Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Et maintenant ? { Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Et maintenant ? { Aleksei    Dim 5 Mai - 1:04

« Allez. Je ne mords pas. Enfin… Pas encore, en tout cas. »

Je tourne la tête vers Alekseï. C'est vrai, il n'as pas l'air méchant, de toutes façons donc... Autant l'accompagner. Rester, on verra ça plus tard. Il se retourna et parla pour lui même dans une autre langue — du russe, à priori —, je me demande ce qu'il dit, mais bon, je ne lui demande pas. Il a bien le droit de parler tout seul...
Le russe me fait un signe, signe de verir vers lui. Il avait du mal à garder son équilibre, apparament... J'hésite quelques demi-secondes, mais finalement, je vais vers lui. Il passe son bras autour de mon cou afin que je le soutienne, et moi, je frissonne. Encore.

Nous commençons à avancer, plus rapidement que pour venir, ça c'est sur. Notre chemin était fixé sans qu'on se le demande : les douches. Se balader dans le pensionnat en serviette, mais dans la rue... Non, vaut mieux même pas y penser. Une fois là bas — non sans plusieurs minutes —, Alekseï me lâcha et alla s'habiller de son côté pour s'habiller. Mes vêtements étaient encore par terre, depuis qu'il était tombé, tout à l'heure... Je repense à sa chute, mais je chasse vite cet scène de mon esprit. Trop désagréable. Elles sont mouillées, mais bon, tant pis.
Pendant qu'Alekseï était de son côté, je m'habillais rapidement, malgré mes fringues humides. Ca allait encore, pas trop trempées. Surtout vu le temps dehors... Brr.

Au bout de quelques longues minutes, Alekseï revient vers moi. Il me souris — encore — et repassa son bras autour de mon cou. Je commençais à m'habituer à cette posture...

« Tu veux bien me reconduire chez moi? Tu es libre de partir après si tu veux. »

Je hoche la tête et affiche un grand sourire. C'est sûrement suffisant pour qu'il comprenne que cela signifie oui.

Nous entamons notre marche hors du pensionnat. Il fait encore un peu frais dehors, plus que ce matin en tous cas. Nous arrivons rapidement à son appartement, il n'habite pas bien loin du pensionnat ... Une fois devant l'entrée, il me possa une question.

« Alors, tu entres ou pas? Si oui, suis-moi. »

Il ne me demanda pas de lui répondre oui ou non. Et puis, vu comment je suis avec lui ... Autant rester. Je suis bien en sa compagnie.

Il ouvrit la porte et entra dans l'appartement. Un peu hésitant, j'attends un peu avant de rentrer. Est-ce vraiment une bonne idée ? Oui ? Non ? Au pire, je verrai bien ça par la suite ...

Je rentre aussi dans l'appartement alors qu'Alekseï avance dans l'entrée. Je ferme la porte derrière moi et observe l'entrée ...



hrp:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Dim 5 Mai - 2:18

Je suis content de constater qu’Acedia me suis dans mon entrée. Des muscles qui étaient crispés par une anticipation quelconque de la fuite du japonais se relâchèrent. Je n’en avais même pas eu conscience. J’enlève mes souliers et les dépose dans le garde-robe d’entrée qui se situe dans un couloir. J’enlève aussi mon manteau et l’accroche. Je regarde Acedia et souris sincèrement content qu’il soit avec moi.

« Tu fais comme chez toi. »

Sur ces paroles, je longe le couloir en m’appuyant sur le mur. Après quelques pas, je débouche dans mon salon. J’ai un grand appartement. Mon salon contient un divan double noir et un divan simple de la même couleur. Ma télévision fait 50 pouces et plusieurs tableaux ornent mes murs peints en bleu. Je me tourne à nouveau vers le charmant japonais derrière moi.

« Tes vêtements ont l’air quelque peu trempés. Viens. Je vais t’en prêter. »

Je traverse dans la cuisine qui est à air ouverte avec mon salon. À ma droite, il y a un couloir. Je m’engage dans celui-ci. Il y a 5 portes et j’entre dans la dernière. C’est ma chambre. J’allume le plafonnier qui éclaire doucement la pièce bleu marine. Je fouille dans mes tiroirs et sort quelques morceaux de linge. Je ressors avant même qu’Acedia ne soit rendu à moi. Je le regarde depuis le bout du couloir. Un frisson traverse mon corps tout entier. Bordel… L’homme que je désire le plus au monde est dans mon appartement. Il se tient à quelques mètres devant moi, beau comme un dieu. Je m’avance vers lui tel un prédateur. Je me demande soudain ce qu’il ressent vis-à-vis moi. C’est vrai que si on me regarde et qu’on le regarde, nous sommes totalement différents. J’ai plusieurs piercings et quelques tatous en plus d’arborer le style punk. Pour sa part, il est simple, sans piercings ni tatous. Sa beauté est impeccable et la mienne est rehausser par des bijoux. Hm. Intéressant. En plus, j’allais voir de quoi il a l’air habillé en punk. J’avais pris ce que j’avais de plus simple et ce qui faisait le moins punk, mais tout de même. J’arrive enfin à sa hauteur et lui tend les vêtements. Nous sommes près de la première porte.

« La salle de bain et juste là. »

Il prend les vêtements et je me dépêche du mieux que je peux pour déguerpir de la forte tentation qu’il m’offre. J’aboutis dans la cuisine face à la table à manger pour six personnes. Je me dirige vers le frigo et me prend une bonne bière froide. J’en bois une bonne gorgée pour retrouver mes esprits et pour m’aider à laisser tranquille ce mec. Que pourrions-nous faire? Le sexe est à exclure, évidemment. Je m’assois sur une des chaises à la table et réfléchi. Non, il ne faut pas que je cherche ce qu’on pourrait faire. De toute façon, je ferais tout à fait l’inverse de ce que j’aurais eu dans l’idée de faire, alors ça ne sert à rien. Buvant une autre gorgée de ma bière, je passe ma main dans mes cheveux blonds. Lui aussi est blond. Et beau. C’est la première fois qu’un mec m’obsède autant. Ces dernières semaines ont été pénibles et longues. Et voilà que je revois Acedia, totalement par hasard. Ça me fait du bien. Je me sens… Vivant avec lui. Sa présence me rend plus confortable qu’aucun autre mec n’a pu le faire. Je me sens bien. C’est sûr, il est gêné, mais je trouve ça absolument charmant. C’est tellement différent de ceux que je côtoie d’habitude…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Dim 5 Mai - 16:48

J'enlève mes baskets et les laisses à côté de celles d'Alekseï dans l'entrée. Je n'avais même pas mis de manteau .. M'enfin bon, j'y avais sûrement pas pensé.

« Tu fais comme chez toi. »

« D'accord... »

Comme chez moi .. Je ne le connaissais "vraiment" que depuis tout à l'heure. On ne s'était même pas vraiment présentés tous les deux, on ne se connait pratiquement pas ... Nos prénoms, et quoi d'autre ? Enfin, lui me connait peut-être plus mais ... Pas moi.

Alekseï avança dans un couloir qui donna sur son salon. Assez grand, d'ailleurs.. Je me demande comment il arrive à se payer un appartement comme ça en plein Matsuyama. Une grande télévision, des tableaux, deux fauteuils, en bref une pièce tout à fait charmante.


« Tes vêtements ont l’air quelque peu trempés. Viens. Je vais t’en prêter. »

Il avança à nouveau dans son appartement, passant par sa — grande — cuisine, qui donne encore sur un autre couloir. Avec plusieurs portes. Je le suis pendant quelques pas, mais m'arrête près de la première porte. Lui, continue jusqu'à la cinquième. J'étais trop coincé pour le suivre partout .. Et puis, à quoi bon.

Pendant qu'il est dans la pièce que je ne vois pas, je me rappelle son action de tout à l'heure. Il éprouverait quelque chose pour moi ? Non, ça ne me semble pas crédible dans un sens, nous ne nous connaissons que depuis peu.. Mais dans l'autre, ça répondrai à pas mal de questions qui tambourinent dans mon crâne.
Et moi, je me demande ce que je pense de lui ...

Je vois Alekseï revenir, des affaires dans la main.

« La salle de bain et juste là. »

« Merci ! »

J'affiche un grand sourire. Il est vraiment sympathique comme gaillard. Je le vois repartir vers sa cuisine, et je rentre dans la salle de bain.
Je me débarasse de mes affaires trempées et les déposes sur le radiateur de la pièce. Je prend ses affaires, et les enfiles rapidement.. Ah, c'est un peu grand. Ca change de ce que je met d'habitude, mais ça ne me déplait pas tant que ça. J'ai un style assez simple. Enfin, disons plutôt que je n'ai pas de style ... Bref. Je flottais un peu dans son tee-shirt, mais pas trop. Pour le futal, ça passait encore.

Je sort de la pièce, laissant mes affaires dans la salle de bain, et retourne vers la cuisine. Alekseï est assis sur une chaise face à la table, une bierre à la main. Je vais m'asseoir sur une chaise placée à côté de la sienne.

« Quelle matinée... »

Je le regarde en souriant. En le voyant, j'ai envie de .. De ..

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Dim 5 Mai - 17:23

Je sursaute légèrement lorsque le japonais prend place près de moi en disant :

« Quelle matinée… »

Je pose mon regard sur lui. Il me sourit et je ne peux résister. Je lui rends donc son sourire. Puis j’avale une lampée de bière. Bordel. Il flotte dans mon chandail, mais je trouve ça sexy. Nous nous connaissons que depuis peu et pas beaucoup. Je sais qu’il est japonais, mais je doute qu’il sache vraiment que je suis russe. Bon, mes paroles en russe prononcée au courant de la journée peuvent lui mettre puce à l’oreille, mais bon.

« Ouais, mais j’ai assez aimé la dernière partie. », souris-je. « Si on se posait quelques questions? Histoire d’en savoir un peu plus l’un sur l’autre. »

Je lui souris chaleureusement. Ce que je ne dis pas – à ma grande surprise -, c’est que j’avais envie de faire autre chose. Pas du sexe – enfin si -, mais j’avais vraiment envie de l’embrasser. Je n’en savais rien pour lui, mais il m’offre une tentation nouvelle dans mes vêtements. Pour me distraire, je finis ma bière et la dépose sur la table.

