Le Pensionnat Rayen est un RPG manga où tu incarnes un adolescent de quinze ans et plus ou un adulte du personnel, dans un pensionnat remplis d'élèves aux caractères bien divers. Entres originaux, musiciens, gothiques, sportifs, pom-pom girls, neutres, racailles, emos, artistes et punks, trouveras-tu ta place ?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Deux semaines! [Petit Poney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 1 Fév - 5:59

J
e dois arrêter ça immédiatement. Plus j'y pense, plus je me dis que c'était une erreur. Surtout depuis que je commence à être jaloux de mamelles protubérantes. C'était une très mauvaise idée depuis le départ. Je dois, me lever, lui dire que tout est fini et partir, changer de chambre et l'éviter. Je rassemble mon courage, ouvre la bouche pour parler et lève les yeux vers lui. Il observe le menu, rien de bien beau, mais... je referme ma bouche. J'en suis tout simplement incapable. Je le fusille du regard pour avoir réussit à m'envouter en quelques semaines, pour m'avoir fait accepter ce défi débile, pour être aussi.. aussi lui ! Je soupire, regarde le menu vaguement, j'ai pas faim. J'ai jamais faim. Je viens de réaliser qu'il était trop tard pour reculer, que je suis vraiment dans un gros tas de merde. Plongé dans mon pessimiste naturel, je ne remarque même pas l'arrivé de l'autre chèvre.

« Euuh, moi je suis prêt, mais je ne sais pas pour mon copain. »

Je rougis furieusement à l’appellation, en regardant la table comme si elle allait se transformer en âne pour rire de ma gueule. Je n'écoute que d'une oreille l'abomination brancher à l'hélium dire à Ren de passer commande pendant que "votre ami choisisse", et Ren passe sa commande. Je suis.. je ne sais même pas comment je suis. Je me sens tout drôle, j'ai envie de sourire comme un con tout en étant horriblement gêné et foutre le camp. J'ai le coeur qui bat comme s'il était poursuivit par une bête affamée. Je me sens tellement ridicule quand je réagis comme une gamine amoureuse du premier sale type qu'elle rencontre. Je me force à revenir sur Terre, à savoir ce restaurant qui devrait mieux choisir ses employés, et j'essaie de retenir le sourire mesquin qui tente d'éclore sur mes lèvres en pensant au texte que je révise depuis quelque seconde, digne d'une grande pièce de théâtre.

« Et pour toi, mon amour ? »

Je manque de tomber à la renverse au surnom. Je m'attendais à "poney", pas "amour" et ça me déstabilise assez pour rester silencieux quelques secondes avant de me reprendre et d'afficher un air hautain, presque dégoûté, en observant le menu, puis l'autre connasse.

« En fait, je n'ai pas très faim. Très franchement, voir des ornithorynque aux seins refaits qui caquette pour avoir de l'attention juste avant le repas, ça me coupe l’appétit. Je pigerai dans ton assiette si ça me revient quand elle aura disparue, mon coeur. »

Je regarde Ren d'un air énamouré avant de toiser la serveuse que je viens d'insulter. Nan, mais ça se fait pas d'essayer d'étouffer MON petit ami temporaire avec sa grosse paire de nichons monstrueux. Et lui, il mérite une baffe d'avoir été troublé en les voyant. C'est pas parce que je suis... que j'ai de l'affection pour lui et que je suis légèrement jaloux quand il y a des mollusques qui se trémoussent pour lui dans les parages que je vais lui faire les yeux doux et le considérer comme un dieu vivant. Je le déteste ! Donc c'est pas demain la veille que je vais faire la poupée entre ses bras comme le rêve sans doute cette... j'ai même plus de synonyme assez fort pour la définir. Mais je lui doit au moins une chose ; grâce à elle j'ai pas besoin de me forcer à manger des tonnes de calories.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 1 Fév - 23:07


Dans la vie, je m'attends à beaucoup de choses de la part de Dwayne : du dégoût, du rejet, des remarques blessantes, des préjugés très près de la réalité... À beaucoup de choses, dis-je, mais certainement pas à ce qui venait tout juste de se passer. Mes yeux et ma bouche s'ouvrent en grand sous la surprise. Ça ne dure que quelques secondes avant que je laisse échapper un ricanement et que le coin de mes lèvres se retrousse. Je secoue la tête doucement, un air ravi sur mon visage alors que la serveuse hausse les épaules d'indifférence et parte avec nos menu et ma commande. Avec une réplique comme cella-là, je ne pouvais pas espérer de recevoir un plat sans crachat, mais cette idée ne faisait que flotter vaguement dans ma tête. En fait, j'étais bien trop ravi que Dwayne m'ait appelé "mon coeur" pour penser normalement. Je jubile intérieurement... et un peu extérieurement aussi. J'ai du mal à me contenir sur ma chaise. J'ai envie de le prendre dans mes bras et de l'embrasser partout, partout, partout. J'imagine très bien la lueur de contentement qui doit se lire dans mes yeux bleus. Je ne sais pas quoi faire pour me calmer. Pourtant, il le faut si je ne veux pas me transformer en psychopathe à ses yeux. Déjà que son opinion de moi n'est pas très haute...

« C'est... C'est un côté de ta personnalité que je ne connaissais pas... »

Un second rire s'échappe de mes lèvres. C'était assez bien envoyé, très peu diplomatique, mais très bien envoyé. Au moins, j'aurai la paix pour le restant de la soirée. Plus de seins énormes qui s'écrasent contre ma joue. Génial! Je n'aurais jamais cru penser ça un jour... Il faut croire que je change en sa présence. Cette pensée à elle seule suffit pour refroidir mon enthousiasme beaucoup trop marqué. Je change. Dwayne me change. C'est une idée que je n'aime pas. Pourquoi est-ce que je m'extasie autant quand il est là ? Je sais que je le veux. Je le veux tout entier. Et je me sens malhonnête parfois... parce que je ne sais pas si je l'aime. Je veux dire, vraiment. Un amour irréprochable comme je tente de le lui faire croire. Je secoue de nouveau ma tête, chassant ses idées idiotes. Avant de savoir si je l'aime ou pas, il faut déjà se connaitre mutuellement, d'où ma venue dans ce restaurant. N'est-ce pas?

« On va jouer à un jeu. Tu me poses une question et je suis obligé de répondre, sinon j'ai un gage. Il faut être honnête, par contre, hein! Ensuite, c'est à mon tour et on continue jusqu'à ce que le plat principal arrive. Tu commences! »

Le restaurant n'était pas bondé et c'était en majorité des plats difficiles à préparer, donc... Il y avait de bonnes chances pour qu'on puisse y jouer suffisamment pour se connaitre davantage très rapidement. J'appuyai mon menton contre ma main et le regardai, sourire aux lèvres.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Mer 20 Fév - 6:31

«
C'est... C'est un côté de ta personnalité que je ne connaissais pas... »

Je rougis furieusement à ce commentaire et lui tire la langue. Une partie de moi veut l'envoyer balader, l'autre est satisfaite et fière de l'avoir fait rire. J'ai envie de me frapper tant je suis un être contradictoire. Tout est anormal chez moi. J'ai un caractère de merde, alors qu'il devrait être relativement normal, lui. Un corps plein d'anomalies, une famille anormale, une vie sociale complètement vide, excepté Ren, maintenant. Je retiens un soupir désespéré. J'aurais voulu être un type normal, avec une orientation sexuelle normale, une vie normale, un corps normal. Tout normal. Je me tourne vers Ren, désireux d'oublier tous les éléments négatif de ma négative vie. Je note une perte d'enthousiasme assez voyante sur le visage de Ren, alors que je lève les yeux vers lui, et je l'observe en fronçant les sourcils. Quoi encore ? Il m'en veut de lui avoir enlever les deux boules de graisse de son visage ? Il vient de réaliser à quel point je suis immonde ? Il se demande ce qu'il fait là, dans ce resto, avec moi, alors qu'il pourrait être en train de baiser la truie doté de parole à l'arrière du resto ? J'ai envie de me lever et partir, soudainement. Mais il me freine dans ma pensée d'élaboration de plan de fuite en ouvrant la bouche.

« On va jouer à un jeu. Tu me poses une question et je suis obligé de répondre, sinon j'ai un gage. Il faut être honnête, par contre, hein! Ensuite, c'est à mon tour et on continue jusqu'à ce que le plat principal arrive. Tu commences! »

Un jeu ? C'est une tentative d'espionnage très peu discrète ! Il a posé un micro quelque part, enregistre notre conversation pour l'étudier plus tard et prendre les informations qu'il aura recueillies pour les utiliser contre moi ? Humm. J'acquiesce tout le même à son "jeu", simplement pour pouvoir, moi aussi, lui soutirer des informations. Je vais faire mon petit imbécile au début, avec des questions stupides et sans importance, jusqu'à ce qu'il entre dans le vif du sujet, mwahahahaha. Je suis complètement diabolique. Je gigote légèrement sur ma chaise, observe aux alentours et me lance dans mon plan machiavélique, mais surement très ridicule.

