Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 » Eiki Murakami.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Eiki Murakami


Masculin
Messages : 26
Age du perso : 15 ans

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 1ere
♣ Colocataires: n°XX avec ---, --- & ---
♣ Relations:

MessageSujet: » Eiki Murakami.   Dim 12 Mai - 4:49



Alors,qui es-tu ?

- Noms & prénoms : Eiki Murakami
- Âge : 15 ans
- Nationalité : Japonais
- Orientation sexuelle : Hétérosexuel

- Année scolaire ou profession : 1ère année
- Groupe : Run again!
- Pourquoi ce groupe : Parce qu'il est sportif? (>_<);

- Personnage sur l'avatar: Personnage anonyme d'Ibuki (mangaka)

Mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout, non?

Eiki, c’est un adolescent assez drôle et pas très complexe. Il n’a pas une personnalité double ou qui se contredit sans cesse. En fait, il est ce qu’il y a de plus reposant en ce monde. C’est un garçon très sympathique, qui n’a aucune difficulté à approcher les gens en général. Il a même une tendance à s’intéresser aux gens qui ne parlent pas beaucoup, qui ont tendance à rester en retrait, dans leur coin. Les grands timides, ça l’attire. Il aime entrer dans leur bulle et les faire parler, de n’importe quoi. Il est très ouvert aux autres, principalement causé par son grand intérêt pour la multitude de cultures en ce monde. Eiki pose beaucoup de questions, essaie de comprendre les situations (héritage de sa maman psychologue) et a toujours une oreille attentive. S’il vous faut pleurer sur une épaule, celle d’Eiki est confortable. Cependant, la perfection n’étant qu’un idéal, le jeune homme a aussi des défauts. Entre autres, il est mortellement rancunier. Un coup bas et c’est la guerre. Sur ce point, il est très enfantin; œil pour œil, dent pour dent. Il fera mauvais coup sur mauvais coup jusqu’à ce que vous décidiez d’être le plus mature des deux et de le laisser gagner. C’est aussi un jeune homme très possessif. S’il entend quelqu’un parler de son meilleur ami comme étant le sien, il voit rouge. Son côté possessif ne se limite qu’aux personnes et à leur valeur. Il est très loin d’être un matérialiste. Pour rajouter à la liste de ses défauts, Eiki est téméraire et légèrement exhibitionniste. Il aime prendre des risques complètement fous et ne se gêne pas pour se changer devant tout le monde, hors vestiaires ou devant une fenêtre grande ouverte. C’est qu’il n’a pas vraiment honte de son corps, il faut dire. Sans être imbu de lui-même, quand même… Et puis, s’il faut parler aussi de ses passions pour définir un peu plus sa personnalité, il est passionné de sport, mais plus précisément de skateboard et de snowboard.

Je n'ai pas de problèmes avec mon physique de jeune premier.

Eiki, Eiki, Eiki… Bah, c’est un garçon, ça vous en dit déjà beaucoup sur son anatomie. C’est un mec assez banal, mais avec un vocabulaire suffisamment riche on peut rendre tout intéressant. Je me lance, donc. Passons par-dessus le technique tout de suite, il mesure environ 1m 72 (ce qui équivaut à 5pi 7) pour 63 kg (soit l’équivalent de 140lbs). Vu son poids, on remarque que sa masse musculaire n’est pas des plus impressionnante. En même temps, il n’a que quinze ans. Il est en forme vu tout le sport qu’il fait. Si l’on relève son t-shirt, il a des abdominaux bien formés, s’il joue les culturistes, on peut voir que ses bras commencent à se développer et que ses mollets rendent grâce à ses jogging matinaux. Ce n’est pas monsieur muscle, mais ce n’est pas non plus un petit freluquet fragile. Ses traits sont encore très enfantins, dû à son jeune âge, mais ce n’est pas un problème. À la ligne de son cou et de sa mâchoire se trouve toute sa masculinité cachée.

Étant plutôt fan de K-pop et de J-rock, sa coupe de cheveux un peu longue en est directement inspirée. C’est une petite coupe qu’il définit lui-même de ‘’coréenne’’. Ses cheveux sont bruns, la couleur d’un chocolat onctueux, et ils tendent à tirer vers le châtain vers ses pointes. Le soleil en est la cause principale. Et comme c’est un garçon qui passe toutes ses journées dehors, il ne peut pas déjouer le sort. À ce même titre, il ne peut pas, non plus, empêcher sa peau de halée sous le soleil. Étonnamment, sa peau semble avoir une limite au bronzage. Elle ne se rend jamais plus loin que cette teinte caramélisée qui lui sied à ravir. D’autant plus, que ça fait ressortir ses yeux d’un vert éclatant ourlés d’une frange de cils pas particulièrement épaisses, mais plutôt longues pour un garçon. Ses yeux sont rehaussés d’une paire de Ray Ban classique noire. Il ne les porte pas pour le plaisir, il est vraiment myope.

Dans sa garde-robe, on retrouve une panoplie de pantalons joggings en coton noir, gris, bleu marin et des shorts. Il y a aussi beaucoup de chandail de groupe de musique comme Dir en grey, the gazette, beast, etc. Comme il écoute aussi de la musique américaine, il a quelques t-shirt de Korn, Marilyn Manson, etc. Il se mélange à tout ça, des vêtements plus sport, de marque comme Nike, Adidas, mais il ne les porte généralement que pendant son jogging matinal. En termes d’accessoires permanents, il arbore fièrement son piercing à la lèvre, ses trois trous dans son oreille gauche et ses deux trous dans son oreille droite. Il attend d’avoir ses 18 ans pour se faire tatouer.

Si vous voulez des détails plus croustillants, il va falloir le traquer, le droguer, le déshabiller et le passer à la loupe.