« Alors, charmant japonais. Tout d’abord, je suis russe pure branche. Tu dois l’avoir remarqué. Je prends plus d’assurance avec mon japonais. Je n’y pense même pas avant de parler. Tu dois te demander comment je peux me payer un tel appartement ici. C’est simple, mes parents étaient riches et en m’en allant, je leur ai piqué leur pognon. Je ne suis pas très gentil à la base. Pas avec ma famille. Mais dans l’ensemble, je suis assez sympathique. Tu dois avoir remarqué que je n’ai pas de filtre pour ce que je dis. Je bavarde plus qu’une meuf et je dis tout ce que je pense. Je n’ai aucune gêne. Surtout pas quand je veux embrasser quelqu’un… »

Je souris et vois qu’il devient rouge. Mon allusion au baiser de tout à l’heure n’est pas très subtile. Quoique je n’ai jamais vraiment été subtile dans ce que je disais. Je me lève, raide. Je me retiens de tout mon corps pour ne pas me jeter sur lui. Surtout qu’avec ma blessure, je ne peux pas vraiment. Et de toute façon, je ne le ferais pas s’il n’était pas consentant. J’aime quasiment plus donner du plaisir qu’en recevoir. Quasiment. Je me dirige vers mon frigo gigantesque et y prend une autre bière. En fait, j’en prends deux. Je retourne m’asseoir avec une certaine lenteur. Moins accentuée que tout à l’heure, par contre. Je pousse une des deux bières vers Acedia et lui souris. Je n’ai aucune difficulté à ouvrir la mienne. J’en prend une grosse et longue gorgée.

« Je vais t’avouer sincèrement que je recommencerais ce que j’ai fait ce matin. Je veux dire, t’embrasser. Mais plus longuement, cette fois. »

Je le fixe dans les yeux, sans être gêné. J’attends sa réaction, mais je devine une nouvelle rougeur sur son visage. Plus accentuée que tout à l’heure.

« Mais bon, si tu me parlais un peu de toi. Je sais que tu es jardinier. Tu aimes autre chose que les fleurs? »

Une question très indiscrète flotte dans ma tête. Mais je ne veux pas la lui poser tout de suite. Ça ne ferait que le gêner encore plus, même si cela est vraiment mignon. Je m’attends aussi à ce qu’il bégaye. Un autre aspect chez lui que j’aime bien. En attendant sa réponse, je vide presque ma bière au complet. Ne vous en faites pas, ça me prend plusieurs bières avant d’être feeling. L’alcool a son effet seulement après plusieurs bouteilles. Je dirais que pour la bière, ça ne m’en prend pas moins que six ou sept avant de ressentir ses effets. Je suis plus endurant puisque je buvais presque tous les jours avant de rencontrer Acedia.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Lun 6 Mai - 1:14

Quand je suis à ses côtés, j'ai envie de... De ... Non, je délire. Et c'est stupide comme réaction. 


Une fois assis a ses cotes, Alekseï pose son regard sur moi. Et il me sourit, encore et toujours. Ça à l'air d'être une habitude chez lui de sourire. Bah, tant mieux. 

« Ouais, mais j’ai assez aimé la dernière partie. ».

Inévitablement, il fait allusion à ce baiser. C'était prévisible, en même temps. Je ne lui répond pas. 

« Si on se posait quelques questions? Histoire d’en savoir un peu plus l’un sur l’autre. »

« Pourquoi pas. »

Après tout, ça ne sera rien d'autre que bénéfique. Je suis quand même dans le grand appartement d'un total inconnu. Il termina sa bière et la déposa sur la table. 

« Alors, charmant japonais. Tout d’abord, je suis russe pure branche. Tu dois l’avoir remarqué. Je prends plus d’assurance avec mon japonais. Je n’y pense même pas avant de parler. Tu dois te demander comment je peux me payer un tel appartement ici. C’est simple, mes parents étaient riches et en m’en allant, je leur ai piqué leur pognon. Je ne suis pas très gentil à la base. Pas avec ma famille. Mais dans l’ensemble, je suis assez sympathique. Tu dois avoir remarqué que je n’ai pas de filtre pour ce que je dis. Je bavarde plus qu’une meuf et je dis tout ce que je pense. Je n’ai aucune gêne. Surtout pas quand je veux embrasser quelqu’un… »

Eh bien, quelle tirade ! Depuis ce "matin", je n'avais eu le droit qu'à de courtes phrases ou des hurlements affreux. Comme je le pensais, il est bel et bien russe. Et bon, au moins il est franc... Aucune honte à avouer ce qu'il a fait à ses parents. Ça répond à l'une de mes questions. La dernière phrase me fit réagir. Mais qu'est ce qu'il veut de moi, dans le fond ? Juste du sexe, ou plus que ça ...? 

« Oui, j'au pu voir ça...

Il se leva et se dirigea vers le frigo, avant d'en sortir deux bières. Il m'en fit glisser une sur la table. De l'alcool... Je ne tiens pas vraiment l'alcool. Bourré, je vous raconte pas ce que je pourrai faire... Mais je ne veux pas réfléchir pour le moment. Profite, imbécile, pensais-je. 
Malgré ma force presque nulle, je réussis à l'ouvrir sans trop de difficultés. J'en bois une gorgée. C'est frai, ça fait du bien. 

« Je vais t’avouer sincèrement que je recommencerais ce que j’ai fait ce matin. Je veux dire, t’embrasser. Mais plus longuement, cette fois. »

Bon, au moins je suis fixé sur le fait que je dois lui faire de l'effet. Que ce soit physiquement, ou  peut-être autrement. Mes joues reprennent une couleur rosée, et je fixe la bouteille posée devant moi, sans lui répondre quoi que ce soit. 

« Mais bon, si tu me parlais un peu de toi. Je sais que tu es jardinier. Tu aimes autre chose que les fleurs? »

À quel genre de réponse s'attend-il ?  Je reprend une longue gorgée de ma bière. Elle est vide de moitié, mais pourtant, je sens que les effets ne garderons pas à arriver si je continue. Raah, je ne tiens pas du tout l'alcool mais je n'aurai jamais pensé que ça pouvait être si .. Gênant. Qu'allait-il penser de moi ? Un grand timide qui ne voit jamais ? 

« Ehm... La musique ... Et les gâteaux ... »

Je ne savais pas quoi lui répondre. Je n'avais aucune idée de quoi lui répondre, j'avais juste dit ce qui me passais par la tête. Je reprend une grande gorgée. Je termine même la bouteille. Ouille, mauvaise idée, imbécile. Très, mauvaise idée même. 


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mar 7 Mai - 0:08

« Ehm... La musique ... Et les gâteaux ... »

Je haussai un sourcil, puis souris. Je le vois caller le reste de sa bière. Cette fois, mes deux sourcils se lèvent en une expression d’étonnement. Je parie qu’il est ce genre de mec qui ne tient pas vraiment l’alcool. J’en déduis ça, puisqu’il n’a pas l’air de quelqu’un qui boit souvent. Je finis aussi ma bière. Je contemple le visage d’Acedia. Son visage aux traits fins et tout à fait hypnotisant de beauté. Puis j’eus un flash. De la manière que je lui parle, il pourrait bien interpréter que je ne veux que du cul avec lui. C’est ce que j’interpréterais à sa place, en tout cas. Je me fais peut-être des idées, aussi. Je me lève pour aller me chercher une troisième bière, mais n’en sort pas pour Acedia. Je me retourne vers lui.

« Au vu de comment tu bois ta bière, je ne t’en donne pas une autre. Je ne veux pas que tu sois saoul. Car tu seras consentant à tout ce que je pourrais te demander. Et je ne veux pas ça. Je ne couche pas avec des mecs saouls, sauf s’ils sont consentants avant d’être saoul. Et je sais que ce ne sera pas ton cas. Si tu veux en boire, tu en bois dans la même bouteille que moi et de façon contrôlée. Je ne veux pas seulement du sexe de ta part. »

J’ouvre la bouteille de bière et bois une gorgée. Je m’approche et la lui tend. Quand il la prend, je me dirige lentement vers le salon pour m’asseoir sur le divan double. Je pousse un soupir. C’est tellement plus confortable qu’une chaise. Je pose mon regard sur le japonais. Je le vois qui se lève – timidement? – pour venir me rejoindre. J’imagine qu’il a but dans ma bouteille, car quand il me la donne à nouveau, il me semble qu’elle est un peu moins lourde. Il s’assoit à une distance respectable. Hm.

« Quel genre de musique aimes-tu écouter? »

J’attendis sa réponse pendant un moment en continuant de le fixer. Je crois que je parle un peu trop, comme d’habitude. Je passe une main dans mes cheveux de blé. Je n’ai jamais autant passé ma main dans mes cheveux. En regardant Acedia, je comprends que c’est parce que j’ai une envie irrésistible de passer mes doigts dans ses mèches aussi blondes que les miennes. Mes mains me démangent encore plus depuis que j’ai constaté ça. Je calle une bonne partie de la bière pour m’aider à me maîtriser. Je me mordille la lèvre inférieure et jette un coup d’œil aux vêtements d’Acedia qui sont, en fait, les miens. Ça lui va bien, mais j’ai encore plus le goût de les lui enlever. Je serre les lèvres, lui tend ma bière et me lève. Je décide de me foutre de ma faiblesse et d’agir normalement. Enfin, plus que depuis ma blessure. Je fais les cents pas dans mon grand salon pour décompresser. Je passe mes deux mains dans mes cheveux. Je savais que ça allait faire ça. L’envie est trop grande. Sur le meuble de télé, je vois ma tuque. Ahhhh, ma tuque adorée! Je me dirige vers elle et la calle sur ma tête. Un peu mieux. Elle est tellement enfoncée sur ma tête que je n’y vois presque plus rien. Je prends les deux cordons et les attache ensemble. Je suis bien conscient du regard du japonais sur moi. Je n’y peux rien. Ça m’aide à évacuer toute cette tension que j’accumule depuis tout à l’heure. Je crois que le fait que je n’aie couché avec personne depuis plus d’un mois ne m’aide pas. J’ai bien mes mains, mais ce n’est pas la même chose. Me retournant vers l’asiatique – que je ne vois presque pas – et pince les lèvres. Il est à tomber. Je détache ma tuque et le macaron qui y est attaché tombe au sol. Merde. Il est brisé. Je le ramasse avec une lenteur horrible et le jette dans la poubelle. J’en sors un exactement pareil d’un sac près du meuble de télé. J’entreprends de l’accrocher sur ma tuque et la remet sur le meuble. Je soupire, découragé. Après m’avoir donné sa réponse que j’avais distraitement entendue pendant mon petit spectacle, je me rassis près de lui. Mon regard fixe le sien.