« Euh, okay. N'importe quelle question ? ... Alors, euhm. Ta couleur préférée ? »

Question tellement insignifiante, la question qu'on pose quand on a aucune idée de question à poser. Ce qui est un peu mon cas, quand j'y pense. J'espère qu'il aura de bonnes idées de questions, je vais pouvoir les lui retourner ! Comme ça on sera à égalité au niveau des informations qu'on a l'un sur l'autre ! hehehe. Je suis pathétique, ridicule. Faites que le mur s'écroule sur ma tête. Maintenant ! Ou qu'un panda débarque soudainement dans le resto et m'écrabouille, ou me prenne pour un bambou et me manque. Ouais.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Jeu 21 Fév - 4:18


Ma... couleur... préférée? Je redresse ma tête que j'ai posé dans ma paume. Je me laisse tomber dos contre la banquette en me retenant de justesse de laisser ma tête retombé sur la table dans un grand fracas. Pourtant, c'est la scène qui se joue dans mon crâne et je peux entendre ma structure osseuse se craqueler sous l'impact. Je reste un moment pantois. Je laisse échapper un soupir, ma tête se secoue de droite à gauche doucement et mon sourire revient. Légèrement moqueur. De toutes les questions salaces, indiscrètes, difficiles et désagréables qu'il aurait pu me balancer à la gueule, il a choisi de me demander un lieu commun. Mon dieu. Il manque d'audace, le petit Dwayne. Ou bien, c'est une tactique défensive pour éviter de me donner des idées de questions auxquelles il n'a pas envie de répondre. Dommage pour lui, je suis intarissable sur le sujet et je suis incroyablement curieux. Je hausse les épaules, désinvolte.

« Je sais pas... C'est un peu un truc de fille d'avoir une couleur préférée. Enfin, je trouve. Disons... le bleu? »

C'est vrai, après tout. C'est pas vraiment quelque chose à laquelle je pense régulièrement. J'ai autre chose à faire que de me trouver une couleur préférée. Pour être complètement franc, je n'en ai pas. Je me fous pas mal du vert, du bleu, du jaune, du rouge. Ça me passe dix pieds par-dessus la tête. Aussi, je décide de ne pas jouer le jeu du ''et toi?" après chacune des questions. C'était ma tactique de départ, mais je crois que si je fonctionne selon ce plan, je ne vais jamais avoir les réponses aux questions que je veux. Autant aller directement là où je veux que cette conversation aille. Mais... en douceur. Il faudrait pas l'effrayer, le petit!

« Mon tour alors! À quand remonte ta dernière relation amoureuse? Et, détrompe-toi, je ne parle pas de sexe. »


ps; Ouais, bon, faut s'attendre à ce genre de longueur maintenant T_T

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Jeu 21 Fév - 5:33

J
e n'aime pas ce sourire moqueur qui trône sur ses lèvres et je retiens une main qui veut aller lui casser le nez. À la place, je prend le verre d'eau placé devant moi et en avale une gorgée, manquant m'étouffer alors qu'il me compare à une fille de part mes questions idiotes. Mon pied rencontre violemment le tibia de Ren alors que je le fusille du regard, espérant qu'il aurait un bleu très douloureux. Me comparer à une fille ! Je sais que j'en ai le comportement très agaçant parfois ! Mais je m'en fiche comme de ma première couche de sa couleur préférée ! Comme j'ai envie de l'écrabouiller, de lui lancer un verre d'acide au visage... De lui arracher les poils de couilles un à un avec une pince à cils...

« Connard. »

Que je lui marmonne, reposant mon verre pour éviter de le lui lancer au visage. Pour me calmer un peu, je m'imagine les pires tortures que je pourrais lui infliger et ça me soulage, malgré le fait que je ne puisse pas mener mes idées à terme.

« Mon tour alors! À quand remonte ta dernière relation amoureuse? Et, détrompe-toi, je ne parle pas de sexe. »

Il interrompt mes pensées vengeresses et je rougis à la question. Je n'ai jamais eut de vraie relation amoureuse. J'entends par là que je ne suis jamais tombé amoureux de quelqu'un, que ce soit réciproque et qu'on aie une relation. Platonique ou non. La seule personne qui m'aie embrassé sur la bouche, d'une manière non-familiale ou accidentelle/involontaire, etc. C'est Ren. Je regarde mes mains qui se tordent sur la table. Dois-je vraiment lui dire ? Son jeu requiert de la sincérité, mais quels moyens a-t-il pour savoir si ce que je dis est vrai ou pas ? Soupirant, je joue quand même franc jeu. Ne me demandez pas pourquoi, je pense qu'un fantôme a prit possession de ma bouche à cet instant. Je grommelle vaguement la réponse.

« N'ai jamais eu. »

Je pense rapidement à une question, première chose qui me sort de la tête c'est combien de one night il a eu. Mais en y réfléchissant mieux, je préfère ne pas savoir, parce que c'est vraiment dégoutant. Je réserve ça pour jamais... Je ne veux pas savoir combien sont passés sous lui. Alors j'opte pour le premier truc banal qui me sort de la tête, pour qu'il n'ai pas le temps de faire de commentaire à propos de la réponse à sa question.

« Comment ça se fait que tu sois arrivé ici, au Japon ? Tu parles anglais, c'est pas la porte à côté le Japon, ni la langue la plus facile à apprendre. »



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 22 Fév - 5:46


Je reçois un coup de pied sur mon tibias et une insulte de la part de Dwayne sans vraiment comprendre pourquoi. Pourquoi toute cette agressivité envers moi, alors que je n'ai fait que répondre poliment à sa question? J'aurais très bien pu me moquer de lui, mais je ne l'ai pas fait. Peut-être que ma moquerie à transparu dans mon sourire? Je n'ai pas vraiment l'occasion de m'offusquer de son hostilité que mon petit poney préféré répond à ma question. Une réponse à laquelle je ne m'attendais qu'à moitié. Aucune... relation... amoureuse.... de toute sa vie!? Pour quelqu'un comme moi, c'est franchement impensable. On a tous besoin d'amour à un moment ou à un autre. L'humain est un animal social avec des besoins socio-affectif, non? J'ai envie de lui dire que c'est impossible, qu'il a obligatoirement déjà été amoureux de quelqu'un et qu'il en a reçu la réciprocité. Je n'ai pas le temps. D'un côté, c'est une bonne chose, parce que je ne sais pas comment il aurait pu prendre mes interrogations plus ou moins bien placés. D'un autre, ça me choque vraiment et je sens que ça ne me sortira pas de la tête avant quelques semaines, voire des mois. Ça remonte ma jauge de stress par rapport à mes sentiments que je ne sens pas toujours très sincères. Je ne voudrais pas être son premier amour, si jamais une telle situation advenait, et lui briser le coeur, parce que je suis un bourreau des coeurs.

« Comment ça se fait que tu sois arrivé ici, au Japon ? Tu parles anglais, c'est pas la porte à côté le Japon, ni la langue la plus facile à apprendre. »

Cette question me prend au dépourvu. C'est une question tout à fait légitime, mais je ne sais pas comment y répondre. À vrai dire, mes origines japonaises est un sujet assez délicat avec moi, surtout depuis mon arrivée dans ce pensionnat. Loin, en Angleterre, je n'avais pas vraiment pris le temps de constater l'ampleur des dégâts soufferts par cette séparation. Maintenant, je le réalise. Et ça me rend faible. Et, la faiblesse, ce n'est pas vraiment mon domaine d'expertise. Je suis censé être un roc. Un homme. Un vrai. Comme dirait si bien mon père. Je ne le suis pas toujours, malheureusement. Je sens que mon regard s'est assombri. Pour ne pas lui laisser voir davantage de ce petit côté sombre de ma personnalité, je reprends sur ma jovialité habituel et tente de lui dire le plus possible la vérité, tout en omettant quelques détails. De gros détails.

« Ma mère était japonaise. Ça ne parait pas vraiment quand on me regarde avec mes yeux bleus et mon accent typiquement anglais. Quand elle est partie, j'ai tenu à garder contact avec mes origines nippones et j'ai appris la langue. Mon père m'a un peu aidé, puisqu'il fait affaire avec des compagnies ici. C'est aussi de sa faute si je suis ici, au Japon. »

Je laisse ce petit "à coeur ouvert" dans le vague, comme ça. Je pourrais développer sur ma haine envers mon père, les problèmes de communication que l'on a et de toutes les actions qui m'ont menés à cette soirée, dans ce restaurant, mais ça ne servirait à rien, sinon d'effrayer Dwayne. Tout ce que je pourrais lui dire ne ferait que confirmer ses doutes. Je suis un connard. Je brise des coeurs. Je n'ai aucune morale. Et par principe, je n'en ai pas.