Ce n’est pas nous qui faisons l’histoire. C’est l’histoire qui nous fait.

Ce jeune homme a vécu une vie particulièrement calme et bien rangée. Enfin, des quinze années qu’il a passé sur Terre, tout s’est passé sans incident majeur. Il est né dans un milieu aisé du Japon. Sa mère est une psychologue et son père un écrivain peu reconnu, c’est donc bien malgré lui qu’il a hérité des connaissances de chacun de ses parents. On peut dire que ce jeune garçon fait partie de ceux qui ont eu la chance de plus apprendre en compagnie de leur parent qu’à l’école, sur un banc d’école. Ce côté cultivé imposé lui a toujours valu des félicitations et de l’admiration de la part de ses enseignants et de certains étudiants. Il mettait par terre un stéréotype trop longtemps tenu pour vrai. C’était un garçon populaire, sportif, mais qui avait quelque chose dans le crâne. Bref, c’est au travers de bouquins de son père, dont il a lu l’intégralité, qu’il est tombé amoureux d’autres cultures et des différences culturelles. Son père écrit sur tout, sauf sur le Japon. Des histoires d’amour en Afrique, des déchirements familiaux en Occident, un complot en Irlande, et ainsi de suite. Eiki a toujours eu beaucoup d’admiration pour son père. Ce n’est donc pas pour rien qu’il a décidé de choisir Rayen comme lycée. Au sein de Rayen, il y a des élèves venant de tous les pays du monde, c’est de l’international, comme on dit. Mais, ce n’est pas l’unique raison.

Un peu après son quatorzième anniversaire, une fille s’est intéressée à lui. Elle lui tournait autour, cherchant à le faire rire et à attirer son attention. Après plusieurs coups de coude de la part de ses camarades, Eiki a finalement consenti à sortir avec cette fille. Il n’en était pas amoureux, mais il s’est dit pourquoi pas? Ce fut une grave erreur. Elle s’appelait Ayumi. Ayumi n’aimait pas faire de sports, elle détestait la sueur et être décoiffée. Il fallait toujours qu’elle soit parfaite et ne faisait jamais rien de travers. Ce qu’elle préférait, c’était faire du shopping et raconter des immondices sur d’autres filles qu’elle ne connaissait pas et sur ses propres amies parfois. Eiki en avait marre de ses conneries ‘’féminines’’, mais il aimait le goût sucré de ses baisers, son rire cristallin quand il la faisait rire et la chaleur de sa main quand elle était dans la sienne. Eiki aimait jouer le rôle du petit ami, il n’était juste pas avec la fille qu’il lui fallait. Ayumi, au fil des mois, devint de plus en plus insistante sur ‘’la chose’’. Bon, on appelle un chat : un chat, alors elle voulait coucher, baiser, se mettre à nu, jouer les marie-couche-toi-là, vous avez le portrait. Personnellement, il ne se sentait pas vraiment prêt, mais sous la pression, il finit par accepter. Seulement, une semaine plus tard, à son quinzième anniversaire, Ayumi arrive et lui annonce devant tous les invités –parent y compris- qu’elle ne voulait plus de lui… et de son petit engin. Elle partit ainsi, fière de la rumeur qu’elle venait d’amorcer. C’était mal connaitre Eiki. Devant les moqueries de ses camarades, il monta sur la table de la cuisine et descendit ses pantalons –boxer, compris- devant tout le monde. Sa mère faillit en perdre connaissance et les rumeurs cessèrent aussitôt.

« Voilà, vous êtes content? Je suis assez bien foutu pour vous? »

Même si sa réputation avait été sauve, il avait préféré choisir un lycée où il savait qu’il ne croiserait personne de son ancien entourage. Donc, Rayen. C’était le meilleur des mondes.

C'est l'heure d'enlever les masques.. !

- Surnom : God.
- Comment avez-vous trouver notre forum ? DC 8D
- Prouvez-nous que vous avez-lu le règlement : -Alice


Dernière édition par Eiki Murakami le Sam 18 Mai - 8:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Akiba Kagome


Masculin
Messages : 536
Age du perso : 19 ans.
♥ Côté coeur : Une belle jeune demoiselle.

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 3eme
♣ Colocataires:
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Eiki Murakami.   Dim 12 Mai - 16:22

B onjour/bonsoir.

Tu a deux semaine pour finir ta fiche de présentation, si tu a des questions ou autre n'hésite pas a nous les posés via Mp ou sur Cb quand nous y sommes.

Akib.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eiki Murakami


Masculin
Messages : 26
Age du perso : 15 ans

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 1ere
♣ Colocataires: n°XX avec ---, --- & ---
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Eiki Murakami.   Sam 18 Mai - 8:13

Finish ~

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« Don't think. Feel! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ringo Orisa
Ѽ Psychologue Scolaire ♡

Féminin
Messages : 389
Age du perso : 21 ans o/
♥ Côté coeur : Rien en vu, Chef ! '^'

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Psychologue scolaire la semaine, Barmaid le week-end !
♣ Colocataires: Sans \o/ (je suis seule au monde T.T)
♣ Relations:

MessageSujet: Re: » Eiki Murakami.   Sam 18 Mai - 12:47

J'adore la fin de l'histoire x)
Je te valide :D Bon jeu !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ѽ Couleur de RP : #008080 ▬ Couleur de modération : #8FCF3C
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: » Eiki Murakami.   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Eiki Murakami.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre Naba Chizuru et Murakami Natsuma
» Natsumi Murakami
» Shuisseki bangou no uta ^^
» Murakami Tensa (En cours)
» Carte de Eiki Ukichi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION DES PERSONNAGES :: » Huh, mais, qui es-tu ? :: « Fiches Validées-