« Je ne vais pas agir comme tout à l’heure. Alors je te demande si tu as envie qu’on s’embrasse. Tu as parfaitement le droit de dire non. Je n’en ai jamais eu autant envie depuis que j’ai commencé à embrasser. À toi de choisir. »

Si quelqu’un dis que je suis gêné après ça, je le bute. Qui aurait eu assez de courage pour demander cela à la personne qui l’attire le plus au monde? Pas Acedia, en tout cas. Mais je ne lui en veux pas. Une personne comme moi, c’est bien assez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mar 7 Mai - 0:44

Alekseï se leva à nouveau, et sortit une bierre du frigo. Je le regarde, il me regarde. Je le regarde encore. 

« Au vu de comment tu bois ta bière, je ne t’en donne pas une autre. Je ne veux pas que tu sois saoul. Car tu seras consentant à tout ce que je pourrais te demander. Et je ne veux pas ça. Je ne couche pas avec des mecs saouls, sauf s’ils sont consentants avant d’être saoul. Et je sais que ce ne sera pas ton cas. Si tu veux en boire, tu en bois dans la même bouteille que moi et de façon contrôlée. Je ne veux pas seulement du sexe de ta part. »

Oulah... J'ai pigé que la moitié de ce qu'il vient de me dire. Il parle ... Trop vite pour moi ! Je sens les effets de l'alcool arriver... Mais je n'ai pas envie de me priver, pour une fois. Je ne lui réponds pas. 
Il me tend la bouteille après en avoir bu une gorgée. Je bois encore, une longue gorgée. Lui, part s'installer dans son grand fauteuil. Il me fixe, je le sens. Alors je me lève, et part aussi vers le salon. En passant devant lui, je lui rend sa bouteille, et m'asseois à l'autre bout du divan. 

« Quel genre de musique aimes-tu écouter? »

J'analyse tranquillement — et avec difficulté — la question. Avec l'alcool, en plus d'avoir des sautes d'humeur, je perd toute réactivité, dans la majorité des cas. 
Alekseï se leva a nouveau, et me tends la boisson. Je la prend, et lui répond au passage. 

« Le ... Classique. »

Deux mots ... Et pourtant, ce fut une épreuve bien compliquée. Au moins, je l'ai fait, je peux être fier de moi ! 

...
Bon dieu, je commence à sérieusement délirer, moi... 
Le russe se met à tourner en rond dans la pièce. Je le regarde, sans vraiment comprendre ce qu'il essaye de faire. Au bout d'un moment, il va vers sa télé, et met son bonnet, en l'enfoncant bien sur sa tête. Oh, comme elle est jolie, sa tuque ! J'ai l'impression que le bonhomme dessus va manger des plantes.. Et puis, il se met a attacher les deux cordons ensemble. Je souris comme un idiot, trouvant ça amusant. J'en profite pour re-boire une gorgée. Tiens, la bouteille est presque vide...

Il retire sa coiffe, et le bidule-mangeur-de-plantes tombe au passage. Il est cassé... Alekseï en resort un totalement identique d'un sac qui se situe près de la télé. Il ne le rattacha pas, je ne sais pas pourquoi, et posa sa tuque, avant de venir s'installer à côté de moi. Comme il a une belle tête, ce russe, vu de près...

« Je ne vais pas agir comme tout à l’heure. Alors je te demande si tu as envie qu’on s’embrasse. Tu as parfaitement le droit de dire non. Je n’en ai jamais eu autant envie depuis que j’ai commencé à embrasser. À toi de choisir. » 

Je le regarde. Il me regarde. Je comprend, je réagis lentement, mais pour un coup, le coup du poivron rouge ne vient pas ! Je le regarde, sans vraiment le regarder. Je regarde ses habits, ses cheveux, ses yeux. Quels yeux... 
Il est assis à côté de moi. Près de moi. Je m'approche un peu de lui. 

Je passe mes bras autour de sa taille, et pose ma tête sur son épaule. Je sens son souffle chaud passer sur ma nuque. Je sers mes bras autour de lui, et reste comme ça. Puis j'enfonce ma tête dans son cou, et garde mon visage collé contre sa peau. J'ai envie de rester comme ça pour l'éternité. 

Oui, quand je suis avec lui, j'ai envie de lui faire un câlin. 
Comme un gosse. 


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mar 7 Mai - 1:51

Tandis que je le regarde, je vois à quel point la seule bière qu’il a callé a eu des effets presque instantanés. Il est déjà bien feeling. Je souris. Il réagit au ralenti et je crois bien que sa réaction me prend un peu au dépourvu. C’est vrai, jamais je ne me serais attendu à ce qu’il fasse ça. Il s’approche de moi et passe ses bras autour de ma taille. Mon corps réagit tout de suite. Je suis vachement attiré par lui, bordel! Son contact est plus qu’agréable. Il pose autour sa tête sur mon épaule. Mon souffle fait voler quelques mèches de cheveux sur sa nuque. Je le sens resserrer ses bras autour de moi et il enfouit son visage dans mon cou. Je sens sa respiration sur ma peau et je frissonne. Je passe mes bras autour de lui et me contente de le tenir contre moi. Je n’ai jamais tenu quelqu’un ainsi, mais c’est très agréable. En un sens, c’est bien mieux qu’un baiser. Sentir son corps contre moi me chamboule. Je n’ai jamais rien ressentis de tel auparavant, mais j’adore ça. Je crois bien que je pourrais rester comme ça une éternité tellement je suis bien. Je n’ai jamais rien connu d’autre que le sexe. L’affection est différente, mais tout aussi agréable. J’enfouis mon visage dans ces cheveux. Ses mèches blondes sont tellement douces. Exactement telles que je me les imaginais. J’inspire sa bonne odeur et resserre mes bras autour de lui. Je ne sais pas depuis combien de temps que nous sommes enlacés comme ceci, mais je n’ai pas envie de me défaire de cette étreinte. Il est… Rah! Il est une drogue, ce mec! Il agit comme un gamin en me faisant un gros câlin, mais je ne l’apprécie que plus pour ça. Qui aurait cru que j’allais craquer pour un type comme lui? Pas moi en tout cas. Il a quelque chose de plus que les autres outre le fait qu’il m’attire irrésistiblement.

« Gamin. »

Je souris. Même s’il veut se défaire de mon emprise, il n’y arrivera pas. Je suis presque certain que je suis plus fort que lui et je le tiens fermement.

« Je sais que ton cerveau est lent et qu’il est lent à réagir en ce moment, mais tu es le premier à me serrer dans tes bras ainsi. C’est… enivrant. »

Je reste immobile contre lui à respirer son odeur pendant de longues minutes. Je suis tellement bien que je pourrais m’endormir ainsi. Je crois qu’une heure passa sans que rien ne rompe notre étreinte. Enfin, je me détache d’Acedia avec lenteur et douceur. Je lui tiens les épaules, à bout de bras et le regarde. Je ne résiste plus. Je passe une main dans ses cheveux si doux. J’enroule des mèches entre mes doigts. Ce touché est agréable. Je glisse ma main derrière sa tête et l’approche de moi. Je l’embrasse doucement, mais pas très longtemps. Ne sachant pas s’il veut approfondir la chose, c’est le meilleur moyen de tâter le terrain. Il a eu ce qu’il voulait pendant un très long moment. Je suis peut-être poche, mais je suis ainsi. Mes lèvres ont encore envie des siennes, mais je veux son consentement. Je pose mon front sur le sien et ferme les yeux. Je soupire. J’en ai marre de résister, mais je le fais parce que je ne veux pas brusquer les choses. Car je tiens réellement à lui. Je le fais aussi pour moi. C’est une façon de me dompter et de dompter mes pulsions. Sauf que je ne pensais pas avoir à le faire pendant ma période sans sexe. C’est beaucoup plus difficile, mais je réussi tout de même à résister. Je suis fier de moi, mais je ne crois pas pouvoir tenir longtemps avec Acedia et mon manque de cul intense. Gardant ma main sur sa nuque que je caresse doucement, je pose mon autre main qui est libre sur son avant-bras. Je ne sais plus quoi faire. Comment suis-je sensé résister à quelque chose d’autre exquis avec une personne qui l’est tout autant? Je n’en sais foutrement rien, alors j’attends qu’Acedia dise ou fasse quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mar 7 Mai - 19:05

Le russe passa, lui aussi, ses bras autour de ma taille. Je souris, même s'il ne le voit pas. Je suis content.
Il enfouis son visage dans mes cheveux en bataille, et ressert son étreinte. Je frissonne, et ferme les yeux, pour profiter au maximum de ce moment. Je suis tellement bien, comme ça ... Je pourrai rester dans ses bras, comme ça, pendant l'éternité.

« Gamin. »

« Si tu veux », lui répondis-je.

Il me réchauffe, comme ça. J'avais froid en arrivant, et ce n'est plus du tout le cas. Je sens mon corps s'habituer à sa présence.

« Je sais que ton cerveau est lent et qu’il est lent à réagir en ce moment, mais tu es le premier à me serrer dans tes bras ainsi. C’est… enivrant. »

Le dernier mot m'échapa. L'alcool était encore bien trop présent dans mon organisme pour comprendre tout ce qu'il me dit. Mais ça m'importe peu ; il est gentil. Et puis, je l'aime. Enfin, je l'aime ? C'est plutôt une question que je me pose, à présent. Et dire qu'il était encore un parfait inconnu, ce midi ...

Nous n'avons pas bougé pendant longtemps. Très longtemps. Mais je me sentais tellement bien que je ne voulais même plus le lâcher. Et à vrai dire, je pense que lui non plus, étant donné la façon dont il me serrait dans ses bras. J'étais bien, tellement bien ...
Puis, il posa ses mains sur mes épaules et me repoussa doucement. Il me regarda ainsi, à bout de bras, je le regarde également. Et puis, il passa sa main dans mes cheveux décoiffés. C'est agréable. Tout ce qu'il fait est agréable. À moins que je sois juste sous l'emprise de l'alcool ? Non, je ne penses pas ...