Je pense à ma prochaine question. Mon concept est plus ou moins tomber à l'eau. Dwayne n'ayant jamais eu de petit ami/petite amie, je ne peux pas savoir jusqu'où il est allé. Ça limite pas mal ma curiosité, tout en l'ayant beaucoup avivée. Un sourire flotte sur mes lèvres un moment.

« Tu penses quoi de moi? »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: #3D7361   Mar 5 Mar - 1:41

J'
ouvre grand les yeux en l'entendant dire que sa mère est japonaise (il parle d'elle au passé, est-elle morte..?), comme la mienne. Ça nous fait un point commun. Je l'observe tout de suite sous un nouvel angle. C'est vrai qu'il a des traits nippons, bien que discret. Un peu comme moi aussi. L'amertume assombri un instant mes pensées quand je pense à ma mère qui m'a kidnappé et envoyé ici. Bien que je l'adore, sur ce coup elle n'a pas été d'une brillante intelligence..

« Tu penses quoi de moi? »

Je le regarde alors qu'il m'observe avec un drôle de sourire. Ce que je pense de lui ? Sincèrement en plus. Il aurait pas pu poser une autre question ? Je rougis en pensant au fait qu'il est magnifique, bien qu'un sale connard. Après une série de claque mentale, je lève les yeux vers lui. J'observe son visage, puis descend vers ce que la table me laisse voir et reviens vers ses yeux. Bon. C'est ça ou un gage, alors.. Et j'imagine pas le genre de gage qu'il va me sortir, pff.

« Euh.. T'es b-.. mi-.. hm.. Agréable à regarder.. Un sale connard enquiquineur, mais assez.. gentil. Sympathique... Pervers. (Je lui lance un sale regard) T-T'as des yeux.. vraiment magn-.. jolis, ils m'énervent.. Et euh.. Voilà. »

Je prend mon verre d'eau avec l'intention de me noyer dedans et regarde le mur à côté, soudain devenu une merveille de charpenterie, dont la couleur bourgogne s'accordent avec subtilité au rouge de mes joues que je sens sur le point d'entrer en ébullition. J'essaie de penser à une question rapidement, juste pour qu'il ne passe pas de commentaire et tout ce qui sort de ma bouche c'est un "Et toi ?" boudeur. Je regarde la vache qui sert de serveuse qui se balade entre les tables en espérant, une fois n'est pas coutume, qu'elle vienne faire un tour à notre table, question de faire oublier ma réponse à Ren. Il est quelle heure ? Dans combien de temps ce supplice est-il terminé ?



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Sam 9 Mar - 4:07


Je le regarde attentivement, attendri de le voir tituber dans ses mots. Il fait bien attention à ce qu'il laisse passer au travers du filtre. Rien de trop gros. Juste de petites choses, de petits détails, le minimum de vérité qui ne laisse, malgré tout, plus aucun doute sur ses sentiments. Enfin, oui, il y a encore quelques doutes... Si infimes, si minimes. Et si peu important en ce moment, alors que cette déclaration forcée sort de ses lèvres. C'est la première fois, je crois, que Dwayne me fait des compliments. Apparemment, je suis beau. Oui, bon, ça je le sais déjà. J'ai de beaux yeux, ça, j'avais bien remarqué que son regard s'accrochait au mien parfois. C'est toujours en plongeant ses yeux dans mes orbes bleues que je pouvais voir cette infime lumière, cette minuscule impression que je lui plaisais. Et puis, je suis aussi sympathique et gentil. Que de bons points pour moi. Je ne laisse pas de côté le "connard enquiquineur" et le "pervers", mais ça ne me fait ni chaud, ni froid. C'est vrai, je le sais, on en fera pas tout un cas. Ça fait partie de mon charme, voilà tout. C'est juste que Dwayne ne la pas encore réalisé. Sans ce côté enquiquineur et mon esprit pervers, on ne serait probablement pas à cette table à l'heure qu'il est.

Un sourire flamboyant illumine mon visage. J'ai envie de me glisser jusqu'à lui et le serrer dans mes bras jusqu'à ce qu'il étouffe. J'ai soudainement très très envie de le sentir tout près, collé contre moi. C'est sûrement son petit air boudeur qui me donne cet effet. Je me plains toujours de ses rejets répétés, mais c'est son petit air "pff, j'en ai vu d'autres." qui me fait craquer à tous les coups. Je prends une gorgée d'eau, moi aussi, avant de lui donner ma réponse.

« Tu es mignon comme tout. Chaque fois que je te vois, j'ai envie de t’ébouriffer les cheveux ou de me blottir contre toi. Ça fait très lycéenne en manque d'affection, mais je m'assume. Je ne peux pas dire grand chose de ta personnalité, parce qu'on ne se connait pas beaucoup. En fait, j'ai toujours droit à la version masqué de toi. Enfin, c'est l'impression que tu me donnes. Alors, si je ne devais me fier que sur ça, je dirais que tu es une personne anxieuse, un peu timide, dans son petit monde. Mais comme tu es plein de surprises, comme ta soudaine arrogance cachée de tout à l'heure, à peu près tout ce que je peux dire de toi présentement pourrait très bien être un mensonge. T'es imprévisible. J'aime ça. »

Pendant mon discours, j'avais planté mon regard dans le sien, insistant sur le contact visuel. Quand on déclare des choses comme ça, quand on est franc, on ne peut pas se permettre de regarder ses pieds ou le fond de son verre. C'est ce moment très précis que choisis la serveuse pour nous servir nos assiettes. Enfin... mon assiette dans laquelle Dwayne allait vraisemblablement pioché.

« J'imagine que ça met fin à notre petit jeu. »

Je tends une des fameuses griffes de dragon de mon plat vers petit poney.

« Mange, poney. »


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Sam 9 Mar - 23:17

S
on sourire suite à mon discourt bégayant me donne envie de plonger sous la table et de m’assommer la tête sur le sol. Je devrais vraiment partir. Rompre ce stupide contrat et foutre le camp le plus vite que je peux, m'appliquer à l'éviter et le détester jusqu'à la fin de mes jours. Je devrais faire ça tout de suite. Mais je ne peux pas. Je le regarde prendre une gorgée d'eau, puis ouvrir la bouche pour y laisser sortir des tas de chose que je ne comprends pas au début. Il me trouve mignon, il a envie de me serrer dans ses bras.. ? ... Anxieux ? Peut-être un peu, oui... Mais timide, non. Il m'arrive d'être atrocement embarrassé dans certaines situations, situations que Ren provoque avec un malin plaisir, mais timide alors là non. Dans mon petit monde, d'accord, je n'aurais pas dit ça de cette façon, mais d'accord. Je le regarde, les yeux un peu écarquillés. J'ai autant l'envie de le battre que de lui faire un câlin et j'ignore totalement pourquoi. Alors que je m'apprête à répondre et lui poser une nouvelle question, la truie arrive, alors que j'aurais aimé qu'elle aille se pendre - même s'il y a quelques secondes j'aurais aimé qu'elle fasse son apparition, maintenant je voudrais qu'elle dégage. Elle pose l'assiette de Ren sur la table sous mon regard assassin, sans émettre un commentaire. Qu'elle se tienne les fesses serrées cette gourde !

« J'imagine que ça met fin à notre petit jeu. »

Je le regarde en fronçant les sourcils.

« T'es pas capable de parler en mangeant sans cracher toute ta bouffe partout ? »

On a même pas posé plus de 3 questions, quand même. Il est con de vouloir tout arrêter pour manger, on peut bien parler en mangeant. D'ailleurs il me tend un machin étrange qui émet une assez bonne odeur. Avec un «Mange, Poney.» qui me fait sourire contre mon gré, je prend la nourriture que me tend Ren avec dans l'idée de prendre touut mon temps pour la grignoter, question que ça ne se voit pas que je ne veux pas manger. J'imagine pas la quantité astronomique de gras que ça peut contenir. Eurk...



