse matinée sans qu'on lui casse les bonbons, c'est vraiment soulant à la fin. Yahiko ne pouvait plus fermé l'œil, entre la perceuse de son voisin, les klaxonnages des ninpons pressé en voiture et le tintamare provoqué par la sonnerie du reveil matin très étrange il fallait l'avouer. Pourtant malgré tout ça, le professeur ne souhaitait pas se lever, il était prit d'une bonne grosse flemme, et même l'environnement atypique et surtout inaproprié pour le sommeil de l'archipel Japonaise ne le decrochait pas de son matelas. Il fallut attendre les alentours de 13h00 pour que le jeune glandouilleur se donne la peine de bouger son cul en dehors de son lit.

Sans perdre un instant, il passa dans la salle de bain. Yahiko contrairement à beaucoup de gens n'aime pas rester pour rien dans la douche, il appréciait faire ce qu'il devait faire puis passer à autre chose. Il ne comprenait pas ceux qui passait une demi-heure dans la douche a gaspiller de l'eau ou une heure devant son miroir à admirer son "magnifique" visage. Pour le blondinet il n'y avait rien de plus futile et non-intéressant que les petites habitudes narcissique de certaines personnes. Bref. Vagabondant une serviette noué autour de la taille, dans tout le studio, il trouvait enfin ce qu'il cherchait, c'est à dire ses vêtements. Pour ce samedi après midi, il fit simple, un simple T-shirt représentant une bête noire extra-terrestre qui tire la langue, des blues jeans, une veste vert clair à capuche ainsi quelque lunettes de soleil. Lui qui adorait le soleil, il n'allait pas se priver. Il sortit ensuite de chez lui.

Yahiko pénétra dans le cinéma dans les alentours de 13h50, et il fit un rapide coup d'œil sur la totalité des films projetés dans les salles de ce cinéma. Les choix étaient plutôt limités: Un film romantique "Love Story", Un film de science-fiction "Aliens Being" ou un film d'horreur " Bloody Scream 5". Et vie sûr son choix s'arrêta sur le film d'horreur qui eût une super critique, par la plupart des magazines. À telle point que trouver une place était quasi mission impossible, la salle était tout bonnement bondé de monde tout aussi excité que le professeur de pisser dans leurs pantalons. Yahiko s'installa dans le milieu de la salle tranquillement, et il fut vite rejoint par des voisins.

L'un d'entre eux était une femme, les cheveux roses bonbons, portant une jupe noire dont on pouvait observer une petite fente fait exprès, une veste et un debardeur de couleur noir et rouge, un style plutôt gothique flippant. Puis sans qu'il comprenne pourquoi, la jeune femme se mit à lui parler, et heureusement pour elle, elle n'est pas tomber sur le plus insociable, au contraire tout spontanément sans même prendre la peine de lui laisser le temps de dire autre chose il lui répondit:

« Moi j'en suis sûr, je veux mas payer une place pour rien ! D'ailleurs je m'appelle Yahiko, Yahiko Takagi et toi c'est quoi ton nom ? Et ton look est super original j'adore. »

Yahiko souriait à la jeune femme, il devait l'avouer cc'était bien son genre, maintenant il faut voir si leurs caractères sont "compatibles". Le film venait de commencer, du moins les publicités, si longues, si chiantes alalalala.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rei Akimera
Social Bad girl

Féminin
Messages : 1414
Age du perso : 19 doses d'Héroine
♥ Côté coeur : Yahiko

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème année
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]   Dim 24 Mar - 20:15

Alors que j'attendais tranquillement que le film commence, ayant les pubs qui défilaient comme toujours pendant des plombes, je ne pensais pas du tout que mon interlocuteur allait répondre. Je le regardais assez en détail, pour voir que c'était complètement mon type. De plus, il me paraît un peu plus âgé que moi, ayant mes 20 ans depuis quelques jours à peine. Il me souriait, je lui rendais alors ce sourire.