Il passa sa main derrière mon crâne et m'approcha. Je ne resiste pas, et le laisse m'embrasser. Pendant quelques secondes, pendant quelques courtes secondes. Déjà fini ... Il pose doucement son front contre le mien et ferme ses yeux. Je le regarde, je sens ses carresses sur ma nuque, sa seconde main sur mon avant-bras. C'est tellement .... Agréable ...

Je pose ma main libre sur sa joue. Elle est chaude... J'approche doucement mon visage du siens, posant mes lèvres sur les siennes. L'alcool ? Peut-être ... Ou peut-être pas. Je l'aime, ou c'est juste l'alcool ?


Non, je ne suis pas encore totalement bourré ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mar 7 Mai - 20:13

Je suis encore dans l’attente la plus absolue, désespéré par mon envie. Puis je le sens bouger. Je relève légèrement la tête. Acedia lève sa main libre pour la posée sur ma joue fraîchement rasée. Je le vois s’approcher et esquisse un sourire. Une part de triomphe fait surface dans ce sourire. Je ne sais pas si c’est l’alcool ou autre chose qui le fait agir, mais ses lèvres. Se posent doucement sur les miennes. Je n’ai pas l’intention de l’embrasser chastement comme les fois précédentes. Ma main se raffermit sur sa nuque tandis que je ferme les yeux pour savourer pleinement ce moment. J’entrouvre les lèvres et ma langue force le passage dans sa bouche. Bref, je l’embrasse langoureusement et… longtemps. C’est tellement… bon. Surtout que j’ai une réponse comparativement à certain mecs que j’ai déjà embrassé. Après un long moment, je m’écarte, à bout de souffle. Je pose à nouveau mon front sur celui du japonais et souris comme un idiot. Qu’est-ce que je ressens pour ce mec exactement? Je ne peux tout simplement pas me l’expliquer. Je n’ai jamais éprouvé ce genre de sentiments pour personne. Je l’aime bien, c’est sûr, mais je crois qu’il y a plus que ça. Cet homme, même s’il peut paraître prévisible, me surprend beaucoup. Je glisse ma main de sa nuque à sa joue, puis la laisse retomber sur mes cuisses. Je suis bien. Quand j’ai repris mon souffle, je relève la tête et regarde Acedia dans les yeux. Je chuchote, plus pour moi-même qu’autre chose :

« Qu’est-ce que tu me fais? »

Je ne pense même pas à parler en russe. À quoi ça me servirait? S’il m’a entendu – ce qui est plus que fortement probable, vu la proximité entre nous -, ça ne me gêne pas. Je ne suis pas du genre à faire ou dire quelque chose sans l’assumer pleinement. Soudain, une pensée me vient à l’esprit. Et si je n’étais qu’une mauvaise influence pour lui? Je ne suis pas un exemple. Je suis déloyal et désagréable. J’en passe la plus grande partie. Mais le plus important est que je n’arrête pas de fêter. Je en veux pas non plus arrêter, mais j’ai peur de ramener un mec ou une meuf avec moi, alors que… Je soupire. Il ne faut pas que je pense à ça. Chaque personne mérite ce qu’il y a de mieux pour elle. Non? Je passe machinalement ma main dans les cheveux clairs du japonais qui me chamboule. Je me lève et va me chercher une bière. J’hésite un peu. J’en sors une deuxième et ramène ma personne vers Acedia. Je lui tends une bière et lui souris de façon tout à fait joyeuse.

« C’était formidable! Je ne crois pas m’en lasser un jour. »

En disant cela, je me rends compte d’une chose. Je n’ai pas l’intention de le laisser passer comme tous ceux qui sont venu ici et que j’ai embrassés sur ce même divan. Mais ce n’était pas aussi génial qu’avec Acedia. Mon regard s’assombrit pendant que je fixe le japonais. Je veux plus. Je ne parle pas de sexe. Je secoue la tête, chassant mes pensées. Je m’assois de nouveau.

« Tu veux faire la fête? Te saouler? Tu es bien parti pour ça, en tout cas. Tu veux aller dans une boîte de nuit ou rester ici? »

Je décapsule ma bouteille et en calle la moitié d’un coup. Je ne sais pas trop ce qu’il veut faire. S’il veut boire, c’est mieux dans une boîte de nuit où l’on peut danser, mais s’il veut rester ici pour ça, ça ne me dérange pas. Je ne veux pas imposer ma volonté et ce n’est pas nouveau. S’il est saoul et qu’il veut coucher avec moi, je ne le ferais pas. Même si l’irrésistible envie de céder me taraudera de l’intérieur. J’ai des principes et j’y tiens fermement. Je regarde le beau visage de cet homme assis près de moi. Mais ce qui m’hypnotise le plus, ce sont ses yeux. Ils sont incroyable et comme je ne me gêne pas pour fixer quelqu’un directement dans les yeux pendant plusieurs secondes ou même minutes, j’ai tout le loisir de les contempler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 0:03

Sa main serra ma nuque plus fort qu'au paravent. Les yeux fermés, sa langue passa dans ma bouche. Ce n'étais plus le même genre baiser que les précédents. Mais ce n'était pas désagréable... Non, bien au contraire. Ca dure longtemps, très longtemps même. Une fois détachés l'un de l'autre, je remarque qu'il est à bout de souffle, ce qui ne m'étonne pas tant que ça... Alekseï reposa son front contre le miens. Je souris timidement. 
Sa main glissa sur ma jour avant de retomber sur sa cuisse. Quelques secondes après, il parla doucement. 

« Qu’est-ce que tu me fais? »

« Des câlins ... »

Merde ... C'est sortit tout seul de ma bouche. Pathétique comme réponse, qui plus est ... Mais je souris, un sourire béa, comme si de rien n'était.  Le russe repassa sa main dans la chevelure blonde, ce qui le ravis de plus belle. J'apprécie ce contact, aussi banal soit-il. 
Il se leva ensuite, et partit chercher deux bières. Après m'en avoir tendu une, il m'annonça :

« C’était formidable! Je ne crois pas m’en lasser un jour. »

Je prend la boisson. Deux termes sonnent plus forts que les autres. « Pas. » « Un jour. » Je pense automatiquement à ... Toujours. Jamais. Ne jamais s'en lasser ... Je suis content. Oui, content ...  

J'ouvre ma bière et la vide de moitié d'un coup. Tant qu'à faire, je suis déjà bien partit, alors pourquoi m'arrêterais-je ? Alekseï s'assoit à nouveau à côté de moi. 

« Tu veux faire la fête? Te saouler? Tu es bien parti pour ça, en tout cas. Tu veux aller dans une boîte de nuit ou rester ici? »

Ah, il a du remarquer que de toutes façons, j'allais terminer bourré. Je bois une nouvelle gorgée d'alcool.  Puis, de ma main libre, tout en lui parlant, prend appui sur mon genou, et pousse dessus pour me relever. 

« On pourrait — »

Je ne termine pas la phrase, malheureusement. J'avais trop bu, ou je me suis levé trop vite, je ne sais pas, mais mon sens de l'équilibre était actuellement à 0. Je n'ai même pas tenu une demi seconde sur mes jambes ; je tombe, sur l'épaule, et m'écrase violemment par terre, laissant glisser la bouteille par terre. Une fois par terre, ventre, bras et  une joue contre le sol, je la vois rouler, dégouliner. J'essaye de bouger pour me relever, mais aucun de mes muscles ne répond. Ma vue se brouille un peu, et je repense au dernier baisé. Je frissonne de tout mon corps, et mon entre jambe décida de se manifester. Je voudrai me cacher, le cacher, mais mes jambes ne répondent plus. 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 1:16

« On pourrait – »

Le pauvre ne termine malheureusement pas sa phrase. S’étant levé, Acedia s’écroula au sol comme une roche. Sa bouteille lui échappe des mains et elle roule, déversant de la bière sur mon plancher. Je n’en fais rien et pose plutôt la mienne sur la petite table près du divan où je suis. Je me lève et m’accroupis près du japonais couché sur le ventre. Je souris. Ce qu’il est déjà bourré. Seulement l’équivalent de deux bières de bues et il est déjà K.O. J’en suis à ma quatrième et je commence à peine à ressentir les effets de l’alcool. Avec Acedia dans cet état, pas question d’aller en boîte. Je constate qu’il ne bouge pas. Je le soulève pour le placer en position assise, le dos accoté au divan. Je le regarde et vois qu’il est vraiment en moche état. Je reconnais ce genre d’expression. Je l’ai déjà ressentie auparavant et je suis sûr que j’avais exactement cette expression.

« Dis donc, seulement deux bières et te voilà K.O. »

Je souris et passe une main dans ses cheveux pour enlever ses mèches blondes de son visage. Je crois que je ne lui redonnerai pas une autre bière. Même que je ne lui donnerai pas celle qui est sur le plancher. Je ne veux quand même pas qu’il soit malade.

« Je vois que tu es déjà plutôt excité, mais je crois que tu devrais aller te coucher. Viens, je vais t’aider. »

Malgré mes côtes encore sensibles, je l’aide à se lever, même s’il ne s’aide pas beaucoup. Il est tout mou, sauf à une place… Non! Ne pas y penser! Une fois que je réussi à le mettre debout, je passe un bras ferme autour de sa taille et fais passer son bras autour de mon cou, lui tenant la main pour que son bras ne s’enfuit pas.