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Dim 10 Mar - 8:36


Dwayne accepte la griffe de dragon avec un sourire qui me surprend. Un sourire très sincère, très spontané. Bon sang, cette soirée a probablement été la meilleure idée que j'ai jamais eue. J'en prends une moi aussi, parce que très franchement, j'ai la dalle! Je l'engloutis d'un seul coup, sans me soucier de mon compagnon. J'ai tellement faim que je finis par oublier que Dwayne existe. Je mange ma gargantuesque assiette et arriver à la moitié, je réalise qu'il y a petit poney, toujours assis devant moi. Je cale mon verre d'eau et me racle la gorge. Oui, bon, pour la classe on repassera! Je croise mes mains devant moi et observe un moment le jeune homme qui se trouve devant moi. Tout de suite, je remarque qu’il n’a pas vraiment touché à sa griffe. Il l’a grignoté un peu. Peut-être que mes habitudes de cro magnon lui ont enlevés l’appétit? Un peu comme pour l’autre connasse de tout à l’heure? Devant le vide de la conversation, je repense à sa réaction de tout à l’heure quand le plat est arrivé.

« C’était à mon tour de poser une question, je crois? »

Dwayne semblait vouloir continuer notre petit jeu. Aussi, je mis mon cerveau sur une mission ; trouver une question bien embarrassante et compromettante. Le genre de question qu’on ne pose pas en public. Les petits secrets qui se chuchotent sur l’oreiller. Bon allez… qu’est-ce que je peux demander? Un sourire éclaire mon visage. Ce sourire très particulier chez moi qui n’annonce jamais rien de bon.

« On a tous des fantasmes dans la vie. Si tu devais avoir un fantasme sur moi, ça serait quoi? »

Je pose mon menton contre mes mains et penche la tête, un sourire coquin sur les lèvres.
Ce que j’aime ce jeu!


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Dim 10 Mar - 9:14

J
e le regarde avaler tout ça en me demandant comment il fait. Il avale bouchée après bouchée, l'une n'attend pas l'autre. Ce n'est pas le fait qu'il s'empiffre qui me choque, mais qu'il mange tout ce... tout ça comme si de rien était. Alors que je grignote toujours ce qu'il m'a donné, me forçant à manger au moins ça, il semble avoir terminé et me regarde. J'en profite pour prendre une franche bouchée, prenant sur moi pour la mâcher et l'avaler. Il me demande si c'était à son tour de poser la question et j'acquiesce en prenant une autre bouchée, sans enthousiasme.

« On a tous des fantasmes dans la vie. Si tu devais avoir un fantasme sur moi, ça serait quoi? »

J'avale de travers, m'étouffant fortement. Mes yeux se remplissent d'eau et je vois ma vie défiler devant moi. Je tousse, prend mon verre d'eau pour faire passer le tout et, à bout de souffle je le regarde comme s'il venait de me demander de me déshabiller, ici tout de suite. C'est quoi ces questions de sales pervers ? Et il s'imagine que je vais lui répondre ? Mais quel con ! Haletant, la voix un peu rauque, je lui dis ;

« Un gage. »

Peu importe ce qu'il va me sortir, je suis persuadé que ce sera moins pire de lui révéler un truc comme ça. Tant que ça reste dans une certaine mesure de civilité, aucun gage sortant de son esprit lubrique, absolument aucun, ne sera aussi atroce que de parler de ces choses là. Mais il est con ? Dans un restaurant en plus ! Et.. Je rougis furieusement, enfin encore plus que depuis l'énonciation de sa question. Comment puis-je penser à ça ? Jamais, au grand jamais il ne pourrait y avoir quelque chose d'ordre sexuel entre nous. Petit un parce que je refuse de me mettre nu devant un tel Adonis ni devant personne d'ailleurs, petit deux parce que même si cela arrive il va tout simplement faire demi tour et foutre le camp en me voyant. Petit trois... Juste le fait de.. d'imaginer... ça me... remplit de... de dés- d'horreur ! D'horreur ! Ô Seigneur, je n'ai pas eu cette pensée, non, non, non. L'horreur m'habite quand je pense à nous... dans un lit et... Des chèvres. Des chèvres qui jongle avec des grenouilles plein de pustules et cette potiche de serveuse à gros nichons qui se dandine pour attirer l'attention des boucs. Je ne dois surtout pas penser à... oh merde, des araignées, d'immondes araignées géantes qui font une robe à un corps de chèvre et la tête de la serveuse.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Dim 10 Mar - 10:10


Maintenant rouge pivoine, Dwayne est plus que mignon. Je m'attendais bien à une réaction comme celle-là. Je le regarde s'étouffer avec tendresse et moquerie. Je suis sincèrement déçu quand il opte pour le gage plutôt que la vérité. Quand même, ce n'est pas si pire que ça. Mais bon, les règles ce sont les règles. J'ai envie de rendre le gage encore plus difficile et embarrassant que la question. C'est bien le but nan? Si le gage devait être plus facile, ça serait beaucoup moins drôle. Un petit sourire étire le coin gauche de mes lèvres. Mes yeux regardent un peu partout dans le restaurant à la recherche d'un indice pour un bon gage. Je regarde la serveuse... Nan. Pas envie de l'inclure dans notre jeu, cette pétasse. L'obliger à danser sur la table? Nan. On se ferait mettre dehors tout de suite et ça mettrait fin à cette belle soirée. D'autant plus qu'on pourrait se faire bannir de ce si bel endroit! Il faut que je trouve autre chose. Quelque chose qui me permettrait d'être gagnant un peu aussi. Si je ne peux pas satisfaire mon esprit de sa curiosité malsaine, je peux au moins satisfaire mon corps. Je retourne mon attention vers Dwayne, une lueur dans le regard.

« Embrasse-moi. Et pas comme une foutue collégienne. Un vrai baiser. Chaud et profond. »

Pendant un instant, j'ai peur qu'il parte. Avec son attitude habituel, il pourrait très bien s'enfuir en courant, et ayant préalablement envoyer le contenu de son verre dans mon visage. Et, je n'aurais rien obtenu de ce petit jeu sinon des points en moins dans son estime. Pourquoi est-ce que je ne réfléchis jamais avant d'ouvrir ma grande gueule? Je l'observe, nerveux. Pour détendre l'atmosphère, j'ose;

« Et devant la pimbêche de serveuse, préférablement. »


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Lun 15 Avr - 6:03

S
es paroles résonnent dans ma tête comme un écho, pendant que j'assimile tranquillement les sons produits. Mon cerveau peine à comprendre le sens de tout ça, j'imagine presque la fumée sortant de mes oreilles sous l'effort. Un rire étranglé sort de ma gorge quand il mentionne l'autre connasse, mais il cesse bien vite. On pourrait cuire un oeuf sur mes joues alors que je fixe ce qu'il y a au dessus de son menton comme si ça allait me sauter au visage pour me manger tout rond. Je déglutis, fébrile. Il m'a déjà embrassé, c'est pas comme si c'était la première fois... Sauf lors de cette incartade avec les fleurs en bonbon, ça c'était pas ma faute, je ne contrôlais plus mon corps, quelqu'un avait prit possession de lui. D'ailleurs si ce quelqu'un peut bien se manifester maintenant, ça serait fort sympathique... Hélas, aucune entité quelconque ne prend le contrôle de mon corps et je suis encore là à fixer son visage.

Sauf qu'un gage est un gage et, malgré ma peur presque tétanisante, malgré le fait que je ne sais pas comment faire, par où commencer... je me lève pour aller me glisser de son côté de la banquette et je fige. Qu'est-ce que je dois faire ? Comment je m'appelle ? Je me tourne vers Ren, la tête baissée. Je n'ose pas le regarder, je n'ose rien faire, on dirait que mon cerveau essaie d'envoyer un ordre et que mon corps lui dit "fuck you, je fais pas ça t'es drôle toi !".

Je vais chercher tout mon cran, tout mon courage pour relever ma tête, très lentement, et ainsi le regarder dans les yeux. Et là c'est le crash. Il y a comme deux fils stupides qui s'entrechoquent dans ma tête, comme quand on démarre une voiture volée et vroum, le moteur vrombit. Mon visage se rapproche du sien... Je me stoppe et me répète dans ma tête que plus vite ce sera fait, plus vite je vais arrêter de me stresser et manquer la crise de nerfs. Je recommence mon avancée et à quelques micro-millimètres de ses lèvres, le coeur semblant vouloir faire une gigue sur la table, entouré de mes intestins noués, sur une piste de danse vomitive, je bloque. Louchant pour le regarder, je ferme les yeux et tout semble un peu plus facile en ne voyant rien. J'inspire, pour me donner du courage et...

Je franchis le reste de la distance et nos lèvres se rencontrent. Puis, presque par automatisme, je bouge, je l'embrasse timidement, j'hésite, je ne sais pas trop ce que je fais et pendant que le mode automatique contrôle tout ça, mon cerveau est sur le neutre, il disjoncte. On dirait que c'est le premier baiser qu'on échange et ça l'est peut-être, d'une certaine façon.