« Moi j'en suis sûr, je veux pas payer une place pour rien ! D'ailleurs je m'appelle Yahiko, Yahiko Takagi et toi c'est quoi ton nom ? Et ton look est super original j'adore. »

Oh.. je me suis mise à rougir par ce compliment. Pour la première fois de ma vie, je bénis les publicités qui sont longues et chiantes. J'ai envie d'en savoir un peu plus sur lui maintenant. Wha nan mais j'en reviens pas du tout qu'on m'ait fait un compliment et en plus de cela sur mon look si spécial. De plus, il s'appelait donc Yahiko. C'était un prénom plutôt sympa et par ailleurs assez rare vu que je ne connais personne qui s'appelle comme ça, dans mon entourage. Enfin maintenant si ! Je le regardais toujours et décidais de marquer une toute petite pause avant de lui répondre.

« Oh euh bah... je te remercie... c'est la première fois qu'on me dit qu'on adore mon look. »

J'avoue que j'ai été tellement surprise que même quand je lui ai répondu, ça sonnait peut-être bizarre du fait que je l'étais encore. Je m'approchais un peu de lui puis partit directement chuchoter à son oreille mon nom.

« Je m'appelle Rei Akimera... »

Je sais que depuis que j'ai arrêté de faire de la musique avec mon groupe, comme pros, je me méfie encore tout de même des éventuelles personnes qui avaient pu être des fans ou quoi que ce soit. Puis voyant que les publicités étaient enfin terminées, je me reconcentrais alors sur le film d'horreur qui allait débuter. « Bloody Scream 5 ».. Je n'ai jamais regardé les autres, préférant des films type destinations finales, ou encore SAW et j'en passe. Je sais que psychologiquement et à cause de mes pulsions violentes, je devrais arrêter d'en regarder, me donnant toujours des tas d'idées de conneries à faire.. mais c'est une addiction je dirais.

[…] Pendant toute la durée du film, à savoir une bonne heure et demi, j'étais là comme hypnotisée par moment à rigoler pendant que d'autres criaient leur peur. C'était encore plus drôle lorsqu'il y avait des craquements d'os. J'aime ce bruit, c'est fou. Oh bien sûr, je n'en ai pas oublié mon voisin, à qui je lançais quelques regards par moment. Il me plaisait drôlement alors je n'allais certainement pas laisser passer une perle rare, comme ça. C'est mal me connaître et même si j'avoue être un peu nulle en relationnel, quand il s'agit d'amour en jeu, ce n'est plus trop pareil. Attendant la fin fin du film, là vous savez quand il y a le générique avec tous les acteurs etc..., et bien, je regardais Yahiko en souriant.

« Je dois dire que ce film était plutôt excellent, qu'en as tu pensé ? »

Je restais assise tout en attendant que tous les gens soient sortis de la salle, pour me retrouver seule avec le jeune homme. Je voulais voir... j'aimerais quelque part au fond de moi que nos caractères soient « compatibles ». Je ne sais pas si c'est ce qu'on peut appeler de l'amour, mais je crois tout simplement que c'est un coup de foudre. Enfin, je pense.. je n'en suis pas tout à fait bien sûre et je dois d'abord apprendre à mieux le connaître pour me « réconforter » dans mon idée.

@-@ Je venais de m'embrouiller avec mes pensées perverses et calculatrice, je suis vraiment horrible parfois moi... Chassons toutes ces idées à la con, juste pour se concentrer sur le jeune homme, assis à côté de moi. Maintenant que tout le monde était parti, je pense qu'on pouvait en faire de même.

« En tout cas, j'aime bien ton prénom, c'est plutôt sympa et assez rare si l'on regarde bien. »


Riais-je légèrement avant de me lever et de me diriger vers la sortie en cherchant dans mon sac mon paquet de cigarette. Ah oui non, j'avais oublié qu'il ne m'en restait plus beaucoup du tout... Bon bah, j'aurais... en fait non, ça ne change pas grand chose que j'en fume une maintenant ou ce soir en rentrant au pensionnat. J'allais quand même m'en griller une donc pas d'économie.

[HRP : voilà je voulais rép avant de partir en voyage scolaire, en espérant que ça te plait et que cela ne te dérange pas que j'aie fais passer du temps]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Hum:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre/Coup de foudre au cinéma [PV Yahiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise
» Les couples célèbres du cinéma
» Le printemps du cinéma
» Faire une cinématique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATSUYAMA :: » Centre-ville :: « Cinéma-