« Allez! Aides-toi un peu! Bordel! »

Nous avançons péniblement. Malheureusement la première chambre se trouve à la quatrième porte. Après ce qui me semble une éternité, nous arrivons devant la porte voulue. Je l’ouvre péniblement en devant supporter presque tout le poids d’Acedia. Nous entrons et je le laisse tomber sur le lit à plat dos. Je souffle un peu. Je le regarde et souris en pensant que c’est la première fois que ce genre de situation m’arrive. Je trouve ça plutôt amusant. Je regarde mes vêtements qu’il porte. Même si c’est ce que j’ai de plus simple, ce n’est pas très confortable pour dormir. À porter, si, mais pas pour dormir. Je l’ai déjà essayé. Je jette un coup d’œil au réveil et constate qu’il est passé 17 heures. Ce que le temps passe vite en sa compagnie! Je soupire et repose mon regard sur Acedia. Il a l’air de… vouloir dormir? Non, je ne crois pas, mais je n’arrive pas cerner son expression comme il faut. Je secoue la tête avec un léger sourire, sincèrement amusé. Cet homme est réellement rafraîchissant. J’entreprends de lui enlever son – enfin, mon – chandail. Je finis par y arriver, avec difficulté, mais tout de même. Je lui enlève aussi son pantalon, le laissant en boxer. Joli boxer en passant. Je force pour faire descendre la couverture pour qu’elle ne soit plus sous lui. C’est qu’il pèse lourd quand il est comme ça! Après quelques minutes à me battre avec Acedia et les couvertures, je réussi à l’en couvrir. Je l’embrasse sur le front avec une douceur que je ne me connaissais pas, et je me retourne pour me diriger vers la sortie de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 1:54

Encore à terre, je me met à rigoler comme un imbécile. Pourquoi ? Absolument, mais absolument, aucune idée ! 
Je vois Alekseï qui vient s'accroupir à côté de moi. J'avais envie de lui parler, lui dire « t'as de beaux yeux », comme dans les films, mais même ma bouche ne réagit pas. JE-SUIS-UNE-LARVE ! Il me souleva, et me colla le dos contre le divan. J'ai sûrement les joues rosées, le regard qui ne fixe que le vide, comme un poisson. Mes mains traînent sur le plancher. Le beau russe me regarde. 

« Dis donc, seulement deux bières et te voilà K.O. »

J'arrive à "prononcer" — qui est un bien grand mot — quelques syllabes. 

« Seule ... Ment ...

Alekseï passe encore une fois sa main dans les cheveux, pour pousser les mèches qui encombraient mon visage. Je souris comme un idiot, comme un gosse à disneyland. 

« Je vois que tu es déjà plutôt excité, mais je crois que tu devrais aller te coucher. Viens, je vais t’aider. »

« J'suis pas ... Fati ... »

Gué. Pas fatigué, mais ni capable de finir une phrase, ni de tenir sur ses deux jambes. Le beau blond me tire, et arrive quand même à me mettre debout, malgré la grève d'une quelconque aide de la part de mes muscles. Il passe son bras autour de ma taille, et mon bras autour de son cou. Comme ce midi, tiens, sauf que les rôles sont inversés. 

« Allez! Aides-toi un peu! Bordel! »

« Câliiiiin ... »

Ça ressemblait plus à une plainte ou à un gémissement qu'à une demande. Il n'a même pas eu l'air d'avoir compris. 
Nous avançons — enfin, il me tire — jusqu'à une porte. Porte qu'il ouvre avec difficulté, et aucune aide de ma part. J'peux rien faire, c'est pas ma fauuuute...

Une fois dans la salle, Alekseï me laisse tomber sur le lit, sur le dos. Je tousse une fois, deux. Je suis mal tombé, mais rien de bien grave. Il me regarde, alors je le regarde, les yeux encore mi-clos. J'ai envie de ... Boire ... Manger ... Jardiner ... Regarder le ciel ... Écouter de la musique ... Rester ... Avec lui...

Alors que mes yeux se fermaient rapidement, il commença à retirer mon chandail. J'aurai bien voulu l'aider, mais les bras n'avaient pas encore repris du service. Je sentais juste le bout de mes doigts réagir pour le moment. Après avoir retiré mon pull, il me retire mon pantalon avec moins de difficultés, et me laisse en boxer, étendu sur le lit comme un poisson. Et puis, il tire la couette. Enfin, il essaye, parce que je suis pas si maigre que ça non plus. 

Au bout d'un moment, il y parvint. Me voilà donc sous les couettes, comme si j'étais malade. J'ai même eu le droit à mon bisou sur le front, qui me fit sourire. Et il se retourne. 

Un flux impressionnant de paroles tapa dans la tête, d'un coup. 

Avant qu'il ne soit trop loin et qu'il s'en aille, j'attrape sa main qui était le long de son corps. Il s'arrête d'avancer apparamment. 

« Reste ... »

J'esperai qu'il comprenne. Je n'avais pas la force d'en dire plus. 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 2:35

Je songe que le japonais est drôle dans cet état. M’apprêtant à sortir de la pièce, je sens sa main se refermer sur ma main et je m’arrête.

« Reste… »

Je sais ce que doit lui avoir coûté ce seul mot. Je sais que parler devient difficile dans ce moment. Surtout que les pensées se mêlent dans la tête et même cela devient incompréhensible. Mais bref, je ne vous raconterai pas l’histoire de ma première brosse, même si c’était carrément épique. Je me retourne vers Acedia et lui souris gentiment.

« D’accord, mais avant, je vais nettoyer le dégât que tu as fait dans mon salon, histoire que ça ne tache pas mon plancher. »

Je me défais doucement de sa poigne faible. Je sors de la pièce et vais me chercher un torchon. Retournant au salon, je finis ma bière encore posée sur le meuble. J’empoigne la bouteille au sol et, après avoir nettoyé le tout, je vais les déposer sur le comptoir de la cuisine. Je reviens ensuite dans la chambre d’ami. Avoir su que le japonais voulait que je reste, je l’aurais couché dans mon lit. Je hausse les épaules. En fait, ça m’importe peu. J’entre et referme la porte derrière moi. Je regarde le mec qui se trouve dans le lit. Il me regarde. C’est presque un miracle qu’il ne se soit pas endormi. À sa place, je ronflerais déjà. Je souris. Bon, je crois que je profite un peu du fait qu’il me regarde, mais je décide d’enlever mon chandail, le passant d’un mouvement fluide par-dessus ma tête. Je sens toujours le regard du japonais, mais je n’y fais pas attention. J’enlève ensuite mon pantalon, me retrouvant dans le même habit que lui. J’ai bien conscience je suis tout de même musclé et ma silhouette, j’essaie de la maintenir découpée. Je le sais, car je m’en servais pour draguer. Du temps où je ne connaissais pas Acedia. Je passe ma main dans mes cheveux et entreprends d’enlever mes verres de contact. Sans eux, j’ai les yeux verts. Mes yeux sont beaux – à mon avis -, mais ça ne m’empêche pas de mettre des verres de contact pour avoir des yeux jaunes foncés. Je les range et m’approche du lit. Je souris à Acedia et me glisse sous les draps du côté libre. Je me souviens de ses mots tout à l’heure qui ressemblaient beaucoup à une plainte qu’autre chose. Il voulait des câlins. Je ricane et secoue la tête. Je crois que c’est ça qui m’attire chez lui. Son côté gamin. Je m’approche de lui et le pousse pour qu’il se tourne dos à moi. Je moule mon corps au sien et passe mon bras autour de sa taille.

« Tu voulais des câlins, en voilà. Je ne refuserai jamais de t’en faire, mon chou. »

Je pose un baiser sur sa nuque et le serre contre moi, savourant la chaleur de son corps. Je ne me suis jamais senti aussi bien qu’en ce moment. C’est la première vraie fois que je dors avec quelqu’un et je constate que j’en avais bien besoin. Je suis content que ça soit avec Acedia, car je l’apprécie vraiment. Je l’aime bien. Et je crois que ce sentiment peut évoluer en quelque chose de plus grand et de plus important qui me changera. J’enfouis mon visage dans les cheveux du japonais et respire son odeur, m’en imprègne. Il sent tellement bon.

« Tu sens bon, Acedia. »

Je souris, mais repousse un peu les couvertures, car la température de mon corps ne cesse d’augmenter. Puis je repasse mon bras autour de lui et le sers étroitement contre mon torse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 3:09

« D’accord, mais avant, je vais nettoyer le dégât que tu as fait dans mon salon, histoire que ça ne tache pas mon plancher. »

En entendant sa réponse, je souris doucement. Il se défait de ma main, qui retombe lourdement sur le lit. Je ne bouge plus et fixe le plafond, en essayant, tant bien que mal de réfléchir de façon logique. 

Je ... L'aime ...

Voilà, ça devait bien résumer tout ce qui se chamboulait dans mon crâne. Un coup de foudre, sûrement. Je n'y croyais pas avant aujourd'hui.. Et je n'aurai jamais cru que ce serai pour lui. Je ne le connaissais que de vue jusqu'à aujourd'hui, jusqu'à ce que le hasard nous rassemble ...

J'entend la porte qui s'ouvre et qui se ferme. Je garde les yeux ouverts, sans bouger. Il me regarde. Je le regarde. Je le regarde se déshabiller. Pour changer, je n'éprouve aucune honte ou gêne. J'admire les traits de son corps musclé. Parce qu'il faut l'avouer, il est bien foutu.  

Il s'approche du lit et se glisse dedans, à côté de moi. Il se rapproche un peu, et me pousse doucement afin que je me retrouve dos à lui. Je sens ensuite son corps se coller au mien, comme une enveloppe. Son bras passe autour de la taille. 

« Tu voulais des câlins, en voilà. Je ne refuserai jamais de t’en faire, mon chou. »

« C'est toi le chou ... », lâchais-je dans un soupir. 

Il déposa ses lèvres sur ma nuque. C'était, encore et toujours, plus qu'agréable. Il ressers sein étreinte. Il a chaud, contrairement à moi. Alors que mes yeux commençaient à se fermer doucement, il vint réfugier sa tête dans mes cheveux. 

« Tu sens bon, Acedia. »

Je suis un peu surpris. À part quand il était en train d'agoniser, il n'avaient encore jamais dis mon prénom. Ça ne voulait pourtant pas dire grand chose, mais qu'il m'appelle de la sorte me rendant content. Je souris, même si il ne me voit pas. 

Il repoussa les couvertures et reposa sa main autour de ma taille. Il avait chaud, vraiment chaud. Et moi, j'arrive quand même à avoir froid. Mais dans ses bras, j'ai l'impression de me réchauffer. J'ai l'impression que rien ne peut m'arriver, avec lui ...