Je deviens sentimental, il faut que j'arrête de réfléchir. J'ai l'impression que je vais exploser.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Dim 21 Avr - 22:16

Moment de flottement. Le gage a son impact. Tout le sang dans son corps semble s’être donné rendez-vous sur son visage. J’ai la certitude qu’en posant mes mains sur ses joues, elles seront brûlantes. Il fixe mes lèvres, c’est bon signe, il y pense. M’embrasser n’est pas une option tout à fait inenvisageable. Il me faut tous mes talents d’acteur pour empêcher mon inquiétude de transparaître. Deux petites voix intérieures se font la guerre au fond de mon crâne. L’une me hurle que « qui ne tente rien, n’a rien » alors que l’autre réussit à me convaincre que je suis une catastrophe humaine et que Dwayne refusera tout net ce gage. Le pessimisme en moi se voit dans l’obligation d’offrir des excuses à mon optimisme au moment où Dwayne glisse sur la banquette, contournant la table en bois, pour réduire l’espace entre nous. Mon angoisse descend d’un demi-cran. Le pessimisme s’accroche solidement. Il peut encore dire non, revenir sur sa décision. Et, mon optimisme de renchérir que même si cela arrivait, ce simple rapprochement, cette intention d’accomplir le gage, est une victoire en soi. Je me laisse bercer par cette rassurante pensée et tourne mon corps vers Dwayne pour lui faciliter la tâche. Je ne m’approche pas, je ne partage pas le parcours avec lui. S’il doit réussir son gage, il doit le faire à cent pour cent, de son initiative la plus complète. Après avoir observé la racine de ses cheveux turquoise, son regard s’offre enfin à moi. D’un seul coup, il n’y a plus d’inquiétude et d’angoisse sournoises. Plus que l’attente interminable. Il va le faire. Il ne reculera pas. Il hésite, arrête, mais ne reviendra pas sur son choix.

Lorsque ses paupières se ferment, les miennes en font de même. Moment de flottement. Je sursaute presque lorsque ses lèvres touchent les miennes. Une partie de moi, ce pessimisme intrinsèque à ma nature, n’y croyait pas. Il se voit dans l’obligation de se taire et de profiter de petit et unique moment d’extase. Je dois serrer très fort contre moi mon self-control pour tolérer ces baisers timides, maladroits. Je dois me convaincre que la passion viendra avec le temps, que je ne dois pas le brusquer, ni l’étaler sur la banquette comme la dernière fois, dans le bar. Je ne tiens pas vraiment à réitérer ce moment gâché qui a bien failli éteindre tout l’intérêt que Dwayne pouvait me porter. Une erreur, une seule fois, qui ne se reproduira plus. Sa timidité me frustre, j’aurais envie de plus de passion. Une passion égale à toute la frustration accumulée ces dernières semaines. L’aisance semble prendre un peu le dessus, et je me permets de passer une main dans son dos pour le presser un peu plus contre moi, et l’autre sur le côté de sa tête, mon pouce et mon index encadrant son oreille. Je ne passe pas ma main directement derrière sa tête, parce que je veux que ce soit lui qui soit en contrôle. Je ne le force à rien. Je me doute bien que mon cœur doit battre très, très fort, mais je ne sens plus rien. Je suis ailleurs.

Cet ailleurs finit par briser et la réalité prend peu à peu la place qui lui est dû. Pas besoin de reflet pour le confirmer, j’ai un sourire niais étampé sur le visage. Mes mains glissent lentement de son corps et reviennent à un endroit plus décent; mes jambes.

« Gage accompli. À ton tour. Pose-moi une question. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Lun 22 Avr - 6:19

J
e me surprend à en vouloir plus. À vouloir qu'il m'embrasse comme je n'ose pas le faire, qu'il me touche partout et... Claque mentale. Ta gueule, Dwayne, t'es con. Néanmoins ses mains, dans mon dos et sur ma joue, me donne des frissons et je me laisse attirer vers lui malgré mon inconfort à ce que nos corps se touche sur une si grande surface. Puis comme quand on se réveille d'un rêve, cela cesse aussi vite que ça a commencé, ses mains me quittent et j'ai envie de protester, à ma grande honte. J'ai le temps de voir un sourire stupide sur son visage et je baisse la tête pour cacher le mien, qui étire mes lèvres sans mon autorisation. Je l'ai fait. Je l'ai fait et c'était comme sauter dans un trou sans fond, maintenant j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'échelle pour remonter, je suis coincé là que je ne le veuille ou non. C'est à la fois tragique et merveilleux. Nouvelle claque mentale. Tu vires encore sentimental, Dwayne. Laisse ces trucs de romance à l'eau de rose pour ces groupies de Twilight et retourne dans le monde réel.

J'ai envie de me blottir contre lui, aussi je m'éloigne de quelques centimètres... D'un coup que mon cerveau me joue un tour déloyal et contrôle mon corps vers le sien ? Ça serait son genre à ce cerveau maléfique qui est le mien ! Il me fait toujours des coups dans le genre.

« Gage accompli. À ton tour. Pose-moi une question. »

Hein de quoi il parle ? Je le regarde, égaré. Une question pour quoi ? Ah ! ... Le jeu.. Okay, j'ai vraiment l'air con, maintenant. J'ouvre la bouche, ne sachant quoi dire et...

« Hum hum ! » (OMBRAGE SORT DE CE CORPS !)

Qu'est-ce qu'elle veut cette pute en chaleur ? Encore draguer Ren en lui fichant ses bouées dans la gueule ? J'vais lui lancer le reste de l'assiette de Ren au visage si je remarque ne serait-ce qu'une once de miel. Je me retourne, furibond, dans l'intention de lui cracher dessus, mais à la place des yeux plein de morve romantique que je m'attends à voir, c'est du dégoût pur et simple qu'il y a dans son regard.Choqué, je me recule vers Ren, sans vraiment m'en rendre compte, dans l'intention de mettre le plus de distance possible entre elle et moi.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Lun 22 Avr - 7:30

Un petit raclement de gorge se fait entendre derrière moi. L’expression de Dwayne change en deux temps. Il affiche d’abord un air renfrogné, assez haineux, et c’est ainsi que j’identifie l’intrus comme étant notre serveuse médiévale préférée. Mais, ses traits changent très rapidement, se figent dans l’insécurité et un léger effroi. Peu importe le regard haineux qu’elle nous envoie, je suis bien satisfait des conséquences. Je me sens tout à coup comme un preux chevalier. Il ne me manque que mon armure en fer et une épée d’ivoire pour transpercer le cœur de cette terrifiante harpie. Tout en passant un bras réconfortant autour des épaules de Dwayne, non sans un air très content sur le visage, je me tourne vers l’Inquisitrice et lui offre mon sourire le plus charmant qui, au dégoût peint sur ses traits, m’annonce qu’il n’aura plus jamais les mêmes effets sur elle. Après ce baiser partagé entre mon petit poney et moi, elle ne me voit plus du tout du même œil. Je dois être une perte à ses yeux. Pas que j’en ai vraiment quelque chose à battre, mais le dragueur en moi en assume les frais. C’est le prix à payer pour étaler publiquement un amour interdit. Oui, bon, je vais devoir arrêter les répliques shakespeariennes. Bien malgré moi, mon sourcil agissant de sa propre initiative, il s’arque.

« Oui? »

Les mains de notre serveuse à poitrine proéminente viennent se poser fermement contre ses hanches, dans un espoir désespéré de paraitre plus menaçante. Ça ne fait que lui donner un faux air autoritaire qui ne trompe personne. Elle lance un regard par-dessus son épaule. Je suis son mouvement et aperçoit un homme dans la quarantaine qui observe la scène de loin, à une distance sécuritaire. Depuis quand il revient aux femmes de se mettre en première ligne, prêtes au massacre? Notre serveuse passe sa main dans son tablier et plaque de sa main manucurée l’addition contre la table, dans un dramatique sans faille.

« On ne veut pas de gens comme vous dans ce restaurant. Si, au moins, vous pourriez vous abstenir de déranger tout le monde en vous tripotant de la sorte. Enfin, vous savez bien à quelle race vous appartenez, il n’y a pas de surprise. Payez et partez. »

C’est la première de toute ma vie que je me fais jeter dehors parce que j’ai embrassé mon petit ami. C’est vraiment du n’importe quoi cet endroit! Et comme si elle ne savait pas, ouvrez les guillemets, de quelle race nous sommes, fermez les guillemets, depuis le début. À coups de mon amour et tout le flafla pour qu’elle décolle sa grosse poitrine de mon visage. Il lui fallait une preuve, c’est ça? Je crois que mon visage passe par plusieurs couleurs. Du rouge au blanc. J’enlève mon bras que j’ai passé autour des épaules de Dwayne et lui prend la main. Je me glisse hors de la banquette et entraine petit poney derrière moi.