« Je ... T'aime ... »

J'avais envie de lui dire. Que ce soit sous l'effet de l'alcool ou pas, j'avais envie de dire cela. C'était probablement les derniers mots que j'allais dire de la soirée ; mes lèvres avaient déjà du mal à suivre, même ces quelques mots .. 
Un silence s'installe entre nous. 
  Je me demande comment il va réagir. 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 3:42

J’avais l’impression d’être une fournaise à côté de lui. Ce mec si spécial. Vais-je bien me l’avouer? Je ressens de tendres sentiments pour lui. Je crois que… Oui, je… l’aime… Voilà. C’est ça. Je crois que je le savais déjà, mais je ne voulais pas vraiment me l’avouer pour de bon. Sa voix me fait sursauter. Mais ses paroles…

« Je… T’aime… »

Qu-quoi? Non, c’est impossible! Un silence s’installe entre nous et je me crispe. Je suis bouche-bée. Lui aussi? Je… Je… Rah! Je ricane. Je le serre encore plus fort contre moi.

« Oh, Acedia… »

C’est tout ce que je trouve à dire. J’imagine qu’il est plutôt déçu, même s’il est sur le point de s’endormir. Je suis vraiment nul comme mec. Je ressens la même chose que lui et pourtant, je ne suis pas capable de m’exprimer pour la toute première fois de ma vie. Je n’aurais jamais cru qu’il ressentait ça à mon égard. Mais je dois avouer que je suis fou de joie même si je me contiens en ce moment. Il faut que je lui en reparle au réveil – qui risque d’être en plein milieu de la nuit. Il faut que je lui dise avant qu’il ne s’endorme. Mais comment? Gros nul! T’as qu’à faire comme d’habitude! Tu dis toujours tout ce qui te passe par la tête. Dis-lui simplement que tu l’aimes aussi. Bon. Ce ne doit pas être bien compliqué. Dire ce que je ressens. Même si c’est maladroitement.

« Moi aussi, je t’aime, Acedia. Tu n’as même pas idée comment. Bonne nuit, mon beau. »

Je soupire de… De quoi? De bonheur? Je crois que oui. C’est ce que je ressens en tout cas. Pour un coup de foudre – le premier -, c’est vraiment bien tombé. Je ne pensais jamais tomber amoureux d’un mec dans son genre. Je ne pensais pas tomber amoureux de sitôt tout cour. Je suis content qu’au moins la personne que j’aime m’aime aussi en retour. Entendre ces paroles m’a fait beaucoup de bien, car c’est la première fois qu’on me dit ces mots. Même mes parents ne me l’ont jamais vraiment dit. Peut-être quand j’étais jeune, mais je ne m’en souviens pas du tout. J’inspire à nouveau sa bonne odeur et en relâchant mon souffle dans sa nuque, je constate que je suis en sueur. Je repousse encore un peu les couvertures et c’est un peu mieux. Ce qui m’aiderait vraiment serait de m’éloigner du japonais, mais je ne veux pas. Je suis bien contre lui, même s’il me donne chaud. Je ne sais pas s’il dort. Je ferme les yeux et repense à ma journée. Dire que ce matin, j’étais loin de me douter que ma journée finirait avec Acedia couché dans mes bras et qu’il me dirait qu’il m’aime. Dire que si je n’avais pas manqué d’eau chaude, tout ça ne serait jamais arrivé. C’est plutôt déprimant quand j’y pense, mais je ne m’attarde pas là-dessus, car j’ai manqué d’eau chaude par pur hasard. Mais un heureux hasard. J’ai vraiment adoré ma journée et le comble du bonheur, c’est que je me doute que je suis maintenant en couple, mais pour ça, on en parlera demain matin. Pour l’instant, je devais me concentrer pour m’endormir, car dans mon état actuel, j’étais beaucoup trop pensif et heureux pour être fatigué. Surtout qu’il est quand même tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Mer 8 Mai - 16:10

Je sens qu'il me sert encore plus fort qu'il ne le faisait déjà.

« Oh, Acedia… »

Sa phrase semble rester en suspention dans le temps. Une suite, ou pas de suite ? Je me pose la question, mais ma bouche ne dis rien. De toutes façons, je n'arrive plus à dire quoi que ce soit pour le moment. Mes yeux commencent à se fermer lentement. Je suis fatigué. J'ai envie de dormir, dormir, dormir. Dormir.

« Moi aussi, je t’aime, Acedia. Tu n’as même pas idée comment. Bonne nuit, mon beau. »

Mes yeux se ferment totalement. Bonne nuit, pensais-je, sans pouvoirle lui dire. Je respire longuement, profitant de sa présence, et m'endors d'un coup. L'alcool m'a terriblement fatigué.

Cette nuit, j'ai rêvé. Ca ne m'arrive pas très souvent, mais quand ça arrive, c'est que je ne suis pas dans mon état "normal". Mais ça veut dire que je suis heureux. Vraiment heureux. Je rêve de la journée, je la revis, sans l'épisode tragique des côtes. C'était une journée superbe, superbe, superbe. Je pourrai la revivre à l'infini sans jamais m'en lasser, ne serait-ce que d'un iota.



Un rayon de soleil me chatouilla le visage. Enfin, j'avais du rêver, car quand j'ai ouvert les yeux, il faisait encore nuit noire dans la chambre. Alekseï est encore à côté de moi, et me tiens toujours dans ses bras. Je n'ai plus froid, maintenant.

... IL ME TIENT DANS SES BRAS ?!

J'essaye tant bien que mal de me rappeller la soirée d'hier. J'ai mal au crâne et mon cerveau tourne au ralenti. Il s'était blessé, je l'ai raccompagné, et on a bu ... Calme toi, imbécile... Ca me revient. Il faut vraiment que j'arrête de penser que c'est un total inconnu... Après tout, c'est moi qui lui ai demandé de rester avec moi, ce soir ...

Je retire son bras de ma taille, pour pouvoir m'asseoir sur le rebord du lit. Argg, ma tête .. J'ai mal à la tête ... Me lever risque d'être une mauvaise idée, je vais encore finir à terre. Je tourne la tête et regarde Akekseï, pour voir s'il dort encore ou non.

hrp:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Jeu 9 Mai - 20:08

Ça m’a pris moins de temps que je ne pensais pour m’endormir. Je crois qu’Acedia en est pour quelque chose. Je suis tellement bien avec lui.

Je sens qu’on pousse mon bras. Je grogne. Le lit bouge. Je marmonne quelques mots russes. J’ouvre les yeux avec difficulté, mon cerveau encore dans les brumes du sommeil. Je vois qu’Acedia s’est assis. Ah oui. Il a bu hier et il ne se rappelle sûrement pas de tout. Merde. Je change de position pour pouvoir voir son visage. Je passe mes mains sur mon visage, tentant de chasser la fatigue, sans grand succès. Je pose mon regard ensommeillé sur Acedia qui me regarde.

« Quoi que tu peux penser, nous n’avons pas couché ensemble. Je vais te chercher des comprimés. »

Je passe ma main dans mes cheveux et me redresse avec difficulté. Je jette un œil au réveil et vois qu’il est dépassé minuit. Il est tôt. J’inspire profondément et me lève. Je marche lentement vers la porte en replaçant mon boxer. J’ouvre la porte et sort dans le couloir. Je vais à la salle de bains et je fouille dans mon armoire à médocs. Je prends deux comprimés pour le mal de tête et ressort pour aller dans la cuisine, toujours en mode ralenti. Je sors un verre et le rempli d’eau. J’en prends une bonne gorgée avant d’en remettre. Une fois que j’ai tout, je reviens vers la chambre d’ami. Une place où je ne suis pas habitué de dormir. Je pousse la porte et vais vers la table de chevet du côté du japonais. J’y dépose le verre d’eau et les comprimés. Je contourne le lit et m’écrase sur le matelas. Sans même y penser, je me couche sur le ventre et enfouis ma tête à côté d’Acedia en passant un bras sur ses cuisses. D’une voix étouffée, je lui parle :

« Tu ne bois pas souvent, hein? Il va falloir que je t’endurcisse. Mais pour l’instant, je t’aime comme ça. »

C’était vrai. Sauf que je ne pourrais pas me retenir de coucher avec lui à chaque fois qu’il allait boire de l’alcool. La journée d’hier a été très difficile et je ne crois pas que j’allais être capable de reproduire cet exploit. Surtout si nous commençons à avoir une vie sexuelle active. Je sais à quel point c’est dur de passer d’une vie sexuelle active à une vie sexuelle inactive. Carrément morte. Personne ne veut vivre ça. Et pourtant, je le vis en ce moment même à proximité d’une délicieuse tentation. Je voulais savoir une chose. Et si Acedia était puceau? Ça allait encore compliquer les choses, mais ce n’est pas comme si ça serait la première fois que je couchais avec un mec ou une meuf vierge.

« Dis. T’es encore puceau? »

Bon. C’est peut-être un peu malpoli en plus d’être direct, mais j’avais besoin de le savoir. Et je me doutais bien qu’il allait être terriblement gêné. Comme chaque fois que je lui parle de ces choses-là. Mais je trouve ça mignon et même si je n’allais pas voir sa réaction, je souris en me l’imaginant. Il faut bien que je le sache, car je ne peux pas encore faire certaines choses avec un puceau. Mais même si je suis limité de ce côté, tant que je peux en retirer du plaisir, je n’ai rien contre ça. Je change de position, car l’air devient difficile à respirer. Je me tourne sur le dos, restant à la même place. Je lève les yeux vers le visage d’Acedia que je vois de dessous. Il fait trop noir pour que je puisse voir toute son expression. Je reste ainsi attendant qu’il me réponde quelque chose.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 17:49

Ah, il ne dors plus. Je crois distinuer ses yeux mi-clos se poser sur moi. Il doit être fatigué, surement ..

« Quoi que tu peux penser, nous n’avons pas couché ensemble. Je vais te chercher des comprimés. »

Que .. Quoi ? B-Bon, au moins je sais que cela ne s'est pas fait ... Je continue de le fixer, la tête affreusement lourde, comme si j'avais une pierre ou du béton à la place de ma matière grise. Alekseï se lève difficilement et sort de la pièce. Je me pose quelques questions à moi même. Pourquoi t'as bu, imbécilé ? Tu sais très bien que tu tiens pas deux bierres ! Oui, je le sais, mais je ne sais pas. J'avais envie de me "lâcher" un peu avec lui, même si ce n'était que deux bierres... Mais boire n'est pas vraiment mon truc, même si ce n'est pas déplaisant. Sauf le lendemain, qui est parfois plus difficile que l'on ne l'immagine.

Le russe revient, un verre d'eau et les comprimés à la main. Il les dépose près de la table de chevet. J'ai à peine le temps de toucher le verre du doigt — bon, il faut dire aussi que ma réaction était actuellement très très lente — qu'il s'écrasa sur le lit et passa un bras sur mes jambes découvertes, sa tête à côté. Je regarde sa tête, enfin ce que je vois de sa tête.

« Tu ne bois pas souvent, hein? Il va falloir que je t’endurcisse. Mais pour l’instant, je t’aime comme ça. »

« L'alcool et moi ça fait quatre ... »

La fin de sa phrase me fit sourire à moi même. Je trouvais ça mignon, qu'il dise ça. Je me rappelle vaguement de la journée — enfin de la soirée surtout — d'hier, mais je me rappelle de nos derniers mots, à tous les deux.

« Dis. T’es encore puceau? »

Tiens, ça faisais un moment, le rouge pivoine. Non pas que ça me manquais, au contraire ... Je tourne vivement la tête vers une autre direction. Les pieds, non, la porte ce coup-ci. En la compagnie de ce gentil bonhomme, je devais m'attendre à ce genre de questions, de toutes façons.
Mais le pire c'est que je ne savais pas vraiment quoi lui répondre. J'ai toujours eu des amis, ça oui, mais ça allait rarement plus loin que ça. Je pense être assez apprécié, mais comme un pote, ou un bon pote, jamais plus ...

« Qu'est ce que ça peut te faire ? »

J'en étais au stade d'en perdre mes mots ... Il va vraiment falloir que je m'habitue a lui, sinon je risque de souvent ne plus savoir quoi dire ...

hrp:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 19:16

« Qu’est-ce que ça peut te faire? »

En l’occurrence, ça peut faire toute la différence. Je soupire avant de m’asseoir. Je crois vaguement distinguer son teint plus foncé. Bon, il est sûrement rouge comme une tomate. Je ne peux retenir un petit sourire en coin. Il fixe obstinément la porte que j’avais laissée entrouverte. Je m’installe en tailleur de façon à pouvoir voir son visage. Hm. C’est bien parler dans le noir, mais c’est toujours mieux avec un peu de lumière. Je tends le bras devant Acedia et allume la lampe de chevet à l’intensité minimum. Je peux enfin distinguer correctement son visage. Son beau visage… Tout rouge.

« Acedia… »

J’ai bien conscience que c’est un sujet plutôt délicat et à en juger sa réponse, je me doute qu’il l’est toujours. Sauf que je ne peux pas en être totalement certain. Je soupire et passe ma main dans mes cheveux. Que pouvais-je bien lui dire? Exactement ce que je pense en ce moment.

« Tu sais… Je t’aime. Toi aussi, à ce que j’en ai compris. Si… Si nous commençons à former un couple, il va bien falloir en arriver là, un jour ou l’autre. Et je dois savoir ce genre de truc, tu comprends? »

Je le regarde attentivement.

« Je sais que ça ne fait pas longtemps que nous nous connaissons, mais j’ai carrément eu le coup de foudre pour toi. Je sais que je suis du genre à parler toujours de cul et ça doit sûrement te gêner, surtout si tu es encore puceau. Mais saches que si tu l’es et même si ça fait plusieurs semaines que je n’ai pas fait l’amour, je suis prêt à attendre que tu sois prêt. Je tiens à toi et ça me fait tout drôle. Mais si parfois je suis un peu trop direct et indiscret, dis-le. Je n’ai pas de filtre pour ce que je dis et aucune gêne, donc toutes ces paroles s’échappent de ma bouche avant même que je les ai analysées. Mais j’aimerais quand même que tu me répondes, s’il te plaît. »

Je me doute bien que ça va lui prendre un temps avant de me répondre, alors – un peu pour accentuer mes paroles et un peu parce que j’en ai envie – je passe ma main sur sa joue pour tourner son visage vers moi. Mes doigts glissent dans ses cheveux et je l’embrasse doucement. Ce que j’aime faire ça. Je m’écarte de lui et l’observe. Son expression reflète sa gêne. Pas seulement par sa couleur rouge, mais aussi par son incapacité à me regarder bien longtemps dans les yeux. Je ne sais pas pourquoi, mais en ce moment, je suis tout à fait réveillé. Bon, c’est sûr que j’ai un peu fait exprès. Même si je trouve ça mignon qu’il soit timide, il va bien falloir qu’il soit un peu plus à l’aise avec moi. Quoique pour l’instant, ça ne me dérange pas. En même temps, je suis fier de moi. Il y a un mec dans le même lit que moi et je ne lui ai encore rien fait. Pas que j’en avais l’intention pour le moment, mais j’étais quand même fier. Je souris face à mes pensées. Je me rends compte que je joue encore dans ses cheveux si doux. Je souris en laissant retomber ma main. Je regarde ses yeux verts. Bien plus verts que les miens. Et j’attends.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 19:43

Je sens le lit bouger, il a du s'asseoir. Alekseï passa son bras près de moi et alluma la lampe de chevet. Il n'y avait pas beaucoup de lumière, mais assez pour que je puisse distinguer les traits des murs et de la porte. Je continue a regarder la porte entrouverte.

« Acedia… »

Il laisse un temps d'arrêt avant de continuer.

« Tu sais… Je t’aime. Toi aussi, à ce que j’en ai compris. Si… Si nous commençons à former un couple, il va bien falloir en arriver là, un jour ou l’autre. Et je dois savoir ce genre de truc, tu comprends? »

Je ne lâche pas la porte des yeux. Je n'ose même pas le regarder tellement je dois être rouge.

« Je sais que ça ne fait pas longtemps que nous nous connaissons, mais j’ai carrément eu le coup de foudre pour toi. Je sais que je suis du genre à parler toujours de cul et ça doit sûrement te gêner, surtout si tu es encore puceau. Mais saches que si tu l’es et même si ça fait plusieurs semaines que je n’ai pas fait l’amour, je suis prêt à attendre que tu sois prêt. Je tiens à toi et ça me fait tout drôle. Mais si parfois je suis un peu trop direct et indiscret, dis-le. Je n’ai pas de filtre pour ce que je dis et aucune gêne, donc toutes ces paroles s’échappent de ma bouche avant même que je les ai analysées. Mais j’aimerais quand même que tu me répondes, s’il te plaît. »


Sa tirade me touche droit au coeur, même si c'est un peu maladroit. Il avoue clairement ce qu'il est, contrairement à moi. Il balance tout ce qu'il pense alors que je n'ose presque rien dire. S'il veut quelque chose, il l'obtient, alors que moi ... Nous sommes tellement différents, tous les deux, et pourtant ..

Sa main se pose sur ma joue et détourne ma tête de la porte que je fixais intensément. Il colle ses lèvres contre les miennes, en passant sa main dans mes cheveux. Je rougis de plus belle, et remarque ses yeux. Tiens, il a les yeux verts. N'étaient-ils pas jaunes, hier ? Ce qu'ils sont beaux, ses yeux ...
Il se décolle de moi et me fixe. J'essaye de dire des mots, mais aucun son ne sort de ma bouche et je tourne le crâne vers mes pieds qui sont sur le sol. Sa main reste dans mes cheveux. Je ne sais plus quoi dire, mais je dois lui répondre. Rah, ce que j'aimerai savoir dire ce qui me passe par le crâne. La timidité est décidément un très mauvais défault. Un silence s'est installé entre nous.

« O.. Ouais, je le suis ... »

Je dois avoir l'air d'être un abrutit complet. En même temps, un bonhomme qui fixe la porte ou ses pieds, qui devient écarlate pour un rien et qui a même du mal a répondre à des questions pourtant simplistes, c'est pas vraiment très futé-futé. Il va vraiment falloir que je change de ce côté là. Mais comment changer ce que l'on est depuis des années et des années ? C'est une prouesse que peu de gens réalisent.. Pourtant, va falloir que je le fasse...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 20:13

Ayant à nouveau tourné sa tête, cette fois vers ses pieds, il finit par me répondre.

« O… Ouais, je le suis… »

Je souris. Je suis peut-être nul pour m’exprimer, mais j’essaie toujours de dire ce que je ressens. Mes paroles sont plutôt maladroites, mais je m’en fiche. L’important, c’est de me faire comprendre. Et je crois bien qu’Acedia m’a compris. Je passe ma main dans son dos.

« Bien. Tu vois que ça n’était pas difficile. Et tu sais, je ne te juge pas. Jamais je n’oserais juger la personne que j’aime. Et dis-toi qu’avec moi, tu vas devenir de moins en moins gêné. Je te le promets. Même si je sais que c’est difficile de changer. Mais ne te m’éprends pas. Je t’aime comme tu es. »

Bon, pas aussi maladroit que tout à l’heure, mais pas dénué de maladresse, non plus. Je me laisse tomber sur le dos sur le lit. Je souris comme un idiot.

« Tu veux t’amuser? Je sais qu’il est tard, mais si tu t’en sens la force, on peut faire une bataille de polochon! »

Je sais, c’est ridicule, mais je dois le mettre à l’aise. Ça peut finir d’une certaine façon, mais j’allais tout faire pour que ça n’aille pas plus loin que des câlins et des baisers. J’adore m’amuser et je déteste, par la même occasion, m’ennuyer. Ça ne me dérange pas que quelqu’un ne parle pas, car je suis une vraie pie et je suis divertissant. Puisque je suis incapable de ne rien faire, je m’arrange toujours pour passer le temps comme je peux. Je roule sur le ventre et me lève. Je vais en face d’Acedia, tout sourire, et lui prends les mains. Je le force à se lever. Je vois qu’il est encore quelque peu sous l’effet de sa gueule de bois.

« Viens. »

Je ne lâche pas sa main en me dirigeant vers la porte. Je sais, ma bataille de polochon tombe à l’eau, mais ce n’est pas grave. J’ouvre la porte et me dirige dans la cuisine. Je regarde Acedia.

« Tu aimes le café? Ça aide beaucoup à faire passer une gueule de bois. »

Je le lâche et prépare ma cafetière. Certaines personnes pourraient se demander pourquoi je fais du café en plein milieu de la nuit, mais honnêtement, je me fiche de l’heure qu’il est puisque je ne me couche qu’aux petites heures du matin habituellement. Comme j’ai déjà dormi, je me sens en forme et plus du tout fatigué. En plus, ce n’est pas pour me vanter, mais j’ai dormi avec Acedia. Oui-oui. Je me tourne à nouveau vers le mec qui me chamboule à l’intérieur avec mon grand sourire. Je m’approche de lui en perdant graduellement mon sourire et en devenant un peu plus sérieux à chaque pas.