« Mon argent est probablement trop homosexuel pour vous. Allez-vous faire foutre. »

Je ne frappe jamais les filles, mais j’en avais bien trop envie après ce qu’elle venait de dire. La claque partit toute seule. Malgré son homophobie apparente, un sentiment de culpabilité me remplit après coup. J’ai plus de self control que ça. Je reprends contenance du mieux que je peux et, voyant que du coin de l’œil le mec à trente pieds derrière elle se ramène, je m’élance hors du restaurant avec Dwayne. On court dans la rue, il s’est mis à pleuvoir. J’entends quelques cris au loin. Des insultes qui viennent probablement du propriétaire du restaurant. C’était un si bel endroit. Quel dommage. Étant suffisamment loin, je m’arrêtai de courir et allai nous couvrir sous le toit d’un marchand. Je passai une main dans mes cheveux mouillés, embarrassé. Et une autre soirée désastreuse signé Ren Phee.

« Je crois que ça met véritablement fin à cette soirée. Je suis désolé, Dwayne. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Lun 22 Avr - 8:14

J
e sens le bras de Ren autour de mes épaules alors que j'observe le regard que nous jette la serveuse. Elle met ses mains sur ses hanches et je m'enfonce un petit peu encore contre Ren, bien malgré moi, parce qu'en temps normal je lui aurais arraché cet air à force de coup de chaise dans la gueule. Cependant cette fois je suis juste blessé et je peine à comprendre pourquoi ça me touche tant que ça. Elle sort l'addition et je sursaute quand elle la "dépose" brusquement sur la table. Son speech qui vient après me fait ouvrir grand les yeux. C'est quoi ces gens de nous jeter dehors ? Je vais aller lui foutre mon pied dans les nichons, ils vont peut-être dégonfler et elle se croira moins, cette sale pouffiasse homophobe de merde ! Avant que je puisse réagir, Ren me prend par la main - et je rougis, comme un con - et m'entraine derrière lui, hors de la banquette. Je me colle à son dos - mais qui prend possession de mon corps, soudainement, à l'aide !! - et observe par dessus son épaule.

« Mon argent est probablement trop homosexuel pour vous. Allez-vous faire foutre. »

En l'entendant, je retiens un grand éclat de rire, mais ne peut empêcher un sourire moqueur d'étirer mes lèvres. Mais quelle répartie ! Mon sourire quitte cependant bien vite mon visage quand je vois la main de Ren se lever vers le visage de cette conne. Une partie en moi est très satisfaite qu'il la gifle. L'autre est juste choquée de ce geste violent - quoique mérité. Mais j'oublie bien vite tout ça parce que Ren m'entraine hors du restaurant en quatrième vitesse et je n'ai d'autre choix que de suivre tant bien que mal. Il pleut, nous sommes vite trempés et je me concentre comme je peux sur mes pieds pour ne pas me casser la gueule, parce que comme il est parti, Ren ferait juste me trainer par terre sans s'arrêter si je tombais. On cesse finalement notre course et il m'entraine sous un toit. Je dois reprendre mon souffle avant de parler, mais il parle avant moi.

« Je crois que ça met véritablement fin à cette soirée. Je suis désolé, Dwayne. »

Je le regarde et, mu par une soudaine envie de le toucher, je me blotti contre lui. La tête appuyée sur son torse, je rougis furieusement, regrettant immédiatement ma soudaine audace. Je lève mon visage vers le sien pour lui dire tranquillement, presque avec douceur - ce qui me choque le plus - ;

« Essaie pas de me peloter, sinon je t'arrache les couilles. »

Puis je repose ma tête contre son torse. Je ne sais pas trop ce qui me prends, mais voilà. Je déteste le fait qu'il me touche, mais j'adore le toucher. Je crois que j'aime bien ces câlins platoniques. C'est... plaisant. Agréable. La petite voix qui me murmure qu'il m'embobine est moins présente, je me laisse aller à croire tout ça, par ses gestes, par ses mots et ça m'énerve, bien que je sois actuellement, et de mon plein gré, blotti comme un chiot en quête de chaleur dans ses bras.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Mar 23 Avr - 20:32

Après ce considérable désastre, je n’avais plus ne serais-ce qu’un fragment d’espoir tant qu’à cette relation qui resterait à jamais inachevée, figée dans l’attente d’un lendemain plus heureux. En colère contre ma personne, et encore plus contre tous les homophobes de cette planète, plus précisément la pimbêche du restaurant, je n’ose plus regarder Dwayne en face. Je commence à me convaincre de toutes les insultes qu’il me balance à la figure depuis le début. Chaque fois que nous sommes ensemble, ça tourne au désastre, et c’est rarement de sa faute à lui, toujours de la mienne. Je soupire lourdement, mais en cours d’expiration, je coupe d’un coup sec. Des bras viennent se déposer de chaque côté de mon corps et une tête vient s’appuyer contre mon torse. La surprise et la perplexité qui tordent mes tripes sont indescriptibles. Pourquoi ce rapprochement, maintenant? Je laisse tomber ces interrogations et passe à mon tour mes bras autour de ses épaules pour le serrer plus étroitement contre moi. Profite du moment, on analysera plus tard. Sa remarque me fait sourire. D’une part, parce qu’il me fait rire à toujours s’effrayer de mes pensées lubriques et d’une autre part, parce que c’est la première fois qu’il emprunte cette voix si douce en s’adressant à moi. On va probablement attraper une pneumonie, mais je suis aux anges.

JOUR 3


La soirée anti-homosexuel-suppôt-de-Satan d’hier m’a laissé un goût amer dans la bouche. Nous sommes rentrés trempés au pensionnat, une fois que la pluie eut cessé de marteler le sol. Mon cerveau fatigué n’a pas eu la chance de me glisser à l’oreille que je pourrais profiter de cette nouvelle proximité pour retenter ma chance dans son lit. Il n’en a pas eu le temps, je suis tombé endormi alors même que mon crâne heurtait le duvet de mon oreiller. Donc, aujourd’hui, je me réveille, prend ma douche, exécute mon petit quotidien de tous les jours, vais en cours et pense activement à ce que nous pourrions faire ce soir tous les deux. Je ne pense qu’à ça, en fait. Je n’ai pas trop envie de retenter l’expérience du restaurant, non pas que ce soit un traumatisme permanent, mais plutôt que une seule soirée désastreuse suffit largement en une semaine. Surtout que cette semaine doit absolument être paradisiaque. Je laisse donc le hamster tourné dans sa roue jusqu’à obtenir quelques idées.

Il n’y en a qu’une qui obtient toute mon attention. Un sourire naissant sur le visage, je me dirige, à la fin de la journée, jusqu’à la chambre. Je suis assez heureux en entrant de voir que Rei n’est pas là ce soir. Pour une fois, ça m’avantage d’avoir une colocataire souvent absente. Je me permets d’utiliser son matelas et ses draps que je sais propre. Comment pourrait-il être tout pourri quand elle ne passe quasi pas de temps dedans? Je prends également mes oreillers, mes draps, mon matelas et tous ceux de Dwayne également. Mais qu’est-ce que tu vas foutre avec ça, Ren? Si vous n’avez pas encore deviné, c’est que votre enfance a été très triste. Je construis un fort. Une fois que tout est installé et que je suis certain que ça ne nous tombera pas sur la tête à l’improviste, je me change en pyjama. Normalement, je dors nu ou avec un caleçon seulement, mais je me doute que ça ne plaira pas à Dwayne. En fait, si. Je sais qu’il se ferait un plaisir –coupable, certes- de me mater. Il s’énerverait ensuite contre moi et ça, je veux éviter. Le but, c’est de se rapprocher, pas de s’éloigner. Je me contente donc d’un bas de pyjama et je reste malgré tout torse nu. Vouloir se rapprocher de quelqu’un de très pudique, ça ne veut pas dire devoir adhérer au col roulé, hein!

Je m’installe dans le fort, caché par des draps et attends l’arrivée de Dwayne, mon portable sur les genoux.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Jeu 25 Avr - 20:52

P
ffffff... Les cours, c'est la chose la plus ennuyante du monde, surtout quand le sujet enseigné ne m'intéresse pas le moins du monde. Je suis donc avachi sur mon bureau, alors que le professeur jacasse d'une voix monocorde des phrases qui n'ont pas de sens pour moi, même si je me concentre à écouter. Ce ne sont que des mots sans signification. De toute façon, j'ai bien mieux à penser ; Ren. Je me donne l'impression d'être une gamine amoureuse, mais je n'y peux rien. Ma main trace un R sur mes notes sans que je ne l'y autorise et je l'efface dès que je réalise ce que je fais. La soirée d'hier était... assez hors norme. Certes nous sommes nous même assez hors norme, mais habituellement je ne me rends pas compte du fait que je ne suis pas normal, de ce bord là. De toute manière, je ne considère pas cette soirée comme un gachis, c'était amusant d'insulter la serveuse, de jouer à ce jeu malgré les questions honteuses. J'ai l'impression que nous nous sommes rapprochés, physiquement (pour mon plus grand malheur, enfin je crois..) et émotionnellement. J'ai moi aussi l'impression d'être plus ouvert envers lui. J'ai moins de doute quant à son intérêt pour moi, bien que je ne comprends toujours pas pourquoi et comment il a pu s'intéresser à moi. Et il y a quand même cette crainte que je ressens quand je pense au fait que tout ça pourrait être un gros bluff prévu uniquement dans le but de me baiser et de me jeter par la suite. Je soupire. Tout est si compliqué.