« Tu veux faire une folie? Je n’ai jamais fait ça auparavant et comme nous nous connaissons encore peu, c’est le moment d’essayer. Tu veux bien emménager avec moi bientôt? Et être mon copain? Je veux dire plus qu’ami, bien entendu. »

Vous voyez quand je vous dis que je n’ai aucun putain de filtre pour mes paroles. Je m’approche encore plus, jusqu’à le frôler. Je peux paraître comme un prédateur, mais en fait, c’est moi la proie. C’est débile à dire, mais avec Acedia, c’est vrai. Puis redevenant joueur, je pose un baiser sur le bout de son nez et souris à m’en fendre les joues. Je vais vers les armoires et sors deux tasses de café.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 20:43

Je sens sa main se poser doucement contre mon dos. Il a chaud...

« Bien. Tu vois que ça n’était pas difficile. Et tu sais, je ne te juge pas. Jamais je n’oserais juger la personne que j’aime. Et dis-toi qu’avec moi, tu vas devenir de moins en moins gêné. Je te le promets. Même si je sais que c’est difficile de changer. Mais ne te m’éprends pas. Je t’aime comme tu es. »

Il est donc vraiment sérieux ? À vrai dire, pour moi comme pour lui, ça ne serait que bénéfique. Devenir rouge à chaque question ou chaque parole, bégueyer pour un rien, c'est pas toujours facile à vivre, surtout quand on aimerai changer un peu ce genre d'habitudes. Sa main se décolle de mon dos et il se laisse tomber sur le dos, contre le lit. Je tourne la tête vers lui, pour le regarder.

« Tu veux t’amuser? Je sais qu’il est tard, mais si tu t’en sens la force, on peut faire une bataille de polochon! »

Sa question me fait sourire. Même un peu rire. Au moins, il n'est pas comme moi et a toujours des idées à proposer, à sept heures, midi ou minuit. Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait ce genre de jeu, même si c'était bien marrant. Mes colocataire changeaient régulièrement et ne devaient pas être fans de ça...

« Pourquoi pas ? »

Alekseï se retourne et se met debout, avant de venir se mettre face à moi, souriant jusqu'aux dents. Il m'attrape les mains et me tire pour que je me lève. J'ai la tête qui tourne un peu en me levant. Décidément, il faut que je boive plus régulièrement.

« Viens. »

Je le suis. Enfin, plutôt, il me tire hors de la pièce et nous allons jusqu'à la cuisine.

« Tu aimes le café? Ça aide beaucoup à faire passer une gueule de bois. »

« Oui ... »

Je lui souris gentiment. Le café, j'aime bien ça, c'est bon et ça réveille. De bon vertus dans une bonne boisson, que demander de plus ? Le russe commence à préparer du café, puis se retourne vers moi, un grand sourire sur le visage. Sourire qui disparait peu à peu ; son expression devient plus sérieuse.

« Tu veux faire une folie? Je n’ai jamais fait ça auparavant et comme nous nous connaissons encore peu, c’est le moment d’essayer. Tu veux bien emménager avec moi bientôt? Et être mon copain? Je veux dire plus qu’ami, bien entendu. »

Je le regarde, un peu étonné par sa proposition. Enfin, par sa première proposition plus précisément. Je ne m'attendais pas à une demande pareille, mais pourquoi refuser ? Je n'ai encore jamais vécu avec quelqu'un — enfin, sans compter le pensionnat —, et je ne vois pas en quoi ça serait mauvais. La seconde me fît sourire. Plus qu'ami, on dirait un enfant qui demande à un autre enfant d'être son amoureux. C'est mignon.
À présent tout près de moi, il dépose un baiser sur mon nez et part chercher des tasses dans une armoire. Je fais un grand sourire avant de lui répondre.

« Avec plaisir ! »



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alekseï Ivan Kovalevski
Vivre pour s'amuser!

Masculin
Messages : 135
Age du perso : 19 piercings
♥ Côté coeur : Oh! Ce sont tes fleurs, Acedia d'amour? Désolé, ça ne leur ressemblait pas!

Carte d'identité
♣ Année scolaire: D'euh?? J'ai fini l'école, moi.
♣ Colocataires: ACEDIA!!!!! ♥
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 21:17

Bien qu’il ait accepté ma proposition de bataille de polochon, je l’avais tout de même amené dans la cuisine. Il aimait le café. Génial! Pour tout dire, même moi, je m’étourdissais presque à parler autant en changeant toujours de sujet. J’ai souvent l’air d’un enfant à ce qu’on m’a déjà dit. Mais je m’en fiche royalement. J’aime bien paraître enfantin. Surtout si ça peut faire rire les gens que j’aime. Alors que je sors les tasses de café, Acedia s’exclame dans mon dos en me faisant sursauter.

« Avec plaisir! »

Un sourire bien plus grand que tout à l’heure me fend le visage. Je me retourne et constate qu’il a le même sourire que moi.

« Cool! Je suis plus qu’heureux en ce moment! »

En fait, je suis tellement heureux que j’ai envie de sauter partout. Ah là là! Ce que j’aime ce mec. Je pose les tasses de café sur le comptoir et verse le café dedans. Je ne sais pas comment il l’aime, alors je sors le lait, la crème et le sucre et je les dépose sur la table. Je lui dépose sa tasse sur la table et m’assois. Je bois une minuscule gorgée de café bouillant et regarde Acedia.

« Je te promets que tu ne le regretteras pas! »

Quand je suis heureux, j’ai une certaine tendance à devenir très enfantin. J’agis de manière totalement idiote, mais j’imagine que c’est ce qui fait mon charme, non? Quand il s’assoit, je le fixe de mes yeux verts.

« Tu sais que tu es le premier mec avec qui je tente une relation sérieuse? J’ai eu une ou deux blondes auparavant, mais elles ne comptent pas vraiment. Je veux que tu saches que si quelques fois, on s’engueule, je vais t’aimer pareille, comme je t’aime en ce moment. »

Je prends une autre gorgée de café brûlant et fait comme les enfants quand ils mangent ou boivent quelque chose de trop chaud. En gros, j’ai l’air d’un attardé, mais ça ne fait pas changement de d’habitude. Je me cogne le coude sur le coin de la table et couine de douleur en me tenant ledit coude. Je laisse tomber ma tête sur la table en gémissant. Après quelques secondes, je relève la tête et regarde Acedia.

« Ça va. Tout va bien. »

Puis je me mets à ricaner. Je suis tellement nul. Je ne sais absolument pas comment réagir maintenant. Je suis officiellement en couple et je perds la boule tellement je suis joyeux. Ça ne m’est jamais arrivé auparavant, alors je pète un câble. Mon ricanement se transforme bientôt en rire devant mon extrême maladresse. Je me laisse glisser de ma chaise pour atterrir sur le sol. Je me roule presque de rire et je crois qu’en ce moment, j’ai tout l’air d’un fou à lier. Quelques minutes passent avant que je ne me calme. Je reste au sol et me mets à pleurer. J’ai tellement l’air d’un homme en ce moment. Mon ego en prend un coup. Mais je pleure plus de joie que de tristesse. Je crois que ça ne me fait pas d’être en couple. Peu importe, ce n’est pas ça qui va me faire regretter de l’être. Je. Suis. Fêlé. Je me roule en petite boule et laisse s’échapper mes larmes de joie et de tristesse mêlées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Acedia Kuro
The gardening fanatic.

Masculin
Messages : 138
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Alekseï, vas-t-en de mes plantes chéries ! Elles ne t'on rien fait !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3ème.
♣ Colocataires: Alekseï
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    Ven 17 Mai - 23:55

« Cool! Je suis plus qu’heureux en ce moment! »

Alekseï me sourit à pleines dents et pose les tasses sur le comptoir avant de les remplir. Il sort aussi du lait, de la crème et du sucre, et me ramène une tasse. Ça a l'air plus que bouillant, mais il en boit quand même une gorgée — si on peut appeller ça gorgée... J'en profite pour mettre deux sucres dans ma tasse. 

« Je te promets que tu ne le regretteras pas! »

« Je te fais confiance. »

Je m'assied sur l'une des chaises et pose ma main autour de la tasse. Je n'en bois pas pour éviter de me bruler, parce que bon ça a l'air bien chaud. 

« Tu sais que tu es le premier mec avec qui je tente une relation sérieuse? J’ai eu une ou deux blondes auparavant, mais elles ne comptent pas vraiment. Je veux que tu saches que si quelques fois, on s’engueule, je vais t’aimer pareille, comme je t’aime en ce moment. »

« Disons que pour moi je n'en ai jamais eûs tout court, je suis plus un ami qu'autre chose généralement... »

Le russe boit une gorgée de café. Je le regarde, et il a l'air de s'être brulé. Il se cogne, couine et laisse sa tête se coller contre la table quelques secondes avant de se relever. Il me regarde avant de ricaner.

« Ça va. Tout va bien. »

Et il se met à ricanner, à rigoler, au point de tomber de sa chaise et de rouler par terre de rire. Je tourne la tête vers lui, qui rigole, comme ça, alongé par terre. Je pensais qu'il allait s'arrêter rapidement, mais en fait il continua quelques minutes avant de se calmer un peu. Il reste par terre, et j'entend quelques sanglots. Je me lève de ma chaise et s'approche de lui, me demandant ce qui lui arrive. Il est recroquevillé sur lui même, des larmes coulant sur son visage. Mais il n'as pas l'air d'être triste... Qu'est ce qui lui arrive ? 

Je m'accroupie près de lui, les jambes pliées au maximum, les mains sur les genoux et les fesses presque par terre. Je le regarde, et pose ma main dans ses cheveux avant de lui demander calmement. 

«  T'es sûr que ça va ? Ca a pas l'air. »

Mais il n'avait pas vraiment l'air d'aller mal non plus.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et maintenant ? { Aleksei    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et maintenant ? { Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Haiti a maintenant un premier ministre ...
» 2064 - 207? : Crash2.0 et... maintenant? (Epoque SR3 - SR4)
» SOPA, PIPA? A la poubelle: maintenant ils ont ACTA!
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATSUYAMA :: » Quartier Résidentiel-