Ainsi les heures passent, que je regarde défiler en me demandant ce qu'il a prévu pour ce soir. Car tout reste un grand mystère tout du long de la journée pour moi. Je n'ai absolument aucune idée d'où il a prévu de m'emmener le soir venu et ça me stresse de plus en plus. Ça pourrait être n'importe quoi, tant il est imprévisible. D'un coup qu'il m'emmène faire des activités dangereuses ? Je préfère ne pas y penser.

Et enfin, c'est l'heure d'aller le rejoindre. Je fais des millions de détours, question de calmer mes pauvres nerfs malmenés et quand je me sens finalement apte à faire face à presque n'importe quelles idées excentriques qu'il aura pu imaginer, je prends le chemin vers les dortoirs. Quand j'entre, m'attendant à le voir tranquillement installé à m'attendre, mais non. Tout ce que je vois c'est une cabane d'oreillers, de draps et de tout ce qui compose un lit. On dirait qu'une tempête est passé dans la chambre, et c'est surement le mot qui défini Ren le mieux. Une véritable tempête. La surprise passée, je vais poser mon sac et cherche l'entrée de ce fort coussineux. Je passe finalement ma tête et aperçois Ren.

« Qu'est-ce que tu... »

Ohmondieuohmondieuohmondieu.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 26 Avr - 3:45

J’entends la porte de notre chambre s’ouvrir. Je tends l’oreille, à l’affût d’une réaction quelconque. Je n’entends rien, pas de « oh my god, c’est quoi ce bordel? » ni de « QUOI?! », rien qui puisse me donner un indice quant à l’ingéniosité de mon idée de rendez-vous. Je pense un moment que c’est peut-être Rei qui arrive à l’improviste. Si c’est le cas, je redoute le moment où elle me découvrira sous les draps. Soit, elle va participer à la connerie et gâcher la soirée intime, soit elle va m’en vouloir d’avoir touché à ses affaires et gâcher la soirée également. Peut-être importe ce qui arrive, si Rei décide de dormir dans la chambre ce soir, cela mettra fin à une soirée qui aurait favorisé les rapprochements physiques. J’entends un sac qui est déposé sur le sol. À la douceur du geste et aux pas feutrés qui approchent, je réussis à me convaincre que c’est Dwayne qui vient d’entrer dans la pièce. Je souris et retourne à ma vidéo youtube, essayant de garder un air détaché, comme si je ne l’avais pas entendu entrer. Je ne lui signifie même pas ma présence. Je ne lève mes yeux de mon écran que lorsque j’entends sa voix résonner à mes oreilles. De la stupeur et… oh tiens! Le rouge semble lui être monté aux joues. Sans que je puisse y opposer une résistance, les commissures de mes lèvres s’étirent vers le haut. Je suis assez satisfait de la réaction engendrée par ma semi-nudité. J’espère juste que ce détail ne le fera pas courir en sens inverse. Je prends le portable qui était sur mes genoux et le dépose à ma gauche. Puis, je tapote la place libre juste à ma droite, où il y a le plus de coussins, où c’est le plus confortable.

« Change toi en pyjama et après, viens me rejoi-…Oh merde! J’ai oublié. »

Je me lève d’un bond. Vu la hauteur du fort, disons que je m’accroupis rapidement et sort de l’abri en vitesse. Je bouscule un peu Dwayne au passage, m’excuse rapidement et vais jusqu’à mon armoire. Je l’ouvre et sors deux bouteilles de C.C Lemon. Je ne sais pas si c’est bon, mais l’emballage me plaisait. C’est un peu comme ça que je fonctionne ici depuis que je suis arrivé, comme je ne connais pas les marques japonaises, je me fis essentiellement aux dires des autres et à l’emballage. Je sors aussi des confiseries et des chips. Je lance le tout dans le fond de la tente improvisée. J’entre à nouveau dedans et reprends ma position initiale.

« Maintenant, tu peux! »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 26 Avr - 4:11

I
l.. je déglutis. Ça va pas lui, de choquer les enfants sans prévenir ? Je force mes yeux à lâcher son torse, les joues brûlantes, et me concentre plutôt sur son visage. Le sourire qu'il a me fait rougir encore plus et je décide de regarder son pied gauche à la place. Merde ! Même ses pieds sont jolis ! J'ai envie de me frapper la tête contre un mur.

« Change toi en pyjama et après, viens me rejoi-…Oh merde! J’ai oublié. »

Je lève les yeux vers lui lorsqu'il se lève en vitesse, manquant de me faire tomber à la renverse - OUI, excuse toi, espèce de... !! -, d'ailleurs je m'écarte pour éviter une autre bousculade et l'observe fouiller dans ses affaires. Il en sort tout un tas de trucs à grignoter et retourne dans sa tente improvisée. Bon... J'entends un "Maintenant, tu peux !' étouffé par les couvertures et les oreillers, puis soupire presque dramatiquement. Je vais piger un pyjama et un coton ouaté dans ma garde-robe et me glisse vers la salle de bain, prenant bien soin de fermer la porte avant de me changer. Malgré la petitesse de la pièce, je n'ai pas de malaise, ce qui est étonnant parce que d'habitude ma claustrophobie ne manque jamais de se faire rappeler à moi. Je suis surement encore trop sur les nerfs, parce que effectivement la marche forcée pour me calmer de tout à l'heure n'a pas servie à grand chose à partir du moment où j'ai pénétré la chambre. Bref, je me brosse les dents avec énergie, je me démêle les cheveux, que je secoue par la suite pour leur redonner leur apparence ébouriffé naturelle et, le ventre noué, je sors finalement pour me glisser dans la cabane d'oreiller. À quatre pattes, j'avance incertain jusqu'à Ren et m'installe à côté de lui, prenant bien garde à ne pas trop le toucher malgré l'envie que j'ai de me blottir contre lui.

« Tu es retombé en enfance pendant que je n'étais pas là ? Où est donc passée la sucette à bébééé ? »

Je le gratifie d'un sourire moqueur, bien que ce ne soit pas méchant.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 26 Avr - 5:11

Mon regard océan rencontre les habits de Dwayne et je ne suis pas surpris de voir qu’il s’emmitoufle encore sous six couches. Je ne comprends pas trop son engouement pour la pudeur extrême, même si quelques hypothèses ont commencés à germer dans mon esprit. J’ai pris le temps d’analyser le peu de fois où j’ai vu mon petit poney manger, surtout après la soirée au restaurant. Ce matin, j’ai eu un léger flash back de Camilla, une étudiante italienne qui était venue étudier à Londres quelques temps. Elle aussi, elle ne supportait pas les vêtements serrés qui laissaient transparaître son poids, sa peau, sa graisse comme elle disait. Son comportement me fait beaucoup pensé à celui de Dwayne et je n’ai pu empêcher un lien de se former. C’est pourquoi j’ai acheté autant de cochonneries. Je veux observer plus attentivement ses réactions et ses relations avec la nourriture. Je me sens un peu comme un psychologue ou un détective privé, bref quelqu’un qui fouille dans la vie des gens, qui ressasse et creuse dans les petits plis, les failles des gens. Je n’aime pas trop ça, mais ma curiosité aux tons morbides me pousse à l’acte. Elle veut être rassasiée.

« Tu es retombé en enfance pendant que je n'étais pas là ? Où est donc passée la sucette à bébééé ? »

Je souris. Il me taquine. C’est la première fois, je crois, qu’il plaisante avec moi. J’ai clairement réussi à percer sa carapace. Mon optimisme reprend de l’aplomb. Peut-être qu’au bout de ses deux semaines, il sera tombé amoureux et que cette situation de couple se prolongera dans l’avenir. Ragaillardi par cette perspective, je lui tire la langue et ramène mon portable sur mes genoux.

« J’ai conservé mon âme d’enfant. J’aime encore me rouler par terre, jouer à la cachette ou au ballon chasseur. Ça m’arrive parfois de regarder de vieilles émissions pour enfants et d’aimer ça encore tout autant que quand j’étais gamin. J’aime les dessins animés et faire des forts quand j’en ai l’occasion. »

J’ouvre un sac de chips, en prend une copieuse poignée que je fourre dans ma bouche. Oui, je suis un ogre côté nourriture et je m’assume totalement. Au moins, j’ai la force de me lever le matin et de courir ou de faire du sport pour brûler toutes les immondices que j’avale à la seconde. Je peux donc amplement me permettre de manger un steak avec dix couches de fromage dessus et un gros gâteau fait à partir de brownies avec de la mousse au chocolat dessus. Et des cerises aussi. Oh merde, j’ai faim. Je tends le sac à Dwayne et observe, en essayant de paraître subtil, sa réaction. Je lui souris.

« C’est toi qui décide. On peut écouter des vidéos stupides toute la soirée, tu peux visionner ce que tu veux sur mon facebook, on peut regarder des émissions que tu aimes, n’importe quoi. L’infini de l’internet s’ouvre à toi. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.


Dernière édition par Ren Phee le Sam 27 Avr - 3:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Ven 26 Avr - 6:10

I
l me tire la langue et je souris. Je me sens bizarre, c'est étrange cette nouvelle.. relation. Je regarde son portable qu'il vient de remettre sur ses genoux. Youtube. J'hausse un sourcil, intrigué. On va regarder des vidéos ?

« J’ai conservé mon âme d’enfant. J’aime encore me rouler par terre, jouer à la cachette ou au ballon chasseur. Ça m’arrive parfois de regarder de vieilles émissions pour enfants et d’aimer ça encore tout autant que quand j’étais gamin. J’aime les dessins animés et faire des forts quand j’en ai l’occasion. »

« Ah ! Jouer à la cachette, y a pas de limite d'âge ! Je suis un as, tu me retrouverais pas ! »

Il ouvre un sac de chip et s'en enfonce une grande poignée dans la gueule. C'est fou comment ce type est un sale goinfre ! Un puits sans fond ! Il doit surement avoir 4 estomacs, au moins. Il me tend le sac et j'observe à l'intérieur en tentant de cacher mon air dégoûté. Avez vous déjà posé des chips sur une serviette brune en papier ? Vous avez remarquez tout le gras qui se dépose dessus ? C'est... vraiment dégoutant. Je refuse d'un coup de tête et, à la place, je prend un des sachets de friandises et l'ouvre pour en fourrer un dans ma bouche. Ça, par contre, je ne pourrai jamais dire non, même si à chaque fois que j'en mange je regrette. Mais c'est tellement bon T_T...

« C’est toi qui décide. On peut écouter des vidéos stupides toute la soirée, tu peux visionner ce que tu veux sur mon facebook, on peut regarder des émissions que tu aimes, n’importe quoi. L’infini de l’internet s’ouvre à toi. »

Je gobe un nouveau bonbon en regardant l'écran. Je m'assure toujours de rester à une distance assez grande pour ne pas trop le toucher, alors que je me penche vers le clavier pour écrire l'adresse d'un jeu en ligne, qui se joue à deux avec les touches.

« J'irai espionner ton facebook quand tu iras aux toilettes !! »

Bwahahaha. Je vais faire ce que toute personne digne de ce nom ferait devant le facebook d'une autre personne ; écrire des conneries sans qu'il le sache °3°



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ren Phee


Masculin
Messages : 107
Age du perso : 17 y.old
♥ Côté coeur : Petit Poney qui galloppeeeeeeeeeee, qui gallopeuuhhh ~

Carte d'identité
♣ Année scolaire: 2ème Année
♣ Colocataires: Rei Akimera & Dwayne Miller & Naomi Otsuka
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Sam 27 Avr - 3:56

Je suis rassuré en le voyant prendre des confiseries, mais je ne suis toujours pas convaincu. Il a un penchant pour le sucre, j’ai bien remarqué. C’est peut-être son unique péché mignon, voire un péché coupable. Je compte donc réitérer des offres gargantuesques de sucreries, de chips bien grasses et de chocolats. Je n’obtiendrai pas de réponses dès ce soir, je ne me leurre pas. Je ne me fais pas d’illusion non plus sur sa tendance à ne pas trop m’approcher que le rapprochement subit d’hier n’a pas effacée. C’est un peu frustrant et inquiétant. Va-t-il reculer de quinze pas, encore? Il tape une adresse dans la barre de navigation. Je reconnais tout de suite. C’est un jeu auquel je jouais parfois quand je n’avais rien à faire. Je profite du partage de clavier pour me rapprocher personnellement de Dwayne. Le jeu, c’est Bubble Trouble. Si vous ne savez pas ce que c’est, vous n’avez qu’à utiliser votre meilleur ami Google. Mon copain, parce que oui je me permets de lui attitrer cet honneur, a le petit personnage rouge et, pour ma part, j’ai le bleu. À cause de mon inaptitude à performer à des jeux sur Internet, on n’arrête pas de perdre. Pendant qu’il est concentré à détruire ces ignobles petites bulles qui arrivent de partout, je me rapproche encore imperceptiblement de lui. Imperceptiblement? Oui, bon, la subtilité chez moi, ce n’est pas ce qui prime, mais vu son état de concentration, j’aurais pu faire une danse indienne autour d’un feu qu’il ne m’aurait pas remarqué. Ou mieux, j’aurais pu me dévêtir! Ce que je ne fais pas, seulement pour qu’il ne prenne pas ses jambes à son cou.

« Tu veux jouer à ce jeu toute la soirée ou tu as d’autres projets en tête? »

J’aime cette façon que j’ai de préparer une soirée, mais de ne jamais en être totalement maître. Je choisis l’endroit, les outils pour obtenir des activités, mais je ne choisis rien de l’activité en cours, en définitive. On partage la responsabilité de la réussite de cette soirée. En fait, j’avais surtout envie de ne pas me casser la tête et de prendre ça relax. Une petite soirée, tranquille, qui ressemble presque au quotidien… le fort en moins.

« Tu veux continuer le jeu des questions d’hier, où t’en a marre? On pourrait apprendre à se connaitre différemment, aussi... si tu veux. »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Give me love like never before,
'cause lately I've been craving more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dwayne Miller


Masculin
Messages : 82
Age du perso : 17 ans.
♥ Côté coeur : Le seul surnom gaga qu'il a trouvé c'est petit poney, non mais franchement, quel imbécile !

Carte d'identité
♣ Année scolaire: Deuxième
♣ Colocataires: Cheyennes Kusano, Rei Akimera & Ren Phee
♣ Relations:

MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   Mer 1 Mai - 2:57

I
l est vraiment nul. Il crève tout le temps, c'est ridicule ! J'ai envie d'aller jouer tout seul, on avance même pas d'un niveau ! Malgré tout, ça me fait sourire. ENFIN quelque chose où il n'est pas doué du tout. C'est magnifique. Un sourire triomphant étire mes lèvres sans que je ne puisse le retenir. C'est si satisfaisant de lui trouver une tare, bien que cette tare ne fait qu'ajouter à son putain de charme de merde. Il se rapproche pas subtilement de moi et je ne m'éloigne pas. Ce qui me choque moi même. Il me touche, toute sa cuisse est plaquée contre la mienne ainsi que son bras et je n'ai aucune envie de m'éloigner comme s'il me brûlait, alors qu'il me touche.

« Tu veux jouer à ce jeu toute la soirée ou tu as d’autres projets en tête? »

« Bah, à voir ton niveau, je pense pas qu'on va arrêter maintenant. »

Je le poke gentiment en fermant la fenêtre du jeu affichant, une énième fois, un game over. Je me sidère. Comment je fais pour sembler aussi à l'aise ? Est-ce parce que, d'une certaine façon, j'ai accepter mes... hm.. sentiments - de l'affection, hein ! De l'affection ! - pour lui, ainsi que.. les siens pour moi ? Tout est si confus, je voudrais me taper la tête contre un mur.

« Tu veux continuer le jeu des questions d’hier, où t’en a marre? On pourrait apprendre à se connaitre différemment, aussi... si tu veux. »

Je rougis furieusement, imaginant des choses pas très catholique à son "connaître différemment". Mon cerveau roule à cent à l'heure, le petit hamster est en train de faire un excès de vitesse et... burnout. Kechling, tzzzz. Redémarrage du système. Bip bip. Récupération des données. Tzzztt. Orifices oculaires dirigés vers autre système. Identification ; Ren Phee. Tzziiizzttt !

« Q-Qu'est-ce que t-tu entends par là.. ? »



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation | Relations | Inbox

Fais moi peur, mais rassure moi.
#3D7361



Dernière édition par Dwayne Miller le Jeu 2 Mai - 4:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux semaines! [Petit Poney]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux semaines! [Petit Poney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Absentes de deux semaines : au ski =)
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» Petit poney, stop le joins!
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RESTE DU MONDE :: Ailleurs-